Ce garçon atteint du syndrome d’Asperger décrit sa vie dans un touchant poème


Ceux qui croient que les enfants autismes ne peuvent pas ressentir le jugement des autres, le mal-être d’être différent, voilà un enfant atteint du syndrome d’Asperger qui prouvent qu’ils se sentent différents des autres et qu’ils cherchent leur place dans cette société
Nuage

 

Ce garçon atteint du syndrome d’Asperger décrit sa vie dans un touchant poème

 

SYNDROME ASPERGER

Compassionate Eye Foundation/Steven Errico via Getty Images

Il s’appelle Benjamin, il a 10 ans, et en quelques vers, il nous plonge dans son quotidien, celui d’un enfant atteint du syndrome d’Asperger.

Pour l’école, il a dû écrire un poème intitulé «I am» (Je suis). Sa mère a souhaité partager celui-ci avec la National Autism Association, une association de parents d’enfants autistes américaine, qui a publié le poème sur Facebook le 10 avril.

Le texte extrêmement touchant de ce garçon qui se sent «étrange», «pas à sa place», «dans l’espace» a été partagé près de 15 000 fois sur le réseau social.

Voici la traduction (en anglais les vers riment) :

«Je suis étrange, je suis original
Je me demande si tu l’es aussi
J’entends des voix dans l’air
Je constate que ce n’est pas ton cas, ce n’est pas juste
Je ne veux pas avoir le cafard
Je suis étrange, je suis original
Je fais comme si tu l’étais aussi
J’ai l’impression d’être un garçon dans l’espace
Je touche les étoiles et ne me sens pas à ma place
Je m’inquiète de ce que pensent les autres
Je pleure quand les gens rient, je me sens tout petit
Je suis étrange, je suis original
Je comprends maintenant que toi aussi
Je dis que ‘je me sens comme un naufragé’
Je rêve d’un jour où ce ne sera pas grave
J’essaye de trouver ma place
J’espère y arriver un jour
Je suis étrange, je suis original.»

«Excellent travail, Benjamin! Tu es exactement à ta place car nous sommes étranges aussi», a répondu l’association.

Dans les commentaires, les internautes se sont émus de ce poème.

«Ça me brise le cœur de voir qu’un garçon de cet âge se sent déjà au mauvais endroit», écrit l’un d’entre eux. «Benjamin, tu es tout ce que nous aimerions être», a commenté quelqu’un d’autre.

Un nouveau-né sur 100 serait atteint de troubles du spectre de l’autisme (TSA). Le syndrome d’Asperger en fait partie, il se caractérise par des difficultés dans les interactions sociales.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s