Congédiée car elle a nourri une fillette qui avait faim


Pour 1.70 $ US, elle perd son emploi à la cafétéria d’une école. Elle voulait simplement permettre à une jeune étudiante de satisfaire sa faim. Si cela avait été tous les jours, l’école aurait pu voir quel est le problème et si c’est possible de le corriger, mais perdre son emploi .. c’est aller dans l’extrême
Nuage

 

Congédiée car elle a nourri une fillette qui avait faim

 

POCATELLO, Idaho Une employée d’une cafétéria scolaire aux États-Unis a perdu son emploi après avoir donné gratuitement à manger à un enfant affamé.

Ce geste d’une commission scolaire de l’Idaho a suscité tout un tollé de protestation dans les médias sociaux.

Le 15 décembre dernier, à l’heure du midi, une fillette de 12 ans a dit à Dalene Bowden, qui travaille dans une école de la petite ville de Pocatello, qu’elle avait faim, mais qu’elle n’avait pas d’argent pour payer.

«Je lui ai donné le repas, puis je lui ai dit qu’on allait en reparler plus tard, mais qu’elle devait avancer parce que j’avais 150 autres enfants à servir», a raconté Mme Bowden à BuzzFeed News.

Sa superviseure a été témoin de la situation et lui a dit qu’elle en subirait les conséquences. Mme Bowden (en photo ci-dessous) a immédiatement offert de payer le repas de l’enfant (1,70 $), mais cela lui a été refusé.

Quelques jours plus tard, elle a reçu une lettre lui annonçant son congédiement, parce qu’elle avait «volé» la commission scolaire.

LA COMMISSION SCOLAIRE CHANGE D’AVIS, MAIS…

Mme Bowden était sous le choc:

«Je sais que j’ai eu tort. Mais qu’êtes-vous censé faire lorsqu’un enfant vous dit qu’il a faim, mais qu’il n’a pas d’argent?», a-t-elle raconté au quotidien Idaho State Journal.

Une pétition en ligne demandant sa réintégration a été lancée et des dizaines de milliers de personnes l’ont signée.

Devant la pression, la commission scolaire a finalement annoncé mercredi qu’elle était prête à reprendre Mme Bowden, «dans l’esprit du temps des Fêtes», a-t-on précisé.

Mais la femme a été échaudée par l’expérience. Elle ne sait pas si elle va reprendre l’emploi:

«Il faut que j’y pense. J’ai peur qu’ils me rendent la vie misérable si je retourne (à l’école).»

http://fr.canoe.ca/

7 réponses à “Congédiée car elle a nourri une fillette qui avait faim

  1. Ces mesquineries arrivent – hélas – quelquefois – par exemple quand un employé donne les invendus – comestibles – d’un supermarché.
    Ca vaut les magasins – ou restaurant – où on refuse les aveubl

  2. Bonjour. Dans ce cas, les bons paient pour les mauvais ! Les parents sont responsables des frais de leurs enfants et particulièrement pour leur alimentation qui est un soin essentiel.

    Cette femme à agi avec son coeur plein de bonnes intentions devant la peine de cette fillette sans un sou. Mais elle était malgré tout dans l’erreur. En effet, si la cantine tolérait ces dons, ils deviendraient une habitude et beaucoup en abuseraient !
    Cette femme à donc servi d’exemple général, payé pour tous. C’est pourquoi le coeur doit se séparer de l’esprit en matière de loi..

    De plus, cette cantine offrait un repas composé de pain et de lait aux enfants nécessiteux, donc complet. C’est un digne effort pour ce service qui aurait pu choir de leur refuser la table.

    La cantine est une entreprise et non une assistance sociale. Si vous voulez inviter un nécessiteux au restaurant, vous payez évidemment sa place ! il en va de même pour la cantine.. Dans le cas de Dalene, l’intégrité de son parcours à sauvé son poste.

    Ce que je trouve scandaleux c’est que les repas non payés soient jetés. Ils devraient distribuer ce surplus aux enfants.

    La seule solution pour que tous mangent serait que les cantines scolaires soient financées par les impôts mais est-ce réalisable ?

    • Je comprends .les abus font malheureusement tord aux exceptions mais il semble que la dame a voulu parler avec cette fille après son service (peut-être justement pour comprendre sa situation et peut-être voir une autre solution si l’occasion s’y prête)
      et puis elle était prête a payer la part de cette jeune fille … donc aucune raison d’être mise à pied ..

      Je pense que si cela aurait été une habitude elle aurait agit autrement ( en parler a la direction pour appeler les parents par exemple)

Répondre à ermite-athee Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s