Air Canada Un médecin exceptionnel sauve un bambin en plein vol


Les médicaments qui sont utilisés en cas de problèmes comme l’asthme devraient être dans les bagages à main et non dans un endroit inaccessible lors d’un voyage en avion. Encore chanceux qu’un médecin a utilisé le système D pour soigner un très jeune enfant pendant que l’avion survolait l’océan.
Nuage

 

Air Canada

Un médecin exceptionnel sauve un bambin en plein vol

 

(archives)

Un médecin de New York est considéré comme un véritable héros  pour avoir non seulement sauvé la vie d’un jeune enfant sur un vol transatlantique, il a littéralement conçu un appareil médical pour y arriver, le tout dans une situation très urgente.

Le docteur Khurshid Guru, qui est directeur du département de chirurgie robotisé au Roswell Park Cancer Institute, a raconté ce qui s’est passé sur le vol d’Air Canada, le 18 septembre dernier à ABC News.

(capture d’écran, ABC News)

L’avion dans lequel il se trouvait était parti d’Espagne pour atteindre New York. Alors que l’appareil se trouvait au beau milieu de l’Atlantique, le spécialiste a réalisé qu’un jeune bambin n’allait pas bien du tout.

Un petit garçon de 2 ans pleurait, criait et avait énormément de difficulté à respirer. À première vue, rien ne pouvait sauver l’enfant : ses parents avaient malencontreusement placé ses pompes et médicaments pour l’asthme dans leurs valises en soute. Impossible d’y accéder.

«Nous étions en vol depuis 3 ou 4 heures. Le petit était enrhumé et probablement qu’à cause de l’altitude, son état s’est détérioré rapidement», explique le spécialiste.

Le médecin s’est précipité et a vérifié son taux d’oxygène qui chutait dramatiquement «il était autour de 87 ou 88%», précise le Dr Guru, qui ne s’occupe jamais de cas pédiatriques. Le taux de saturation en oxygène normal chez l’enfant se situe entre 95% et 100%.

(Twitter: @KhurshidGuru)

Pour fournir de l’oxygène à l’enfant, le médecin s’est rendu compte qu’il n’y avait qu’un seul inhalateur dans l’appareil, mais qu’il était conçu pour un adulte… et ne fonctionnait pas pour un jeune enfant en crise.

Selon le médecin, le petit n’aurait pas été en mesure de bien prendre le médicament. Il a donc conçu une chambre de respiration sur mesure pour le gamin. Il a utilisé une bouteille d’eau vide, un petit verre de plastique et un masque à oxygène que l’on trouve dans l’avion en cas d’urgence.

«Quand j’ai approché la bouteille du visage de l’enfant, il l’a immédiatement repoussé. Alors j’ai ajouté au bout un petit verre de plastique. J’ai demandé aux parents de le tenir près de son nez et sa bouche. Environ 30 minutes et deux traitements plus tard, il allait beaucoup mieux» précise le Dr. Guru.

Le taux d’oxygène du petit est remonté à 94% – 95%.

«Quand l’avion a atterri, je l’ai vu en train de jouer avec sa mère», ajoute le docteur.

Le médecin a bien voulu raconter cette histoire afin de sensibiliser les parents d’enfants asthmatiques de ne jamais oublier les médicaments vitaux, de leur enfant.

Air Canada a remercié le Dr Guru pour ses bons services. Dans un communiqué envoyé à ABC News le transporteur a indiqué:

«Nous sommes profondément reconnaissants des efforts du médecin et de ses actions afin d’aider un de nos clients».

Fait plutôt cocasse: le docteur Guru est vraiment très occupé quand il prend l’avion. Il a dû porter assistance à une personne en détresse au cours de ses trois derniers vols transatlantiques.

http://tvanouvelles.ca/

9 réponses à “Air Canada Un médecin exceptionnel sauve un bambin en plein vol

  1. Bravo à ce docteur ! Vraiment  » débrouillard  » …..Par contre les parents ???? Ne pas penser à mettre les médicaments nécessaires dans leurs bagages à mains !!!
    S’est comme si je prenais l’avion ( ce qui risque peu de m’arriver maintenant ) , sans emmener mes médocs anti-épileptiques .

    • Je ne vois pas le rapport ..tu a eu un fils en bonne santé .. si ton fils aurait eu un problème de santé qui aura nécessité certaines précaution et avec le stress d,un long voyage ou tout autre raison tu pourrais oublier une fois quelque chose d’important

  2. ????? Je ne te comprends plus là ! C’est bien ce que je dis : Les parents n’ont pas le droit de faire ce genre d’erreur ….et tu m’a répondus  » çà peut arriver  » …
    Bien sur que si Manu avait eu des problèmes de santé , je n’aurais pas oublié d’emmener son traitement ……

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s