Combien se revendent les données volées en ligne par les pirates ?


Pourquoi des pirates volent des données personnelles ? Comment se vendent ces informations sur le marché noir ?
Nuage

 

Combien se revendent les données volées en ligne par les pirates ?

Par Didier Sanz

Numéro du compte bancaire, code PIN de la carte, adresse de facturation… Plus les informations sont nombreuses, plus le prix augmente.

Coordonnées bancaires, identifiants de services de paiement en ligne, informations des comptes de fidélité: toutes ces données volées en ligne rapportent beaucoup d’argent aux cybercriminels, selon la dernière étude de McAfee Labs. Habitués à coopérer avec la police et les éditeurs de logiciels de sécurité, les chercheurs ont établi une liste de tarifs pratiqués sur le marché noir.

Selon le pays et la qualité des données, les coordonnées de cartes bancaires se négocient entre 4 et 40 euros. Le prix est moins élevé quand elles ont été générées par des logiciels spécialisés qu’on trouve sur Internet. Ils augmentent quand l’offre propose des informations supplémentaires: numéro du compte bancaire, code PIN de la carte, adresse de facturation, etc. Le tarif maximal est atteint quand s’y ajoutent les renseignements qui permettent de gérer le compte, comme la date de naissance de la victime, son numéro de Sécurité sociale, le nom de jeune fille de sa mère ou simplement le nom d’utilisateur et le mot de passe utilisés.

«En possédant de nombreux renseignements personnels sur la victime, le cybercriminel pourrait très bien justifier qu’il est le propriétaire de la carte bancaire, voire accéder au compte en ligne et en changer les paramètres de configuration», explique Raj Samani, responsable de ce rapport.

Selon McAfee, les tarifs les plus élevés se pratiquent en Europe.

De 20 à 260 euros (30 à 378. 00 $ cad)

Les cybercriminels peuvent aussi acheter des identifiants de comptes bancaires et de services de paiement en ligne. Le tarif est déterminé en fonction du solde du compte piraté. Cela va d’une vingtaine d’euros pour acheter un compte crédité de quelques centaines d’euros jusqu’à 260 euros pour un compte possédant 7000 euros. Le prix augmente pour les comptes qui permettent d’effectuer des virements internationaux anonymes.

Enfin, les cybercriminels s’échangent aussi des identifiants à des services de vidéo en ligne, à des comptes de fidélité ou de sites d’enchères en ligne… Pour McAfee, ces données permettent d’acheter avec le compte de leurs victimes et de bénéficier de leur réputation.

http://www.lefigaro.fr/

Une réponse à “Combien se revendent les données volées en ligne par les pirates ?

  1. Je proteste toujours quand on veut photocopier ma carte d’identité – par exemple chez un opérateur Internet en souscrivant un simple abonnement  » on en a besoin pour notre dossier  » !!! non, vous regardez, et ça suffit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s