Pourquoi mon chien grogne-t-il ?


Les chiens ont leur propre langage dont le grognement. Le grognement peut avoir plusieurs significations selon le moment. Différencier ces grognements permet au maitre d’agir le plus efficacement possible
Nuage

 

Pourquoi mon chien grogne-t-il ?

 

Le chien peut grogner pour différentes raisons : parce qu’il a peur, parce qu’il a mal, parce qu’il ressent un malaise ou un inconfort, parce qu’il se sent menacé, etc…

En identifiant la cause des grognements, et en adaptant sa réaction en fonction, de nombreuses morsures peuvent ainsi être évitées.

Les différentes causes du grognement 

Le cliché chien qui grogne =chien méchant a malheureusement encore de beaux jours devant lui. Pourtant, le grognement peut exprimer bien d’autres émotions que l’agressivité, c’est notamment le cas des grognements de peur.

Le grognement du chien qui a peur est alors le moyen d’expression dont il se sert pour se protéger d’une menace, qu’elle soit réelle ou imaginaire.

Prenons l’exemple d’un chien qui grogne sur le canapé à l’approche de son maître. Certains diront que le chien défend son territoire et sa place de dominant. Or, si le chien est d’un tempérament naturellement inquiet et craintif, il se peut tout simplement qu’il soit surpris et se sente directement menacé. Un peu comme si vous vous réveilliez en pleine nuit en constatant qu’une personne inconnue se trouve à 10 cm de vote visage, c’est une situation stressante car la fuite est impossible…  Un chien qui se sent coincé, qu’il y ait menace directe ou non, utilisera le grognement pour exprimer son malaise puisqu’il ne peut ni fuir, ni crier. 

C’est d’autant plus vrai pour les chiens ayant conservé une part d’instinct très forte : le chien dans son contexte environnemental d’origine, c’est-à-dire une nature hostile, ne pouvait montrer aucun signe de faiblesse sous peine de causer sa perte. Son environnement l’a conditionné à cacher sa peur et à ne pas se laisser intimider, comportement qui reste très marqué chez certains chiens. Même si votre chien se trouve au sein d’un foyer aimant et sans danger, les réflexes de ses ancêtres restent ancrés en lui. 

Le chien peut également grogner pour exprimer une douleur, ce qui n’a rien à voir avec l’expression d’un comportementIl peut grogner lorsque vous le manipulez mais aussi lorsqu’il est immobile, qu’il se lève de son couchage, etc. Il peut s’agir d’un signe d’arthrose chez les vieux chiens ou être symptomatique d’une autre maladie plus grave. Un chien qui grogne du jour au lendemain doit dans tous les cas vous amener à consulter un vétérinaire rapidement.

Comment réagir face aux grognements ? 

Le grognement fait partie du schéma comportemental classique du chien, il précède en général (mais pas toujours) la morsure, qui est utilisée en dernier recours par le chien si ses grognements n’ont pas été «entendus». Si le chien grogne c’est qu’il prévient, ce n’est pas forcément le signe d’un déséquilibre psychique chez le chien, c’est son langage à lui.

Peu de maîtres le tolèrent, mais un chien a le droit de s’exprimer par le grognement,  tout dépend du contexte dans lequel il le fait. Si le chien grogne en jouant, ce n’est pas un problème, il s’exprime. Le grognement est un des éléments de langage du chien. Certains chiens, introvertis, aboieront peu, alors que d’autres ressentiront davantage le besoin d’extérioriser leurs émotions.

Si les grognements deviennent de plus en plus fréquents et intenses, ils doivent cependant être traités pour éviter qu’un comportement indésirable ne s’installe dans le temps et devienne la réponse systématique de votre chien face aux différentes situations qui  l’incommodent. N’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel dans l’éducation de votre chien si vous pensez que cela est nécessaire, n’attendez pas un stade critique.

La première réaction d’un maître face à son chien qui grogne est de grogner plus fort que lui pour le «soumettre» mais ce n’est pas forcément une bonne idée. Le chien, dans son raisonnement qui est beaucoup moins complexe que celui de l’être humain, comprendra qu’on le réprimande pour son grognement et non pour son attitude globale. Conséquence : la prochaine fois, il obéira à son maître et passera directement à la morsure sans grogner.

Une prise en compte globale de l’état émotionnel de son chien et une forte empathie sont indispensables pour un maître qui souhaite faire cesser les grognements de son chien.

N’oublions pas que ce n’est pas l’absence de connaissances du maître qui fait qu’il n’arrive pas à comprendre son chien mais ses certitudes… 

Audrey Dulieux
Eleveur de cockers anglais et comportementaliste canin

http://wamiz.com/

Une réponse à “Pourquoi mon chien grogne-t-il ?

  1. Bonjour,
    Effectivement, difficile quand on devient maître de son premier chien de comprendre que le grognement fait partie de la communication. Mais avec de bon conseils et de l’observation, on arrive… à s’y faire 😉

    Mon chien possède le réflexe de grogner dès qu’on s’approche de la maison, derrière la porte. J’ai souvent besoin de lui parler avec une voix calme pour qu’il s’apaise et se détende.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s