Un chat d’Halifax s’immisce dans la campagne électorale fédérale


N’étant pas convaincu des candidats aux élections qui finissent enfin le 19 octobre 2015 au Canada, j’aurais été prête a voter pour un chat inscrit a la liste électoral tellement que cette campagne est longue et pénible mais bon, ce chat fait une campagne symbolique dans une autre province pour mettre un sourire pour les électeurs désabusés
Nuage

 

Un chat d’Halifax s’immisce dans la campagne électorale fédérale

 

Le chat Earl Grey veut que vous votiez

Le chat Earl Grey veut que vous votiez. Photo :  Tuxedo Party of Canada

L’humour s’est invité à la campagne électorale et c’est un chat d’Halifax qui a la mission de dérider les électeurs les plus désenchantés.

Le chat prénommé Earl Gray, du parti Tuxedo, n’est pas le candidat moyen que l’on retrouve dans toutes les circonscriptions. Et il ne se retrouve pas non plus sur le bulletin de vote. Mais il a néanmoins un objectif bien précis ; attirer l’attention des électeurs sur le bien-être animal.

Il n’en est d’ailleurs pas à ses premières armes en politique. Il avait posé sa candidature pour devenir premier ministre de la Nouvelle-Écosse en 2013. Ce qui semblait être une bonne blague au départ a finalement fait en sorte que le gouvernement a renforcé sa loi sur la protection des animaux tout en y incluant le mot « chat », quand il est question d’animaux.

Lorsque son ami de litière Tuxedo Stan s’est lancé dans la course à la mairie d’Halifax, en 2012, il est devenu du jour au lendemain une vedette appuyée par des gens prestigieux comme Anderson Cooper, du réseau CNN, et par l’animatrice Ellen Degeneres. Sa popularité a contribué à la mise en place de cliniques vétérinaires à faible coût dans la ville.

Le parti Tuxedo a recueilli plus de 24 000 « j’aime » sur sa page Facebook. En comparaison, la candidate du NPD dans Halifax, Megan Leslie, en a obtenu seulement 11 000.

En mission

Hugh Chisholm, le propriétaire du chat Earl Gray et gérant de sa campagne, affirme que tout cela est bien amusant, mais que son chat de 5 ans a une véritable mission.

« Des gens m’ont dit qu’ils voteraient pour lui. Je soupçonne que certains d’entre eux vont annuler leur vote et inscrire le nom d’Earl Gray sur le bulletin, ce qui n’est vraiment pas notre objectif, déclare-t-il.

« Ce que l’on veut, c’est que les gens votent pour le candidat qui va transmettre le message d’Earl Gray et le réaliser. » — Hugh Chisholm, le propriétaire du chat Earl Gray et son gérant de campagne

Earl Gray fait partie d’un certain nombre de candidats qui souhaitent mettre un peu d’humour dans une campagne électorale parfois longue et terne.

À Mission, en Colombie-Britannique, le candidat indépendant Wyatt Scott a mis en ligne une vidéo humoristique où il chevauche une oie géante qui attaque un dragon. La vidéo a été visionnée 1,4 million de fois sur YouTube.

http://ici.radio-canada.ca/

Une réponse à “Un chat d’Halifax s’immisce dans la campagne électorale fédérale

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s