Adoucir nos peines


Il est vrai quand nous pouvons aider quelqu’un, cela aide à voir nos problèmes plus petits et moins important … On se sent d’ailleurs plus fort
Nuage

 

Adoucir nos peines

 

 

« Le vrai moyen d’adoucir ses peines est de soulager celle d’autrui »

Madame deMaintenon

Un chat sur les pentes de ski


Jasper est un beau chat de 3 ans qui aime les sports d’hiver. Sa maitresse l’amène sur les pentes pour faire du ski en Norvège. Avec une atèle, il tire sur sa maitresse qui se laisse glisser sur ses skis. Quand il est fatigué, il monte sur son épaule et ensemble, ils continuent à descendre sur les pentes
Nuage

 

Un chat sur les pentes de ski

Le Saviez-Vous ► Faire le ménage, aussi bon que le gym pour la ligne?


Quoi de plus ennuyant que faire le ménage ? Pourtant, cela est aussi bon qu’aller à la gym pour se remettre en forme.
Nuage

 

Faire le ménage, aussi bon que le gym pour la ligne?

 

Faire le ménage, aussi bon que le gym pour la ligne?

Faudrait-il donc se précipiter sur son aspirateur?Photo Fotolia

Avec Canoe.ca

Faire une heure de ménage fait autant travailler le corps que le gym, selon le site musclefood.com. Le site internet s’est en effet intéressé aux corvées qui brûlent le plus de calories. Promis, vous ne regardez plus votre éponge de la même façon.

«Ce qu’on a trouvé nous a surpris. Qui aurait pensé que quelque chose d’aussi peu éreintant que faire son lit aurait le même impact que de marcher pendant 1,6 kilomètre?», explique Darren Beale de MuscleFood.

«Pour beaucoup d’entre nous, caler le gym dans notre emploi du temps est difficile, surtout quand vous avez toutes ces corvées à faire chaque semaine, remarque-t-il. Maintenant, vous ne vous sentirez plus aussi coupable, étant donné que quand vous nettoyez les vitres, vous avez éliminé ce muffin que vous avez mangé plus tôt.»

Ainsi, 15 minutes de vaisselle brûleraient pas moins de 500 calories. Trois heures de repassage  «coûteraient» 420 calories (et feraient du bien aux abdominaux), la même chose qu’un cours de Zumba.

Autres informations: passer l’aspirateur pendant 30 minutes équivaut à 1/4 d’heure de kickboxing (soit 90 calories). Récurer la baignoire pendant 15 minutes permet de perdre 100 calories, tout comme 30 «jump squats».

Plutôt que de se jeter sur un abonnement au gym, faudrait-il donc plutôt se précipiter sur son aspirateur?

http://fr.canoe.ca/

Des cadavres simulent la vie pour les chirurgiens du futur


Les étudiants en médecine qui se spécialise en chirurgie doivent faire leurs preuves sur des cadavres qui est un peu loin de la réalité. En France, avec un peu de bricolage, il est possible de rendre ces morts un peu plus « vivants » qui rendent l’exercice beaucoup plus réel
Nuage

 

Des cadavres simulent la vie pour les chirurgiens du futur

 

Des cadavres simulent la vie pour les chirurgiens du futur

Les nouvelles directives: «Jamais sur le patient la première fois».Photo Guillaume Souvant / AFP

Emmanuel Coupaye

 

Le coeur bat, le sang circule, les poumons se gonflent… pourtant, le corps humain sur lequel les élèves chirurgiens se font la main est bien un cadavre, doucement sorti de la congélation pour lui redonner un simulacre de vie. Un système présenté comme unique au monde.

Baptisé «Simlife», il a été inventé, fabriqué et breveté au laboratoire d’anatomie de la Faculté de médecine de Poitiers, en France, par Cyril Brèque, spécialiste en biomécanique.

Jusqu’à présent, les étudiants en médecine et pharmacie apprenaient leur métier sur des corps inertes ou, au mieux, des mannequins interactifs.

 Mais «on se rendait bien compte que les dissections classiques ne répondaient plus aux attentes», explique le Pr Jean-Pierre Richer, responsable du Centre de simulation de la faculté, inauguré fin janvier.

«Il fallait évoluer alors que dans le même temps, la formation pratique de l’interne a beaucoup diminué (…) On n’apprend plus au bloc, à côté du chirurgien et d’un vrai patient», souligne le chirurgien. En France, «les nouvelles directives nationales disent bien « Jamais sur le patient la première fois »».

Le pari de Simlife est de pouvoir mettre le futur chirurgien en situation «en collant au plus près de la réalité» mais sans risque pour le vrai patient.

Alors que dans une vaste salle, une trentaine d’étudiants s’exercent encore à la suture sur des pieds de cochon, dans un bloc opératoire voisin, une étudiante assiste à une double ablation des reins sur un Simlife qui présente toutes les apparences du vivant.

L’abdomen à la peau rosée se soulève régulièrement, le pouls est stable lorsque les deux chirurgiens incisent le corps du plexus au nombril pour faire apparaître les viscères. Seules l’odeur forte et une couleur verdâtre trahissent le fait qu’il s’agit d’une dépouille, décongelée avec soin pour passer en seulement quelques jours de -22 °C à + 37 °C.

BRICOLAGE ET JARDINERIE

Le sang artificiel qui circule redonne rapidement leur couleur naturelle aux organes et aux tissus.

«Tu vois, là, la veine cave, elle est vraiment comme ça dans la réalité, rosée et bleutée», explique le Pr Jean-Pierre Faure, co-responsable de l’école de chirurgie de l’Université de Poitiers.

Les intestins sont sortis en douceur et enveloppés pour ne pas entraver la suite de l’opération.

«Un tour de main comme ça, l’interne ne va pas y penser. Il peut perdre une heure, gêné par des intestins qui glissent et qu’il risque d’abîmer», insiste le Pr Faure.

Après une heure de travail, un rein est prélevé, mais une hémorragie survient, rapidement résorbée par une équipe dont la tension est palpable.

«Vous voyez, nous avons deux professionnels mais ils sont complètement absorbés par leur travail, ils ont oublié que c’est une simulation. C’est la vraie vie dans un bloc avec tous ses aléas. Ce qui est irremplaçable pour un chirurgien, c’est d’avoir le toucher. Si on simule la respiration sur ces corps, c’est aussi pour gêner le travail du chirurgien», commente le Pr Richer.

Derrière le champ opératoire qui dissimule le visage du «patient» se cache aussi la machinerie du Simlife: deux chariots à roulettes surmontés d’un simple moniteur.

«Là, c’est la partie pneumatique pour la respiration, et là, la partie hydraulique pour la circulation sanguine», détaille Cyril Brèque, autant médecin que bricoleur. Tournevis en main, il adapte sur une valve la pression d’injection du faux sang. »

Un peu de peinture, un additif pour approcher la viscosité du vrai sang, tout le matériel provient de magasins de bricolage et de jardinerie», sourit-il.

Des tuyaux d’arrosage, des valves de système d’arrosage… Au total, quatre Simlife ont été conçus pour seulement 20 000 euros (31 000 $CAN environ).

«À terme, tout cela sera miniaturisé et piloté en WI-FI depuis une tablette. Nous sommes en train de travailler sur un logiciel qui permettra d’intégrer à l’avance un certain nombre de scénario. Ce qui rend notre système unique, c’est qu’il est adaptatif», assure le Pr Richer.

Après la phase de test, une vingtaines d’internes en fin de cursus s’exerceront à la chirurgie sur Simlife dès la rentrée 2016.

http://fr.canoe.ca/

Bangladesh: l’«Homme-arbre» opéré avec succès


C’est une bonne nouvelle pour cet homme de voir une partie de ses verrues ont disparu. Reste a attendre la suite et espérer que d’autres chirurgies pourraient faire disparaitre totalement cette anomalie de la peau
Nuage

 

Bangladesh: l’«Homme-arbre» opéré avec succès

 

Bangladesh: l'«Homme-arbre» opéré avec succès

Les mains d’Abul Bajandar avant l’opération. Photo Munir uz Zaman / AFP

DACCA, Bangladesh – Un Bangladais surnommé «l’homme-arbre» pour ses verrues impressionnantes aux allures d’écorce sur les mains et les pieds a été opéré samedi avec succès pour le débarrasser de certaines des excroissances, a annoncé l’hôpital.

Il a fallu trois heures et demie à une équipe de neuf médecins pour retirer les excroissances géantes de la main droite d’Abul Bajandar au Dhaka Medical College Hospital à Dacca, a déclaré à l’AFP le directeur de l’établissement, Samanta Lal Sen.

Le père de famille de 26 ans avait été admis le mois dernier en vue de l’opération visant à couper les excroissances pesant au moins cinq kilogrammes qui lui couvraient les mains et les pieds.

«L’opération a réussi. Nous avons enlevé les excroissances des cinq doigts de la main droite. Il est heureux et il riait», a ajouté le responsable.

«Nous allons à présent observer son état pendant les trois prochains mois avant de décider s’il faut procéder à de nouvelles opérations. C’est un grand défi», a-t-il encore dit.

Les grosses verrues, qu’Abul Bajandar a vu apparaître à l’adolescence mais qui ont commencé à s’étendre plus rapidement il y a quatre ans, ont été diagnostiquées comme un cas d’épidermodysplasie verruciforme, une maladie de peau génétique rarissime qui peut prendre la forme d’excroissances de peau.

«On l’appelle communément la maladie de l’homme-arbre», avait expliqué à l’AFP Samanta Lal Sen.

Le gouvernement du Bangladesh a pris en charge les coûts de l’opération et la première ministre, Sheikh Hasina, a été informée de son état après l’opération.

L’épouse de «l’homme-arbre», Halima Khatun, qui l’a vu après l’opération a déclaré qu’il semblait «détendu et heureux».

Le directeur de l’hôpital a indiqué qu’il y avait trois cas connus dans le monde d’épidermodysplasie verruciforme, dont un seul au Bangladesh.

Un villageois indonésien avec d’énormes verrues sur tout le corps avait subi une série d’opérations en 2008 pour en être débarrassé.

http://fr.canoe.ca/

Android menacé par un nouveau malware


Il n’y a pas juste les ordinateurs qui peuvent avoir des logiciels qui donnent des maux de tête. Les smartphones aussi. Il est important de ne pas cliquer sur n’importe quoi, n’importe où que ce soit sur le téléphone ou un ordinateur ..
Nuage

 

Android menacé par un nouveau malware

 

Photo : © iStock.

Un cheval de Troie très agressif, capable de prendre le contrôle des smartphones Android, vient d’être découvert.

Retenez bien ce nom : Mazar Bot. Ce malware, qui se cache habilement derrière une application MMS, prend les commandes des smartphones tournant sous Android une fois installé. Découvert récemment par une société de sécurité danoise, il se présente sous la forme d’un SMS/MMS et vous informe que vous avez un nouveau message (audio ou vidéo). Si vous souhaitez le lire, vous devez installer une application appelée « MMS Messaging ». Inutile de vous dire qu’il ne faut surtout pas l’installer, sous peine d’avoir quelques désagréments.

Si vous installez l’application, vous ne serez plus le maître à bord de votre appareil. Mazar Bots’emparera des privilèges administrateur, la salle des commandes de votre téléphone, et n’en fera évidemment qu’à sa tête. Il pourra par exemple lire vos messages, envoyer des SMS surtaxés, réaliser des appels à distance, naviguer sur Internet et effacer toutes vos données. Pire encore : il pourra accéder aux informations bancaires que vous utilisez lorsque vous réalisez des achats en ligne. Par ailleurs, le malware intègre un navigateur Tor qui lui permet de contacter facilement un serveur de commande et contrôle situé dans le Dark Web.

Mazar Bot peut affecter tous les smartphones qui tournent sous Android, excepté ceux qui sont configurés en russe. A titre préventif, la société danoise Heimdal recommande l’installation d’un antivirus (lien en anglais). Ne cliquez pas sur un lien qui apparaît dans un SMS/MMS, n’installez aucune application inconnue et contentez-vous du Google Play Store.


 

http://www.commentcamarche.net/

À quelle tranche d’âge sommes-nous plus heureux ?


Je sais que certains ne seront pas d’accord, cependant il y a des contextes qui font que les gens sont plus heureux ou non dans certaines tranches d’âge
Nuage

 

À quelle tranche d’âge sommes-nous plus heureux ?

 

Une étude de l’office national des statistiques britannique a demandé à un peu plus de 300 000 adultes de donner une note sur 10 sur leur niveau de bonheur, leur niveau d’anxiété, leur satisfaction à l’égard de la vie et sur l’utilité de ce qu’ils ont accompli.

D’après les résultats, on remarque un pic de bonheur et de satisfaction chez les 65-79 ans, qui seraient donc les gens les plus heureux. Ce niveau de bonheur décline après 80 ans.

Les personnes âgées de 45 et 59 ans rapportent en revanche, les niveaux de satisfaction à l’égard de la vie les plus bas. Les hommes de ce groupe sont encore moins satisfaits que les femmes. Ce groupe a également un niveau d’anxiété plus élevé.

Selon les chercheurs, une des raisons possibles est que, de nos jours, les personnes de cette tranche d’âge ont souvent à s’occuper à la fois de leurs enfants et de leurs parents âgés. De plus, la difficulté de trouver un équilibre entre le travail et la vie familiale, avec la fatigue qui s’accumule, pourrait également être un facteur explicatif.

Concernant le fait que le sentiment de bonheur et de satisfaction décroît après 80 ans, les chercheurs pensent qu’il est dû aux difficultés liées à l’âge, comme la mauvaise santé et la solitude.

Il ressort également des résultats de l’enquête que :

  • Les gens mariés sont les plus heureux.
  • Les personnes qui travaillent sont plus heureuses que ceux qui ne travaillent pas. Les plus heureux étant les personnes à temps partiel. Parmi ceux qui ne travaillent pas, les retraités sont les plus heureux, suivis par les étudiants.
  • Ceux qui possèdent une religion sont plus heureux et parmi eux, ce sont les hindous qui ont le plus haut niveau de bonheur, suivis des chrétiens et des sikhs.
  • Les femmes rapportent un taux d’anxiété plus élevé que les hommes, mais sont plus satisfaites de ce qu’elles ont accompli.

http://www.passeportsante.net/