Vengeance


Difficile, mais souvent il est plus  efficace de ne rien faire et de continuer son chemin que de ce venger,  cela peut-être vraiment frustrant quand une personne s’attend a une confrontation
Nuage

 

Vengeance

 

Parfois la meilleure vengeance est de sourire, de ne rien dire et de passer à autre chose

Inconnu

Le monde des insectes (à la loupe)


La macrophotographie est maintenant accessible a tous, mais pour faire de telles photos, il faut bien sur de la patience et beaucoup d’observation
Nuage

 

Le monde des insectes (à la loupe)

 


	Un escargot se penche sur une feuille | «Les escargots sont intéressants à photographier car ils bougent lentement. Cela permet d'être créatif, en ajoutant par exemple des flashs ou en plaçant une feuille en arrière plan, comme sur cette image.»

 

«La macrophotographie est vraiment amusante parce qu’elle permet de découvrir un autre monde –celui des insectes et des petits animaux– que, comme beaucoup de personnes, j’oublie souvent. On trouve les petits insectes presque partout, il suffit d’un peu de recherche et de s’approcher», explique le photographe américain Ray Hennessy.

Deux libellules bleues s’accouplent, Edwin B. Forsythe National Wildlife Refuge, sud du New Jersey |


	Deux libellules bleues s'accouplent, Edwin B. Forsythe National Wildlife Refuge, sud du New Jersey | «Généralement, je me promène jusqu'à ce que je trouve un sujet et j'essaie de le suivre pendant plusieurs minutes avant qu'il ne s'en aille. On sait très rapidement si on en tirera une bonne photo ou s'il faut continuer son chemin.»

T F

«Généralement, je me promène jusqu’à ce que je trouve un sujet et j’essaie de le suivre pendant plusieurs minutes avant qu’il ne s’en aille. On sait très rapidement si on en tirera une bonne photo ou s’il faut continuer son chemin.»

Crédit: Ray Hennessy

Un escargot se penche sur une feuille 


	Un escargot se penche sur une feuille | «Les escargots sont intéressants à photographier car ils bougent lentement. Cela permet d'être créatif, en ajoutant par exemple des flashs ou en plaçant une feuille en arrière plan, comme sur cette image.»

T F

«Les escargots sont intéressants à photographier car ils bougent lentement. Cela permet d’être créatif, en ajoutant par exemple des flashs ou en plaçant une feuille en arrière plan, comme sur cette image.»

Crédit: Ray Hennessy

Une salamandre au Tyler State Park, sud est de la Pennsylvanie |


	Une salamandre au Tyler State Park, sud est de la Pennsylvanie | «Quand ce n'est pas un escargot, je me déplace pour tenter d'obtenir l'arrière-plan que je veux, mais souvent l'animal ne coopère pas!»

T F

«Quand ce n’est pas un escargot, je me déplace pour tenter d’obtenir l’arrière-plan que je veux, mais souvent l’animal ne coopère pas!»

Crédit: Ray Hennessy

Un bourdon posé sur une fleur |


	Un bourdon posé sur une fleur | «Les animaux que je photographie habituellement sont les oiseaux. Photographier en macro les insectes et les petits animaux demande plus de reflexion et de lenteur.»

T F

«Les animaux que je photographie habituellement sont les oiseaux. Photographier en macro les insectes et les petits animaux demande plus de reflexion et de lenteur.»

Crédit: Ray Hennessy

Une libellule perchée sur une herbe au parc national Edwin B. Forsythe National Wildlife Refuge, sud du New Jersey |


	Une libellule perchée sur une herbe au parc national Edwin B. Forsythe National Wildlife Refuge, sud du New Jersey | «Ce qui est amusant aussi avec la photographie d'insectes, c'est qu'il y a des dizaines de possibilités avec quelques feuilles et quelques herbes. Surtout, cette photographie ne nécessite pas beaucoup de marche!»

T F

«Ce qui est amusant aussi avec la photographie d’insectes, c’est qu’il y a des dizaines de possibilités avec quelques feuilles et quelques herbes. Surtout, cette photographie ne nécessite pas beaucoup de marche!»

Crédit: Ray Hennessy

Une mouche longues pattes sur une feuille |


	Une mouche longues pattes sur une feuille | «Lorsque je travaille, je ne vais pas à la recherche d'un insecte spécifique.» 

T F

«Lorsque je travaille, je ne vais pas à la recherche d’un insecte spécifique.» 

Crédit: Ray Hennessy

Une sauterelle essaie de se cacher derrière une herbe |


	Une sauterelle essaie de se cacher derrière une herbe | «J'ai une connaissance très limitée des insectes donc en général je n'identifie le nom exact qu'après que la photo a été prise.»

T F

«J’ai une connaissance très limitée des insectes donc en général je n’identifie le nom exact qu’après que la photo a été prise.»

Crédit: Ray Hennessy

Une demoiselle verte posée sur une feuille |


	Une demoiselle verte posée sur une feuille | «Parfois, j'arrive à identifier un animal par moi-même, sinon je publie mes images et les internautes m'aident à les identifier.»

T F

«Parfois, j’arrive à identifier un animal par moi-même, sinon je publie mes images et les internautes m’aident à les identifier.»

Crédit: Ray Hennessy

Une fourmi dans une fleur de pissenlit |


	Une fourmi dans une fleur de pissenlit | «Internet est génial pour ce genre de choses. On y trouve tant d'experts prêts à vous aider!»

T F

«Internet est génial pour ce genre de choses. On y trouve tant d’experts prêts à vous aider!»

Crédit: Ray Hennessy

Fanny Arlandis

http://www.slate.fr/

Le Saviez-Vous ► 5 astuces simples pour détecter les mensonges


On aimerait bien avoir un détecteur de mensonge, mais il y a certains trucs qui peuvent aider, cependant ces trucs ne sont pas infaillibles. Personnellement, la 4 ème est à mon avis la plus facile, sauf que cela prend plus de temps
Nuage

 

5 astuces simples pour détecter les mensonges

 

2015-10-01-1443707066-9565675-oeuf.jpg

(Lie-To-Me, Saison 1, Episode 2, Fox, 2009)

Le mensonge est un aspect des relations humaines qui nous touche tous dès le plus jeune âge. Qui n’a jamais menti pour essayer d’obtenir quelque chose ou pour éviter une sanction? Les enfants apprennent très tôt à mentir. À 8 ans, ils sont capables de mentir aussi bien que des adultes. Le temps et l’expérience peuvent en faire de très bons menteurs.

L’homme est un prédateur et il est capable de tromper son prochain à la moindre occasion. Un petit retard, un oubli, une envie d’échapper à une réunion ennuyeuse… les futilités de la vie professionnelle et personnelle peuvent nous pousser à mentir, à tricher ou à modifier quelque peu la réalité que nous voulons présenter aux autres. Dans les situations graves, la probabilité que votre interlocuteur force un peu la chance ne manque pas. Alors, comment faire pour savoir s’il dit la vérité ou s’il ment?

Déjà, dans la Grèce antique, Aristote avait compris que l’homme est un animal social. Il vit en société, mais il n’hésitera pas à trahir les siens s’il pense qu’il est nécessaire de le faire pour obtenir quelque chose qu’il ne pourrait pas avoir autrement.

Nos ancêtres avaient compris que les mensonges produisent une augmentation du niveau de stress et une sécheresse de la bouche. Chez les Indiens, les suspects devaient mâcher du riz et le cracher. Les Chinois utilisaient de la farine de riz. S’ils y arrivaient, ils étaient innocentés. Dans le cas contraire, leurs jours étaient comptés… Le manque de salive empêchait bien évidemment de cracher le contenu de la bouche. Dans la série télévisée Lie-To-Me, Cal Lightman, spécialiste de la détection des mensonges, tend un œuf à un agent de la sécurité des transports qui s’en saisit immédiatement. Cette pratique utilisée par des tribus dans l’ancienne Afrique de l’Ouest reposait aussi sur la nervosité. Celui qui brise l’oeuf était reconnu coupable.

Inutile de dire que ces techniques d’un autre âge sont peu fiables. Et pourtant, les services de police américains ont attribué une confiance aveugle au polygraphe pendant de nombreuses années. Le détecteur de mensonges a connu une période de gloire depuis la guerre froide, mais ses capacités à détecter les mensonges ont été fortement remises en cause par les études sur les émotions.

Que reste-t-il aujourd’hui? Il faut toujours être prudent et ne pas confondre l’inconfort, le stress et la nervosité liés à une situation avec l’apparition d’un mensonge. Les raccourcis faits dans Lie-To-Me sont dangereux, car ils sont trop rapides et ne reposent pas toujours sur des fondements scientifiques sérieux. Néanmoins, des indicateurs émotionnels pourront vous renseigner sur des variations apparaissant chez une personne en train de mentir ou sur le point de le faire.

Il ne se passe pas une semaine sans qu’on me demande des astuces pour détecter les mensonges. Voici donc 5 astuces simples que vous pouvez utiliser avec vos interlocuteurs. Elles sont simples à utiliser, mais attention, il faudra toujours veiller à ne pas accuser quelqu’un à tort. Il vous faudra être prudent si vous pensez vous trouver en face d’un menteur. Faites attention aux faux positifs.

1. Servez à boire à votre interlocuteur

Ne lui demandez pas s’il veut boire quelque chose, car il pourrait refuser, surtout s’il est un peu mal à l’aise. Versez de l’eau dans un verre et posez-le devant lui. L’eau est communément identifiée comme une substance désaltérante. En cas de changement soudain d’état émotionnel, vous pourriez le voir boire avant de répondre, ou alors il se saisira du verre ou posera son regard sur celui-ci. Le verre d’eau servira d’indicateur de stress. Une légère hausse de la température du corps pourrait assécher la bouche, ce qui lui donnerait envie de boire.

2. Demandez-lui de raconter l’histoire à l’envers

Cela fait souvent sourire mes clients en formation. Je pense surtout à ces dames qui imaginent comment questionner leur mari qui rentre un peu plus tard que d’habitude. Rassurez-vous Messieurs, l’inverse est vrai aussi! Une personne qui crée un mensonge a souvent tendance à respecter une certaine logique et à organiser les éléments afin d’être crédible. Nombre de menteurs oublient d’imaginer l’histoire dans l’autre sens. Une personne qui a vécu une succession d’événements est souvent capable de raconter les faits dans les deux sens sans que cela demande beaucoup d’efforts. Par contre, une histoire inventée (tout ou en partie) est souvent plus difficile à gérer, surtout si celui qui l’écoute en perturbe son déroulement. À noter que la fatigue peut aussi rendre la tâche compliquée même si la personne dit la vérité.

3. Demandez à votre interlocuteur de réaliser une action simple

Le cerveau humain est capable de gérer des millions de stimuli sensoriels simultanément. Cependant, la réalisation d’une tâche simple peut se révéler compliquée si la personne doit se concentrer sur une autre activité. Alors que vous êtes en train de parler avec votre ami, vous avez l’impression qu’il vous ment. Demandez-lui d’effectuer une tâche manuelle aussi simple que mettre du papier dans l’imprimante, vous servir un verre d’eau, sortir un gâteau du four. Produire un mensonge demande un certain niveau de concentration afin de le présenter au mieux et être cru. Demandez-vous pourquoi votre interlocuteur effectue l’action avant de vous répondre ou vous répond avant d’effectuer l’action. Pourquoi n’est-il pas capable de vous répondre en même temps qu’il effectue cette action? Cela peut paraître suspect s’il a besoin d’un niveau de concentration important alors que la tâche effectuée ne demande que peu d’efforts.

4. Utilisez un questionnement en deux temps

N’essayez pas de détecter les mensonges en une fois si vous pensez avoir plus de chances d’y réussir en deux temps. Vous suspectez votre interlocuteur de ne pas vous dire toute la vérité ou de cacher quelque chose et vous lui avez déjà posé quelques questions. Laissez passer un peu de temps et revenez sur le sujet plus tard. Dans quelques heures ou quelques jours, il est possible qu’il ne vous donne pas exactement la même version des faits. Certains détails pourraient avoir toute leur importance. A-t-il vraiment vécu l’événement qu’il a raconté précédemment? Pourquoi y a-t-il des différences dans le récit? Il pourrait aussi oublier certains éléments clés importants ou exagérer d’autres qu’il a presque occultés la première fois.

5. Concentrez-vous sur les détails

Notre mémoire est volatile et nous avons tendance à commettre des erreurs dans nos souvenirs. Ce phénomène connu sous le terme de faux souvenirs permet de combler les blancs et d’éliminer les incohérences. En tenant compte l’existence des erreurs de mémoire, vous pourrez tout de même pointer les incohérences d’un récit qui indiqueront que la personne ne vous dit pas toute la vérité.

Établissez toujours un climat de confiance. Il est important de créer une relation positive. Montrez à la personne que vous ne lui voulez pas de mal et que vous la croyez. Ensuite, orientez les questions ouvertes pour obtenir des détails. L’analyse fine de ces détails pourrait révéler des surprises. Veillez toujours à rester prudent dans vos déductions!

http://quebec.huffingtonpost.ca/

 

Un bébé cyclope bouleverse les internautes


Cela doit être un gros coup pour les parents. C’est malformation heureusement très rare
Nuage

 

Un bébé cyclope bouleverse les internautes

 

La photo d’un bébé né avec un seul oeil au milieu du front a récemment fait le tour du monde. Les médecins ont noté qu’il s’agissait un cas de cyclopie, une malformation génétique touchant les humains et les animaux et qui se caractérise par la fusion des deux orbites oculaires.

C’est en Égypte que ce cas a été déclaré. Peu d’informations ont circulé à propos de cette naissance. Selon certains experts, cette anomalie génétique pourrait être la conséquence d’une combinaison de prise de médicaments et d’une exposition aux radiations par la mère. Aussi impressionnant soit-il, ce handicap peut toucher près de 4 naissances sur 1000 mais dans la plupart des cas, la grossesse est interrompue.

Si la naissance se déroule bien, les chances de vie du nouveau-né sont moindres. Dans le cas de ce petit Égyptien, ses jours sont malheureusement comptés.

http://fr.canoe.ca/

Un foetus d’équidé vieux de 48 millions d’années


Une autre belle découverte archéologique d’un foetus qui serait l’ancêtre du cheval vieux de 48 millions d’années
Nuage

 

Un foetus d’équidé vieux de 48 millions d’années

 

Le foetus est encerclé sur la photo.

Le foetus est encerclé sur la photo. Photo :  Institut Senckenberg de Francfort

Un ancêtre ancien du cheval moderne livre ses secrets : des restes fossilisés d’un foetus vieux de 48 millions d’années, dont des fragments de tissu mou, ont été mis au jour à l’intérieur d’un fossile d’équidé de l’espèce Eurohippus messelensis.

La découverte du foetus bien préservé de 12,5 cm de long a été réalisée en 2000 dans un site fossilifère en Allemagne.

Elle inclut presque tous les os attachés les uns aux autres à l’exception du crâne, qui a apparemment été écrasé.

L’exceptionnel état de préservation du fossile a permis aux chercheurs de reconstruire l’apparence et la position d’origine du foetus.

Les chercheurs associés à l’Institut Senckenberg de Francfort pensent que la jument est morte peu de temps avant le moment où elle aurait dû mettre bas. Selon eux, sa mort n’était pas liée à son état.

En outre, l’équipe a trouvé des fragments de tissu mou préservés provenant du placenta, ainsi qu’un ligament utérin.

Eurohippus messelensis

Apparence de la jument Photo :  Insitut Senckenberg

Le recours à un scanneur électronique et aux rayons X a permis d’observer une couche de bactéries qui a remplacé la plupart des tissus mous.

Les auteurs de ces travaux publiés dans la revue PLOS One ont constaté que le système de reproduction observé dans ce fossile est pratiquement identique à celui des juments modernes.

http://ici.radio-canada.ca/

11 éléphants empoisonnés volontairement au Zimbabwe pour 14 morts au total


A part les 3 éléphants qui ont été empoissonnés par des déchets toxiques (causé par l’homme), les autres ont été tués encore pour une raison stupide de braconnage pour l’ivoire. Que feront-ils quand ils auront réussi a tout éliminer les animaux convoités ?
Nuage

 

11 éléphants empoisonnés volontairement au Zimbabwe pour 14 morts au total

 

Au moins 14 éléphants sont mort au parc national de Hwange, au Zimbabwe. © CHINE NOUVELLE/SIPA

Au moins 14 éléphants sont mort au parc national de Hwange, au Zimbabwe. © CHINE NOUVELLE/SIPA

C’est plus d’une dizaine d’éléphants qui ont trouvé la mort ces dernières semaines au Zimbabwe.

BRACONNAGE. Au moins quatorze éléphants sont morts empoisonnés au Zimbabwe ces dernières semaines, ont indiqué les autorités des parcs nationaux mercredi 7 octobre 2015, qui soupçonnent des actes de braconnage dans onze cas.

« Onze éléphants sont morts à la suite d’un empoisonnement chimique dans le parc national de Hwange à ouest du Zimbabwe et dans la réserve de Deka, et trois autres se sont empoisonnés dans une décharge », a annoncé la porte-parole des autorités des parcs naturels duZimbabwe, Carol Washaya, dans un communiqué. 

Cinq des pachydermes « ont été empoisonnés par des braconniers dans le parc de Hwange » et six autres ont été retrouvés morts par une patrouille de rangers, juste en dehors du parc, a-t-elle ajouté.

 De plus, les défenses de certains animaux avaient été coupées, probablement par des braconniers. La police a arrêté cinq hommes suspectés d’être impliqués dans la mort de ces onze animaux. Les trois autres éléphants retrouvés morts ont été empoisonnés au cyanure après avoir consommé des déchets toxiques dans une décharge de la ville de Kariba, selon des tests effectués en laboratoire. Néanmoins, dans ce cas précis l’acte criminel est écarté. Le braconnage est fréquent dans les parcs nationaux zimbabwéens où les éléphants et les rhinocéros représentent les principales cibles. L’an dernier, plus de 100 éléphants avaient été empoisonnés au cyanure pour le braconnage de leur ivoire. Selon la WWF, l’ivoire servirait la sculpture, la bijouterie et d’autres objets d’artisanats. C’est plus de 12.000 pachydermes qui sont tués tous les ans pour répondre à la demande du commerce illégal. D’après les experts cités par Francetv info en février 2015, au bout de la chaîne se trouve les mafias africaines et asiatiques qui utilisent le marché de l’ivoire pour alimenter des organisations criminelles.

http://www.sciencesetavenir.fr/

Des corbeaux dressés à retrouver les humains


Étant donné que les corbeaux vivent très longtemps, c’est un projet intéressant. L’entraînement se fait en 3 étapes et la première étape semble être couronnée de succès
Nuage

 

Des corbeaux dressés à retrouver les humains

 

(Capture d’écran TVA Nouvelles)

Par Ghislain Morrissette | TVA Nouvelles

Qui aurait cru que les corbeaux pourraient servir un jour à retrouver des personnes perdues en forêt?

Deux oiseaux sont à l’entraînement depuis un an au Zoo académie de Nicolet.

Le dresseur utilise une poupée pour simuler un enfant qui se serait égaré en forêt.

La tâche du corbeau est de la localiser et de signaler sa présence.

Le corbeau doit faire entendre son cri lorsqu’il trouve la poupée, et attendre d’être rappelé.

Son entraîneur, Danny Bélanger, mentionne que son coup de sifflet équivaut à lui dire « bon corbeau ».

«C’est le comportement que je veux obtenir, lorsqu’il agit comme je le désire, l’oiseau est récompensé avec de la viande», ajoute l’entraîneur.

Les oiseaux ont été pris en forêt alors qu’ils étaient très jeunes, au printemps 2014.

Depuis, Danny Bélanger entraîne ses deux corbeaux de 2 à 4 fois par.

Les oiseaux se sont vite habitués à la présence d’humains et ne cherchent pas du tout à se sauver.

(

Capture d’écran TVA Nouvelles)

«Nous n’avons pas de difficulté avec eux, ils rentrent bien dans leur enclos. On les laisse voler et lorsqu’on siffle, ils reviennent immédiatement».

Les entraîneurs ont élaboré un plan de préparation établi sur trois ans. Un objectif qui semble être réaliste selon Danny Bélanger:

«On est en plein dans l’objectif. Ça va même plus vite que prévu, on a eu beaucoup d’évolution en seulement un an».

(Capture d’écran TVA Nouvelles)

La prochaine étape, ce sera de les amener à chercher de vraies personnes, dans un boisé, ce qui devrait se faire dans deux ans peut-être.

On veut ensuite habituer le corbeau à faire équipe avec un chien pisteur.

« Ils vont travailler ensemble, le chien avec son nez au sol, le corbeau du haut des airs avec son excellente vision et son cri strident. »

Une équipe qui devrait permettre de retracer plus rapidement des gens qui se seraient perdus en forêt.

http://tvanouvelles.ca/