Comment Chicago règle son problème de chats errants


Tous les chats errants sont stérilisés et vaccinés sans compter qu’ils ont pour la plupart du travail sans pour autant être confinés dans un appartement ou pire un refuge. Leur travail est très écologique et évite de prendre des produits toxiques
Nuage

Comment Chicago règle son problème de chats errants

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Instagram – nipofcourage

Comme Los Angeles ou New York, la ville de Chicago compte de nombreux chats errants. Des chats sans famille ni abri, qui depuis peu ont vu leur vie changer. Les chats des rues se sont en effet vu offrir un travail, un vrai, avec le gîte et le couvert à la clef. De nombreuses brasseries de la ville ont adopté des chats pour chasser les rats de leurs établissements et protéger leurs réserves de grains. 

Chicago regorge de brasseries envahies par les rats et de chats errants prêts à mettre leur instinct de chasseurs à leur service.

Le programme Cats at Work, a été mis en place par une association de protection animale, la Tree House Humane Society, qui place aussi des chats dans des usines, des granges, des restaurants, des quais de chargement et autres arrière-cours de Chicago.

Ces chats n’étant pas domestiques, ils sont particulièrement doués pour la chasse et accomplissent à merveille leur mission. La simple présence des chats effraie les rats, qui sont bien moins nombreux à s’aventurer sur leurs terrains de garde. Certains osent encore provoquer les félins, mais ces derniers étant régulièrement nourris, ils en font rarement leur repas. 

chat
Un chat surveille une distilelrie. (© Instagram – whiskeydarek)

Depuis le lancement du programme, 400 chats ont ainsi pu trouver un travail à Chicago et dans sa banlieue, rapporte le site DNAinfo.

Tous les chats ont été vaccinés et stérilisés par l’association avant d’être replacés dans des endroits stratégiques. Et tous ont été introduits dans leurs nouveaux environnements avec beaucoup de précautions.

« Ils ne sont pas des animaux sauvages. Ils sont toujours des chats domestiques, mais ils n’ont pas été socialisés. Leur socialisation est toujours en évolution. Ils peuvent devenir très sympas » affirme Jenny Schlueter, qui gère le programme Cats of Work. 

chat
© Instagram – distillerycats

« Le programme Cats at Work est le seul espoir pour de nombreux chats errants d’être placés dans des lieux sûrs pour le reste de leur vie » souligne l’association.

Les chats profitent d’un certain confort mais ne sont pas confinés comme ils le seraient dans un refuge ou un petit appartement. Ils sont qui plus est dispensés de tenir compagnie aux humains s’ils n’en ont pas envie. 

chat distillerie
© Instagram – distillerycats

http://wamiz.com/

4 réponses à “Comment Chicago règle son problème de chats errants

Répondre à Maria-Lina Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s