Pour la première fois depuis 20 ans, ces ours gardés dans des cages exiguës peuvent courir librement.


Des ours dont leur triste destin étaient de mourir entre les barreaux comme des criminels, ont eu enfin une opportunité de savourer la liberté et de vivre à la façon des ours
Nuage

Pour la première fois depuis 20 ans, ces ours gardés dans des cages exiguës peuvent courir librement.

 

YouTube/PETA

YouTube/PETA

Pour la première fois depuis 20 ans, ces ours gardés dans des cages exiguës peuvent courir librement.

 

Pendant de longues années, quatre ours ont été gardés dans de petites cages d’un zoo routier de Pennsylvanie, contraints de participer à des numéros de cirque occasionnels.

Mais lorsque le zoo a fermé ses portes en 1995, suite à de nombreuses infractions à l’Animal Welfare Act, Fifi, Bruno, Pocahontas et Marsha n’ont plus eu le droit de quitter leurs cages, pas même pour faire du vélo, un numéro humiliant habituellement présenté devant des foules toujours plus petites.

Les ours tournaient donc en rond dans leurs cages, sans espoir de changement. Ils ne pouvaient pas y hiberner. Et Fifi souffrait d’arthrose prononcée.

Pour ces pauvres ours exploités par l’Homme, l’avenir était loin d’être radieux.

Du moins, jusqu’à ce que les bénévoles de PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) ne parviennent, en 2014, à changer la vie de ces quatre ours, après plusieurs décennies de captivité.

Les ours vieillissants ont en effet été déplacés jusqu’au Wild Animal Sanctuary, dans le Colorado, où ils vont se remettre de leur captivité, et réapprendre à vivre dans la nature.

Sur les vidéos, on peut voir ces ours être enfin relâchés dans la nature après plus de 20 ans passés en cage.

Lorsqu’ils posent les yeux sur leur nouvel habitat, c’est comme s’ils ne parvenaient pas à se convaincre que leur calvaire est enfin terminé.

Deux environnements de 6 hectares chacun leur permettent désormais d’aller où bon leur semble, d’escalader des parois, et de se baigner dans des piscines. Ils auront l’opportunité d’hiberner dans des abris souterrains

En plus de petits bonus luxueux, comme des fruits frais, le refuge leur fournira le suivi médical dont ces ours ont tellement besoin.

“Après plus de 20 années passées en cage, ces ours peuvent enfin se promener, creuser, grimper, se baigner et se terrer à volonté”, explique Brittany Peet (directrice assistante du département juridique de surveillance des animaux en captivité de la fondation PETA) dans un communiqué de presse. “PETA a désormais arraché 41 ours aux zoos routiers et autres arrières-cours de ce pays, mais cette mission ne touchera à sa fin que lorsque tous les ours du monde seront libérés à jamais d’une telle vie de servitude dans une cage minuscule.”

http://bridoz.com/

2 réponses à “Pour la première fois depuis 20 ans, ces ours gardés dans des cages exiguës peuvent courir librement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s