Le Saviez-Vous ► 10 réfugiés canadiens au parcours exceptionnel


Des réfugiés de partout sont venu s’installer au Canada pour fuir une situation alarmante, telle que les nazis, les guerres civiles, les génocides, etc… Certains parmi eux, comme Corneille, Dany Laferrière, Phuc Phan sont connu dans le monde pour avoir réussi à se surpasser dans leur nouvelle vie
Nuage

 

Le Canada a accueilli des milliers de réfugiés à travers les années et bientôt 25 000 nouveaux réfugiés syriens. Voici de courts portraits de 10 d’entre eux.

LE MINISTÈRE DE MARYAM MONSEF

La ministre canadienne des Institutions démocratiques, Maryam Monsef

La nouvelle ministre canadienne des Institutions démocratiques est née en Afghanistan en 1985. Son père meurt lorsqu’elle et ses deux soeurs sont toutes jeunes.

Sa mère accumule de petits emplois pendant un temps, puis trouve refuge en Iran avant de s’installer au Canada. Maryam Monsef a 11 ans lorsqu’elle arrive au pays.

« Mon histoire canadienne a commencé il y a 20 ans lorsque ma mère, mes deux soeurs et moi sommes arrivées à Peterborough comme réfugiées […] et mon désir de servir cette communauté a réellement commencé à ce moment-là. »

— Maryam Monsef, octobre 2015

Organisatrice communautaire, elle a terminé deuxième lors de l’élection à la mairie de Peterborough, en Ontario, l’automne dernier. Depuis plusieurs années, elle est très impliquée dans l’aide aux immigrants et aux réfugiés.

LA VOIX DE CORNEILLE

Corneille

Auteur-compositeur-interprète, Cornelius Nyungura, de son vrai nom, est né en 1977 à Fribourg-en-Brisgau, en Allemagne. Ces parents s’y étaient installés pour étudier. En 1984, la famille retourne vivre à Kigali, au Rwanda.

Dix ans plus tard, ses parents et ses frères et soeurs sont tués pendant le génocide. Il survit en se cachant derrière un sofa, puis en marchant jusqu’au Zaïre, devenu depuis la République démocratique du Congo. Il trouve ensuite refuge chez une tante en Allemagne.

En 1997, il s’envole pour le Canada pour poursuivre ses études en communication à l’Université Concordia, à Montréal. Cinq ans plus tard, il lance son premier album, Quand on vient de loin, qui lui apporte le succès au Québec, comme ailleurs dans la francophonie.

« J’espère qu’un jour, par ma notoriété et mon discours neutre, je vais rallier les gens. Tous les Hutus n’ont pas tué, tous les Tutsis n’ont pas tué. C’est ce qu’il faut retenir. »

— Corneille, avril 2006

LA FILLETTE AU NAPALM, KIM PHUC PHAN THI

À neuf ans, Kim Phuc Phan Thi est gravement brûlée au napalm lors de la guerre du Vietnam. Le photographe américain Nick Ut immortalise ce moment où elle fuit, nue, les bombes le 8 juin 1972.

La fameuse photo prise le 8 juin 1972

Cette image qui a fait la une des médias du monde entier a permis d’illustrer et témoigner de la souffrance vécue par la population civile lors de cette guerre. Kim Phuc Phan Thi est hospitalisée pendant plusieurs mois et subit de multiples chirurgies.

« Pour me libérer entièrement, je devais apprendre à pardonner. Cela aura été la tâche la plus difficile de toute ma vie, mais j’y suis parvenue. »

— Kim Phuc Phan Thi, juin 2012

Kim Phuc Phan Thi à Toronto, vendredi soir

Traquée par les autorités vietnamiennes et utilisée comme outil de propagande, Kim Phuc Phan Thi demande finalement l’asile au Canada en 1994. Elle vit maintenant en banlieue de Toronto avec son mari et ses enfants. Elle s’occupe de la fondation qui porte son nom, dont la mission est d’aider les enfants qui sont victimes de la guerre.

LES MOTS DE DANY LAFERRIÈRE

dany laferriere

Lorsqu’il a quatre ans, son père, ancien maire de Port-au-Prince, quitte Haïti. Sa mère envoie le jeune Dany à Petit-Goâve avec sa grand-mère Da pour éviter qu’il ne subisse des représailles du régime Duvalier. À 11 ans, il retourne à Port-au-Prince pour ses études secondaires. Il devient ensuite chroniqueur culturel à l’écrit et à la radio.

À 23 ans, il quitte pour Montréal après l’assassinat de son ami journaliste Gasner Raymond, craignant de subir le même sort. Au Québec, il travaille notamment dans des usines avant d’écrire son premier roman, Comment faire l’amour avec un Nègre sans se fatiguer, qui sera traduit dans plusieurs langues.

Tout en continuant à écrire, il est aussi chroniqueur à la télévision et la radio. En mai dernier, Dany Laferrière est devenu officiellement membre de l’Académie française.

« C’est un étrange animal que celui qui vit loin de sa terre natale. Ces écrivains de l’exil ont donné un nouveau sens au mot voyage. Je persiste à croire que la bibliothèque est le vrai pays de l’écrivain. »

— Dany Laferrière, mai 2015

LES VIES DE MICHAËLLE JEAN

La famille Jean fuit aussi Haïti au moment où le régime Duvalier est en place. En 1968, alors qu’elle a 11 ans, Michaëlle s’installe avec sa famille à Thetford Mines, au Québec.

Michaëlle Jean

Après des études en langues et littérature, elle commence une carrière de journaliste et animatrice à Radio-Canada, en 1988, puis à CBC. En 2005, le premier ministre Paul Martin la nomme gouverneure générale. Son mandat n’est pas renouvelé par le gouvernement Harper.

« Quand on est une femme d’action comme moi, ce que l’on souhaite, c’est de toujours porter son énergie là où on peut contribuer à faire une différence. »

— Michaëlle Jean, avril 2010

Par la suite, Michaëlle Jean se tourne vers la diplomatie en devenant envoyée spéciale de l’UNESCO pour Haïti. Depuis le début de l’année, elle est maintenant secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie.

LES MÉTIERS DE KIM THUY

Née à Saïgon en 1968, elle quitte le Vietnam avec ses parents et ses deux frères à bord d’un bateau de boat people lorsqu’elle a 10 ans pour fuir le régime communiste. La famille Thuy se retrouve dans un camp de réfugiés en Malaisie avant de s’installer à Granby, au Québec.

L'auteure Kim Thúy

« Quand on partait, on avait l’impression que la communauté internationale nous attendait, alors que les migrants d’aujourd’hui, j’ai l’impression que personne ne les attend. »

— Kim Thuy, avril 2015

Après avoir étudié la linguistique et la traduction, elle termine un deuxième baccalauréat en droit. Celle qui était traductrice et interprète devient alors avocate, puis restauratrice.

Sa prochaine profession : auteure. En 2009, avec son récit à saveur autobiographique, Ru, elle connaît le succès. Kim Thuy obtient d’ailleurs le prix du gouverneur général pour ce roman. En plus d’écrire, elle est chroniqueuse à la radio et à la télévision.

LES RYTHMES RAP DE K’NAAN

L’auteur-compositeur-interprète est né en 1978 à Mogadiscio, en Somalie. À 13 ans, Keinan Abdi Warsame, de son vrai nom, quitte son pays avec sa mère et ses frères et soeurs en pleine guerre civile. Ils se rendent à New York, où son père travaille comme chauffeur de taxi.

La famille Warsame quitte ensuite Harlem pour Toronto. Jeune, il a connu pendant près de huit ans l’enfer des gangs de rue dans la capitale ontarienne. Il raconte cette vie difficile dans ses chansons.

« En tant que Canadien, j’ai toujours senti que je devais expliquer l’Afrique à mes voisins pour leur dire : « Eh! ce n’est pas ce que vous croyez! » »

— K’naan, juillet 2010

Son titre le plus connu : Wavin’ flag, qui fut l’hymne pour la Coupe du monde de football 2010, en Afrique du Sud.

 

L’HISTOIRE D’ADRIENNE CLARKSON

Née à Hong Kong en février 1939, Adrienne Louise Clarkson fuit avec sa famille au moment où les Japonais envahissent la ville après l’attaque sur Pearl Harbor. Elle a trois ans lorsqu’elle arrive au Canada. Sa famille obtient une dérogation dans le cadre de programme d’échange de prisonniers, ce qui permet de contourner l’interdiction pour les Chinois d’entrer au pays.

La jeune Adrienne étudie la littérature anglaise à l’Université de Toronto, puis poursuit ses études à la Sorbonne, en France. Elle commence une carrière en journalisme à la télévision de CBC, en 1964. Elle publie aussi plusieurs livres.

Adrienne Clarkson

En octobre, Adrienne Clarkson devient la 26e gouverneure générale du Canada. Elle est la première immigrante à occuper cette fonction. Depuis, elle a notamment publié ses mémoires en deux tomes.

« J’ai voulu raconter moi-même mon histoire et celle de ma famille. Je ne voulais pas voir l’histoire écrite par quelqu’un d’autre. »

— Adrienne Clarkson, septembre 2008

LA POLITIQUE VUE PAR PETER C. NEWMAN

C’est à Vienne, en Autriche, qu’est né Peta Karel Neuman en mai 1929. Son père était un propriétaire d’usines. Juifs, ses parents et lui fuient le régime nazi en 1940 pour s’installer au Canada. Son père espère qu’il mènera une carrière dans les affaires.

Devenu Peter Charles Newman, il choisit plutôt le journalisme. Il travaille d’abord pour le Financial Post. Par la suite, il devient éditeur du Toronto Star, puis du Maclean’s.

Peter C. Newman, le 25 octobre 1968

« Ayant échappé aux nazis dans une série de fuites heureuses au cours de ma jeunesse, je voulais désespérément prouver que j’étais un vrai Canadien. »

— Peter C. Newman, au sujet de sa décision de joindre la réserve navale, août 2015, tiré du Maclean’s

Peter Newman est aussi connu pour ses ouvrages politiques, dont une biographie sur Brian Mulroney, The Secret Mulroney Tapes: Unguarded Confessions of a Prime Minister, publiée en 2005, qui a suscité la controverse. L’ex-premier ministre lui reprochait d’avoir utilisé de façon cavalière les douzaines de conversations privées entre les deux hommes, enregistrées quand il était à la tête du pays.

LE SAUT DE MIKHAÏL BARYCHIKOV

C’est à Riga, en Lettonie, que naît en janvier 1948 Mikhaïl Nikolaïevitch Barychnikov, souvent présenté comme l’un des danseurs les plus importants du 20e siècle. Il commence des études en danse classique à neuf ans, puis parvient à se joindre au prestigieux ballet du Bolchoï, à Moscou.

Mikhaïl Barychikov profite d’une tournée canadienne, en 1974, pour demander l’exil politique au Canada. En pleine guerre froide, il annonce au monde de la danse qu’il ne rentrera pas en URSS. Mais il fait surtout carrière aux États-Unis.

Mikhail Baryshnikov, vedette de la pièce « In Paris », pose à Santa Monica, en Californie, le 9 avril 2012.

« Lorsque je danse, je ne cherche à surpasser personne d’autre que moi. »

— Mikhaïl Barychnikov

En plus d’être chorégraphe, il est acteur au cinéma et à la télévision. Il joue notamment le rôle de l’artiste russe Aleksandr Petrovsky dans la série Sex and the City.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Toutankhamon usurpateur ! Le masque d’or ne lui était pas destiné


L’Histoire de l’Ancienne Égypte ne finit pas à nous étonner. D’abord, on découvre, on affirme, puis les doutes s’installent, une nouvelle technologie et voilà que les doutes semblent être avérés et l’Histoire se réécrit
Nuage

 

Toutankhamon usurpateur ! Le masque d’or ne lui était pas destiné

 

Des chercheurs allemands spécialistes de la restauration travaillent sur le masque d'or de Toutankhamon au musée du Caire en Egypte, le 20 octobre 2015. ©AFP

Des chercheurs allemands spécialistes de la restauration travaillent sur le masque d’or de Toutankhamon au musée du Caire en Egypte, le 20 octobre 2015. ©AFP

Par Bernadette Arnaud

Le célèbre masque d’or du musée du Caire n’aurait pas été destiné àToutankhamon. Des traces effacées d’un précédent nom royal ont été découvertes.

RÉVÉLATIONS. C’est à une incroyable série d’annonces que nous soumet depuis trois mois l’archéologue Nicholas Reeves. L’expert britannique fait d’ébouriffantes révélations sur Toutankhamon après avoir annoncé la probable présence de cavités insoupçonnées dans son tombeau (à lire dans Sciences et Avenir n° 827, janvier 2016). Selon lui, le masque d’or du plus célèbre pharaon de l’histoire de l’Egypte antique aurait été usurpé!  Toutankhamon aurait en effet détourné à son intention l’extraordinaire masque d’or  -retrouvé dans sa tombe (KV62) par Howard Carter en 1922- alors que celui-ci ne lui était pas destiné ! Preuves à l’appui.

Dans un article à paraître* en décembre intitulé « Le masque d’or d’Ankhkheperure Neferneferuaton » – et dont des extraits ont été publiés le 24 novembre 2015 par le quotidien en ligne Al-Arham Weekly – l’égyptologue britannique se livre à un décryptage minutieux du célèbre portrait en métal précieux. Rappelons que ce chef-d’œuvre d’orfèvrerie de 11kg, fait d’un alliage d’or, d’argent et de cuivre incrusté de quartz, d’obsidienne et de lapis-lazuli, est un trésor inestimable que des millions de touristes viennent admirer chaque année au musée du Caire où il est conservé. Nicolas Reeeves reprend ainsi, en la validant, une hypothèse, qu’il avait émise voici plusieurs années alors qu’il travaillait au département des antiquités égyptiennes au British Museum (Londres), selon laquelle le masque aurait été façonné non pour le jeune roi Toutankhamon, mort à 19 ans, mais pour l’un de ses prédécesseurs, le mystérieux Ankhkheperure Neferneruaton que l’archéologue britannique identifie sous les traits… de Néfertiti.

Des traces effacées d’un précédent nom

C’est à la faveur des récents travaux de restauration effectués sur le célèbre masque à la suite d’une triste histoire de barbe mal recollée que Nicholas Reeves a pu vérifier ce qui n’était jusqu’alors qu’une hypothèse. Car l’examen minutieux du cartouche* de Toutankhamon gravé sur l’or montre bien les traces effacées d’un précédent nom royal ! En collaboration avec l’ancien directeur du musée du Caire, Mahmoud Al-Halwagi, et le photographe Ahmed Amin,

« il a été possible d’obtenir une image exceptionnellement précise de ce palimpseste », explique l’égyptologue Français Marc Gabolde*, maître de conférence à l’université Paul-Valéry de Montpellier III, qui a collaboré à l’analyse en compagnie de Ray Johnson, de l’Institut Oriental de l’université de Chicago. « Le cartouche original gravé sur le masque d’or a été clairement transformé, (voir dessins ci-dessous), poursuit l’expert. Un premier nom a été ‘bruni’ (poli, NDLR) avec un outil qui a permis d’en effacer les traces, et le nom de Toutankhamon a été gravé par dessus ».

Le masque d’or a tout simplement été adapté au jeune pharaon de la 18e dynastie au moment de sa mort.

Les modifications auxquelles ont été soumis le cartouche de Toutankhamon sont présentées dans cette illustration de Marc Gabolde. En vert, l’actuel cartouche de Toutankhamon; en orange, le cartouche d’origine reconstitué; en rouge, les traces toujours visibles du nom effacé. © Marc Gabolde

DOUTES. Dans la communauté des égyptologues, ces doutes existaient depuis plusieurs années et étaient même partagés par Howard Carter, le découvreur du célèbre tombeau.

« Nous avions déjà l’exemple de petits sarcophages à viscères en or ainsi qu’un pectoral, dont j’avais constaté qu’ils n’appartenaient pas à ce souverain. En réalité, nous nous approchons à grand pas du fait que pratiquement tout le mobilier funéraire de Toutankhamon ne lui était pas destiné ! », poursuit Marc Gabolde, auteur d’un livre récent sur le plus célèbre des pharaons (Toutankhamon,  éditions  Pygmalion, 2015).

 C’est donc l’ensemble du mobilier funéraire précieux que Toutankhamon aurait usurpé ! L’archéologue se veut cependant indulgent avec le jeune souverain indélicat

. »Il ne faut pas oublier que les dix années que ce jeune roi a passées au pouvoir ont été riches en productions architecturales, textuelles et artistiques, trop souvent éclipsées par les merveilles et les mystères de sa tombe ».

Cartouche En Egypte antique, un cartouche (shenou) est un symbole hiéroglyphique de forme ovale, fermé par un nœud, qui contient le nom et la titulature du pharaon. L’identification des cartouches royaux fut un des éléments essentiels dans le processus de déchiffrement des hiéroglyphes égyptiens par Jean-François Champollion (1790-1832).

http://www.sciencesetavenir.fr/

Animaux: petits malaises, petites blessures


Il y a des blessures, des petits malaises qu’on peut soigner chez nos animaux, mais il faut rester vigilent, si les choses se dégradent et de consulter au besoin le vétérinaire
Nuage

 

Animaux: petits malaises, petites blessures

 

Nos animaux de compagnie éprouvent comme nous de petits malaises passagers et... (PHOTO MASTERFILE)

PHOTO MASTERFILE

MARIE-FRANCE LÉGER
La Presse

Nos animaux de compagnie éprouvent comme nous de petits malaises passagers et s’infligent parfois des blessures superficielles. Il n’est pas toujours nécessaire de se rendre en urgence chez le vétérinaire, si l’état général de notre petit compagnon est bon, qu’il n’est ni amorphe ni sans appétit.

CE QU’IL FAUT FAIRE

Voici les conseils de Mélissa Bravo, vétérinaire au Centre vétérinaire Rive-Sud.

Coupures ou écorchures superficielles

On désinfecte avec la solution antiseptique Baxedin à l’aide d’un coton ou d’un tampon démaquillant. La blessure peut être aussi nettoyée à l’eau, avec une douche téléphone, pour retirer débris ou petites pierres. Il est préférable d’empêcher l’animal de se lécher ou de se gratter pour éviter l’infection avec un collier élisabéthain. Si la plaie enfle, devient rouge ou suppure, consultez le vétérinaire.

Diarrhée légère

Si votre animal souffre d’une légère diarrhée, il faut lui donner une diète facile à digérer, comme du riz accompagné de poulet bouilli. Ou encore de l’eau de riz. Si l’état persiste après 24 heures, consultez un vétérinaire.

Griffe coupée trop court

Vous coupez la griffe de minou trop court et elle se met à saigner. Un truc ? Plonger la patte blessée dans de la fécule de maïs. Cela aura un effet coagulant.

Tiques

Si vous remarquez une ou deux tiques sur votre animal, procurez-vous un crochet à tiques pour en disposer. En général, une tique sera suffisamment visible si sa tête est gorgée de sang. Après cinq ou six semaines, faites passer un test de la maladie de Lyme. En cas d’infestation, consultez bien sûr un vétérinaire.

Fièvre

Si votre petit compagnon semble faire de la fièvre, prenez sa température au moyen d’un thermomètre rectal. Les chats et les chiens ont une température corporelle adéquate lorsque située entre 37,5 °C et 39,5 °C. Si la température est plus élevée, sans raison, il est conseillé d’aller chez le vétérinaire. Et ce n’est pas parce que le nez de l’animal est chaud qu’il fait forcément de la fièvre !

Indigestion

Si pitou ou minou vomit une fois, il est recommandé de le faire jeûner une douzaine d’heures, sans manger ni boire. S’il s’agit d’une indigestion légère, tout devrait rentrer dans l’ordre. Sinon, consultez un vétérinaire.

CE QU’IL NE FAUT PAS FAIRE

Voici les conseils de Marie-Josée Tétreault, vétérinaire à la Clinique vétérinaire du Quartier DIX30 et à la Clinique vétérinaire Griffintown, rue Notre-Dame.

Donner des anti-inflammatoires

Certains maîtres, croyant bien faire, donnent parfois des anti-inflammatoires à leur animal. Or, il est tout à fait déconseillé de leur en offrir, car ils peuvent s’avérer toxiques, surtout pour les chats.

Attendre en cas de démangeaison

Les animaux peuvent avoir des démangeaisons, se gratter et éprouver des inconforts, notamment lorsqu’ils secouent la tête. Ce sont probablement des signes avant-coureurs d’allergies ou d’otites qu’il ne faut pas négliger.

Soigner soi-même les morsures

Une égratignure superficielle, causée par une branche, par exemple, c’est une chose. Ça peut se régler vite, pour peu qu’on lave et qu’on soigne le bobo. Mais dans les cas de morsures, ou si l’animal s’arrache du poil, il faut consulter.

À noter : on peut appeler en tout temps dans des centres vétérinaires ouverts 24 heures et parler à des techniciens pour obtenir des conseils santé.

http://www.lapresse.ca/

Nantes : la police retrouve les voleurs de paella en suivant les grains de riz


Un vol digne des contes pour enfants ! Celui du Petit Poucet. Les policiers ont eu une enquête très facile
Nuage

 

Nantes : la police retrouve les voleurs de paella en suivant les grains de riz

 

Huit kilos de paella d'une valeur de 150€ ont été dérobés./Photo DDM

Huit kilos de paella d’une valeur de 150€ ont été dérobés./Photo DDM

Les trois Nantais qui ont volé une paella dans un supermarché auraient été bien inspirés de lire Le Petit Poucet avant de commettre leur larcin. Ils ont été retrouvés grâce aux grains de riz semés dans leur fuite.

Les faits remontent à cette fin de semaine.

À l’heure de la fermeture de l’établissement, une employée d’un supermarché du boulevard du Général-Buat voit un homme quitter le magasin en courant. À son bras, un plat de 8 kg de paella, d’une valeur de 150 €. L’homme, accompagné de deux complices, disparaît dans la nuit.

Placés en garde à vue

Avertis, les policiers se mettent alors à la recherche des malfaiteurs dans la direction prise par les fuyards. Au cours de leurs patrouilles, ils trouvent des grains de riz devant l’entrée d’un immeuble. Ils n’ont plus qu’à suivre ces indices égarés avant de se retrouver devant le paillasson d’un appartement.

Une fois à l’intérieur, les policiers retrouvent le plat espagnol. Interpellés en état d’ébriété, les trois voleurs présumés ont été placés en garde à vue pour «vol en réunion».

Le principal suspect n’a eu d’autre choix que de reconnaître sa faute. Il a toutefois tenu à mettre hors de cause ses deux amis, qui selon lui n’avaient rien à voir dans ce vol. Une enquête est néanmoins en cours pour déterminer le rôle et les responsabilités de chacun.

http://www.ladepeche.fr/

Tout savoir sur l’éternuement


Comme il a déjà été dit ce n’est pas par le froid qu’on attrape la grippe ou le rhume. La vidéo rajoutée image mieux comment un éternuement peut contaminer les gens.Si une image vaut mille mots, alors que dire d’une éternuement en plein action dans un autobus.  C’est donc important d’éternuer dans un mouchoir jetable sinon dans le creux du coude
Nuage

 

Tout savoir sur l’éternuement

 

Des chercheurs américains ont filmé une cinquantaine d’éternuements au ralenti afin de mieux en comprendre les mécanismes.

Si l’éternuement permet à l’organisme d’expulser un corps étranger et de nettoyer le nez, il est également responsable de la propagation de nombreuses maladies. La communauté scientifique savait qu’un éternuement était composé de mucus et de salive et qu’il pouvait atteindre une distance de plusieurs mètres, mais ne savait pas de quelle façon se formaient les gouttelettes remplies de germes.

C’est ce que la chercheuse américaine Lydia Bourouiba de l’Institut de Technologie du Massachusetts (MIT) a essayé de comprendre. Pour y parvenir, elle a eu l’idée de filmer au ralenti deux volontaires qui ont éternué une cinquantaine de fois devant une caméra haute vitesse en 3D, rapporte le site Popular Science. Les résultats de ces recherches ont été présentés au congrès de l’American Physical Society’s Division of Fluid Dynamics et publiés par la revue Experiments in Fluids.

Lutter efficacement contre la propagation des virus

« Les gouttelettes ne sont pas toutes déjà formées et réparties à la sortie de la bouche, comme nous les scientifiques le croyaient jusqu’à présent », indique Lydia Bourouiba.

Ces fluides peuvent atteindre une distance allant d’un à huit mètres. Lors de l’éternuement, l’organisme produit une sorte de nuage gazeux invisible, qui arrive à propager une quantité importante de gouttelettes minuscules.

Les auteurs de l’étude espèrent que le fait de mieux comprendre comment les fluides chargés de virus se propagent aidera les autorités sanitaires à développer des outils efficaces pour lutter contre certaines maladies.

http://www.santemagazine.fr/

Vers une carte d’identité du cerveau


Quand on dit que nous sommes uniques ! Maintenant, on peut identifier des gens par l’empreinte du cerveau comme l’empreinte digitale,  mais il reste a savoir après un passage en IRM, s’il est possible d’identifier plusieurs jours après les images de l’examen. A quoi cela pourrait servir ? À des fins de thérapies semble-t-il
Nuage

 

Vers une carte d’identité du cerveau

 

coupes irm de cerveau

Les fichiers policiers contiendront-ils un jour des photographies de nos cerveaux ? La création d’une « empreinte cérébrale » semble ouvrir la voie à cette possibilité.

Sébastien Bohler

 

Chaque cerveau posséderait une signature semblable à une empreinte digitale, qui permettrait de le reconnaître entre mille.

Peut-on identifier chaque individu d’après son cerveau ? C’est ce que viennent de montrer des neuroscientifiques de l’université Yale, dans le Connecticut. Ces chercheurs ont observé les connexions internes du cerveau de 126 personnes en imagerie par résonnance magnétique (IRM), et repéré les régions cérébrales qui s’activent de façon conjointe, ce qui indique qu’elles sont interconnectées par des fibres neuronales. Cette analyse leur a permis d’identifier dans chaque cerveau 268 &laquo noeuds « les carrefours de ces connexions.

« L’empreinte cérébrale », après les empreintes digitales

Chaque cerveau se distingue en fait par la force de ses noeuds. Les règles de la combinatoire montrent que l’on peut construire un nombre quasi infini de cerveaux différents, rien qu’en faisant varier la force de ces noeuds. De sorte qu’avec les outils pourtant largement perfectibles de l’IRM fonctionnelle, les scientifiques sont parvenus à identifier avec une confiance de 98 % à 99 % un individu d’après la force de ses noeuds cérébraux. Ainsi, après avoir photographié son profil de connectivité un jour donné, il est possible de le repérer un jour plus tard parmi 125 autres personnes également passées à l’IRM !

Les neuroscientifiques se demandent si cette identification serait toujours possible, non plus 24 heures après la première photo, mais plusieurs jours, semaines ou mois plus tard. C’est tout à fait plausible, car la structure connectique d’un individu a pu être identifiée lors de ces expériences indépendamment des tâches mentales réalisées par le sujet, signe que son organisation cérébrale est stable dans le temps.

Vers une neuro-identification ?

Forts de ces résultats, les chercheurs pensent avoir identifié une empreinte cérébrale qui pourrait constituer un moyen ultime d’identification d’un individu parmi des milliards d’autres. Et ils voient dans cette méthode de visualisation un outil prometteur pour relier les traits de personnalité de chaque personne à la structure intime de son cerveau. A des fins de thérapie, bien sûr…

http://www.pourlascience.fr/

La carte du monde au bord du lac


C’est génial comme arrangement, c’est beaucoup de patience et un bon plan pour faire cette carte à l’échelle
Nuage

 

La carte du monde au bord du lac

 

carte-monde-lac-dannemark-01

Né en 1888, Søren Poulsen a passé les 25 dernières de sa vie de 1943 à 1969 à construire une carte du monde de 4000m² au bord du lac Klejtrup au Dannemark.

Tout a commencé en 1943 quand, alors qu’il draine une prairie, il trouve une pierre qui lui fait penser au Jutland, la péninsule continentale du Danemark. Inspiré il revient l’année suivante avec une brouette et commence à placer au bord du lac des pierres pour constituer une carte à l’échelle avec tous les continents qui mesure 90m de long du 40m de large.

Pour déplacer les plus gros rochers il profite de l’hiver pour les faire glisser sur la glace du lac gelé.

De nos jours c’est devenu une attraction touristique.

carte-monde-lac-dannemark-02

carte-monde-lac-dannemark-03

carte-monde-lac-dannemark-04

carte-monde-lac-dannemark-05

carte-monde-lac-dannemark-06

carte-monde-lac-dannemark-07

carte-monde-lac-dannemark-08

carte-monde-lac-dannemark-09

carte-monde-lac-dannemark-10

http://www.laboiteverte.fr/