COP21 – Téléphoner (plus) équitablement, c’est possible


Le nombre de smartphones dans le monde, nous ne pensons pas des conséquences environnementales et des conditions des travailleurs pour amasser les composantes de nos téléphones intelligents. Une entreprise semble vouloir être plus écologique et qui en plus le fairphone serait plus facile à réparer par les utilisateurs, qui serait pour plusieurs une grande économie étant donné qu’après 3 ans, les téléphones intelligents présentent beaucoup de lacunes
Nuage

 

COP21 – Téléphoner (plus) équitablement, c’est possible

 

Plus de 30 minerais entrent dans la composition d'un smartphone © Fairphone

Plus de trente minerais entrent dans la composition d’un Smartphone. (Photo : Fairphone)

Leur fabrication engendre pollution et conditions de travail douteuses. Pas écolos, nos portables ? Un nouveau venu, le Fairphone, promet de changer la donne.

Nos smartphones n’ont pas un très bon karma. Pour les fabriquer, quantité de minerais sont extraits, détruisant l’environnement au passage. Les ouvriers travaillent dans des conditions déplorables. Au Congo, une partie de l’argent de l’exploitation minière alimente même la lutte armée. À ces impacts environnementaux et sociaux viennent s’ajouter les émissions de CO2 liées à la fabrication (en Chine) de ces bijoux technologiques. Rien que pour un iPhone 6s, l’équivalent de 80 kg de CO2 sont émis.

En 2013, la société néerlandaise Fairphone a décidé de fabriquer des smartphones plus éthiques. Elle affirme utiliser des minerais ne provenant pas de zones de conflit, et recourir à de l’or et à du tungstène issus du commerce équitable.

« Nous travaillons avec des ONG qui contrôlent pour nous les conditions de production, explique Bas Van Abel, cofondateur de l’entreprise. Mais ce contrôle est forcément limité. »

Pas facile de vérifier l’ensemble de la chaîne de production de la trentaine de métaux qui entrent dans la composition d’un smartphone !

Côté social, Fairphone s’engage à alimenter un fonds destiné à améliorer le bien-être de ses ouvriers chinois.

Dernier volet, l’impact écologique. Pour le limiter, Fairphone récupère des téléphones usagés au Ghana. L’entreprise utilise aussi des coques en plastique recyclé. Contrairement à ses concurrents, l’entreprise a conçu un appareil facilement démontable et… réparable par ses utilisateurs. Elle encourage même à ne pas changer trop souvent de téléphone !

Après avoir écoulé 60 000 exemplaires de son premier modèle, la société s’apprête à lancer le suivant (disponible à partir de janvier), plus haut de gamme. Le Fairphone a déjà ses fans ; il fera peut-être des émules.

Par Carine Mayo

http://www.nationalgeographic.fr/

Une réponse à “COP21 – Téléphoner (plus) équitablement, c’est possible

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s