Le Saviez-Vous ► 10 horribles moyens de torture toujours utilisés aujourd’hui


Les tortures ont malheureusement toujours existé et certaines d’entre elles sont toujours pratiquées
Nuage

 

10 horribles moyens de torture toujours utilisés aujourd’hui

 

torture dans les films

Lorsque que l’on évoque les moyens de tortures les plus terribles, on pense quasi immédiatement aux appareils de torture médiévaux, réputés pour être particulièrement sadiques. Vous seriez pourtant surpris de découvrir quels sont les moyens de torture encore couramment utilisés à travers le monde aujourd’hui. On vous propose un petit tour d’horizon de ces techniques.

Attention, certaines méthodes sont particulièrement choquantes !

Comme vous le constaterez, on est bien loin des méthodes de torture de la CIA impliquant la diffusion de morceaux des Red Hot Chili Peppers et des tortures par chatouillements.

Sans plus attendre, découvrez ces 10 moyens de torture toujours utilisés aujourd’hui.

10 – Le Banc du Tigre

10 moyens torture actuels banc du tigre

Les autorités chinoises se montrent particulièrement dures avec les pratiquants du Falun Gong, une sorte de discipline spirituelle qui refait parler d’elle depuis 1992. Les adeptes du Falun Gong sont sévèrement punis. L’un des principaux moyens de torture utilisé à leur encontre est un dispositif communément appelé « Le Banc du Tigre ».

La victime est placée sur un long banc et est maintenue en position assise par un dossier qui maintient son dos droit. Elle est attachée grâce à plusieurs sangles et ses genoux sont fermement maintenus. Des objets durs comme des briques ou de moellons sont placés sous ses jambes et chevilles et les surélèvent. Plus le temps passe et plus les membres inférieurs de la victime se disloquent.

En 2002, une chinoise a été enlevée à quelques pas de sa maison. Durant deux jours et une nuit, elle a été torturée sur le banc du tigre tout en étant battue et électrocutée. A la fin de ces deux jours de torture, les os de ses jambes étaient apparents. Elle a aussi été pendue nue, a eu les yeux brûlées par des cigarettes et les oreilles transpercées par de petites broches. Elle est finalement décédée en 2007 alors qu’elle était toujours en détention.

* Falun Gong ou Falun Dafa est une discipline spirituelle introduite initialement en Chine en 1992 à travers des conférences publiques données par son fondateur, Li Hongzhi. Elle combine la pratique de la méditation et d’exercices aux mouvements lents avec le suivi d’une philosophie morale. …

http://fr.wikipedia.org/wiki/Falun_Gong

9 – Le « Confinement de l’Enfer » ou Di Lao

10 moyens torture actuels confinement de l'enfer

Décidément la pratique du Falun Gong est sévèrement réprimée en Chine. Il existe cependant un moyen de torture encore pire que celui du banc du tigre : le Confinement de l’Enfer ou Di Lao. Ce dispositif de torture comprend une paire de menottes ainsi qu’une paire de chaines fixées aux chevilles de la pauvre victime. Les deux étant reliées par une tige d’acier. Les pressions de la tige sur le dos de la victime rendent le moindre de ses mouvements extrêmement douloureux. Il lui est presque impossible de marcher, de s’asseoir, d’utiliser les toilettes ou même de se nourrir.

Une femme chinoise du nom de Zhu Hang a connu l’horreur de cette pratique particulièrement cruelle. Après avoir été arrêtée alors qu’elle participait à un exercice de Falun Gong dans un parc, elle a été emmenée dans un lieu inconnu et torturée grâce à la méthode du Confinement de l’Enfer. Durant sept jours, elle n’a pu se nourrir, s’asseoir ou même dormir. Elle a même été forcée de déféquer sur elle. Elle a finalement été libérée après une semaine de supplices.

La plus horrible des maisons hantées

8 – Le Téléphone de Tucker

10 moyens torture actuels telephone de tucker

Durant les années 1960, le dernier endroit ou un condamné souhaitait être envoyé été surement la Prison d’État de Tucker dans l’Arkansas. A cette époque, les médecins de cette prison ont mis en place un dispositif de torture destiné à « corriger » les détenus les plus indisciplinés, connu sous le nom tristement célèbre de « Téléphone de Tucker ». Un fil était attaché au gros orteil du détenu, l’autre était relié à ses bijoux de famille. Ce téléphone un peu particulier était bien sur modifié pour pouvoir envoyer des décharges électriques.

Parfois la torture était prolongée, et le personnel de la prison parlait alors d’un « appel longue distance ». En d’autres termes, le condamné pouvait s’attendre à recevoir des décharges électriques prolongées. Heureusement, cette terrible pratique a finalement été interdite aux États-Unis durant les années 1970.

7 – L’Estrapade

10 moyens torture actuels estrapade

L’estrapade est une technique de torture qui a été très souvent utilisée durant la Renaissance. Ce moyen de torture a même connu un regain de popularité au cours du 20 ème siècle. Aussi appelée « Pendaison Palestinienne », cette forme de torture est particulièrement odieuse.

 La victime est suspendue par les bras qui sont fixés derrière sa tête. Attachés de cette manière, les bras tendent lentement à s’arracher au niveau des épaules. Cela est évidemment du au poids du corps de la victime et à la position dans laquelle elle se trouve.Lorsque la victime est fatiguée et qu’elle ne peut plus se tenir sur ses jambes, son corps tombe alors vers l’avant ce qui l’empêche de respirer correctement.

L’une des des dernières victimes connues de cette pratique était Mandel Al-Jamadi en 2003. L’homme a été arrêté car il était accusé d’avoir tenté de fabriquer des explosifs et envoyé à Abou Ghraib où il est mort au cours de séances de torture.

6 – La Cellule Froide

10 moyens torture actuels cellule froide

La CIA est autorisée à utiliser 6 techniques d’interrogatoire. L’une d’elle est particulièrement éprouvante et s’apparente clairement à de la torture. La cellule froide est qualifiée de « technique d’interrogatoire renforcée ». Le prisonnier est en fait placé face à un diffuseur d’air conditionné durant des heures, des jours voire mêmes des années. Une technique similaire a aussi été utilisée en 1961 dans le pénitencier de Parchman situé dans l’État du Mississippi. Le personnel avait aspergé les détenus en utilisant des lances à incendie puis avait fait tourner le système de climatisation à plein régime durant 3 jours.

Vhuen Van Tai est probablement la victime la plus notable. Tai était le plus haut gradé Vietcong capturé durant la guerre du Vietnam. Lorsque la CIA a entrepris de l’interroger, l’homme a été placé dans une minuscule pièce blanche sans fenêtre. Durant quatre années, Tai a subi le supplice de la Cellule Froide.

5 – Le Shuanggui

10 moyens torture actuels shuanggui

Le Shuanggui est un centre de détention mis en place par le parti communiste qui l’utilise pour punir les personnes soupçonnées de corruption. Ce type de centre est surtout réputé pour les tortures pratiquées en son sein. Un chef mécanicien travaillant au service de l’Etat nommé Yu Qiyi et âgé de 42 ans a été torturé dans un Shuanggui durant 38 jours. Chaque jour, il était plongé à plusieurs reprises et de manière prolongée dans de l’eau glacée jusqu’à ce qu’il soit finalement déclaré mort. Après sa mort de nombreuses photographies de son corps ont circulé. Sur celles-ci on pouvait voir que l’homme avait aussi été battu. Il n’y actuellement toujours aucune preuve formelle de sa culpabilité.

Malheureusement le cas de Yu Qiyi n’est pas un cas isolé. Beaucoup de personnes ont été torturées dans un Shuanggui durant de longues périodes. Parmi les tortures pratiquées, on peut citer la privation de sommeil, la noyade simulée (on plaque une serviette sur le visage du torturé puis on verse de l’eau sur celle-ci) ou réelle, les électrocutions, les coups et les brûlures.

4 – La Chaise Allemande

10 moyens torture actuels chaise allemande

La Syrie est en état de guerre civile depuis un long moment maintenant, et qui dit guerre civile dit aussi torture. L’une des formes de torture la plus souvent utilisée par le gouvernement syrien pour punir les rebelles est probablement la Chaise Allemande. Lorsqu’un détenu est capturé, il est placé sur une chaise en métal. Ses bras et ses jambes sont fermement attachés tandis que le dos de la chaise est basculé vers l’arrière. La pression exercée sur la colonne vertébrale de la victime est énorme, et les dommages causés sont évidemment irréversibles. Cette torture s’achève parfois lorsque la colonne vertébrale se brise.

Joseph Hallit a connu l’horreur de la Chaise Allemande. En 1992, les force syriennes le capturent alors qu’il vient d’obtenir un diplôme de médecine à l’Université de Damas. Durant 4 ans, il est réduit à l’isolement et torturé. Après avoir subi ce terrible supplice, il a affirmé que sa chair avait été arrachée si profondément qu’il pouvait voir ses propres nerfs à vif. L’homme souffre encore aujourd’hui et de larges cicatrices consécutives à l’écartèlement subi sont toujours visibles.

3 – Le Chat à Neuf Queues

10 moyens torture actuels chat neuf queues

Le Chat à Neuf Queues est un instrument de torture particulièrement horrible. Composé d’un manche de bois de 30 à 40 cm de long auquel sont fixées neuf cordes ou lanières de cuir d’une longueur qui varie de 40 à 60 cm dont chaque extrémité mobile se termine par un nœud parfois doté d´une griffe en métal. Les pirates notamment s’en servaient pour punir. Le marin qui allait être fouetté devait lui-même faire les nœuds. Un chat à neuf queues ne servait qu’une seule fois car les cordes ensanglantées transmettaient des infections.

On estime que l’utilisation d’un tel objet remonte au temps de l’Égypte Ancienne. Il est toujours utilisé aujourd’hui comme une forme de châtiment à Trinité-et-Tobago, malgré le fait que la Cour des Droits de l’Homme américaine ait ordonné au pays de verser 50.000 dollars à un violeur qui avait été fouetté à l’aide de ce dispositif.

2 – La Chambre de Torture Syrienne

10 moyens torture actuels chambre torture syrienne

Ce type de torture n’a pas vraiment d’appellation officielle. Cette technique est couramment utilisée par le gouvernement syrien. Le prisonnier est en fait enfermé dans une sorte de boite bien trop exiguë pour qu’il puisse s’y installer de manière supportable. Il est donc placé dans une position particulièrement inconfortable durant de longues périodes tout en ayant les pieds et poings liés. Pour rendre la torture encore plus invivable, la boite est inclinée de sorte à ce que tous les aliments qui sont jetés à la victime terminent leur course au fond de la boite sans que celle-ci ne puisse jamais les atteindre.

Pour beaucoup de syriens, il s’agit probablement de la forme définitive de torture. Un homme prénommé Jolan a d’ailleurs été maintenu dans ce type de boite durant une semaine, puis finalement transféré dans une chambre minuscule dans laquelle il ne pouvait se tenir debout. Il a finalement terminé son supplice en étant électrocuté plusieurs fois jour.

1 – La Torture Blanche

10 moyens torture actuels torture blanche

Voici une torture particulièrement malsaine, il s’ait d’ailleurs peut être de la pire forme de torture puisque celle-ci n’est pas seulement physique mais aussi psychologique. La personne n’est pas battue, électrocutée, ou enfermée dans une boite minuscule, mais elle est maintenu dans un état d’isolement particulièrement extrême. Pour faire simple celle-ci est quasiment privée de ses 5 sens.

Amir Abbas Fakhravar dit être la première personne a avoir été torturée de la sorte par le gouvernement iranien.Les cellules n’ont pas de fenêtres, et leurs murs adoptent une couleur blanche aveuglante. Les repas servis sont composés exclusivement de riz blanc servi sur une feuille de papier blanc. Lorsque le prisonnier souhaite se rendre aux toilettes, il doit glisser une feuille de papier sous la porte de la cellule afin que les gardiens le sachent, puisque ceux-ci portes des chaussures conçues pour étouffer les bruits. Fakhravar n’avait le droit de parler à personne. Un journaliste nommé Ebrahim Nabavi a quant à lui affirmé que ce type de torture était bien le pire qui existait. Des années après sa libération, il a dit ne jamais pouvoir être « libre » à la suite de tels traitements. La torture blanche est donc une forme de torture particulièrement éprouvante mentalement qui laisse des séquelles irréversibles et enferme le sujet dans une forme de psychose profonde.

http://www.tuxboard.com/

Cerveau : pourquoi nous blâmons facilement les autres


Tout se voit grâce à la technologie telle que l’IRMF (F pour fonctionnel), Une partie du cerveau s’agite quand on juge une mauvaise action par nos émotions. Alors que les bonnes, l’activité est moindre, car notre côté rationnel prend le relais
Nuage

 

Cerveau : pourquoi nous blâmons facilement les autres

 

L'amygdale s'active surtout lorsque nous jugeons négativement les actions d'autrui. © Creative Commons

L’amygdale s’active surtout lorsque nous jugeons négativement les actions d’autrui. © Creative Commons

Par Lise Loumé

Une équipe américaine a identifié une zone du cerveau entrant particulièrement en jeu lorsque nous jugeons les actions d’autrui.

 

C’est un paradoxe : nous jugeons les autres rapidement pour leurs mauvaises actions et nous tenons prêts illico à leur faire des reproches. À l’inverse, nous ne reconnaissons que lentement qu’ils ont entrepris une action positive ! Aider une personne à traverser la rue, commettre une infraction ou un délit : toutes les actions que nous réalisons sont jugées comme si elles étaient toujours empreintes d’intentions. Cette attitude moralisatrice, ancrée dans notre système social, juridique (lors d’un procès, la personne sera jugée non seulement sur les faits, mais aussi sur ses intentions) et politique, est au centre de nombreux débats philosophiques depuis une dizaine d’années. Pourquoi adoptons-nous une telle démarche ? Est-ce le fruit de notre culture ou de notre système moral ? Pas seulement, répond une équipe de neurobiologistes de l’université de Duke, aux États-Unis. Elle a identifié une zone du cerveau entrant particulièrement en jeu dans nos capacités de jugement d’autrui, comme elle le rapporte dans son étude publiée dans la revue Scientific Reports.

Un biais cognitif

Les chercheurs ont raconté aux participants quelques histoires impliquant l’intention et l’action de personnes. Par exemple, celle de ce chef d’entreprise, couramment utilisée dans le domaine de la philosophie expérimentale :

« Le PDG savait que son projet nuirait à l’environnement, mais il ne s’en souciait guère. Il l’avait entrepris uniquement pour augmenter ses profits. Est-ce que le PDG nuit intentionnellement à l’environnement ? »

Si vous répondez « oui », votre opinion rejoint celle de la majorité des individus. Selon des études précédentes, 82 % de la population répond que l’action du PDG est délibérée. Et lorsque l’on raconte cette même histoire en remplaçant le mot « nuirait à » par « aiderait », seuls 23 % des personnes jugent les actions du PDG intentionnelles ! Là encore, les chercheurs de l’Université de Duke ont trouvé des résultats similaires dans leur propre étude.

« Il n’y a aucune raison logique qui explique pourquoi nous jugeons une action volontaire simplement parce qu’elle entraîne un mauvais résultat, et involontaire dans le cas inverse », commente dans un communiqué Scott Huettel, principal auteur de l’étude.

L’amygdale en cause

 

À l’aide de l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), ses collègues et lui ont observé que lorsque l’individu découvre l’histoire et juge que les actions des personnages impliqués méritent des reproches, son amygdale, une zone du cerveau fortement liée au contrôle des émotions (zone en rouge dans l’image ci-contre), s’active. Mieux, plus il est affecté émotionnellement par l’histoire, plus cette région cérébrale est sollicitée. À l’inverse, elle est beaucoup moins active lorsque les actions sont jugées positives.

Selon les chercheurs, cette différence est liée au fait que l’individu est plus rationnel lorsqu’il juge une action positive, et peut notamment estimer que celle-ci n’est peut être que le résultat d’autres actions intéressées. Dans l’exemple de l’histoire mettant en scène le PDG et sa bonne action pour l’environnement (la deuxième version donc, lorsque l’on remplace « nuirait à » par « aiderait »), les participants ont probablement davantage penser que, puisqu’un chef d’entreprise a généralement pour objectif de gagner de l’argent, aider l’environnement pouvait constituer un effet secondaire involontaire…

http://www.sciencesetavenir.fr/

Bilan 2015: 15 découvertes qui ont marqué la science


2015 à été riche en découvertes dans divers domaines de la science. De très belles avancées qui promettent un bien pour l’humanité alors que d’autres pourraient être contesté pour son éthique. Cependant, la science apporte des réponses, mais des éternelles questions à résoudre
Nuage

 

Bilan 2015: 15 découvertes qui ont marqué la science

 

MARS

High resolution rendered image of planet Mars at sunrise | rajeshbac via Getty Images

De l’eau sur Mars, une nouvelle espèce du genre humain découverte en Afrique du Sud et un simple test sanguin pour détecter le cancer. Voici notre rétrospective scientifique de l’année 2015.

1. L’HOMO NALEDI, NOUVELLE ESPÈCE DU GENRE HUMAIN

Homo naledi 

Photo :  PC/AP/Themba Hadebe

Une nouvelle espèce du genre humain, qui aurait existé il y a un à deux millions d’années, a été mise au jour dans une grotte d’Afrique du Sud, où des fouilles ont permis d’exhumer le plus important « échantillon » d’ossements fossilisés humains trouvé à ce jour sur le continent africain. Homo naledi est d’une taille comparable à celle d’un être humain actuel de petite taille. Son cerveau est aussi très petit par rapport à sa masse corporelle. L’anthropologue Michelle Drapeau, de l’Université de Montréal, a participé à ces travaux. –

2. DE L’EAU COULE SUR MARS

Ces étroites et sombres traînées de 100 mètres de long sur Mars auraient été formées par l'écoulement de l'eau. 

Photo :  NASA

L’un des mystères de la planète Mars est enfin levé cette année. La NASA a confirmé la présence d’eau liquide salée à sa surface lors des mois les plus chauds, un potentiel pour la vie sur cette planète. Les curieuses lignes qui entaillent certaines pentes de Mars seraient en effet des ruisseaux de saumure, une eau très fortement concentrée en sel. Des chercheurs français montrent pour leur part que d’autres ravines observées seraient produites par l’action de la glace de CO2 en hiver ou au printemps, et non par des écoulements d’eau liquide. Ils affirment que sous la glace de CO2 chauffée par le Soleil, d’intenses mouvements de gaz peuvent déstabiliser et fluidifier le sol jusqu’à créer des coulées semblables à celles générées par un liquide.

3. UN SIMPLE TEST SANGUIN POUR DÉTECTER LE CANCER

Du sang sur un doigt 

Photo :  iStockphoto

En analysant les plaquettes sanguines (normalement impliquées dans la coagulation), des oncologues ont découvert qu’il est possible d’y déceler la marque laissée par un cancer quelque part dans l’organisme avec un taux de succès de 96 %. Qui plus est, le test permet de déterminer de quel cancer il s’agit. À surveiller dans les prochaines années.

4. UNE VISION BIONIQUE À NOS PORTES

La lentille bionique 

Photo :  Ocumentic Technology

L’entreprise Ocumentic Technology a annoncé la mise au point de lentilles qui améliorent l’acuité visuelle en la rendant trois fois supérieure à la vision 20/20. La chirurgie nécessaire, d’une durée de 8 minutes, a été présentée lors de la réunion annuelle de la Société américaine de la cataracte et de la chirurgie réfractive. L’invention, actuellement en période d’essais cliniques, pourrait être commercialisée d’ici 2017.

5. PLUTON DÉVOILÉE

Une nouvelle photo de Pluton, dévoilée par la NASA le 24 juillet, dans laquelle les couleurs ont été saturées pour pouvoir détailler sa surface. 

Photo :  NASA/JHUAPL/SwRI

Après un voyage de 5 milliards de kilomètres, la sonde spatiale américaine New Horizons, lancée il y a neuf ans par la NASA, réussit son survol historique de la planète naine. Il lui faudra au total 16 mois pour transmettre l’intégralité des données qu’elle a collectées et qui nous permettent de jeter un regard nouveau sur Pluton.

6. UN PREMIER ANTIBIOTIQUE EN 30 ANS

Teixobactine

Photo :  Nature

Des scientifiques américains et allemands ont découvert un antibiotique, la teixobactine, qui combat les résistances bactériennes de plus en plus nombreuses comme les staphylocoques dorés résistant à la méthicilline et les entérocoques résistant à la vancomycine. Il pourrait être utilisé chez l’humain d’ici 10 ans.

7. L’ÉPIGÉNOME FINALEMENT CARTOGRAPHIÉ

ADN

Photo :  iStockphoto

Après la publication de la carte du génome humain en 2003, qui reste globalement identique tout au long de la vie, des scientifiques américains ont réalisé la première carte de l’épigénome humain, la recette des commandes biochimiques qui stimulent ou inhibent l’expression de l’ADN et qui peut être influencée par le régime alimentaire et l’environnement d’une personne. Les chercheurs sont de plus en plus persuadés que l’épigénome joue un rôle important dans l’apparition de maladies comme le cancer, l’autisme ou l’alzheimer.

8. UN CISEAU QUI COUPE À L’ÉCHELLE MOLÉCULAIRE

Crispr

Corriger les gènes à volonté. Jamais n’en avons-nous été aussi près, et cela, grâce aux travaux de la microbiologiste française Emmanuelle Charpentier. Cette dernière est à l’origine d’une révolution, d’un incroyable outil. Son nom? Crispr, l’acronyme pour Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats. Crispr pourrait se comparer à un ciseau moléculaire d’une incroyable précision qui est capable de pénétrer directement dans une cellule vivante pour y corriger un gène.

9. UNE NOUVELLE CATÉGORIE DE PARTICULES

Illustration d'un autre agencement possible : les cinq quarks pourraient être liés étroitement. 

Photo :  CERN

Des expériences menées au plus grand accélérateur de particules du monde, le LHC, de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), ont permis de découvrir une catégorie de particules encore inconnue, dont l’existence était soupçonnée, mais n’avait jamais été vérifiée. Leur nom : les pentaquarks. Ils sont composés de quarks, à savoir les constituants fondamentaux des protons et des neutrons, assemblés selon une configuration qui, en plus de 50 ans de recherches expérimentales, n’avait encore jamais été observée. L’étude de ses propriétés pourrait permettre de mieux comprendre comment est constituée la matière ordinaire, c’est-à-dire les protons et les neutrons dont nous sommes tous composés.

10. UN VACCIN EFFICACE CONTRE L’EBOLA

Illustration du virus Ébola

Photo :  iStockphoto

Le vaccin expérimental VSV-ZEBOV, qui a été en partie élaboré par l’Agence de la santé publique du Canada, s’est avéré efficace à 100 % au cours des 10 jours suivant son administration chez des personnes non infectées, mais qui avaient été en contact avec des malades. Son essai clinique a été réalisé grâce à une importante coopération internationale comprenant l’OMS et des experts de nombreux pays. Cette collaboration a permis de tester le vaccin sur le terrain en moins d’un an, alors qu’il en faut généralement une dizaine d’années pour parvenir à ce stade de développement.

11. CI-GÎT NÉFERTITI?

Le buste de la reine Nefertiti 

Photo :  AFP/Olivier Lang

De nouvelles analyses au radar menées dans la tombe du pharaon Toutankhamon à Louxor, dans le sud de l’Égypte, confortent la thèse de l’existence d’une chambre secrète qui pourrait contenir la sépulture de Néfertiti, épouse du pharaon Akhenaton, connu comme le père de Toutankhamon. Selon des archéologues, la tombe du pharaon renferme deux autres galeries. L’une coïnciderait avec l’existence d’un lieu d’entreposage et l’autre serait plus grande et vraisemblablement préexistante. Les égyptologues recherchent encore à ce jour la momie de Néfertiti, cette reine de beauté légendaire qui exerça un rôle politique et religieux fondamental au XIVe siècle avant Jésus-Christ. La suite en 2016.

12. VIH/SIDA : UN TRAITEMENT PRÉVENTIF EFFICACE

Un comprimé de Truvada

La prise d’un traitement antirétroviral préventif, le Truvada, au moment des rapports sexuels diminue de 86 % le risque d’infection par le VIH, selon une étude d’une agence française et du Centre hospitalier de l’Université de Montréal. Le Truvada a d’abord été créé comme un traitement anti-VIH pris par les séropositifs. Les chercheurs rappellent que cet outil de prévention pour les séronégatifs ne doit pas se substituer au préservatif.

13. LE CHAÎNON MANQUANT DE L’ÉVOLUTION?

Lokiarchaeota 

Photo :  Université de Bergen

Des chercheurs européens ont annoncé la découverte d’une nouvelle forme de vie.Lokiarchaeota a été découverte dans la fissure géothermique entre le Groenland et la Norvège. Le micro-organisme est d’une structure génétique inconnue jusqu’à maintenant si bien qu’il n’entre dans aucune des classifications établies (procaryotes et eucaryotes). Il pourrait ainsi être responsable de l’évolution de la vie sur Terre en faisant le pont entre les deux catégories fondamentales.

14. DE PLUS EN PLUS PRÈS D’UNE AUTRE TERRE

Impression artistique de l'exoplanète Kepler-452b

Impression artistique de l’exoplanète Kepler-452b Photo :  NASA

Encore cette année, les astrophysiciens ont continué leur quête d’une planète semblable à la Terre. La découverte de deux nouvelles exoplanètes à l’aide du télescope Kepler donne le ton au début de l’année. Kepler-438b et Kepler-442b sont en orbite autour d’étoiles rouges dites naines, plus petites et moins chaudes que notre Soleil, à respectivement 470 et 1100 années-lumière de la Terre. Puis, cet été, la NASA a annoncé la détection de Kepler-452b, la plus petite planète découverte jusqu’à maintenant située dans la zone habitable autour d’une étoile du même type que notre Soleil. Ainsi, de l’eau liquide pourrait se trouver à la surface de cette exoplanète, ce qui permettrait l’existence de la vie.

Enfin, cet automne, une exoplanète de la grosseur de la Terre, dont l’atmosphère serait semblable à celle de Vénus, a été découverte par des astrophysiciens du Massachusetts Institute of Technology. La planète de type rocheuse appelée GJ 1132b est, selon les chercheurs, certainement l’une des découvertes les plus significatives à ce jour dans notre quête de mondes semblables à la Terre. Elle est en orbite autour d’une étoile de type naine rouge située à seulement 39 années-lumière de la Terre.

15. UNE PROTHÈSE RECRÉE LA SENSIBILITÉ D’UN MEMBRE PERDU

Wolfgang Rangger 

Photo :  SAMUEL KUBANI

Un Autrichien amputé d’une jambe porte maintenant une prothèse qui recrée la sensibilité du membre qu’il a perdu. L’enseignant Wolfgang Rangger, 54 ans, avait été amputé sous le genou en 2007 à la suite de complications d’un AVC. Cette percée réalisée par le Pr Hubert Egger et son équipe de l’Université de Linz, en Autriche, est le fruit d’une technique associant le déplacement de faisceaux de nerfs et la mise en oeuvre de capteurs sur une prothèse connectée d’un nouveau type.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Un calmar géant aperçu à la surface de l’eau


Voir un calmar géant vivant de près sans aller au fond de l’eau est plutôt inusité
Nuage

 

Un calmar géant aperçu à la surface de l’eau

 

Un calmar géanta été aperçu nageant à la surface de l'eau dans la baie de Toyama (Japon). © Daily Mail / Youtube

Un calmar géanta été aperçu nageant à la surface de l’eau dans la baie de Toyama (Japon). © Daily Mail / Youtube

 

Un groupe de japonais a pu observer un calmar géant à la surface de l’eau, ce qui est extrêmement rare.

 

SURPRISE. Normalement, les calmars géants (Architeuthis dux) apparaissent à la surface de l’eau seulement quand ils sont morts. Pourtant, dans la baie de Toyama, sur la côte ouest du Japon, un groupe de personnes a pu apercevoir l’un de ces magnifiques spécimens, nageant à côté de leur bateau. L’animal mesure ici seulement 4 mètres pour 1 mètre de large, ce qui semble peu pour une espèce dont la taille standard avoisine les 12 mètres comme nous vous l’expliquions dansnotre infographie sur les géants marins. Le calmar géant est plus petit que le requin pèlerin mais plus grand que la pieuvre géante qui ne mesure « que » 9,8 mètres.

http://www.sciencesetavenir.fr/

Une cité antique perdue redécouverte dans le delta du Nil par une équipe du British Museum


Hérodote à parler de cette ville, mais ce fut plus tard que cette colonie grecque établie en Égypte à été découverte. Ils étaient très organisés et la ville servait de comptoir commercial établi par une puissance navale
Nuage

 

Une cité antique perdue redécouverte dans le delta du Nil par une équipe du British Museum

 

NILE DELTA

C’est une découverte archéologique majeure. Une équipe du British Museum a retrouvé une partie jusqu’ici inconnue d’une ancienne colonie commerciale grecque établie en Egypte, déterrant près de 10 000 objets dont les plus anciens remontent au 7e siècle av J.C.

La cité, nommée « Naukratis », était établie sur le delta du Nil. Son nom est mentionné pour la première fois au 5e siècle av J.C. dans des textes de l’historien grec Hérodote, explique le quotidien britannique The Guardian, qui rapporte l’information samedi 26 décembre .

Une sorte de « Hong Kong » de l’époque

Bien que les spécialistes connaissaient l’existence de la cité de Naukratis grâce à de nombreuses sources historiques, sa localisation était longtemps restée inconnue. Ce jusqu’à ce qu’un égyptologue anglais ne la redécouvre en 1884. Toutefois, les fouilles de l’époque n’avaient permis d’identifier qu’une très faible portion de l’ancien port. Les dernières excavations ont permis de délimiter un site de taille autrement plus importante que ce qui était supposé jusqu’ici.

Dans le détail, les chercheurs ont pu identifier des morceaux de bois issus d’anciens navires grecs et des figurines égyptiennes que les spécialistes supposent être dédiées à un « festival de l’ivresse ». Les découvertes révèlent également un vaste réseau commercial établi dans la cité antique, dont l’histoire aurait durer quelque mille ans depuis sont établissement au 7e siècle av J.C., explique le Dr Ross Thomas, conservateur au British Museum, en charge des recherches sur le site.

Selon lui, la ville de Naukratis pourrait être considérée comme la “Hong Kong de son époque ».

C’est à dire un comptoir commercial établi par une puissance navale, la Grèce, dans un pays étranger, l’Egypte. La ville était de fait un point d’entrée et de sortie pour tous les produits et biens culturels grecs et égyptiens de l’époque. Quant à son nom, il signifie « Maîtresse des navires » en grec.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Bébés prématurés : les bienfaits de la méthode kangourou se confirment


La méthode kangourou ne date pas d’hier, mais avec les années a été délaissé. Aujourd’hui, cette méthode semble revivre, car elle apporte des bienfaits pour les bébés nés prématurément, mais aussi pour les bébé à terme
Nuage

 

Bébés prématurés : les bienfaits de la méthode kangourou se confirment

 

2015-12-27-kangourou-bebe-prema

© Thinkstock

 

Le contact « peau à peau » apaise le nouveau-né prématuré séparé trop tôt de sa mère. Une nouvelle étude américaine révèle que cet acte pourrait aussi limiter la mort subite du nourrisson pendant son premier mois de vie.

À l’origine de cette découverte, des chercheurs de la Harvard University et du Boston Children’s Hospital (États-Unis). Ces scientifiques ont analysé les résultats de 124 recherches menées entre 2000 et 2014 dans des maternités américaines.

Peau-à-peau : un tiers de décès en moins chez les prématurés

Leurs conclusions publiées dans la revue Pediatrics : les mères et les pères qui pratiquent la technique du peau-à-peau (notamment la méthode kangourou) réduisent d’environ un tiers les risques de décès pendant le premier mois de l’enfant s’il est né de manière prématurée.

La « méthode mère kangourou » (MMK) consiste à porter un enfant prématuré sur le ventre en contact peau contre peau.

Les risques d’infection bactérienne réduits de 47 % chez le bébé

En outre, les résultats de l’étude montrent que la méthode kangourou réduirait le risque de décès de 36 % chez les bébés nés à terme et les risques d’infection bactérienne de 47 %.

Autres bienfaits observés : la pratique améliorerait les capacités respiratoires avec une meilleure oxygénation du sang, la régulation de la température corporelle et la circonférence de la tête du bébé.

Pour les scientifiques, le peau-à-peau renforce le système immunitaire du bébé et lui permet de développer une meilleure résistance aux infections extérieures.

Pour une démocratisation de la méthode kangourou

« Si la MMK ou peau-contre-peau s’avère particulièrement utile pour les bébés nés en sous-poids là où les ressources médicales sont limitées, les pays développés et en voie de développement travaillent à la démocratisation de la pratique, bénéfique à tous les nouveaux-nés et leurs mères », explique Grace Chan, auteur principal de l’étude et professeur au Boston Children’s Hospital et à la Harvard Chan School (Boston).

http://www.topsante.com/