L’éducation


L’éducation est importante pour tout le monde, peut importe le sexe. Une femme qui a pu faire des études peut transmettre son savoir et le goût d’apprendre à ses enfants ainsi donner un meilleur avenir
Nuage

 

L’éducation

 

« Quand les femmes sont éduquées, leurs pays deviennent plus forts et plus prospères. »

Michelle Obama

Le Saviez-Vous ► La girafe est le seul mammifère qui ne baille pas


Malgré que la girafe peut dormir 2 heures par 24 heures, elle ne baille pas, du moins, comme la baleine, elle n’a jamais été prise sur le fait d’un bâillement
Nuage

 

La girafe est le seul mammifère qui ne baille pas

 

La girafe ne baille pas contrairement aux autres animaux de la planète à sang chaud ou froid. La girafe, mammifère terrestre, et les baleines n’ont, jusqu’à l’heure, jamais été prises en photo en plein bâillement.

L’être humain peut bailler 250 000 fois dans une vie. Le bâillement chez les animaux comme chez l’Homme peut être expliqué par l’ennui, la faim, mais dans la plus part du temps par la fatigue et la somnolence. Le bâillement s’effectue par une contraction des muscles du visage et du diaphragme via une inspiration et une expiration.

Connue pour son long et impressionnant cou, la girafe a également une langue très longue qui peut facilement atteindre les 50 centimètres. Elle est également connue pour sa queue qui est parmi les plus longues des mammifères soit 2,5 mètres. La girafe peut avoir un girafon tous les deux ans et les mamans s’arrangent pour qu’une seule femelle s’occupe des petits, le temps que les autres s’occupent de la nourriture. Les girafes dorment debout et très peu, soit deux heures maximum sur 24 heures.

Jean Baptiste

http://www.journalducanada.com/

Le cuir d’ananas pourrait changer le monde de la mode


Voilà un usage bien particulier des feuilles de l’ananas qui en plus d’être naturelle permet de remplacer le cuir animal
Nuage

 

Le cuir d’ananas pourrait changer le monde de la mode

 

Par Monika Markovinovic

Du cuir fait d’ananas? Il faut le voir pour le croire!

Lancé par la compagnie de textile Ananas Anam, le cuir d’ananas (ou Piñatex) est un textile « innovant, naturel et durable » dérivé des feuilles d’ananas.

Le cuir vient des fibres de la plante perdue et est à la fois biodégradable et durable, en faisant une belle alternative au cuir animal.

Il a été découvert par la designer espagnole et fondatrice d’Ananas Anam, Carmen Hijosa pendant un voyage d’affaires aux Philippines. Elle a là-bas été introduite au barong talong, un chandail philippin traditionnel tissé avec des fibres de feuilles d’ananas. Après cinq ans de recherche, le Piñatex était né.

En plus d’être socialement responsable, Piñatex est peu cher, revenant à environ « 23 euros par mètre carré, versus 25-38 euros pour le cuir ». Des compagnies comme Puma et Camper sont déjà en train de regarder les possibilités d’utiliser ce cuir d’ananas.

Non seulement l’arrivée du Piñatex permet plus d’opportunités pour les communautés agricoles, mais c’est aussi un grand pas vers la disparition des textiles animaliers dans la mode.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Cette carte de Mars a l’air de venir d’une autre époque


Tout le monde, enfin presque, ont déjà vu des cartes médiévales. Voici une carte moderne, tout en étant du même style que le Moyen-âge et ce dessiné à la main ! Sauf que la carte en question ne représente pas notre bonne vieille terre. C’est, je crois, un très beau travail qui a dû demander beaucoup de patience et de persévérance
Nuage

 

Cette carte de Mars a l’air de venir d’une autre époque

 

carte mars

Cliquez sur la carte pour l’agrandir

Le HuffPost  |  Par Maxime Bourdier

Une planète de plus en plus familière. Entre les clichés du robot Curiosity, les photos de la Nasa et même la visite virtuelle proposée par l’agence spatiale américaine, Mars n’est plus si inconnue pour une planète située à des dizaines de millions de kilomètres de nous.

Sans compter les films (comme Seul sur Mars (The Martian)) qui ont livré un aperçu plus ou moins fidèle de sa surface rouge et rocailleuse. Depuis le XIXe siècle, Mars est même cartographiée, et ses zones et reliefs ont été baptisées, à l’image de l’imposant volcan Olympus Mons (21 km d’altitude), point culminant de notre système solaire. Mais ces cartes ne sont pas toujours très esthétiques, à la différence de celle imaginée par la designeure Eleanor Lutz (voir ci-dessus).

Sur son blogue et sur la plateforme Reddit, la jeune femme a partagé le fruit de son travail, une carte des cratères de la planète rouge qui impressionne par sa précision et son graphisme inspiré, comme elle l’explique, des cartes médiévales.

« J’ai pensé que ce serait drôle d’utiliser ce design pour illustrer nos aventures actuelles dans des territoires inexplorés », explique-t-elle sur son blogue.

Eleanor Lutz, alias hellofromthemoon sur Reddit, précise que sa carte topographique a été dessinée à la main et qu’elle a pris soin d’inclure les noms officiels des zones ainsi que des sites d’atterrissage des robots martiens.

« Pour ajouter un petit bonus, j’ai inclus l’histoire du nom de chaque zone sur la carte. Les cratères martiens sont nommés à partir de scientifiques célèbres (pour les grands) ou de villages de la Terre (pour les petits) », ajoute-t-elle.

Pour réaliser sa carte, la designeure s’est basée sur des cartes et données de la Nasa et du Centre d’astrogéologie de l’USGS (Institut d’études géologiques des États-Unis), empruntant notamment des éléments graphiques à de vieilles cartes tombées dans le domaine public. Elle espère désormais vendre son travail, décliné sous la forme d’affiches, mais aussi de cahiers, de tasses et de… leggings.

http://quebec.huffingtonpost.ca/


Des lions et des vautours empoisonnés au parc Kruger


C’est traitre d’agir ainsi pour capturer des animaux sauvages pour s’enrichir dans des parcs qui devraient laisser ces animaux vivre librement et sans crainte d’être capturé pour des raisons stupides
Nuage

 

Des lions et des vautours empoisonnés au parc Kruger

 

Des lions et des vautours empoisonnés au parc Kruger

Photo Fotolia

Deux lions et plus de 100 vautours ont été retrouvés empoisonnés dans le parc Kruger, dans le nord-est de l’Afrique du Sud, un nouveau cas de braconnage dans la célèbre réserve déjà durement touchée, ont indiqué les autorités du parc mercredi.

«Il semble que des braconniers ont recours à du poison dans des parcs nationaux et d’autres zones protégées d’Afrique Australe», a déclaré Glenn Phillips, membre de la direction du parc Kruger, dans un communiqué.

Des rangers ont découvert les carcasses ce week-end mais on ignore quand les animaux ont été empoisonnés.

Les premières constatations ont montré qu’un éléphant avait été tué d’une balle dans la tête, ses défenses retirées et sa carcasse ensuite enduite de poison. Deux lions, 110 vautours et deux chacals qui se nourrissaient sur celle-ci sont morts.

Cet empoisonnement massif laisse circonspectes les autorités qui s’interrogent sur les espèces visées par les braconniers.

Selon le porte-parole du parc Kruger, William Mabasa, les vautours sont des animaux prisés des guérisseurs traditionnels en Afrique du Sud.

Le pays est généralement moins touché par les empoisonnements d’animaux sauvages que le Zimbabwe voisin où 370 éléphants ont été empoisonnés ces deux dernières années, ou que le Mozambique.

L’an dernier, un éléphant, quatre lions et 46 vautours ont été tués à la suite d’un empoisonnement dans le Kruger. Le parc fait surtout face, depuis près de dix ans, à une recrudescence du braconnage de sa population de rhinocéros.

En 2015, 1175 rhinocéros ont été tués en Afrique du Sud, une majorité au Kruger qui tente de combattre ce fléau en équipant ses rangers de lunettes à infra-rouge pour attraper les braconniers qui opèrent surtout la nuit.

AUSSI SUR CANOE.CA:

http://fr.canoe.ca/

Cruauté animale: 20 accusations contre l’une des plus grandes fermes au pays


Même au Canada, des cas de cruauté animale les plus sordides existent malheureusement. Ce que je me pose comme question, est comment un des propriétaires affirment ne rien savoir ce qui se passaient dans son entreprise ? Il me semble qu’en temps que propriétaire, il devrait voir si tout est conforme, voir le rendement, etc.
Nuage

 

Cruauté animale: 20 accusations contre l’une des plus grandes fermes au pays

 

CRUAUTE ANIMALE VACHE

Image de la vidéo de mal-traitance révélée en juin 2014 par Mercy For animals Canada. Photo : Mercy For Animals Canada | Mercy for Animals Canada

La SPCA de la Colombie-Britannique a annoncé que 20 accusations de cruauté animale ont été portées contre Chilliwack Cattle Sales, l’une des plus grandes fermes laitières au pays, ainsi que sept de ses employés pour avoir violenté des bovins.

Les allégations de mauvais traitements sont apparues en juin 2014 lorsque l’ONG Mercy for animals Canada a diffusé une vidéo filmée par un ancien employé de la ferme. On y découvrait des vaches en train d’être fouettées, d’être battues avec des chaînes ou de recevoir des coups de poing et de pieds.

Attention: ces images peuvent choquer

« Nous avons immédiatement lancé une enquête et recommandé des accusations envers l’entreprise et les employés identifiés dans la vidéo », se souvient Marcie Moriarty, chef du service de prévention et d’intervention à la SPCA de Colombie-Britannique.

La direction de la justice pénale précise que l’évaluation des accusations a pris du temps à cause du nombre de personnes impliquées et de la complexité d’étudier les preuves.

Les propriétaires de la ferme « consternés »

Peu après les allégations, la Colombie-Britannique a adopté le Code de pratiques pour le soin et la manipulation des bovins laitiers, publié en 2009. Il prévoit que les personnes reconnues coupables de détresse animale soient passibles de 75 000 $ d’amende et jusqu’à 24 mois de prison.

La loi sur la prévention et la cruauté animale prévoit les mêmes sanctions ainsi qu’une interdiction à vie de posséder des animaux. Quant à la loi sur la vie sauvage, elle impose, pour une première condamnation, jusqu’à 100 000 $ d’amende et un an de prison.

Selon la Couronne, 16 des 20 accusations portées tombent sous la loi sur la prévention et la cruauté animale pour différents actes de cruauté sur des bovins. Les quatre autres accusations relèvent de la loi sur la vie sauvage pour avoir également maltraité un pigeon.

Jeff Kooyman, copropriétaire de l’établissement avec sa famille, a affirmé par le passé que ses proches et lui n’étaient pas au courant des agissements de leurs employés et qu’ils étaient « consternés » par cette affaire.

Les accusés doivent se présenter en cour le 12 avril prochain.

http://quebec.huffingtonpost.ca/