Tous vos cauchemars ont la même signification: vous êtes nerveux


Comment peut-on interpréter des rêves ? Nous sommes les personnes qui peuvent mieux comprendre nos rêves, avec nos peurs, nos angoisses, notre nervosité avec ce que nous avons lu ou vu. Nous pouvons aussi être aidé par des personnes qui nous connaissent. Il ne faut oublier que nous avons tous est chacun des émotions différentes faces a des « symboles », ce qui est vrai pour un peu être faux pour l’autre
Nuage

 

Tous vos cauchemars ont la même signification: vous êtes nerveux

 

Les rêves nous intriguent depuis toujours, et ils peuvent parfois sembler indéchiffrables. Alors, quand nous avons rencontré des experts de l’Association psychanalytique américaine, à l’occasion du 116e anniversaire de la publication deL’interprétation des rêves de Sigmund Freud, nous leur avons posé une question essentielle: que signifient nos rêves les plus récurrents?

Si l’on examine certains de ces rêves, on s’aperçoit qu’ils se ressemblent beaucoup: tomber, se faire poursuivre, arriver en retard au travail. Si ces actions pourraient connaître un revirement de situation agréable, nous en rêvons souvent sous forme cauchemardesque ou négative. Selon les experts, il est probable que ces rêves effrayants veuillent dire la même chose: vous êtes inquiet.

cauchemars

Il est tentant de creuser la signification de nos rêves, d’autant que celle-ci peut être complexe. Mais les thématiques ci-dessus sont très souvent associées à l’anxiété. Selon Prudence Gourguechon, psychanalyste et ex-présidente de l’Association psychanalytique américaine, leur interprétation est assez aisée.

Avant d’essayer de le faire, voici quelques pistes à connaître:

Pour décoder ses rêves, il faut se concentrer sur soi-même, indépendamment des autres personnes mises en scène

« Les rêves sont des récits qui illustrent ce qui se passe dans votre vie, et non dans celle des autres », explique Mme Gourguechon au HuffPost. « Ce sont des images de l’état intime du rêveur. »

Alors avant de chercher à analyser ce rêve où l’on vous met en retard pour les cours, réfléchissez à ce que représente le fait d’être en retard à vos yeux, et utilisez cette réflexion comme point de départ.

Il est essentiel de prendre la signification de vos rêves au premier degré

Tout comme le fait d’être nu-e en public signifie que votre corps est dévoilé, en rêver indique que vos émotions sont probablement à nu. Peut-être vous apprêtez-vous à tenter quelque chose de nouveau ou d’audacieux et avez-vous peur d’échouer. Un rêve où vous tombez peut vouloir dire que vous perdez l’équilibre émotionnellement, comme quand la peur de l’échec nous paralyse ou que l’on sombre dans la dépression. Les rêves revêtent une signification différente selon les personnes mais on peut les utiliser comme points de départ pour réfléchir à nos émotions.

Votre rêve est peut-être symbolique d’un souhait, et non d’une angoisse

Les premières théories sur le sujet soutenaient que les rêves représentaient nos souhaits les plus chers. Alors, si vous n’arrivez pas à localiser une angoisse associée à votre rêve, pensez à vos désirs, comme le conseille le psychologue et psychanalyste Mark Blechner. Si l’on vous pourchasse dans votre rêve, demandez-vous si vous avez au fond envie que l’on s’intéresse à vous et que vous vous sentez insatisfait-e sur le plan sentimental. De la même façon, un rêve sur un examen à passer peut vouloir dire que vous aimeriez faire preuve de vos compétences, au travail ou ailleurs.

Un rêve vous semble encore indéchiffrable? Blechner recommande de le coucher par écrit, en pensant aux associations que vous attribuez aux symboles et en demandant à des amis comment ils interprètent ces symboles en fonction de ce qu’ils connaissent de vous.

 Pour Mme Gourguechon, « il n’y a pas de mode d’emploi. »

Savoir qui vous êtes est la meilleure façon de comprendre précisément ce que vos rêves veulent dire.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

9 réponses à “Tous vos cauchemars ont la même signification: vous êtes nerveux

  1. Quand j’étais jeune , enfant , je faisais souvent des cauchemars ….Le plus souvent , dans ces cauchemars , un  » monstre » avec une grande gueule ouverte s’approchait de moi ….Là je m’éveillais ,et  » il  » était toujours là !!!! Je frappait la couverture et il reculait …J’en ai passé des nuits blanches !
    Aujourd’hui , je suppose que je rêve encore , mais je ne m’en souvent plus au réveil !
    F.

  2. C’est une bonne explication dans mon cas …..En plus , certains des docteurs / spécialistes que j’ai consultés pour mon épilepsie ont fait le rapprochement avec l’alcoolisme et la violence de mon  » cher  » père . Violence envers moi mais aussi contre ma mère et un de mes frères ( le 3ème était son préféré = pas battu )…..Et il voudrait que j’oublie !
    Enfin , çà a eu un côté positif : Je n’ai jamais été violent à l’égard de Manu ……

        • ? Bien sur mon présent n’est pas mon passé , mais mon passé a influencé mon présent …Prédisposé ? On n’a jamais trouvé de raison à cette saleté seulement une infime lésion au cerveau ( apparue à un I.R.M ) qui pourrait résulter d’un choc, coup disent ils ……….
          Mon père n’est peut-être plus le  » tortionnaire  » qu’il était , mais il est toujours aussi violent mais vu son âge , ne l’ai pratiquement que verbalement …..
          De toute façon , je suis désolé , mais malgré ces tentatives de rapprochement , je ne lui pardonnerais jamais …..

  3. Les épilepsies symptomatiques

    Ces épilepsies sont qualifiées de « symptomatiques » parce qu’elles sont le symptôme d’une cause identifiable : une maladie ou un accident a entraîné des lésions du cerveau et, en l’absence de traitement, ces lésions déclenchent des crises d’épilepsie.

    Certaines lésions sont dites « congénitales », c’est-à-dire qu’elles sont présentes dès la naissance. Elles peuvent être génétiques (anomalie des chromosomes) ou acquises durant la grossesse (par exemple, malformation cérébrale chez le fœtus ou séquelle d’une maladie infectieuse de la mère pendant la grossesse, comme la rubéole ou la toxoplasmose). Il existe aussi des cas de lésions survenant lors de l’accouchement par manque d’oxygène, de sucre ou de calcium.

    N.B : Tu vois les lésions dites acquises peuvent venir d’un traumatisme crânien …

    D’autres lésions sont dites « acquises ». Elles sont survenues après la naissance : traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral (AVC), tumeur, infection du cerveau (méningite, toxoplasmose, par exemple), etc.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s