Elle évite de justesse une septicémie à cause de son élastique à cheveux


Qui aurait cru qu’un simple élastique pour les cheveux pourrait provoquer un grave infection au poignet
Nuage

 

Elle évite de justesse une septicémie à cause de son élastique à cheveux

 

Elle évite de justesse une septicémie à cause de son élastique à cheveux

© Thinkstock

Andrée Kopp, une adolescente américaine, a développé une infection bactérienne après avoir porté son élastique à cheveux au poignet. Elle a échappé de peu à la septicémie.

Andrée Kopp a eu beaucoup (beaucoup) de chance. Alors qu’elle effectuait son déménagement, cette adolescente américaine a retiré son élastique à cheveux pour le passer à son poignet – un geste banal. Quelques jours plus tard, alors que la jeune femme porte porte toujours son élastique en guise de bracelet, elle remarque une bosse étrange sur son poignet : une boursouflure rouge, de la taille d’une pièce de monnaie.

D’abord, Andrée pense à une piqûre d’insecte, voire à une morsure d’araignée. Elle se rend donc chez son médecin, qui lui prescrit des antibiotiques. Sauf que les choses ne s’arrangent pas : l’inflammation ne cesse de s’aggraver.

« La bosse ne cessait d’enfler et de rougir de plus en plus » a expliqué Andrée à la chaîne américaine CBS.

Infection via les pores et les follicules pileux

Retour chez le médecin : celui-ci découvre alors que la jeune Américaine souffre d’un abcès au niveau du poignet. Cette accumulation localisée de pus, qui se forme généralement directement sous la peau, apparaît suite à une infection bactérienne : le « combat » entre les microbes et le système immunitaire de la victime provoque la nécrose de certaines cellules, formant une « bosse ».

Dans ce cas précis, l’infection bactérienne aurait été causée par les microbes présents dans les fibres de l’élastique à cheveux : les microbes auraient pénétré dans l’organisme via les pores et les follicules pileux. Andrée a donc bénéficié d’une opération chirurgicale et d’un traitement antibiotique.

« Cela aurait pu être beaucoup plus grave, explique le Dr Amit Gupta, qui s’est occupé de la jeune femme. Les élastiques à cheveux, tout comme les bracelets, peuvent provoquer des troubles dermatologiques et des infections bactériennes. Pensez à les laver régulièrement, et ne les portez pas plus de 12 heures d’affilée. »

Heureusement que la mode des Rainbow Looms est passée !

http://www.topsante.com/

8 réponses à “Elle évite de justesse une septicémie à cause de son élastique à cheveux

  1. Assez inquiétant ! Il est sur qu’aujourd’hui (comme de tout temps ) , les microbes s’infiltrent partout , mais aujourd’hui , nous sommes plus fragiles car même si çà parait contradictoire , la propreté et l’hygiène fragilisent notre organisme …..

  2. Surtout les élastiques sont une matière qui se dégrade rapidement avec la transpiration, cela m’étonne pas ce qui lui arrive, le regret c’est que le médecin n’est pas penser à ça tout de suite.

    • ca dépends quel genre d’élastique .. ceux en tissus, en laine, en fil n’abime pas les cheveux .. dépends aussi si on est plusieurs heures avec les cheveux attaché et plus s’ils sont attachés serrés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s