Le Saviez-Vous ► Les 5 inventions les plus détestées d’internet


Il y a-t-il des choses que vous n’aimez pas sur Internet ? Surement les virus et les spams et quoi d’autres ?
Nuage

 

Les 5 inventions les plus détestées d’internet

 

Les 5 inventions les plus détestées d'internet

Photo Fotolia

Stéphanie Godbout

 

L’arrivée d’internet a changé notre façon de travailler, de s’informer, de magasiner, de communiquer.

Messagerie électronique, groupes de discussions, consultation d’informations, diffusion de vidéos, commerce électronique… le web a subi de nombreuses évolutions et innovations depuis son lancement, parfois pour le meilleur, mais hélas, aussi pour le pire.

Voici notre liste des cinq inventions d’Internet les plus détestées.

POURRIELS

Le 3 mai 1978, Gary Thuerk directeur marketing chez Digital Equipment Corp. décide d’envoyer un message à près de 400 utilisateurs d’ARPANET, l’ancêtre d’internet, afin de faire la promotion d’un nouvel ordinateur.

Considérant son message comme étant précurseur en matière de cybermarketing, Thuerk s’est pourtant attiré les foudres des destinataires de ce message non sollicité et de l’administration qui a qualifié la pratique de non conforme aux termes d’utilisation du réseau.

Il obtient donc malgré lui le titre d’inventeur du pourriel, terme créé et proposé en 1997 par l’Office québécois de la langue française comme équivalent à spam.

Près de 40 ans plus tard, les pourriels représentent plus de 70 % de tous les courriels envoyés. En juillet 2014, la Loi canadienne antipourriel (LCAP) entre en vigueur pour protéger les Canadiens, tout en veillant à ce que les entreprises puissent continuer de mener concurrence sur les marchés mondiaux.

FENÊTRES-PUB D’ENTRÉE

Qui n’a jamais ragé contre les fenêtres-pub intrusives qui affichent de la publicité sans crier gare?

Inventées dans les années 90 par Ethan Zuckerman (photo ci-haut) pour le site Tripod.com qu’il souhaitait monétiser, elles sont considérées comme étant l’invention la plus détestée du web.

À preuve, dans un article publié sur The Atlantic, son inventeur s’est excusées les avoir créées justifiant que ses intentions étaient bonnes.

TEST CAPTCHA

Certains diront que l’enfer est pavé de bonnes intentions!

Les CAPTCHAS, acronyme de l’anglais de Completely Automated Public Turing test to tell Computers and Humans Apart, sont inventés en 2000 par Luis von Ahn, Manuel Blum et Nicholas J. Hopper de l’université Carnegie-Mellon et par John Langford d’IBM.

Ayant pour but de vérifier, de façon automatisée, qu’il s’agit bien d’un utilisateur en chair et en os et non d’un ordinateur, ils peuvent néanmoins être difficiles à décrypter, particulièrement pour les personnes atteintes de dyslexie.

Aujourd’hui, nous consacrons collectivement 500 000 heures par jour à tenter de prouver que nous sommes bel et bien humains…

VIRUS

Une simple blague serait à l’origine d’Elk Cloner, le premier virus informatique connu. Rich Skrenta, un étudiant de 15 ans passionné de programmation, reçoit en 1980 un Apple II comme cadeau de Noël.

Il se met à créer des jeux puis décide en 1982 d’en modifier un pour qu’il affiche un message personnel ou qu’il puisse éteindre le système…

Aujourd’hui, on évalue les coûts de la cybercriminalité à plus de 400 milliards de dollars par an alors que le marché mondial du logiciel de sécurité est estimé à près de 20 milliards.

TÉMOINS

En 1994, les sites web faisaient face à un problème majeur; chaque visite sur le site était considérée comme s’il s’agissait de la première. Lou Montulli employé chez Netscape trouva une solution au problème en créant les témoins (cookies, en anglais).

Ces témoins, de petits fichiers temporaires créés par un serveur web et stockés dans l’ordinateur de l’utilisateur, offrent une expérience en ligne plus personnalisée en proposant notamment, des publicités ciblées à l’historique de consommation.

La contrepartie? L’intrusion dans l’anonymat et la vie privée des utilisateurs. Ainsi, afin de mieux protéger les renseignements personnels, une décision a été rendue par l’Union européenne en mai 2012.

Le site visité doit mentionner l’utilisation de témoins et préalablement obtenir le consentement de l’internaute avant d’enregistrer ses données de navigation.

http://fr.canoe.ca/

2 réponses à “Le Saviez-Vous ► Les 5 inventions les plus détestées d’internet

  1. Je déteste la pub celle qui arrive en bas à gauche sur les sites ou les blogs. Les virus bien entendu dont nous sommes à la merci. Le temps qui me manque comme en ce moment 🙂 Là pas sommeil, vais devoir lire. Suis allongée. Sinon en fait je déteste la machine lorsqu’elle tombe en panne ou alors que le FAI est lui même en panne. Sinon, j’aime mon Pc, car il est pour moi une mine d’infos. Ce qui ne m’a pas empêché récemment en faisant les courses de m’acheter une grande carte de France avec les départements et numéros, hors future fusion. J’adore voyager en regardant la carte.
    Bonne fin de journée à toi Nuage. Bisous

  2. C’est vrai ! C’est exactement tout ce que je déteste sur Internet, il y a bien des logiciels pour conter cela, mais il y a toujours des petits malins qui trouvent la parade pour passer à travers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s