Vivre


Faire sa marque, laisser de bons souvenirs à ceux que nous rencontrons, pour qu’à notre départ nous puissions laisser quelque chose à ceux qui nous entourent
Nuage

 

Vivre

 

Lorsque vous êtes né, vous avez pleuré et le monde s’est réjoui. Vivez votre vie de manière que, lorsque vous mourrez, le monde pleure et vous vous réjouissiez.

Cherokee

Des photos terrifiants du passé


Des photos d’un lointain passé qui montre le côté obscur de la vie du temps de nos grands-parents ou arrière-grands-parents
Nuage

 

Des photos terrifiants du passé

Les photos que vous allez voir sont toutes issues du passé, de faits réels et n’ont en aucun cas été truquées. Une fois qu’on sait ça, ce n’est pas très rassurant, bien au contraire.

1. En 1930, après un incendie au musée de cire de Madame Tussauds à Londres, des mannequins fondus sont entreposés à l’extérieur du bâtiment.

2. Des candidates à un concours de beauté portent un masque afin de n’être évaluées que sur la beauté de leur corps.

3. La direction du Café de l’Enfer de Paris (situé juste à côté du Moulin Rouge) au grand complet, connu pour ses spectacles de folie et ses serveurs déguisés en diables. Il a fermé ses portes au milieu du 20ème siècle.

4. Un costume d’Halloween terrifiant datant de 1910.

5. Deux ingénieurs de chez Disney en pleine réparation d’un animatronique.

6. En 1930, une femme reçoit un traitement anti taches de rousseur au dioxyde de carbone.

7. En 1868, la jeune américaine Myrtle Corbin naît avec un bassin et deux jambes supplémentaires. Sa particularité unique lui vaudra de passer ses premières années dans un cirque.

8. Un masque à gaz Mickey Mouse utilisé par une infirmière pour ne pas effrayer les enfants, en 1942.

9. Le premier exemple connu de « horsemanning », cette pose terrifiante est très à la mode dans les années 1920.

10. Deux parents posent aux côtés de leur fille décédée. À l’ère victorienne, une photo était obligatoire à la naissance, au mariage et au décès.

11. Une photo de famille qui fait froid dans le dos. 

12. En 1948, une jeune fille ayant grandi dans un camp de concentration et qui a ensuite vécu dans une résidence pour enfants « perturbés », dessine « sa maison ».

13. Katharina Detzel, une femme instable psychologiquement, a construit un homme avec la paille de son lit. C’était en 1910 en Allemagne.

14. En 1950, le père Noël accompagné de deux clowns rend visite à une fille malade dans sa chambre d’hôpital.

15. En 1925, voici l’isolateur, un casque qui coupe de tous les sons, alimenté en oxygène par un tuyau. De plus, les fentes au niveau des yeux sont faites de telle sorte qu’on ne puisse lire qu’une seule ligne de texte à la fois.

16. En 1917, des troupes militaires américaines et leurs armures de Brewster (du nom de leur inventeur), l’ancêtre du gilet pare-balles.

17. En 1930 en Floride, des participantes à un concours des plus beaux yeux. Ces dernières portent des masques afin que le jury ne soit pas influencé par leur visage.

18. En 1940, une aide-soignante et un bébé sont photographiés avec leurs masques à gaz.

19. Dans une tranchée en 1917, un soldat en état de choc fixe l’objectif d’un regard terrifiant.

20. Ella Harper, alias la « Fille Chameau », doit son surnom à un grave trouble affaiblissant les ligaments de ses genoux.

21. Le célèbre ventriloque anglais Jules Vernon entouré de son effrayante famille de marionnettes, en 1934.

22. En 1936, des jeunes hommes reviennent de leur initiation dans le Poro, une société secrète présente dans plusieurs zones d’Afrique centrale, dont le rôle est de faire passer les garçons de l’état d’animalité à celui d’homme.

23. En 1922, l’acteur allemand Max Schreck fait une pause entre deux prises du film d’horreur « Nosferatu, le vampire ».

http://www.demotivateur.fr/

Le Saviez-Vous ► Découvrez ces choses insolites à absolument


Est-ce nécessaire de savoir ces choses ? Non pas vraiment, cependant cela permet de d’élargir un peu notre savoir
Nuage

 

Découvrez ces choses insolites à absolument

 

1. Comment fonctionne une serrure ?

@malloxcast


2. Le nom du premier satellite français est Astérix

@exponaute

Il a été envoyé dans l’espace en novembre 1965. La classe. A l’origine il avait été baptisé Zébulon ( pour le manège enchanté), mais c’est Astérix qui l’a emporté.

 
3. Les vers de terre ont-ils un coeur ?

@ceiba.canalblog

Ils en ont même 4.

4. Le Ketchup a été vendu dans les années 1830 en tant que médicament

@reborbit

Il servait, entre autre, à traiter la diarrhée. C’est tout ce qu’on a retenu. 

5. Comment sont-faits les sandwichs glacés ?

@disqus

La réponse en images. 

6. Le premier véhicule automobile était un Fardier de Cugnot

@largus

Inventé par Nicolas-Joseph Cugnot, il s’agit d’un fardier d’artillerie mû par une machine à vapeur.

7. Les traces de pas de Neil Armstrong sur la Lune vont-elles s’effacer ?

@rezonanceblog

Eh non, elles sont encore là pour une bonne centaine d’années. 

8. Comment sont fabriquées les pâtes ? 

@lemondedusurgele

Farine, oeufs, huile, sel, eau, et le tour est dans la poche. De la véritable magie, les pâtes…

9. Comment fonctionne les marionnettes des Guignols de l’info ? 

@sudouest

Ils sont deux par marionnettes ! 

10. Comment sont faits les oeufs Cadbury ? 

@newscentral

11. La Wifi fonctionne-t-elle mieux si vous la mettez au coeur de votre maison ?

@jasoncolejohnadams

La réponse est donc oui, le réseau correspond aux petits traits blancs, quasiment bien répartis. 

12. Pourquoi les glaçons collent-ils à vos doigts ?

@amelioretasante

Figurez-vous que la sueur contenue sur nos doigts fait adhérer les glaçons à notre peau, à cause de la grosse différence de température.

13. Comment dessiner une rose facilement ?

@trusper

.

http://www.demotivateur.fr/

Trois questions sur les perturbateurs endocriniens


Cela fait un bout de temps qu’on entend parler de perturbateurs endocriniens et avec tout ce que cela occasionne sur la santé de tout le monde, il faudra bien qu’un jour les industries prennent au sérieux du danger de leurs produits
Nuage

 

Trois questions sur les perturbateurs endocriniens

 

Trois questions sur les perturbateurs endocriniens

Où se cachent-ils? Partout.Photo Fotolia

Les perturbateurs endocriniens sont des polluants présents dans de nombreux produits du quotidien comme les lingettes ou les shampooings, souvent à notre insu. Bisphénol A, pesticides, phtalates, parabènes… De nombreuses études les traquent pour alerter les autorités sanitaires et les consommateurs.

Où se cachent-ils? Comment agissent-ils? Le point pour s’y retrouver.

QUE SONT LES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS?

Selon l’Organisation mondiale de la santé, les perturbateurs endocriniens sont des «substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle étrangères à l’organisme qui peuvent interférer avec le fonctionnement du système endocrinien et induire ainsi des effets délétères sur cet organisme ou sur ses descendants».

Ces polluants, principalement des résidus chimiques (méthoxycinnamate d’éthylhexyle, dioxine, pesticides, glyphosate etc..) imitent, bloquent ou perturbent la fonction des hormones naturelles.

QUELLES SONT LEURS EFFETS SUR LA SANTÉ?

En perturbant l’équilibre hormonal, ils peuvent être très nocifs pour la santé en altérant des fonctions telles que la croissance, le développement, le comportement et l’humeur, le sommeil, la circulation sanguine, la fonction sexuelle et reproductrice.

Même à très faible dose, ils provoquent des changements graves, notamment sur le fœtus, l’embryon, les jeunes enfants. Malformations génitales, ménopauses et pubertés précoces, infertilité peuvent être des conséquences de l’exposition à ces substances.

OÙ SE CACHENT-ILS?

Partout. Dentifrice, shampooing, déodorant, crème pour le visage, après-rasage, lingette pour bébés… En France, l’Union fédérale des consommateurs (UFC)-Que Choisir a révélé hier d’inquiétantes découvertes en passant au peigne fin 185 produits cosmétiques du quotidien pour adulte et bébé.

Une étude du magazine 60 Millions de consommateurs vient par ailleurs d’épingler des résidus de substances potentiellement toxiques (dioxines, pesticides) dans 5 des 11 protections féminines analysées (tampons et serviettes hygiéniques). On peut les retrouver aussi sur les jouets, les fruits et légumes, les céréales.

http://fr.canoe.ca/

Une fillette meurt en sauvant deux enfants


C’est un bête accident. Cette jeune fille a eu un temps de réaction vraiment extraordinaire, en sauvant deux jeunes enfants, mais elle a quand même laissé sa propre vie
Nuage

 

Une fillette meurt en sauvant deux enfants

 

Une fillette de 10 ans a sauvé deux jeunes amies sur le point de se faire happer. Toutefois, en s’interposant de la sorte, elle y a laissé sa vie.

De nombreux présents ont été déposés pour la petite Kiera Larsen, morte trop jeune. Fleurs, ballons, chandelle et un ourson pour celle qui a agi en véritable héroïne.

«Elle a sauvé la vie de mes deux filles, mes enfants c’est tout ce que j’ai et elles auraient pu disparaître en un instant! Elle s’est interposée et a fait ce qu’elle savait faire et les a sauvées», raconte la mère des deux fillettes sauvées, Alyssa Jenkins.

Les petites Addison et Emmah ont des égratignures, mais elles s’en sortent bien. C’est un véhicule utilitaire sport qui était stationné dans une pente et qui s’est mis à reculer.

La petite Kiera a eu le temps de sauver les petites, mais elle s’est fait heurter par le véhicule qui a arrêté sa course dans une clôture.

http://www.tvanouvelles.ca/

72 millions $ à la famille d’une femme morte du cancer


C’est une condamnation sévère contre une compagnie telle que Johnson & Johnson. On peut espérer que d’autres suivront envers des compagnies qui savent très bien que leurs produits sont nocifs pour la santé
Nuage

 

72 millions $ à la famille d’une femme morte du cancer

 

72 millions $ à la famille d'une femme morte du cancer

Photo Fotolia

L’entreprise pharmaceutique Johnson & Johnson a été condamnée par un tribunal du Missouri à verser 72 millions de dollars à la famille d’une femme décédée du cancer après avoir utilisé un de leurs produits.

Pendant 35 ans, Jacqueline Fox a utilisé de la poudre pour bébés de la célèbre marque américaine. Selon sa famille, c’était même un rituel comme celui de se laver les dents.

Cependant, la femme de 62 ans a succombé en octobre dernier à un cancer des ovaires diagnostiqué trois ans plus tôt.

Selon l’avocat de Mme Fox, Jere Beasley, du talc avait été retrouvé par un médecin dans les ovaires de la plaignante. La poudre aurait causé une inflammation qui se serait ensuite transformée en cancer.

Me Beasley, en s’appuyant sur des travaux d’experts, a également soutenu qu’environ 1500 femmes mourraient chaque année «des suites d’un cancer des ovaires lié à l’utilisation de poudre pour bébés».

Pour lui, l’entreprise américaine était au courant des risques depuis les années 1980 et avait choisi de «mentir au public».

De son côté, la porte-parole de Johnson & Johnson a assuré que la compagnie était «certaine que le talc cosmétique est inoffensif», recherches scientifiques à l’appui.

La Société américaine du cancer est plus mesurée dans ses conclusions, expliquant sur son site internet que «certaines études font état d’une petite augmentation du risque, tandis que d’autres ne constatent pas de changement».

Après plus de cinq heures de délibération, le jury réuni au tribunal de St. Louis a décidé de condamner Johnson & Johnson à verser 72 millions de dollars en dommages et intérêts à la famille de Mme Fox, dont 10 millions $ en dommages compensatoires et 62 millions $ en dommages punitifs, un par année de vie de la défunte.

Selon les jurés, l’entreprise n’a pas prévenu les consommateurs des risques encourus à utiliser cette poudre et a tout fait pour cacher la vérité, rapporte le St. Louis Post-Dispatch.

L’avocat de la famille de Mme Fox soutient que c’est la première fois qu’une compagnie est condamnée à payer une telle somme.

Près de 1200 autres femmes ont déposé des plaintes similaires contre Johnson & Johnson aux États-Unis et ailleurs dans le monde.

Le géant pharmaceutique a d’ores et déjà fait appel de ce jugement et publié un communiqué qui soutient que ses poudres pour bébés peuvent être utilisées sans risque.

http://fr.canoe.ca/

Impossible de ne pas compatir devant Atlas, le robot maltraité de Google


Les robots, on bien évoluer, on dirait presque qu’ils sont humains. Même dans cette vidéo, on a un pincement de voir comment cet humanoïde est bousculée. Que sera l’avenir de ce sentiment, serons-nous faire la différence entre l’humain et le robot ?
Nuage

 

Impossible de ne pas compatir devant Atlas, le robot maltraité de Google

 

Terminator et Robocop n’ont qu’à bien se tenir, car Atlas débarque. Le robot humanoïde développé par Boston Dynamics, une société rachetée par Google (pardon,Alphabet), s’est dévoilé dans une nouvelle vidéo publiée sur Youtube le 23 février.

On y voit Atlas réaliser plusieurs tours, tous plus incroyables les uns que les autres. Ce robot humanoïde a été développé en partie grâce au financement de la Darpa, l’agence de l’armée américaine consacrée aux nouvelles technologies.

Il est « conçu pour opérer en intérieur et en extérieur », explique Boston Dynamics. D’ailleurs, il sait ouvrir des portes.

Le robot « utilise des capteurs dans son corps et ses jambes pour garder l’équilibre et [d’autres capteurs] dans sa tête pour éviter les obstacles, évaluer le terrain et manipuler les objets », précise la société.

Et effectivement, il arrive à marcher en pleine forêt dans la neige sans trop de difficultés.

Une vidéo similaire avait été dévoilée en septembre dernier. On y voyait Atlas marcher en forêt, mais sur un chemin plus balisé.

Mais depuis, le robot a bien évolué. Il sait également attraper des cartons et les déplacer. Surtout, il arrive à continuer sa tâche même si de méchants humains lui mettent des bâtons dans les roues. Ou plutôt dans les jambes…

On reconnaît ici une des spécificités des robots de Boston Dynamics, comme Spot, qui arrivait à garder l’équilibre quand on lui donnait un coup de pied. Mais là, l’expérience est encore plus bluffante, car Atlas ne tient pas sur quatre membres mais sur deux.

Même si les extraits de la vidéo sont bien évidemment choisis par la société pour montrer les bons côtés d’Atlas, le contraste est tout de même saisissant avec l’image que l’on avait des robots humanoïdes depuis le Darpa Robotics Challenge de juin 2015, où les compilations de chutes nous avaient plutôt rassurés sur l’arrivée prochaine d’un terminator

.http://quebec.huffingtonpost.ca/