Les Critiques


C’est tellement facile de critiquer les gens, cependant, si nous savions le vécu, les événements des autres, probablement que nous serions moins sévères envers les autres
Nuage

 

Les Critiques

 

Pour critiquer les gens il faut les connaître, et pour les connaître, il faut les aimer.
 
Coluche

2 réponses à “Les Critiques

  1. bah oui, je suis ok avec toi, c est pour cela que je reflechis et que desfois je me dis faut comprendre etc, mais tout cela est une boucle sans fin, faut aussi qu’on nous comprenne etc, enfin, je pense que la critique peut etre aussi qq chose de positif, le mauvais c’est d etre mechant de critiquer mechamment, et faire du tort a la personne, juger sans etudier, mais faut avouer que c est qq fois subit, on voit unepersonne ayant un comportement, c est normal de pas etre ok, apres on a pas toujours le temps d’etudier le « sujet » chacun ses soucis qui font qu’on est plus ou moins a l’ecoute, mais oui, si on a un ami c est autre chose, n’empeche qu’il peut nous mettre en colere, cela ne veut pas dire qu’on l’aime pas, maintenant faut definir la critique, si cela se trouve quelqun va lire mon com plutot mal ecrit, et critiquer dire que je fais des fautes que c est pas comprehensible, certes, mais il est pas sensé savoir que je sors d’une atroce migraine, qui me fige le cerveau , me fait des difficultés de parler , du coup je passe pour une neuneu, cela m’est arrivé dans un blog, je me suis fait critiquer pour ma facon d’ecrire, pffff,
    bon je te laisse car encore des sequelles de la migraine, et je dois aller faire des courses, j’ai pas , car ds les grandes surfaces ya des neons qui peuvent me declencher a nouveau le mal de tete, mais j’ai plus rien ds le frigo, et il me faut des produites aussi pour la fuite salle de bains, tu verrais !!!!!!

  2. Le vrai problème est là je crois :

    On confond critique et reproche.

    Faire un reproche ne vise pas à aider l’autre à changer, mais à le mettre en position d’accusé. En se centrant sur ce qui ne va pas, on cherche à lui faire reconnaître qu’il a tort. Pour y parvenir, on joue sur l’émotion, et notamment sur la culpabilité. On ne s’efforce pas de le comprendre ni de le faire progresser, on le blâme.

    En fait on oublie souvent que celui qui est en face de nous , à qui on fait des reproches , des critiques , ce pourrait être nous…..

    En plus , si j’émets une( des ) critique à l’égard d’une personne , c’est presque toujours en rapport avec ma façon de voir les choses , de vivre …Ce qui ne veut pas dire que c’est moi qui ai raison …..
    Bref , le débat n’est pas simple …..La tolérance est peut-être la clé du problème ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s