Voir les qualités des gens


Si prenions le temps de nous regarder avant de juger les gens, peut-être que nous jugements seraient moins sévères et nous aurons donc un avantage de voir le bon en eux
Nuage

 

Voir les qualités des gens

 

 

« Je m’intéresse qu’aux qualités des gens.
J’ai moi-même des défauts, alors comment me permettre de juger ceux des autres »

Gandhi

Une journée surprise pour les sans-abris


Beaucoup sont devenu SDF pour diverse raison, ce qu’ils ont en commun, c’est qu’ils ont tout perdus et ne sont pas arrivés à remonter la pente. Le plus dur pour un SDF, c’est d’être invisible aux yeux des autres. On ne les traite pas comme des humains, on les ignore. Les gens de Prank It FWD veulent changer les choses. Ils ont fait une journée tout à fait spéciale pour un groupe de sans-abris. Une journée qui les change du tout au tout. Une journée ou ils peuvent enfin se trouver beaux
Nuage

 

Une journée surprise pour les sans-abris

Le Saviez-Vous ► Signes d’un déficit d’oxyde nitrique : Conséquences du vieillissement


Ah vieillir, mieux vaut prendre cela du bon côté, car tout le corps change petit à petit. Au moins, si nous sommes bien dans notre peau, cela donne un avantage qu’on vieillit mieux malgré tout
Nuage

 Signes d’un déficit d’oxyde nitrique : Conséquences du vieillissement

Nous avons compris que le manque de NO entraîne une chute de l’apport d’oxygène et des nutriments à nos cellules. Cette chute entraîne ou accélère le vieillissement de nos organes et notamment a des conséquences directes sur certains d’entre eux. Nous ne parlons pas des pathologies, mais des effets naturels de la baisse de performance.

La peau et le visage : Apparition de rides sur le front (à partir de 30 ans) ; Apparition des premières rides sur le visage (entre 30 et 50 ans) ; Rides plus importantes sur le visage à partir de 50 ans ; Accumulation du cartilage (faisant grossir le nez d’environ 2 cm et les oreilles d’1 cm)

Cheveux : Perte des cheveux ; blanchissement des cheveux ; affinement du cheveu (de 101microns à 20 ans, le cheveu passe à 80 microns à 70 ans)

Systèmes cardiovasculaire et respiratoire : du fait de la diminution des muscles au niveau du cœur, celui-ci pompe moins d’oxygène. Les capacités respiratoires sont diminuées 60% chez les personnes de 80 ans. Les artères deviennent plus petites et moins flexibles et il y a une accumulation de cholestérol sur les parois. L’endurance physique diminue de 15% entre 30 et 50 ans et de 15% encore entre 50 et 70 ans.

Les os et les articulations : avec l’usure du cartilage autour des articulations, raidissement des mouvements et ralentissements des déplacements à partir de 50 ans.

Digestion et excrétion : le système digestif perd de son élasticité et les muscles fonctionnent plus lentement. La vessie devient moins élastique, les reins perdent la moitié de leurs tubules (néphrons), l’élimination urinaire est moins efficace et plus fréquente chez les personnes âgées.

L’acuité visuelle : diminue à partir de 45 ans: 90% des sujets de 20 ans ont 10/10, 45% à 50-60 ans.

Le système auditif : diminution de la sensibilité à la fréquence et à la hauteur des sons, dégradation de la perception de la parole:

Capacités sensorielles : moins de goût, la vision baisse (presbytie), les odeurs tendent à disparaitre et les gouts changent.

 

Âge et diminution moyenne des fonctions corporelles 20 ans 40 ans 60 ans
80 ans
Rapidité de la transmission nerveuse 100%
98%
95% 92%
Filtration intestinale 100% 92%
86% 78%
Efficacité des battements du coeur 100% 90% 80% 75%
Volume pulmonaire utile 100% 85% 78% 60%
Capacité respiratoire maximale 100% 84% 62% 40%

 http://www.innerstim.com/

 

Ce refuge sauve les chats… en leur trouvant du travail


C’est une bonne idée qui a pris naissance aux États-Unis pour aider les chats abandonnés à se trouver un endroit pour y vivre. Quoi de plus naturel de laisser les chats être des chasseurs et qui en plus sont utiles pour leur maitre.
Nuage

 

Ce refuge sauve les chats… en leur trouvant du travail

 

Photo : Spokanimal/Farm Livin’

C’est l’histoire d’une idée brillante, née à Spokane dans l’Etat de Washington, aux Etats-Unis, il y a sept ans. Alors que 3,4 millions de chats sont recueillis par les refuges du pays chaque année, « près de la moitié y laisse la vie », faute de trouver une famille d’adoption, constate Sopkanimal, un foyer de la région.

Mission naturelle

Pour lutter contre l’euthanasie des chats abandonnés, trop vieux et parfois agressifs après un passé éprouvant, Sopkanimal a lancé un programme de « reconversion » pour ses pensionnaires. Le refuge les place dans des fermes volontaires où les félins reçoivent tendresse et soins en échange d’une mission : rester naturels.

Ces chats deviennent des « managers de rongeurs » et sont chargés de chasser les rats et les souris qui squattent les granges, au grand désespoir des fermiers. « Les chats sont âgés de 12 semaines au moins, et ils sont tous indépendants », détaille Spokanimal.

Chaque année, 3,4 millions de chats entrent en refuge aux Etats-Unis. Près de la moitié sont euthanasiés.

Chaque année, 3,4 millions de chats entrent en refuge aux Etats-Unis. Près de la moitié sont euthanasiés.

Photo : Spokanimal/Farm Livin’

Une vie de pacha

Ces malheureux matous sont vaccinés et stérilisés avant de rejoindre leur nouveau « lieu de travail », dans lequel ils apprennent la vie en communauté auprès de leurs maîtres reconnaissants et des autres animaux.

Spokanimal propose de les placer chez des agriculteurs pour les aider à combattre les rongeurs.

Spokanimal propose de les placer chez des agriculteurs pour les aider à combattre les rongeurs.

Photo: Spokanimal/Farm Livin’

« Depuis que nous avons [cinq] chats sur notre propriété, nous n’avons plus de problème de rongeurs », témoigne Tony, l’un des fermiers participant au programme, Et pour lui, ces chats font désormais partie de la famille.

En échange, les chats reçoivent l'amour et les soins dont ils ont besoin.

En échange, les chats reçoivent l’amour et les soins dont ils ont besoin.

Photo: Spokanimal/Farm Livin’

Grâce à cette action, Spokanimal a sauvé 1700 chats d’une mort probable. Les soigneurs cherchent désormais à élargir cette initiative, pour faire converger les intérêts des fermiers et des chats de refuge dans d’autres Etats, voire d’autres pays.

Depuis 2009, le refuge a placé 1700 chats dans des fermes ou équivalents.

Depuis 2009, le refuge a placé 1700 chats dans des fermes ou équivalents.

Photo : Spokanimal/Farm Livin’:

En France, l’an dernier, la SPA a secouru au total 46.000 animaux dans ses refuges (sur une moyenne de 100.000 chiens et chats abandonnés chaque année) dont 7700 n’ont pas (encore) trouvé de famille.

http://www.metronews.fr/

En combien de temps un vampire peut-il vous vider de votre sang ?


 

Il y a des travaux scientifiques qui pourraient nous laisser perplexe, surtout quand le sujet d’étude est basé sur une légende très exploitée au cinéma
Nuage

 

En combien de temps un vampire peut-il vous vider de votre sang ?

 

Dans le cadre d’un module de leur cursus universitaire, des étudiants de Leicester se sont demandé en combien de temps un vampire serait susceptible de vider sa victime de son sang. © Subbotina Anna, Shutterstock

Dans le cadre d’un module de leur cursus universitaire, des étudiants de Leicester se sont demandé en combien de temps un vampire serait susceptible de vider sa victime de son sang. © Subbotina Anna, Shutterstock

Nathalie Mayer

À peine plus de 6 minutes. C’est, selon une étude basée sur les principes de la dynamique des fluides, le temps qu’il faudrait à un vampire pour sucer suffisamment de votre sang pour qu’apparaissent les premiers symptômes.

Le mythe du vampire est universel. Dans quasiment toutes les cultures du monde, on peut retrouver des traces très anciennes de cette créature assoiffée de sang. Et, à l’heure où Hollywood fête le 85eanniversaire de la première apparition officielle du célèbre Dracula sur les écrans, une question reste toujours en suspens : combien de temps faudrait-il à un vampire pour vous vider de votre sang ? Des étudiants en physique de l’université de Leicester (Royaume-Uni) s’appuient sur l’équation de Bernoulli et les principes de la dynamique des fluides pour proposer aujourd’hui un début de réponse.

Les vampires, tout le monde le sait, boivent le sang de leurs victimes en leur mordant le cou. Plus exactement, en perçant de leurs canines, l’artère carotide externe. Dans une première phase de leurs travaux, les étudiants se sont donc intéressés à la vitesse que pouvait atteindre le sang qui circule dans cette artère. Car la vitesse du fluide est l’un des paramètres qui entre en compte dans les équations qui régissent la dynamique des fluides. Partant du principe que le sang entre dans l’aorte, l’une des principales artères du corps humain, à une vitesse de 0,1 m/s et au prix de quelques approximations, ils sont arrivés à la conclusion que la vitesse du sang dans la carotide externe est de 0,6 m/s.

Les vampires mordent leurs victimes dans le cou. C’est donc depuis la carotide externe qu’ils aspirent l’énergie vitale de leurs victimes, une énergie contenue dans leur sang. © Kiseley Andrey Valerevich, Shutterstock
Les vampires mordent leurs victimes dans le cou. C’est donc depuis la carotide externe qu’ils aspirent l’énergie vitale de leurs victimes, une énergie contenue dans leur sang. © Kiseley Andrey Valerevich, Shutterstock

Les équations de la dynamique des fluides à la rescousse

Dans une deuxième étape, les étudiants de l’université de Leicester ont évalué la différence entre la pression sanguine et la pression atmosphérique à quelque 13,3 kPa. Sachant par ailleurs que la densité moyenne du sang à température ambiante est égale à 1.060 kg/m3, ils ont pu, grâce à l’équation de Bernoulli, déterminer que le sang jaillit d’un trou percé au niveau du cou à la vitesse de 5 m/s.

Estimant que les canines de vampires percent des trous de quelque 0,5 mm de diamètre chacune, ils ont calculé ensuite, à partir d’une autre équation communément utilisée en dynamique des fluides, l’équation de continuité, le débit volumétrique du sang avant d’en arriver à leur conclusion. Un corps humain disposant, en moyenne, d’une réserve de 5 litres de sang, il faudrait à un vampire, 6,4 minutes pour en boire un volume de 15 %.

À ce stade de la démonstration, un point en particulier mérite que l’on s’y arrête. Il s’agit du volume de sang considéré, soit 15 % du volume total disponible dans un corps humain. Ce volume est celui à partir duquel le corps humain montre les premiers signes de carence en sang. Il essaie alors notamment de compenser les pertes par une accélération du rythme cardiaque. La victime commence à faiblir.

« Il serait intéressant de travailler sur un volume de sang perdu plus important et de se demander ce qu’il adviendrait si le vampire ne se contentait pas de boire le sang mais se mettait à l’aspirer », concluent les étudiants de l’université de Leicester, déjà prêts à réviser leur copie.

http://www.futura-sciences.com/

Les blondes ne sont pas moins intelligentes que les autres, prouve une étude


Je n’aime pas l’humour d’aujourd’hui fait par les humoristes, car ils continuent à propager des mythes que tous finissent par imiter. Les blagues sur les blondes continuent encore à discriminer certaines femmes et pourtant la couleur des cheveux n’a rien à voir avec l’intelligence. Bien sûr, certains vont dire, c’est juste pour rire, faut pas faire un drame, pourtant, il semble qu’au travail, cela risque fortement de nuire à leur avancement
Nuage

 

Les blondes ne sont pas moins intelligentes que les autres, prouve une étude

 

Non, les blondes ne sont pas moins intelligentes que les autres, prouve une nouvelle étude réalisée par des chercheurs de l’université Ohio State.

L’étude de près de 11 000 Américaines a déterminé que le score moyen à un test de QI des femmes qui affirment que leurs cheveux sont naturellement blonds se situe à trois points des scores obtenus par les brunes, les rousses et les noires.

L’auteur de l’étude, Jay Zagorsky, a rappelé que de tels mythes populaires peuvent être difficiles à déboulonner et qu’ils peuvent avoir des impacts bien concrets, notamment lors de l’embauche de nouveaux employés ou de l’octroi de promotions.

L’étude démontre clairement qu’il n’y a aucune raison pour que les blondes soient victimes de discrimination en raison de leur intelligence, a-t-il ajouté. Le score moyen des blondes était même légèrement supérieur à celui des autres femmes, mais la différence n’est pas significative statistiquement.

M. Zagorsky a dit qu’il n’est pas possible d’affirmer que les blondes ne sont pas plus intelligentes que les autres, mais qu’on peut certainement affirmer qu’elles ne sont pas plus stupides.

Le score moyen des blondes au test de QI était de 103,2, contre 102,7 pour les brunes, 101,2 pour les rousses et 100,5 pour les noires. Les femmes d’origine hispanique ou africaine ont été éliminées de l’étude pour éviter toute distorsion des résultats en raison de différences ethniques ou raciales.

L’étude n’est pas en mesure de déceler de lien génétique entre la couleur des cheveux et l’intelligence, mais M. Zagorsky a constaté que les blondes sont plus susceptibles que toutes les autres d’avoir été élevées dans des maisons où on retrouvait de grandes quantités de livres.

Les résultats obtenus auprès des hommes blonds étaient similaires.

Les conclusions de cette étude ont été publiées par le journal Economics Bulletin.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Les oiseaux, plus intelligents en ville qu’en campagne?


Il semble que la ville soit un endroit positif pour les oiseaux, ils ouvrent des portes sur la créativité et leur système immunitaire s’en porte mieux à comparer des oiseaux de la campagne .. Étrange non ?
Nuage

 

Les oiseaux, plus intelligents en ville qu’en campagne?

 

Les oiseaux, plus intelligents en ville qu'en campagne?

Photo Fotolia

Les oiseaux des villes sont plus intelligents et ont un meilleur système immunitaire que les oiseaux de la campagne, affirment des chercheurs de l’université McGill.

Selon une nouvelle étude mettant en lumière les différences cognitives entre les oiseaux des zones urbaines et rurales, les oiseaux de la ville sont meilleurs dans la résolution de problèmes – par exemple, certains savent ouvrir un tiroir pour se procurer de la nourriture – et ont un caractère plus téméraire.

Les auteurs estiment que l’adaptation à l’habitat urbain requiert des changements considérables sur le plan cognitif, comportemental et même physiologique. Ils ont d’ailleurs été surpris d’observer qu’en plus d’être plus créatifs, les oiseaux urbains possédaient un meilleur système immunitaire.

«Comme les spécimens urbains étaient plus habiles dans la résolution de problèmes, nous nous attendions à ce que, pour compenser, ils aient un moins bon système immunitaire, tout simplement parce que, comme on dit, on ne peut pas tout avoir, a expliqué l’auteur principal et doctorant en biologie Jean-Nicolas Audet. Il semble que dans ce cas-ci, les oiseaux urbains gagnent sur tous les plans.»

Les recherches ont été effectuées en 2013 à l’Institut Bellairs de McGill, qui se trouve à la Barbade, sur des sporophiles capturés dans diverses régions de cette île. Les scientifiques ont étudié deux groupes d’oiseaux comparant leurs facultés d’apprentissage par association et leur créativité dans la résolution de problèmes.

L’article The town bird and the country bird: problem solving and immunocompetence vary with urbanization, a été publié dans l’édition de mars-avril 2016 de la revue Behavioral Ecology.

http://fr.canoe.ca/