Deux amis vont à la pêche


Deux pêcheurs ont eu de belles prises, bon,  peut-être pas vraiment ce qu’ils avaient imaginé, mais … ils ont quand même péché quelque chose
Nuage

Deux amis vont à la pêche

À Hueytown, en Alabama (Etats-Unis) Jason Frost et son ami se sont posés en barque, au beau milieu de la Warrior River.

@distratify.com

«Vous n’allez pas croire ce qui se dirige en nageant vers notre bateau !», s’est exclamé Jason, alors filmé par son ami.

@distratify.com

En effet, eux qui pensaient passer tranquillement la journée à pêcher, étaient à des lieues de s’imaginer qu’ils allaient découvrir… un chaton tigré, nageant vers eux !

@distratify.com

À leur grande surprise, une fois la petite boule de poils «repêchée» et mise en sécurité à bord de l’embarcation, une autre est arrivée en nageant aussi !

@distratify.com

L’explication ? Les chatons auraient été abandonnés sur les rives de la rivière. Voyant le bateau, le premier s’est jeté à l’eau comme pour demander de l’aide à ces hommes. Et sauvé, il a inspiré le deuxième à lui emboîter le pas…

Entrez la légende de la vidéo ici

http://www.demotivateur.fr/

Le Saviez-Vous ► Pourquoi les verres d’eau ont un drôle de goût le lendemain matin


Buvez-vous de l’eau la nuit ? Si vous buvez de l’eau dans un verre qui est resté sur la table de chevet, vous remarquerez qu’elle n’a pas le même goût. La raison ? Tout est question de chimie
Nuage

 

Pourquoi les verres d’eau ont un drôle de goût le lendemain matin

 

Verres d'eau | Derek Gavey via Flickr CC License by

Verres d’eau | Derek Gavey via Flickr CC License by

Exposée à l’air libre, l’eau devient impure au bout de trente minutes.

Vous avez laissé un verre d’eau sur votre table de chevet, et, le lendemain matin, quand vous en reprenez une gorgée, il a un drôle de goût. La différence est subtile, difficile à décrire. Disons qu’elle semble moins bonne

Le site Wired a interrogé des scientifiques pour savoir pourquoi. Pour Susan Richardson, chimiste à l’université de Caroline du Sud, le premier facteur est le chlore. L’eau du robinet est traitée au chlore pour éliminer les agents pathogènes. Mais celui-ci est très volatile, et il se dissipe rapidement dans l’air. Ce qui change le goût de l’eau.

Température idéale: 15°C

Autre explication: les changements chimiques à l’œuvre quand une eau est exposée longtemps à l’air. Elle va absorber de petites quantités de dioxyde de carbone, qui va se transformer en acide carbonique. Ce qui abaisse le pH de l’eau et la rend un peu plus acide. 

«C’est très difficile de garder une eau pure pendant longtemps. Dans mon labo, ça m’a rendue folle!» ajoute la chimiste.

Au bout d’une trentaine de minutes, l’eau commence à changer.

Enfin, dernier facteur déterminant: la température.

«Ce sont les mêmes changements qu’une bière chaude par rapport à une bière froide», résume Susan Richardson.

Une bière restée longtemps hors du frigo gagne en acidité, l’arôme du houblon devient plus fort, tout s’amplifie. Quand l’eau se réchauffe jusqu’à la température ambiante, elle révèle elle aussi son «bouquet». Quelle est la température idéale pour apprécier ce bouquet comme celui d’un bon vin? Wired est allé interroger un sommelier de l’eau (oui, c’est un métier qui existe à Los Angeles) et il est formel: 15°C.

http://www.slate.fr/

Un cœur réanimé après la mort grâce à une machine


Une nouvelle avancée en cardiologie pour les transplantations cardiaques. Au lieu d’amener l’organe dans de la glace, il est tout chaud, tout battant pour être mis dans un autre corps
Nuage

 

Un cœur réanimé après la mort grâce à une machine

 

Capture d'écran de la vidéo du cœur transplanté dans une machine.

Capture d’écran de la vidéo du cœur transplanté dans une machine.

Repéré par Leïla Marchand

Le cœur d’un donneur d’organes continue à battre grâce à une technologie développée aux États-Unis qui l’alimente en sang et en oxygène.

Un dispositif qui ranime les organes prélevés sur des patients décédés a montré des résultats très prometteurs en chirurgie de transplantation cardiaque, explique le MIT Technology Review. Il s’appelle le «heart in a box» (le «cœur dans une boîte»).

Cette petite chambre stérile permet de «brancher» le cœur à des tubes qui l’alimentent en sang, en oxygène et en nutriments. Développé par Transmedics, dans le Massachussetts, cette nouvelle technologie a déjà été utilisée avec succès une quinzaine de fois au Royaume-Uni et en Australie.

Mort cérébrale

La transplantation cardiaque est une opération très lourde, souvent proposée en dernier recours, à des patients porteurs d’une insuffisance cardiaque grave. Ils sont alors mis sur une liste d’attente et peuvent être appelés à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, pour recevoir le cœur d’un donneur en état de mort cérébrale.

Pour transporter un organe d’un patient à l’autre, les chirurgiens le stockaient à des températures très froides

Mais les greffons se font rares, les donneurs manquent et les files d’attente s’allongent. Jusqu’à présent, seuls certains patients en mort cérébrale disposaient d’un cœur en assez bon état pour qu’il soit transplanté.

Garder en vie

À la seconde où un cœur s’arrête, il est privé d’oxygène et ses cellules musculaires commencent à mourir. Pour transporter efficacement un organe d’un patient à l’autre, les chirurgiens le stockaient habituellement à des températures très froides. Ce nouveau dispositif, à l’inverse, maintient le cœur à des températures chaudes et l’alimente, ce qui permet de le garder en vie plus longtemps.

Cela permettrait d’augmenter le nombre de cœurs transplantés de 15 à 30% et d’utiliser des cœurs provenant de personnes qui n’étaient pas éligibles auparavant. Seul ennui, son coût: environ 250.000 dollars (220.000 euros).

http://www.slate.fr/

99% des oiseaux marins auront avalé du plastique d’ici 2050


Déjà, 90 % des oiseaux marins ont avalé du plastique, c’est vraiment une catastrophe écologique qui a pris de l’ampleur avec les années par notre grande négligence
Nuage

 

99% des oiseaux marins auront avalé du plastique d’ici 2050

 

La majorité des oiseaux marins à travers le monde a déjà ingurgité du... (PHOTO ARCHIVES AP)

PHOTO ARCHIVES AP

Agence France-Presse
Miami

La majorité des oiseaux marins à travers le monde a déjà ingurgité du plastique, mais d’ici 2050 quelque 99% des albatros, manchots, mouettes et autres volatiles des mers seront touchés par cette pollution, rapporte une étude publiée lundi.

Les chercheurs ont passé en revue des études réalisées entre 1962 et 2012 sur 135 espèces d’oiseaux marins. En comparaison, une étude datant du début des années 1960 montrait qu’à cette époque moins de 5% des oiseaux marins étaient concernés.

La pollution au plastique, qui selon les scientifiques atteint en certains endroits le taux record de 580 000 morceaux de plastique par km2, représente un danger pour les oiseaux qui confondent leur surface colorée avec des aliments. Les oiseaux peuvent développer des maladies ou mourir s’ils ingèrent trop de plastique.

Les chercheurs «prévoient une augmentation de l’ingurgitation de plastique par les oiseaux marins, qui touchera 99% de toutes les espèces d’ici 2050», selon les Comptes rendus de l’Académie nationale américaine des sciences (PNAS).

«Une gestion efficace des déchets peut réduire cette menace», notent toutefois les auteurs.

«Pour la première fois, nous disposons d’une prévision globale montrant à quelle échelle la pollution au plastique peut avoir des répercutions sur les espèces marines — et les résultats sont frappants», a estimé Chris Wilcox, chercheur à l’Agence nationale australienne pour la science (CSIRO).

«Les estimations, basées sur des observations historiques, montrent qu’environ 90% des oiseaux marins ont déjà avalé du plastique. C’est énorme et cela montre l’omniprésence de la pollution au plastique», a-t-il ajouté.

Depuis la commercialisation du plastique dans les années 1950, la production a doublé tous les 11 ans, rappelle l’étude.

«Toutefois, entre 2015 et 2026, la quantité totale de plastique produite sera équivalente à tout ce qui a déjà été fabriqué» depuis le début de la production de plastique, ajoutent les chercheurs.

La menace «est géographiquement étendue, généralisée et augmente rapidement» estiment-ils, précisant que les zones les plus à risques se situent «aux limites de l’océan Austral, dans la mer de Tasman entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande», en raison de la forte pollution au plastique et de la grande diversité d’oiseaux marins dans ce secteur

http://www.lapresse.ca/

Cruauté animale : Des chevaux aux sabots anormalement longs


Je ne comprends pas pourquoi avoir des animaux, si c’est pour les enfermer sans apporter les soins requis. ? Trois chevaux, mais deux ont survécu, mais leur santé est quand même précaire.
Nuage

 

Cruauté animale : Des chevaux aux sabots anormalement longs

Trois chevaux amaigris ont été découverts dans une condition rarement vue lorsqu’il est question de négligence et de cruauté animale, rapporte NBC News.

Les chevaux amaigris, dont personne n’a réellement pris soin depuis de nombreuses années, ont été découverts dans le comté de Washington, au Maryland, le 21 août dernier.

(capture d’écran, NBC News)

Selon les autorités protectrices des animaux, en plus de la maigreur extrême des bêtes, les sabots des chevaux n’avaient jamais été entretenus ou même coupés.

Une jument trouvée avec des sabots faisant plus de trois pieds de long (presque 1 mètre) a dû être euthanasiée sur place. Les blessures qu’elle s’était infligées aux jambes étaient trop graves, et elle ne pouvait pas être soignée selon l’organisme Days End Farm Horse Rescue, responsable du sauvetage.

(capture d’écran, NBC News)

Les trois chevaux auraient été enfermés dans leur stalle pendant plus de 15 ans. L’organisme soupçonne que les chevaux n’en soient même jamais sortis.

Les deux autres chevaux, des étalons, ont survécu. Les vétérinaires leur ont retiré leurs sabots, qui étaient également anormalement longs. Des rayons X des pattes ont été effectués afin de mieux planifier leur réhabilitation.

L’état de santé des animaux est toutefois précaire. Leur retour à la santé risque de prendre plusieurs mois.

http://tvanouvelles.ca/

Le chat, les chaussettes, les chaussons et les chaussures : mais pourquoi les aime-t


Les odeurs ! Pour nous, animaux sur deux pattes, nous cachons nos odeurs par des parfums sur le corps, dans l’air, sur les vêtements bref partout, mais pour nos boules de poils, l’odeur humaine sont très intéressantes pour eux, cela leur permet de savoir des choses sur nos faits et gestes
Nuage

 

Le chat, les chaussettes, les chaussons et les chaussures : mais pourquoi les aime-t-il tant ?

 

Crédits photo : Vladimir Agafonkin – Flickr

Marie-Hélène Bonnet
Comportementaliste du chat

Vous êtes l’heureux humain d’un chat ? Alors vous n’ignorez pas la passion des félins pour les chaussettes et les chaussures. Mais pourquoi les chats les aiment-ils tant ? Qu’y trouvent-ils d’intéressant ?

Rassurez-vous, votre chat est normal !

Le récit de votre journée… sur vos pieds !

Les chats raffolent de nos pieds et de ce qui les approche. Non pas que les odeurs de transpiration les attirent, ils sont plutôt intéressés par les phéromones qui résident dans ces zones de notre corps ! En fait, ils lisent « le journal de votre journée » en inspectant vos pieds et ce qui s’y rapporte.

L’odorat et les phéromones sont à la base de la communication entre chats. Il s’agit d’un transfert de phéromones volatiles dans l’air.

Des études ont démontrés que 90 à 95% des phéromones félines sont identiques aux phéromones humaines.

Les phéromones humaines ne nous servent plus à grand-chose aujourd’hui. Nous ne savons plus les décrypter. Toutefois notre cerveau continue de nous les faire émettre à chaque mot ou chaque pensée. Quelles parties du corps diffusent ces phéromones ? Le cou, les aisselles, les paumes des mains et des voûtes plantaires !

chat chaussure
© Flickr – Gerard McGovern

Nos chaussures et chaussettes sont des mines d’informations

Nos pieds sont plus accessibles pour les chats, mais surtout, le port de chaussures, chaussettes et autres chaussons permet de conserver les phéromones de la journée au même endroit. En effet, lorsque nous nous lavons les mains, les phéromones sont évacuées. Nos aisselles ou notre cou, où les chats aiment tant se blottir, sont moins faciles d’accès, sauf lorsque nous sommes au lit.

Mais, parce qu’il y a un mais, notre cou à l’air libre ne stocke pas ces précieuses molécules, et celles de nos aisselles sont souvent perturbées par les déodorants que nous utilisons.

chat chaussure
© Flickr – debra

Les phéromones de nos pieds sont plus « lisibles » pour nos compagnons qui tentent de rassasier leur légendaire curiosité ! Ils vont donc tenter d’interpréter toute notre journée, et parfois il faut chercher les phéromones du début de journée recouvertes par les dernières, en se frottant ou en léchant cela devient plus facilement interprétable pour nos chats préférés.

chat chaussette
© Flickr – jeffreyw

Je me souviens d’un chat qui volait les chaussures du voisin sur le rebord de fenêtre pour les décrypter à son rythme dans son panier, et d’un maitre très ennuyé de devoir les rapporter à leur propriétaire !

Et voilà pourquoi votre chat se roule dans les chaussures de votre mari, pendant que Minet mâchouille vos chaussettes ! Un mystère de plus résolu !

http://wamiz.com/