Nadine, votre nouvelle amie est un robot


Ce serait bien triste, si nous dans un proche avenir, les humanoïdes auraient des fonctions qui remplacent l’être humain pour garder les enfants, accompagner les personnes âgées ou autres
Nuage

 

Nadine, votre nouvelle amie est un robot

 

Le professeur Nadia Thalmann (à gauche) pose à côté de Nadine, le robot humanoïde créé à son image.

Le professeur Nadia Thalmann (à gauche) pose à côté de Nadine, le robot humanoïde créé à son image.

Photo: Nanyang Technological University

CAPUCINE MOULAS

SCIENCE  Des chercheurs à Singapour ont développé un nouveau type de robot humanoïde. Baptisée Nadine, elle a sa propre personnalité et peut exprimer son humeur et ses émotions en interagissant avec les humains.

Elle est réceptionniste à l’université de technologie de Nanyang à Singapour. Elle est chaleureuse, souriante, elle vous saluera quand vous passerez et se souviendra de vous et de vos conversations la prochaine fois qu’elle vous croisera. Pourtant, Nadine n’est pas comme vous et moi. Nadine est un robot.

Elle a sa propre « personnalité »

Construite à l’image de sa créatrice, le professeur Nadia Thalmann, et dévoilée au public le 29 décembre, Nadine a été conçue par des chercheurs de l’université où elle « travaille » aujourd’hui. Grâce à des logiciels comparables au Siri d’Apple ou à la Cortana de Microsoft, cette femme robot est capable d’interagir avec les êtres humains, en répondant à des questions simples.

Lorsque sa créatrice l’interroge sur sa profession par exemple, Nadine répond (en anglais) :

« Je suis une camarade sociable, je peux parler d’émotions et je sais reconnaître les gens« .

Selon le professeur Thalmann, elle serait même dotée de sa propre personnalité, aurait ses humeurs et serait capable d’émotions – à savoir être heureuse ou triste en fonction de la conversation.

Garde d’enfant, main d’oeuvre ou support médical

« C’est quelque part comme un compagnon qui est toujours avec vous et conscient de ce qu’il se passe. Ces robots sociables et intelligents pourrait devenir comme C-3PO, l’iconique droïde doré de Star Wars, qui connait le langage et l’étiquette », poursuit-elle.

À terme, l’université a de grands projets pour ces robots humanoïdes.

« Les pays du monde entier font face à un vieillissement de la population. Les robots sociables pourraient être une solution pour assurer la main d’oeuvre délicate, devenir le compagnon personnel des enfants et des plus âgés à la maison, et même plus tard servir de support aux services de santé », imagine le professeur.

En développant des robots capables de reproduire simultanément les gestes de leurs pilotes humain à distance, l’université suggère même de créer des avatars pour des hommes et des femmes d’affaires en déplacements ou des profs qui pourraient donner le même cours dans plusieurs endroits différents… Bienvenue dans le futur !

http://www.metronews.fr/