Justice trop lente : un présumé pédophile s’en tire


C’est aberrant !! Un pédophile ne sera pas accusé à cause d’une justice trop lente au Québec. S’il aurait été jugé dans des délais raisonnables, l’enfant aurait encore en mémoire, c’est mauvais souvenirs.
Nuage

Justice trop lente : un présumé pédophile s’en tire

 

Les lenteurs du système judiciaire québécois permettent à des abuseurs d’enfant d’éviter la justice. Sur la Rive-Sud de Montréal, le présumé agresseur d’une fillette de 6 ans a échappé à un procès, car les souvenirs de sa victime s’étaient estompés.

En janvier 2015, Mathilde (nom fictif), confiait à son grand-père les sévices sexuels que lui a fait subir son oncle.

« J’étais sous le choc », raconte le père de la fillette. « La seule chose que je souhaitais, à ce moment, c’était de faire condamner celui qui a volé l’enfance de ma fille ».

Un an plus tard

Or, en raison de l’engorgement du palais de justice, l’ouverture du procès n’a eu lieu qu’un an après l’agression, en janvier 2016.

« Pendant ce temps, j’évitais de parler de l’agression avec ma fille. Puis, ses souvenirs se sont dissipés, elle avait des trous de mémoire », raconte son père avec émotion.

Puisque Mathilde ne pouvait témoigner avec une mémoire suffisante des événements, les accusations ont été retirées. Son oncle, enseignant dans une école secondaire, a échappé au procès.

« Je trouve aberrant qu’un enfant de 7 ans soit obligé de revenir en arrière d’un an, et expliquer ce qui s’est passé avec assez d’exactitude », se révolte le grand-père.

Des délais alarmants

« Un an, pour un enfant, c’est une éternité », s’insurge le sexologue Mario Larivée-Côté. Selon lui, le cas de Mathilde n’est pas isolé.

« Des avocats de la défense jouent sur les délais, en faisant valoir que la mémoire de l’enfant est défaillante ».

Il estime du coup que les procédures judiciaires devraient être accélérées lorsque des enfants sont victimes d’actes criminels.

Le père de la fillette souhaite que l’épreuve qu’il traverse interpelle le ministère de la Justice.

« Ma fille a beaucoup changé. Elle est plus agitée et pleure sans raison. Sa conception de la justice en sera à tout jamais marquée ».

http://www.tvanouvelles.ca/

3 réponses à “Justice trop lente : un présumé pédophile s’en tire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s