Prendre des risques


On n’aimerait jamais se tromper, jamais faire d’erreurs pour ne pas en subir des conséquences, mais cela est impossible. Cependant, chaque erreur s’ajoute à nos expériences de vie
Nuage

 

Prendre des risques

 

Quand on prend des risques on peut perdre, quand on n’en prend pas on perd à chaque fois.

Franck Nicolas

Le Saviez-Vous ► Charlemagne a inventé l’école, mais ne savait pas écrire


Vous souvenez de la petite chansonnette « Qui a inventé l’école, c’est, c’est, c’est sacré Charlemagne … » et bien pourtant, il ne savait pas écrire
Nuage

Charlemagne a inventé l’école, mais ne savait pas écrire

Charlemagne n’a appris que tardivement à écrire et il ne parviendra jamais à maîtriser cette technique difficile. C’est d’ailleurs ce qui motivera la création d’une école au sein de son palais afin que ses hommes soient capables de rédiger des rapports à son intention.

Pour lui permettre de signer autrement que par une simple croix, Eginhard, son homme de confiance et futur biographe (photo), va lui apprendre à tracer un signe simple. Il s’agit d’un monogramme (ci-dessous) qui contient toutes les lettres de son nom Karolus (Charles en latin). Les consonnes sont sur les branches de la croix ; les voyelles sont, quant à elles, contenues dans le losange central (le « A » en haut, le « O » est le losange, le « U » est la moitié inférieure).

Le monogramme n’est pas écrit avec le « C » latin mais avec le « K » franc pour symboliser le fait que l’héritage de l’Empire romain est passé à l’Empire des Francs. En outre, le fait de placer les lettres en forme de croix n’est pas uniquement l’affirmation du Christianisme comme base de l’Empire carolingien. Il accentue davantage le fait que l’empereur des Francs se considère comme la première personne de la Chrétienté.

http://curieuse-histoire.over-blog.com/

Réaliser que l’on est un chat, c’est dur


Les chats se reconnaissent-ils devant un miroir ? Certains semblent vouloir attaquer, d’autres ont peur et d’autres comme ma Fripouille regarde, mais ne s’y intéresse pas du tout
Nuage

 

Réaliser que l’on est un chat, c’est dur

 

Un chat tétanisé par son reflet ©SKYBUZZ 24

Un chat tétanisé par son reflet ©SKYBUZZ 24

Un chat s’observe dans le miroir et semble tétanisé par son reflet. Reconnaissance ou pas ?

Mettez un chat face à un miroir, vous pourriez bien assister à divers comportements. Ici, le chat semble tout bonnement atterré par son propre reflet. Reconnaissance ou effroi ? La reconnaissance de soi est une question qui a souvent été posée dans le règne animal.Le psychologue américain, Gordon G. Gallup, aeffectué de nombreux tests miroirs chez les chimpanzés en 1970. Pour cela, il appliquait une gommette sur eux et testait leur réaction devant leur reflet. La majorité cherchaient à l’enlever, et s’étaient donc reconnus.

Concernant les chats, c’est une toute autre affaire. Leur rapport au miroir évolue au cours du temps selon le coach en comportement animalier,

Joël Dehasse : les jeunes chatons de 4 à 5 semaines jouent avec leur reflet et à 4-5 mois passent plus de temps à s’observer. Dans tous les cas, il n’y a pas de reconnaissance.

Pour la comportementaliste animalière et spécialiste du chat, Marie-Hélène Bonnet, les chats « peu intelligents » verront un congénère qu’ils essaieront d’attaquer. Les exemples de ce genre affleurent sur le net. Tandis que les plus malins ignoreront l’image devant l’absence d’odeur, seule source de reconnaissance entre eux. 

http://www.sciencesetavenir.fr/

Phobie du dentiste : Comment se faire soigner malgré tout ?


La stomatophobie, la peur des soins dentaires !!! Si vous êtes comme moi, aller chez le dentiste est un fardeau, même pour un simple examen. D’autres par contre ont tellement peur qu’ils aillent seulement si c’est un dernier recours
Nuage

 

Phobie du dentiste : Comment se faire soigner malgré tout ?

 

Phobie du dentiste : comment se faire soigner malgré tout ?

 

Avoir peur d’aller chez le dentiste, c’est très répandu. Mais quand cette angoisse devient une vraie phobie, il est difficile de se faire soigner les dents… Heureusement, il existe des solutions.

Pourquoi la phobie du dentiste ?

Les phobies peuvent s’attacher à tout et n’importe quoi. On ne les définit pas par leur objet, mais par leur impact sur la vie des personnes qui en souffrent. Et la phobie du dentiste (ou plus exactement des soins dentaires) n’est pas rare, elle a même son petit nom – stomatophobie. Il faut dire qu’une visite chez le dentiste nous demande de supporter beaucoup de désagréments. Il y a la possibilité de la douleur, la nécessité d’admettre une invasion de notre sphère intime, le bruit, les vibrations, les piqûres, l’anesthésie, les produits utilisés… Bref, rien d’étonnant à ce que pour certains, la peur du dentiste devienne incontrôlable.

Le problème, c’est que qui dit phobie dit évitement. Or éviter le dentiste, c’est toujours une mauvaise idée : la santé dentaire demande en effet une visite par an, au moins pour effectuer un détartrage. Pour certains, laphobie du dentiste entraîne donc une qualité de vie très nettement diminuée, à cause de douleurs dentaires, de problèmes esthétiques liés aux dents, etc.

Comment résoudre le problème ?

Contre les troubles anxieux comme la phobie du dentiste, les thérapies cognitives et comportementales sont généralement efficaces. Le thérapeute va aider la personne affectée à se confronter à ses peurs petit à petit. Cela passe souvent par une ou plusieurs visite(s) chez le dentiste, au cours desquelles aucun soin ne sera fait. La personne va simplement découvrir les lieux, écouter les bruits faits par les instruments, voire subir une petite anesthésie pour se familiariser avec la sensation (et la piqûre). Tout dépend bien sûr de ce qui, précisément, fait peur chez le dentiste. Le seul inconvénient, c’est que la thérapie prend du temps. Les TCC font partie des méthodes les plus rapides, mais il faut tout de même compter plusieurs semaines : ce n’est pas une solution pour la personne qui fait une rage de dents et a besoin d’être prise en charge très rapidement…

Quand il faut soigner les dents malgré tout

Il existe aujourd’hui des solutions qui permettent de soigner ses dents malgré une phobie. La plus douce est l’utilisation de l’hypnose : elle offre une relaxation profonde et permet au patient de « dissocier » son esprit de la situation, ce qui peut l’aider à surmonter la peur.

Pour les enfants ou les personnes souffrant de handicaps mentaux, on peut aussi utiliser le protoxyde d’azote. Ce gaz est anxiolytique et amnésiant, c’est-à-dire qu’il diminue l’angoisse et empêche de se souvenir des événements, mais sans endormir. Son grand avantage est qu’il n’agit que pendant quelques minutes : une fois que l’inhalation s’arrête, son effet disparaît presque aussi rapidement. Il peut éventuellement être proposé à des adultes phobiques, mais n’est pas toujours très efficace.

Enfin, dans les cas les plus graves, on peut tout simplement procéder à une anesthésie générale pour soigner la ou les dents pendant que la personne est complètement inconsciente.

Conclusion : il y a toujours des solutions, même les phobiques les plus réfractaires peuvent se faire soigner les dents. Mais il est important de consulter le plus tôt possible. En effet, des soins dentaires effectués dans des conditions d’urgence qui ne permettent pas de tenir compte de la phobie risquent d’alimenter l’angoisse…

Article publié par Marion Garteiser, journaliste santé

Sources : Pr Charles Pilipili, Chef du service de Dentisterie pédiatrique et soins dentaires aux handicapés aux Cliniques universitaires Saint-Luc (Bruxelles).

http://www.e-sante.fr/

Tianjin: niveaux de cyanure jusqu’à 356 fois supérieures au seuil de tolérance


Une catastrophe environnementale qui sera probablement longue a la population Tianjin en s’en remettre et en tout cas, à leur place, je me méfierais de l’eau pour longtemps malgré les dires des autorités
Nuage

 

Tianjin: niveaux de cyanure jusqu’à 356 fois supérieures au seuil de tolérance

 

La catastrophe a fait au moins 114 morts,... (PHOTO NG HAN GUAN, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

La catastrophe a fait au moins 114 morts, dévastant une section de la zone portuaire et des sites industriels ainsi que des complexes résidentiels environnants.

PHOTO NG HAN GUAN, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Agence France-Presse
Pékin

Des niveaux de cyanure jusqu’à 356 fois supérieures au seuil de tolérance ont été relevés près du site des explosions survenues il y a une semaine à Tianjin, dans le nord de la Chine, ont annoncé jeudi les autorités.

«Un niveau excessif de cyanure a été détecté dans huit points (d’eau) différents» à l’intérieur de la zone d’«isolement» délimitée autour du lieu des déflagrations, a indiqué le Bureau de protection environnementale de Tianjin.

«Le niveau le plus élevé correspondait à 356 fois le seuil de tolérance», a-t-il précisé.

Au total, des traces de cyanure ont été identifiées mercredi dans 25 points d’eau au sein de cette zone d’isolement.

Sur 16 autres points testés en-dehors, en revanche, on n’a détecté du cyanure que dans six d’entre eux et à chaque fois en deçà des limites tolérées.

L’entrepôt de produits chimiques d’où sont parties les explosions géantes dans la nuit du 12 août, sur la zone portuaire de Tianjin, contenait quelque 700 tonnes de cyanure de sodium, un composant hautement toxique, ont affirmé les autorités.

Les craintes d’une contamination de grande ampleur restaient vives, renforcées par les précipitations tombées en début de semaine et par l’éventuelle présence d’autres produits dangereux sur le site, où de nombreux conteneurs étaient endommagés.

Le cyanure de sodium, sous forme de poudre cristalline, libère sous certaines conditions du cyanure d’hydrogène, un gaz asphyxiant et rapidement mortel en cas d’exposition prolongée.

La télévision d’État CCTV a de son côté fait état d’un niveau moyen de cyanure 40 fois supérieur à la normale dans la poche d’eau qui remplissait le vaste cratère creusé dans le sol par les explosions.

La catastrophe a fait au moins 114 morts, dévastant une section de la zone portuaire et des sites industriels ainsi que des complexes résidentiels environnants.

Les autorités municipales se voulaient néanmoins rassurantes:

«Toute l’eau polluée est contenue à l’intérieur de la zone d’isolement», a affirmé à la presse Tian Weiyong, un officiel chargé de l’environnement. «Et nous n’allons pas la pomper avant qu’elle ne soit nettoyée», a-t-il ajouté, sans autres détails.

Les équipes de secours ont édifié des barrages de terre et de sable encadrant un périmètre de 100 000 m2 autour du lieu des déflagrations pour éviter toute fuite de composants toxiques, ont rappelé les autorités municipales.

Elles continuent d’assurer que l’air et l’eau ailleurs dans la ville étaient «sans danger» pour les 15 millions d’habitants de Tianjin.

Mais beaucoup de résidents riverains demeurent sceptiques et inquiets, et l’ONG environnementale Greenpeace a appelé à la prudence, réclamant la poursuite des tests.

Dans le même temps, le président chinois Xi Jinping a appelé jeudi à ce que les responsables des explosions répondent de leurs actes. Dix responsables de l’entreprise à qui appartenait l’entrepôt incriminé ont déjà été arrêtés.

http://www.lapresse.ca/

Le cancer chez le chien : 10 signes qui doivent vous alerter


Le cancer, maladie qui encore aujourd’hui cause des frayeurs chez l’être humain, peut aussi toucher les animaux. Certains signes devraient alerter les maites qu’il y a quelque chose qui cloche
Nuage

 

Le cancer chez le chien : 10 signes qui doivent vous alerter

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : TheGiantVermin – Flickr

Nos meilleurs amis à quatre pattes ne sont hélas pas épargnés par le cancer. Et si la recherche permet de soigner de plus en plus d’animaux et d’humains, il est primordial de détecter à temps la maladie pour mettre en place un traitement le plus tôt possible.

Certains signes peuvent vous alerter. Si vous pensez reconnaître certains symptômes du cancer chez votre chien, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire qui réalisera les examens appropriés.

Des grosseurs

C’est souvent ce signe qui conduit les propriétaires de chiens à s’inquiéter. Si vous sentez des grosseurs sous la peau de votre animal en le caressant, contactez sans tarder votre vétérinaire. Il peut s’agir d’un kyste ou d’une tumeur bénigne qu’il sera peut-être tout de même préférable d’ôter. Mais il peut aussi s’agir d’une grosseur cancéreuse.

Une mauvaise haleine

Les chiens peuvent développer des tumeurs de la bouche qui les gênent pour manger, engendrant saignements et mauvaise haleine. Une mauvaise odeur des zones nasales et rectales sont aussi des signes qui doivent vous alerter.

Une perte de poids

Surveillez le poids de votre chien. Une perte soudaine de poids n’est pas anodine et doit donc être prise au sérieux.

Une perte d’appétit

Un chien qui ne s’intéresse plus à sa gamelle est souvent un chien qui souffre. De nombreuses maladies entraînent une perte d’appétit chez les humains comme chez les animaux, et le cancer en fait partie.

Un chien léthargique

Votre chien a perdu son énergie ? Il ne s’intéresse plus à ses jeux favoris et passe de plus en plus de temps à somnoler ? Chaque chien a une personnalité différente. Certains sont plus énergiques que d’autres, mais il n’est pas normal q’un chien devienne léthargique. Un tel changement de comportement doit donc vous alerter.

Un chien souffrant d’une tumeur peut aussi éprouver des difficultés à marcher, mais également à uriner et déféquer.

Des difficultés respiratoires

Les chiens souffrent eux de cancers du poumon. Une toux, une respiration sifflante ou un essoufflement après un peu d’exercice sont des symptômes à surveiller.

Des plaies ouvertes

Si votre chien souffre de plaies ouvertes qui peinent à guérir, consultez votre vétérinaire car il pourrait s’agir d’un problème médical plus sérieux.

Des vomissements et diarrhées

Il peut s’agir de problèmes gastriques sans gravité, mais si votre chien est pris régulièrement de vomissements ou de diarrhées, n’hésitez pas, là encore, à l’emmener chez le vétérinaire. S’il est accompagné de l’un ou plusieurs des symptômes cités plus haut, ce signe doit d’autant plus alerter.

Des gencives pâles

Les gencives de votre chien sont plus pâles que d’habitude ? Cela peut être lié à une perte sanguine, un symptôme engendré par plusieurs maladies graves, dont le cancer.

Si un cancer est malheureusement diagnostiqué, votre vétérinaire pourra vous guider vers un oncologiste afin de vous aider à choisir le traitement le plus adapté : intervention chirurgicale pour ôter la tumeur, chimiothérapie ou radiothérapie.

Faire face à la maladie de son animal n’est bien sûr jamais facile. Comment réagir quand son chien souffre d’un cancer ? Après avoir séché ses larmes, il est important de ne pas se précipiter, d’étudier toutes les options possibles pour prendre une décision réfléchie et responsable.

Pamela Mitchell, bloggeuse et maîtresse de deux Terriers de Boston, est passée par cette douloureuse épreuve avec sa chienne Dolly. Elle a partagé son expérience, pour aider celles et ceux qui doivent ou devront un jour y faire face et livre de précieux conseils pour affronter cette épreuve.

http://wamiz.com/