L’avaleur de sabre et acrobate, Alex Magala, donne des frissons sur le plateau de «L’Angleterre a un incroyable talent»


D’abord, juste, le fait d’avaler une lame d’un sabre est un exploit mais de faire des acrobaties donne vraiment froid dans le dos. C’est un jeune homme de 26 ans venant de Moldavie. Il a déjà été vainqueur en Russie et en quart de finale aux États-Unis en 2013
Nuage

 

L’avaleur de sabre et acrobate, Alex Magala, donne des frissons sur le plateau de «L’Angleterre a un incroyable talent»

 

3 réponses à “L’avaleur de sabre et acrobate, Alex Magala, donne des frissons sur le plateau de «L’Angleterre a un incroyable talent»

  1. Impressionnant ! Surtout parce qu’il y ajoute ces acrobatie…

    Une trentaine d’avaleurs de sabre sont morts dans l’exercice de leur fonction durant les 50 dernières années alors qu’ils ne sont qu’une petite centaine à pratiquer cet art né il y a 4.000 ans en Inde.

    Avaler des sabres ne relève cependant pas de la magie. La lame de métal, bien tranchante et acérée, pénètre très profondément dans l’œsophage en passant à côté de «toutes sortes d’organes vitaux».

    La difficulté est d’éviter que les petits nerfs du fond de la gorge détectent l’intrusion de ce corps étranger, et entraîne une «contraction des muscles», donc «un haut le cœur, parfois un vomissement alors que le corps tente de rejeter l’objet indésirable hors de la gorge et de la bouche».

    Le secret, le «truc», est alors de «bouger sa langue de telle sorte qu’elle ne se trouve pas sur le chemin» du sabre et de «décontracter» sa gorge pendant qu’on avale la lame.

    Des chercheurs ( anglais ? ) se sont intéressés à la pratique de 46 avaleurs de sabres, soient «2.000 sabres avalés sur une période de trois mois». L’un d’entre eux étant même parvenu à ingurgiter 16 lames à la fois. La plupart de ces artistes ont réussi à désensibiliser leur gorge en ingurgitant de petits objets d’abord (cuillère, pinceau, aiguille à tricoter) puis des objets de plus en plus gros (lames courtes et enfin sabres). D’une grande aide, aussi: enduire la lame de salive ou de beurre pour faciliter son passage dans la gorge.

    Ceux qui n’ont ni aiguille à tricoter, ni beurre, ni patience se rabattront sur les sabres truqués, lol
    Très peu pour moi en tous cas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s