S’affirmer


C’est une bien mauvaise habitude de diminuer devant les autres, de se sous-estimer et de s’apitoyer sur nous-même.
Nuage

 

S’affirmer

 

« Jouer petit ne sert pas le monde. Se rétrécir devant les autres pour qu’ils ne se sentent pas en insécurité ne fait pas preuve d’une attitude éclairée. Nous sommes tous voués à briller, comme le font les enfants. »

Marianne Williamson

L’origami, des oeuvres étonnantes


Tout un artiste ! Quel talent ! L’origami n’a aucun secret pour réussir de telles œuvres
Nuage

 

L’origami, des oeuvres étonnantes

origami 1

Calvin Nicholls

L’origami est l’art du pliage du papier. C’est un art né au 17eme siècle. Bien qu’il soit difficile de déterminer son origine exacte, cela a été fortement influencé par le Japon. La plupart d’entre nous ont déjà essayé de faire un cygne en origami, donc nous sommes au courant de la difficulté de cet art.

Un des plus grands artistes d’origami s’appelle Calvin Nicholls. Il a travaillé avec du papier depuis plus de 25 ans. Ses œuvres d’art sont si détaillés qu’à première vue, nous ne réalisons pas ce que c’est.

Tous les œuvres de Calvin sont réalisés avec seulement du papier.

Il nous montre l’importance du détail dans l’art.

origami 2

Calvin Nicholls

Il a récemment fini une série appelée « Paper Zoo » (zoo en papier).

origami 3

Calvin Nicholls

Avant de réaliser une nouvelle œuvre d’art, il passe du temps en observant les animaux dans leur environnement.

origami 4

Calvin Nicholls

Il fait une esquisse de chaque œuvre.

origami 5

Calvin Nicholls

Quand il est prêt à commencer, il coupe des milliers de papiers.

origami 6

Calvin Nicholls

Il ajoute de texture à ses œuvres en créant des couches.

origami 7

Calvin Nicholls

Il utilise uniquement du papier blanc.

origami 8

Calvin Nicholls

Il lui faut au moins un mois pour finir une œuvre.

origami 9

Calvin Nicholls

Il a mis des années pour compléter certaines de ses œuvres.

origami 10

Calvin Nicholls

Calvin utilise de petits couteaux, scalpels et ciseaux pour créer ses œuvres d’art.

origami 11

Calvin Nicholls

Il dit que la chose la plus difficile est de répliquer la fourrure et les plumes avec du papier.

origami 12

Calvin Nicholls

http://incroyable.co/

Le Saviez-Vous ►14 fautes de français vraiment moches que vous ne ferez plus


Ce n’est pas moi qui vais critiquer ceux qui font des fautes d’orthographe, car malheureusement, j’en fais beaucoup, c’est souvent des fautes d’inattention ou un manque de connaissance des règles de français ou encore des sons que je mélange
Nuage

 

14 fautes de français vraiment moches que vous ne ferez plus

 

On écrit « tort » ou « tord » ? On écrit « une ballade » ou « une balade » ?

La langue française est très difficile à écrire (et même à parler pour certains). Elle comporte des dizaines de règles compliquées à apprendre par coeur et le pire, c’est qu’il y a toujours des exceptions qui viennent tout compliquer.

Si le Bescherelle était votre pire ennemi quand vous étiez petit mais que vous voulez vous rattraper maintenant, voici 14 fautes de français à ne surtout pas faire (notamment dans votre lettre de motivation) et des petites techniques pour les éviter :

1. « Et bien » ou « Eh bien » : lequel est le bon ? 

Si vous voulez donner un petit style « oral » à votre texte en commençant une phrase par « Eh oui ! », ou « Eh non ! », eh bien, il ne faut pas écrire « Et bien » : ça n’a aucun sens ! Il faut orthographier cette expression « eh » voire avec une « hé ». 

2. Tout et tous : la malédiction

Cette faute est la tannée des amateurs de Pivot et des défenseurs de la langue française. C’est vrai que ce n’est jamais simple de savoir. Pourtant, il existe une petite règle toute simple pour éviter 90% des fautes entre « tous » et « tout » : utilisez « tout » lorsque la suite de la phrase désigne un singulier et « tous » lorsque la suite de la phrase désigne un pluriel. Vous verrez, ça marche presque toujours.

3. Ecrire « Autant pour moi » est incorrect (à la base)

Si un jour, vous écrivez : « Ah, j’ai fait une erreur, autant pour moi ! », vous aurez en réalité fait deux erreurs. Car l’expression correcte pour reconnaitre son erreur est « au temps pour moi ». Oui, c’est très bizarre et cela ne parait pas du tout naturel mais c’est comme ça. En revanche depuis quelques années, certains linguistes défendent la nouvelle orthographe. Certains diraient que c’est du nivellement par le bas…

4. « S’avérer vrai » est un sacré pléonasme

La racine du verbe « avérer », c’est « verus » qui veut dire « vrai » en latin. Du coup, « s’avérer vrai » n’est pas correct.

Il faut dire : « Le dopage dans le cyclisme est avéré », et non « Le dopage dans le cyclisme s’avère vrai » !

5. Le « ne » ne devrait jamais s’oublier à l’écrit

Rhhhooo, « c’est pas grave » diront certains ! Mais ils auront tort : il faut écrire : « Ce n’est pas grave ». Même si à l’oral, on a totalement effacé la négation et qu’elle ne s’entend plus, ce n’est pas pour cela qu’elle n’existe plus.

6. Les verbes appeler et nourrir/mourir sont vos ennemis

Le verbe « appeler » prend deux « p » et un « l » à l’infinitif mais le « l » est doublé parfois. Pour savoir quand, il faut tendre l’oreille. Si vous entendez le son « è » comme dans « je t’appelle », cela signifie qu’il y a deux « l ». Sinon vous entendez le son « eu » comme dans « Je vais t’appeler », ne mettez qu’un seul « l ». 

Beaucoup de gens confondent également le nombre de « r » dans les verbes nourrir et mourir. Pour s’en souvenir, voici un petit moyen mnémotechnique : On se nourrit plusieurs fois (deux « r« ), mais on ne meurt qu’une fois (un seul « r« ).

7. Parmi et malgré s’écrivent sans -s

« Parmi » et « malgré » ne prennent jamais de « s ». Jamais. En revanche, « toujours » et « jamais » en ont un. Tout le temps.

8. On écrit « à » ou « a » 

Cette faute, vous ne devriez plus la faire depuis le CM1 et pourtant… Vous en laissez encore passer. Le pire, c’est que l’éviter est assez facile : si vous pouvez remplacer votre « a » par « avait », c’est que c’est le verbe avoir et qu’il n’y a pas d’accent. Sinon, c’est la préposition « à ». Facile !

9. On écrit « é » ou « er »

Encore une fois, c’est une faute qu’on croise presque tous les jours alors qu’elle est très facile à éviter. Pour savoir si vous mettez « é » ou « er », remplacer votre verbe par un autre verbe qui se termine par -ir. Si ça fonctionne, c’est que vous avez un verbe à l’infinitif, donc c’est « er ». Sinon, c’est le verbe conjugué, qui se termine par « é ». 

Exemple : Il n’arrête pas de regarder/regardé dehors => Il n’arrête pas de réfléchir dehors => Il faut écrire « regarder », avec « er« .

10. On écrit « tort » ou « tord »

En France, les gens aiment « tordre » les choses, c’est fou. On voit le mot « tord » à tort et à travers. Et pourtant, ces gens sont souvent dans l’erreur. Avoir « tort » (se tromper, quoi !), ça s’écrit bien avec un « t » à la fin !

11. On écrit une « ballade » ou une « balade »

C’est fou aussi toutes ces personnes qui voulaient aller marcher un petit peu et qui se retrouvent à écrire des petits poèmes. La « balade » dans les champs pour digérer s’écrit avec un seul « l ». La ballade avec deux « l » désigne un petit poème ou une petite pièce musicale. 

12. Les pluriels des mots « cent », mille », vingt »…

Les nombres cent et vingt restent invariables quand ils ne sont pas multipliés. Ils prennent un « s » seulement s’ils sont multipliés et qu’ils ne sont pas suivis d’un autre nombre. 

Exemple : 80 => quatre-vingts ; 90 => quatre-vingt-dix ; 200 => deux cents ; 220 => deux cent vingt

De son côté, mille est TOUJOURS invariable, il ne prend jamais de « s ».

13. Comment accorde-t-on les couleurs ? 

C’est toujours une galère de savoir si on accorde on pas les couleurs avec le nom. Pourtant, la règle est assez simple. Quand la couleur est adjectif, elle s’accorde en genre et en nombre avec le nom auquel elle se rappporte (avouez, vous avez pensé à votre prof de CM1 en lisant cette phrase). En revanche, si la couleur est utilisée comme nom, elle ne s’accorde pas.

Exemple : une voiture bleue (la couleur bleue s’accorde au mot voiture) ; une voiture bleu électrique (ici, bleu est un nom défini par le mot « électrique », il ne s’accorde pas).

14. On écrit « censé » ou « sensé »

Voici une petite astuce pour s’y retrouver avec ces deux homonymes : lorsqu’on peut remplacer « censé » par « supposé », il faut écrire « censé », avec un « c ». Le mot « sensé » signifie « qui a du sens ». 

Exemple : Les personnes les plus sensées ne seraient-elles pas censées diriger la cité !

C’est promis, vous allez retenir ces quelques exemples ? C’est mieux que le Bescherelle, non ? 

http://www.pausecafein.fr/

D’après la science, les chiens aiment plus les humains que les chats !


Que n’en déplaise aux maîtres de chat, les chiens ont beaucoup d’affections a partager avec leur maître et cela serait scientifiquement prouvé. Mais bon, on sait bien nous, que nos chats nous aiment, mais de façon différente, car eux aiment aussi leur indépendance
Nuage

 

D’après la science, les chiens aiment plus les humains que les chats !

 

Une récente études menée par une équipe de chercheurs de la BBC a révélé que les chiens seraient plus aimants envers leur maître que les félins…

Amoureux des animaux, déjà propriétaire (ou pas) d’un petit poilu, votre cœur balance entre l’indépendance féline et la douce folie canine ? Une étude réalisée il y a peu par une équipe de chercheurs de la BBC pourrait bien faire cesser vos doutes. Et pour cause, ces derniers ont réussi à déterminer, grâce à la présence d’une substance chimique sécrétée par le cerveau, que «les chiens [aimaient] leur propriétaire cinq fois plus que leurs homologues félins.»

Appelée ocytocine, hormone dite «de l’amour», cette substance est naturellement présente dans le corps des êtres vivants et affecte donc nos diverses relations quotidiennes. Par ailleurs, son taux augmente dès lors qu’une interaction avec une personne que l’on apprécie se déroule.

Le chien, grand champion de l’amour

Matou et toutou n’ont pas le même taux d’ocytocine dans le corps. Aussi, pour réaliser leur étude, les chercheurs ont prélevé un échantillon de salive d’un groupe d’animaux avant que ces derniers ne voient leur maître et ont recommencé la manœuvre 10 minutes après qu’ils aient joué avec leur bipède afin de calculer son évolution. Résultat ? Chez le chien, comme chez le chat, le taux de l’hormone de l’amour a augmenté. MAIS cette augmentation a été plus significative chez les canidés qui ont vu leur taux d’ocytocine grimper de 57,2% contre seulement 12% pour les minous…

Cependant soyez sans crainte concernant les sentiments de votre chat à votre égard : il vous aime aussi… mais à sa façon. Il est juste un peu plus timide !

http://wamiz.com/

Cet ingénieur Google a inventé le miroir du futur dans ses temps libres


Si vous êtes quelque peu bricoleur en informatique, un inventeur donne quelques données pour reproduire un miroir intelligent
Nuage

 

Cet ingénieur Google a inventé le miroir du futur dans ses temps libres

 

miroir google

Le HuffPost  |  Par Jean-Baptiste Duval

Max Braun n’est pas un ingénieur comme les autres. D’abord, il travaille chez Google. Ensuite, il est capable de concrétiser ses rêves futuristes, même pendant son temps libre.

Fasciné par les miroirs high tech qui affichent la météo, les infos et l’agenda dans les films de science-fiction, comme celui qu’il a vu dans The 6th Day avec Schwarznegger, notre ingénieur regrettait de ne pas trouver d’équivalent dans le commerce.

En bon bidouilleur, il s’est donc employé à bricoler le sien. Mais là où certains ont transformé un écran pour s’en approcher, il a voulu partir d’un véritable miroir.

« Je me suis commandé un miroir sans tain, une tablette, un panneau de contrôle, plus quelques composants et un peu de matériel de bricolage », explique-t-il sur son blog.

Le résultat est impressionnant, avec un véritable miroir, fonctionnel, peu encombrant. L’affichage est presque totalement monochrome pour rester discret. Quant aux informations, elles se mettent à jour automatiquement, mais une commande vocale existe tout de même. Max Braun admet avoir reproduit les principales fonctions de Google Now.

Tenté de faire la même chose? Max Braun a gentiment publié une photo détaillée de son montage électronique. Bon courage pour le reproduire…

miroir google

miroir google

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Faut-il vraiment éteindre ses appareils informatiques?


On éteint ou pas nos appareils électroniques avant de dormir ? Cela n’affecte pas la durée de vie de nos appareils de les laisser brancher, mais cela permet par contre d’une remise à « neuf » sauf que pour le modem de télévision, si on enregistre la nuit, il doit être branché. Ce qui peut apporter une économie de quelques dollars sur la facture d’électricité
Nuage

 

Faut-il vraiment éteindre ses appareils informatiques?

Faut-il vraiment éteindre ses appareils informatiques?

Photo Fotolia

Laisser sous tension, mettre au repos ou éteindre ses ordinateurs, imprimante, modem et routeur? Sans doute vous êtes plusieurs à vous poser la question le soir venu.

Chaque soir, avant d’aller au lit, nous avons l’habitude d’éteindre les lampes, la télé et même de réduire le chauffage pour la nuit. Pourquoi ne devrions-nous pas faire de même pour nos appareils électroniques dont plusieurs consomment de l’énergie même en étant au repos?

Autre question, laisser ses appareils électroniques allumés ou partiellement sous tension la nuit va-t-il réduire leur durée de vie?

On connaît tous un geek technophile pour qui éteindre complètement ses appareils équivaut à débrancher un malade de son respirateur artificiel. D’autres invoqueront de soi-disant ennuis pour le modem.

OUI, COUPEZ TOUT!

Pour ce qui est de la durée de vie des appareils laissés sous tension 24 h par jour sept jours par semaine ou bien mis hors tension chaque soir, rien n’indique une possible usure dans un sens comme dans l’autre. Ces appareils, ordinateurs ou modem et routeur, peuvent passer le temps sans problème, allumés ou non.

Par ailleurs, autre facteur sur la durée de vie, nous conservons rarement ces appareils (modem et routeur) plusieurs années, étant donné qu’on change de fournisseur de services Internet assez régulièrement – à l’occasion d’un déménagement ou autre.

Par contre, pour ce qui est de leur consommation électrique et de la facture d’Hydro-Québec qui s’en suit tous les 60 jours, il est nettement préférable de tout éteindre.

Et pour éviter la consommation électrique «fantôme» des blocs d’alimentation qui utilisent du courant même si l’appareil est éteint, on recommande d’utiliser des barres d’alimentation intelligente qui coupent complètement le courant de tous les appareils branchés quand ceux-ci sont hors tension.

Couper l’alimentation de la batterie sans coupures est aussi un autre bon moyen pour tout éteindre. Au matin, il suffit de la remettre sous tension pour allumer ses modem et routeur. Évidemment, l’ordinateur devrait être toujours mis hors et sous tension manuellement pour laisser au système d’exploitation exécuter ses procédures normalement.

TÉLÉPHONIE VOIP?

Mettre l’ordinateur au repos permet d’épargner des sous par rapport à le laisser tourner, mais là aussi, l’éteindre complètement permet d’engranger quelques dollars par année.

Cependant, il existe un cas où on ne devrait pas éteindre son modem et son routeur, c’est lorsqu’on utilise un système de téléphonie voix sur IP (VoIP) avec son téléphone intelligent. Sans ces trois appareils sous tension, impossible de recevoir d’appel ou d’appeler des services d’urgence le cas échéant. Ce qui est mon cas en passant, sans ligne fixe, ni abonnement voix avec mon opérateur cellulaire.

SYSTÈME TOUT NEUF AU MATIN

En terminant, outre le gain en consommation électrique, le fait de remettre sous tension son ordinateur chaque matin permet de retrouver un système «tout neuf» avec une mémoire vive maximale et tous les caches (données stockées temporairement) libérés.

Ce soir, coupez tout et dormez sur vos deux oreilles.

http://fr.canoe.ca/

En Thaïlande, d’étranges poupées porte-bonheur créent le trouble


Si un enfant joue avec des poupées, prépare un lit et lui donne quelque chose à boire ou à manger, c’est normal. L’enfant ne fait que reproduire des actions fait par les grandes personnes, mais un adulte ! Remplacer le contact humain par des poupées, remplir leur vie pour diminuer le stress, la solitude que des adultes vivent, c’est effrayant
Nuage

 

En Thaïlande, d’étranges poupées porte-bonheur créent le trouble

 

En route pour le temple, Natsuda Jantaptim, propriétaire d’un salon de beauté à Bangkok, décrit en conduisant les goûts de son «bébé» prénommé Ruay Jang, qui aime le lait à la fraise. A première vue, une conversation classique avec une mère de famille attentive. Sauf que Ruay Jang, assise sur le siège passager, n’est pas une enfant mais une grande poupée en plastique.

BELGAIMAGE-89095091

Comme des êtres humains

Appelée en thaï «thep de Luuk» (enfants des anges), ces poupées qui coûtent jusqu’à 600 dollars ont été popularisées il y a un peu plus d’un an par des célébrités qui prétendaient qu’elles leur avaient apportées le succès professionnel.

« Nous dormons ensemble dans le même lit, elle a son propre oreiller et ses propres couvertures », explique Natsuda Jantaptim à l’AFP avant d’ajouter: « Le matin, elle aime boire du lait à la fraise ».

BELGAIMAGE-89238013

Natsuda Jantaptim

Croyances et superstitions

En Thaïlande, bouddhisme, superstitions et pratiques mystiques cohabitent et beaucoup de Thaïlandais pensent que la magie noire ou les rituels occultes peuvent porter chance ou écarter le malheur. Les adeptes des poupées, dont beaucoup ont été bénies par un moine, pensent que ces dernières contiennent l’esprit d’un enfant et doivent donc être traitées comme des êtres vivants. En retour, les propriétaires seront récompensés, estiment-ils.

Au restaurant, dans des avions, au cinéma… de plus en plus de Thaïlandais se déplacent donc maintenant partout avec leur poupée à leurs côtés. Pour Natsuda, c’est évident: elle est beaucoup plus chanceuse depuis l’arrivée dans sa famille de la poupée, il y a huit mois, assure-t-elle. 

« Depuis que j’ai Ruay Jang, ma vie a vraiment changé. Par exemple, j’ai gagné à la loterie, ce qui ne m’était jamais arrivé auparavant », affirme cette femme de 45 ans, mère d’une fille de 22 ans.

BELGAIMAGE-89238003

Plus de 90% des Thaïlandais sont bouddhistes mais dans le pays, religion et traditions hindouistes et animistes sont souvent entremêlées: l’étage 13 est banni des immeubles, les dirigeants politiques recourent à la numérologie ou aux conseils de voyantes, les fantômes et les amulettes font partie du quotidien…

Témoins d’une société en crise

Mais l’engouement de certains Thaïlandais pour les «enfants des anges», divise le pays.

« J’ai peur parfois quand je les vois dans le train », admet Lakkhana Ole, un graphiste de 31 ans qui vit à Bangkok

. D’après un sondage publié cette semaine par l’université Suan Dusit Rajabhat de Bangkok, deux tiers des Thaïlandais voient ces poupées comme quelque chose de positif si cela peut les aider à rompre la solitude ou à donner un sens à leur vie.

« Cela prouve que la société est en crise », estime auprès de l’AFP Phra Buddha Issara, un moine nationaliste très conservateur et célèbre pour ses dénonciations enflammées des dérives commerciales du bouddhisme thaïlandais.

 « Si vous vous sentez seul, c’est simple, il suffit de sortir et parler à vos voisins, d’interagir davantage avec les autres, de faire de bonnes choses! », selon lui. 

Que ferait-il si on lui demandait de bénir une poupée?

« La seule chose que ces gens recevraient de moi est un: ‘Maudit sois-tu, imbécile!’ «

S’accrocher à quelque chose

A Nonthaburi, au sein du temple Bangchak, le moine Phra Ajarn Supachai n’a pas la même position: il effectue régulièrement des séances de prières pour ces poupées et leurs propriétaires.

« Nous avons une dizaine de personnes par semaine » qui viennent avec leurs poupées, affirme-t-il, en expliquant que le phénomène a commencé il y a environ trois ans.

Lors de la cérémonie, Natsuda et son amie Mae Ning, venues accompagnées de poupées, ont scandé des prières à haute voix avant que le moine ne viennent verser de l’eau sacrée sur tout le monde, poupées comprises.

BELGAIMAGE-89238011

Mae Ning, qui collectionne ces «enfants des anges», estime que beaucoup de Thaïlandais sont à la recherche de réconfort:

« Certaines personnes sont stressées à cause de l’économie, de la politique, de leur emploi et de leurs finances, alors ils ont envie de s’accrocher à quelque chose », affirme-t-elle.

Et pour Natsuda, « quand les gens ont des poupées, ils se sentent heureux, comme s’ils étaient dans un autre monde ».

BELGAIMAGE-89238004

http://fr.metrotime.be/

La Lune, un endroit «intéressant» pour l’exploitation minière, selon l’ESA


On exploite à outrance la Terre, alors pourquoi pas la Lune ? Cela me dérange parce que nous ne prenons pas soin de notre environnement, alors que cela sera dans l’espace. D’ailleurs, la zone autour de la terre est très polluée depuis des années et rien n’est fait
Nuage

 

La Lune, un endroit «intéressant» pour l’exploitation minière, selon l’ESA

 

MOON NASA

La Lune pourrait être un endroit « intéressant » pour une exploitation minière privée des ressources de l’espace, a déclaré mercredi à l’AFP Jan Wörner, le directeur général de l’Agence spatiale européenne (ESA).

Il réagissait au lancement par le Luxembourg d’une initiative destinée à inciter les entreprises à se lancer dans l’aventure de l’exploitation des ressources naturelles de l’espace, notamment des astéroïdes.

« Cela fait un moment que l’idée d’aller dans le système solaire pour réaliser des forages miniers est sur la table », a déclaré M. Wörner. « Jusqu’à présent, les coûts étaient trop élevés pour développer une activité commerciale ».

« Mais si à présent des compagnies privées sont intéressées à le faire, très bien », a-t-il dit.

« C’est logique. Mais nous ne dépenserons pas d’argent public pour cela », a-t-il indiqué.

« Si le Luxembourg, qui est membre de l’ESA, veut soutenir ces entreprises, c’est bien. Et nous verrons comment nous pouvons unir nos forces ».

« Je suis sûr que la Lune pourrait être un endroit intéressant » pour ce type d’activités privées, a-t-il dit, même si le projet luxembourgeois évoque surtout les astéroïdes.

Depuis sa prise de fonction en juillet, Jan Wörner promeut l’idée d’un « village lunaire » multinational. Il pourrait comprendre des activités d’exploration minière menées par des compagnies privées.

« Ces dernières années, des entreprises m’ont demandé mon avis sur les possibilités d’avoir des activités minières » dans l’espace. « Je leur ai répondu que c’était une bonne idée mais que ramener des minerais sur Terre allait prendre du temps car c’est trop cher actuellement ».

En revanche, utiliser des matériaux du système solaire pour ravitailler les missions spatiales lointaines ou être capable de bâtir des structures sur la Lune n’est « pas si lointain », estime-t-il.

Pour Jan Wörner, « la science-fiction finit souvent par devenir vraie. C’est juste la prochaine étape ».

http://quebec.huffingtonpost.ca/