Compétition


Voilà, à mon avis une belle philosophie ! On dit souvent que ce n’est pas de gagner, mais de participer qui est important et pourtant, toute notre façon d’agir démontre le contraire. Nous détestons d’être perdant. Nous devons apprendre à devenir meilleur grâce aux autres et les autres seront meilleur grâce à nous
Nuage

Compétition

 

La morale actuelle nous fait croire que l’important c’est de l’emporter sur les autres, de lutter, de gagner.

Nous sommes dans une société de compétition, mais un gagnant est un fabricant de perdants. Il faut rebâtir  une société humaine où la compétition sera éliminée.

Je n’ai pas à être plus fort que l’autre, je dois être plus fort que moi grâce à l’autre

Albert Jacquard

Truc Express ► Le jus de citron…un excellent nettoyant


Le citron est un excellent ingrédient pour le nettoyage, mais pour éviter de payer trop cher, le jus de citron en bouteille devient plus économique
Nuage

 

Le jus de citron…un excellent nettoyant

 

Pour le nettoyage, procurez-vous du jus de citron embouteillé. En cuisine, son goût n’est pas aussi bon, mais il devient un excellent dépanneur pour le ménage de la maison.

Redonnez une apparence propre et désodorisez votre planche à découper en la  frottant avec l’intérieur de l’écorce d’un citron et rincez  ensuite sous l’eau chaude.

1 part de jus de citron filtré mélangée à deux parts d’huile d’olive devient un excellent poli à meubles. Conservez le mélange dans un pot vitré et au besoin, imbibez un linge pour nourrir et faire briller le bois.

Les taches rouges de petits fruits disparaîtront sur les vêtements si vous faites tremper durant une nuit le tissu taché dans du lait additionné de quelques gouttes de jus de citron.

Vous éliminerez la plupart des mauvaises odeurs (poisson, ail, eau de Javel, etc.) en frictionnant vos mains avec du vinaigre blanc pur ou avec du jus de citron.

Le jus de citron élimine aussi les taches de nicotine et peut même atténuer les taches brunes causées par le soleil sur mains.

http://www.madamechassetaches.com/

Des oeufs de ver découverts dans son cerveau


Des vers solitaires, on sait qu’une contamination est possible, mais généralement, ils s’installent plus dans le ventre, mais il arrive que certains aiment voyager dans le cerveau
Nuage

 

 

Des oeufs de ver découverts dans son cerveau

 

Des oeufs de ver découverts dans son cerveau

Yadira RostroCapture d’écran Gentside

Elle souffrait depuis plusieurs mois de maux de tête, aussi violents qu’aléatoires, accompagnés d’altérations de sa vision. Incapable d’en déterminer la cause, elle s’est finalement décidée à consulter. Après avoir mené une série d’analyses, son médecin est parvenu à établir le diagnostic.

HUIT ŒUFS DANS LE CERVEAU

Yadira Rostro avait été parasitée par des œufs de ténia, plus connu sous le nom de ver solitaire. Cet animal de la famille des Plathelminthes préfère le confort du tractus digestif d’un porc ou d’un bœuf, aussi il traverse généralement le nôtre d’une manière raisonnablement inoffensive.

Il arrive cependant que le ver voyage dans l’organisme en passant dans la circulation sanguine. Dans ce genre de cas, le parasite devient particulièrement dangereux pour la santé, car il peut aller jusqu’à déposer ses œufs dans le cerveau de son hôte, comme chez Yadira Rostro. Une fois l’origine de ses problèmes découverte, la patiente a immédiatement été hospitalisée pour lui retirer les huit œufs logés dans son cerveau. La jeune femme est désormais hors de danger et se porte bien.

Selon ses médecins, le ver se serait retrouvé dans l’organisme de Yadira Rostro durant des vacances au Mexique deux ans plus tôt. Au cours de son séjour, la patiente a certainement été contaminée en consommant de la viande ou de l’eau contenant un ténia ou ses œufs, un mode de transmission assez classique chez ce genre de parasite.

http://fr.canoe.ca/

Cinq étapes pour faire la manœuvre de Heimlich à son animal


Quand une personne s’étouffe savoir la manœuvre de Heimlich est un atout, mais sachez que cette manœuvre peut aussi être utilisé pour les chiens et les chats
Nuage

 

Cinq étapes pour faire la manœuvre de Heimlich à son animal

 

Cinq étapes pour faire la manœuvre de Heimlich à son animal

Shutterstock

Dre Annie Ross, vétérinaire

     

    Vous avez un chaton joueur ou un chien curieux qui aime gruger et mordre ses jouets? Apprenez comment faire la manoeuvre de Heimlich à votre animal afin d’être prêt si d’aventure il devait s’étouffer.

  1. Placez-vous derrière votre animal. Restez debout s’il est grand ou agenouillez-vous s’il est petit (comme un chat ou un petit chien).

  2. Placez vos bras autour de la taille de l’animal, juste derrière ses dernières côtes.

  3. À cet endroit, formez un poing avec votre main en gardant le pouce sur le côté. Placez votre poing sur le ventre de l’animal et placez votre autre main en dessous et tout autour du poing, comme si vous l’emballiez. Pour un tout petit animal, on peut aussi travailler avec les deux mains à plat, une par-dessus l’autre.

  4. Avec vos deux mains bien collées sur le ventre, faites alors une bonne pression vers le haut du dos de l’animal. La secousse (ou le «coup») doit être rapide et suffisamment importante pour bouger le corps de l’animal.

  5. Si l’objet coincé ne ressort pas de lui-même, on peut répéter la manœuvre sans délai mais, après trois ou quatre essais infructueux, il faut se diriger sans tarder chez un vétérinaire.

Si vous réussissez à faire ressortir l’objet et que votre animal respire maintenant correctement, il serait quand même indiqué de consulter votre vétérinaire pour vous assurer que tout va bien et que vous n’avez endommagé aucun organe interne pendant la manœuvre.

http://fr.canoe.ca/

Une cage thoracique en titane imprimée en 3D


L’imprimante 3D peut-elle encore nous surprendre en médecine ? Il semble rien n’est impossible avec cette technologie
Nuage

 

Une cage thoracique en titane imprimée en 3D

 

 

La prothèse de cage thoracique et de sternum. © Anatomics

La prothèse de cage thoracique et de sternum. © Anatomics

Par Lise Loumé

En Espagne, un patient s’est fait implanter un sternum et une portion de cage thoracique en titane, imprimés en 3D. Une première opération du genre.

Dans le domaine médical, l’impression 3D n’en finit pas de changer la vie des patients, en permettant la fabrique de prothèses « sur mesure ». Les exemples ne manquent pas : vertèbre implantée à un jeune garçon atteint d’un cancer, trachées destinées à trois enfants atteints d’une maladie grave des voies respiratoires, ou encore un plancher orbitaire gauche destiné à une personne qui souffrait d’une perte osseuse au niveau du plancher de l’orbite et dont l’œil tombait… Et la dernière prouesse chirurgicale réalisée grâce à l’impression 3D a de quoi impressionner : il s’agit d’un sternum et d’une portion de cage thoracique en titane destinés à un Espagnol âgé de 54 ans, qui souffrait d’une tumeur cancéreuse touchant sa paroi thoracique et complexe à opérer. Douze jours après l’opération, le patient a bien récupéré.

Une prothèse plus sûre

Ce projet a été porté par les chirurgiens de l’hôpital universitaire de Salamanque en Espagne, l’entreprise australienne Anatomics, spécialisée dans les équipements médicaux innovants, et un laboratoire australien duCSIRO (Organisation fédérale pour la recherche scientifique et industrielle), spécialisé en impression 3D.

« L’impression en 3D du sternum permet de reconstituer de manière plus précise la forme de celui-ci chez le patient ; c’est un procédé intéressant qui permet de personnaliser le dispositif, d’autant qu’aucun corps n’est identique », explique dans un communiquéAlex Kingsbury, chercheur associé au projet et travaillant pour le CSIRO.

L’impression 3D présente également d’autres avantages. Elle produit plus rapidement le sternum et la cage thoracique à implanter, limitant ainsi le temps d’attente du patient avant son opération. De plus, elle permet une fixation plus sûre au niveau de la cage thoracique, alors que les implants traditionnels sont fixés au moyen de vis.

« Ces derniers peuvent se desserrer au fil du temps et augmenter le risque de complications », commente l’entreprise Anatomics.

Reste à savoir si le patient se portera en bonne santé sur le long terme.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement de cette prothèse, regardez la vidéo  (en anglais).

http://www.sciencesetavenir.fr/

Cet homme a les cheveux remplis de poux


 

J’avoue que je n’ai jamais vu de poux de ma vie, et qu’à chaque rentrée scolaire, le cuir chevelu des enfants passaient en inspection, mais voir la tête de cet homme, c’est à donner froid dans le dos et passer un épisode de grattage de tête. Comment une personne peut en avoir autant ?
Nuage

 

Cet homme a les cheveux remplis de poux

 

    Difficile de faire plus dégoûtant. La tête de cet homme est infestée de poux de cheveux.

    Après avoir vu ce vidéo, vous ne prendrez plus à la légère les incitations à la prudence de l’école de votre enfant.

    Voyez de quoi a l’air un pou de près.

    head louse

    Brrrrrr ! Ça donne des frissons. Voyez ces jambes.

    head louse

    Votre tête pique un peu, pas vrai ?

    head louse

    Si vous êtes aussi aux prises avec des poux, voici 10 conseils pour vous en débarrasser :

  1. Observez les symptômes. Le principal est la démangeaison du cuir chevelu. Certaines personnes n’ont toutefois aucune réaction. Le meilleur moyen de détecter les poux est d’examiner la tête et de repérer visuellement l’insecte ou les lentes.

  2. Examinez le cuir chevelu avec un peigne fin et une loupe. Assurez-vous d’avoir un bon éclairage. Mouillez les cheveux, afin de faciliter le passage du peigne. Séparez d’abord les cheveux en mèches, puis glissez le peigne du cuir chevelu à la pointe, mèche par mèche.

  3. Si vous découvrez des poux ou des lentes, entamez immédiatement un traitement antipoux en vente en pharmacie. Il est important de suivre les indications à la lettre et de faire toutes les applications nécessaires, afin d’éradiquer complètement la présence de l’insecte.

  4. Si plusieurs personnes de la famille sont atteintes, le traitement s’avère plus efficace lorsque tous le reçoivent la même journée. Il n’est, par contre, pas nécessaire de traiter quelqu’un de façon préventive.

  5. Appliquez une serviette humide sur les cheveux pendant 30 minutes. Les lentes se détacheront plus facilement. Séparez les cheveux en mèches, puis passez le peigne fin du cuir chevelu à la pointe pour les retirer. Gardez de l’eau chaude à portée de la main pour rincer le peigne fin après chaque coup.

  6. Si une lente résiste aux dents du peigne, vous pouvez utiliser vos ongles ou une pince à sourcils.

  7. Vérifiez l’efficacité du traitement aux 2e, 11e et 17e jours. Si, au 17e jour, il y a encore des poux, il faut commencer un nouveau traitement, avec un produit différent. Demandez l’avis d’un médecin, d’un pharmacien ou d’une infirmière.

  8. Nettoyez les objets personnels. La contamination par des objets est faible, mais il est conseillé de traiter la literie, les peignes et les brosses à cheveux ainsi que les chapeaux et les vêtements. Laissez tremper les articles dans du shampoing antipoux non dilué ou dans de l’eau chaude de 5 à 10 minutes.

  9. Limitez la transmission, qui se fait généralement par contact. Une accolade, par exemple, est le meilleur moyen de transmettre ses poux à une autre personne. Les animaux ne transmettent pas les poux. Avertissez votre entourage et le personnel de l’école ou du service de garde.

  10. Pour limiter les risques, il est préférable de garder les cheveux attachés, de ranger tuques, casquettes et foulards dans la manche des manteaux, d’éviter de partager brosses, peignes, élastiques à cheveux et écouteurs, d’examiner régulièrement le cuir chevelu avec un peigne fin, surtout après la rentrée scolaire

    .

LE SAVIEZ-VOUS?

Le pou est un insecte grisâtre de la taille d’une graine de sésame, parfois difficile à distinguer à l’œil nu. Lorsqu’il élit domicile sur un cuir chevelu, il se loge près de la racine des cheveux et se nourrit du sang de son hôte. Il ne saute pas, ne vole pas, et vit généralement de 20 à 30 jours dans cet habitat chaud et humide. Sa présence est fort désagréable, mais il ne transmet pas de maladie. Il n’est pas non plus le symptôme d’une mauvaise hygiène : tout le monde peut en avoir.

La lente est l’œuf du pou. Elle est accrochée au cheveu, à moins de 6 millimètres du cuir chevelu, si elle est vivante, et est particulièrement difficile à retirer. De couleur blanc-gris et translucide, elle ressemble à une pellicule gonflée et luisante. Elle éclot entre 7 et 12 jours après son apparition. Quant aux lentes mortes, elles sont plus loin du cuir chevelu et sont reconnaissables à leur couleur plus blanche et leur texture plus sèche.

http://quebec.huffingtonpost.ca/