Une étude lance une nouvelle mise en garde contre la codéine


Les sirops en vente libre pour la toux, ne sont pas utiles et en plus ceux à base de codéine sont un risque pour la santé. Dépassé, la dose entraine des troubles qui sont assez étranges
Nuage

 

Une étude lance une nouvelle mise en garde contre la codéine

Les auteurs de l'étude estiment notamment que les... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Les auteurs de l’étude estiment notamment que les risques associés à la codéine contenue dans les sirops en vente libre sont «particulièrement inutiles», puisque rien ne permet de croire à l’efficacité du produit pour combattre la toux.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

La Presse Canadienne

Montréal

Une étude publiée dans le journal médical BMJ Case Reports comprend une nouvelle mise en garde concernant les sirops antitussifs qui contiennent de la codéine.

Les chercheurs ont documenté, pour la toute première fois, un état confusionnel chez une adolescente de 14 ans qui avait consommé de tels sirops.

Les symptômes connus d’une intoxication à la codéine incluent une dépression du système nerveux central, une dépression respiratoire et des démangeaisons graves, mais la confusion est nettement plus rare.

Cette adolescente a toutefois souffert d’une confusion importante, par exemple en assurant avoir pris sa douche alors que cela n’était clairement pas le cas. Elle changeait aussi de langue en faisant ses devoirs, avait de la difficulté à se concentrer, dormait jusqu’à 20 heures par jour et souffrait de maux de tête intermittents.

La patiente a pris deux ou trois cuillerées de sirop contenant de la codéine par jour pendant 15 jours pour soulager des symptômes grippaux. Les recommandations sont un maximum de trois à six cuillerées par jour, mais sans dépasser trois journées consécutives. En bout de compte, la jeune femme a consommé entre 450 et 675 milligrammes de codéine sur 15 jours, tandis que la dose maximale est de 270 milligrammes pour toute durée de traitement.

Les auteurs de l’étude estiment que les risques associés à la codéine contenue dans les sirops en vente libre sont «particulièrement inutiles», puisque rien ne permet de croire à l’efficacité du produit pour combattre la toux.

http://www.lapresse.ca/

5 réponses à “Une étude lance une nouvelle mise en garde contre la codéine

  1. Faut vraiment éviter les médicaments. J’ai découvert avec bonheur les vertus des herbes. Les résultats sont extraordinaires, autant pour nourrir le corps que pour guérir! Les cours en herboristerie devraient être obligatoires dans les écoles…

  2. Pffff il y a longtemps , très longtemps que je n’ai pas pris de sirop . Aujourd’hui , c’est un jus de citron pressé avec un peu d’eau tiède pour la gorge du fumeur que je suis  » décrasser  » ( parfois un peu de miel y est ajouté )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s