Le Saviez-Vous ► Pourquoi les Chinois mangent-ils avec des baguettes ?


Pourquoi en Asie, on ne mange pas avec des ustensiles comme ailleurs ? Il y a plusieurs hypothèses, mais il semble que les ustensiles peuvent aussi être des armes, on a préféré quelque chose de plus neutre pour manger et en plus, c’est un très bon exercice tout en mangeant.
Nuage

 

Pourquoi les Chinois mangent-ils avec des baguettes ?

 

JUSTINE KNAPP

DIS POURQUOI – Si les légendes autour de l’origine des baguettes chinoises sont nombreuses, il faut s’intéresser aux mœurs du peuple pour une explication plus prosaïque.

► Les faits

La naissance des baguettes chinoises est estimée remonter à la dynastie Shang, entre les XVIe et XIe siècles avant J.-C. Faciles à manier (pour les locaux), peu chères, elles se sont imposées naturellement en Chine, et dans le reste de l’Asie.

► Pourquoi

Selon les mœurs

L’usage des baguettes relève d’un raffinement certain, révélateur des mœurs du pays. Selon Jean-Pierre Poulain, sociologue et anthropologue, auteur du Dictionnaire des cultures alimentaires, interrogé par France Inter sur le sujet, les tables européennes mettaient autrefois en scène le découpage des aliments avec des armes, pour valoriser ce par quoi l’aristocratie arrivait au sommet de l’État : la violence.

À l’inverse, en Chine, le processus d’accès au pouvoir était basé sur le mandarinat. L’enseignement des mathématiques et de la poésie permettait à des aristocrates lettrés de se placer à la tête de la société. Bannir les couteaux et les fourchettes – des armes blanches – était une manière d’évacuer la violence vers la cuisine.

Bienveillance et gentillesse caractérisent l’usage des baguettes. Le cuisinier doit découper la nourriture au préalable, pour plus de praticité, évitant à l’hôte attablé de faire un effort, et non pas lui présenter un morceau de viande entier, rappelant l’animal mort.

 »On se met à table pour manger, non pour découper des bêtes », illustre un proverbe.

⇒ Selon la légende

Le premier empereur de Chine, Yu Le Grand, pourrait être également l’inventeur des baguettes selon une légende. Redoutant un éventuel assassinat, il interdit couteaux et fourchettes. Trop impatient de manger un plat mijotant très chaud, il arracha un jour deux branchettes d’un arbre, qu’il utilisa comme une pince.

► Conclusion

Si l’origine précise des baguettes n’est pas unanime chez les historiens, personne ne semble avoir évoqué un coach sportif bienfaisant. L’utilisation de ces longs morceaux de bois, de plastique ou de métal fait en effet intervenir plus de 30 articulations et 50 muscles des doigts, paumes, bras ou coudes.

http://www.metronews.fr/

Une étrange baudroie découverte dans les abysses


Peut-on dire une belle découverte d’une nouvelle espèce de poisson ? Bon point de vue esthétique, on peut repasser… Alors disons que cette découverte est très intéressante et impressionnante surtout que ce spécimen vit ou la lumière n’a point d’accès, sous des couches et des couches  de vagues dans les abysses
Nuage

 

Une étrange baudroie découverte dans les abysses

 

Une Lasiognathus femelle, de moins de 10 cm de longueur, munie de sa longue canne à pêche et d'une énorme bouche en guise d'épuisette. © Theodore Pietsch, Ph.D., University of Washington

Une Lasiognathus femelle, de moins de 10 cm de longueur, munie de sa longue canne à pêche et d’une énorme bouche en guise d’épuisette. © Theodore Pietsch, Ph.D., University of Washington

– Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences

Découvert à plus de mille mètres de profondeur dans le golfe du Mexique, ce petit poisson aux allures de pêcheur à la ligne est une nouvelle espèce. On voit toutefois en lui un cousin de la baudroie et sa famille est bien connue dans les abysses.

« À chaque fois que nous partons pour une recherche dans les grandes profondeurs, il y a de bonnes chances que nous ramenions quelque chose d’inconnu », explique Tracey Sutton dans un communiqué de la Nova Southeastern University (NSU).

Ce jeune chercheur, en PhD, travaille auHalmos College of Natural Sciences and Oceanography et présente la trouvaille de la dernière expédition dans le golfe du Mexique : un représentant d’une nouvelle espèce de poisson (nouvelle aux yeux des Hommes…). Trois individus ont pu être observés entre 1.000 et 1.500 m de profondeur, d’une taille allant de 3 à 9,5 cm.

Son allure semble étrange, avec un corps plutôt difforme et une sorte de canne à pêche au-dessus de la tête. Ces caractéristiques sont connues : ce sont celles des baudroies (ou lottes, une fois décapitées et parvenue sur l’étal du poissonnier), encore appelées poissons-pêcheurs. Cet appendice (en fait la première épine de la nageoire dorsale) sert effectivement à pêcher et, au passage. Le poisson l’agite en tous sens (l’articulation est remarquable), ce qui fait bouger le lambeau de peau qui la termine, faisant passer l’appât pour un appétissant petit animal aux yeux d’autres poissons. Si la taille de cette victime potentielle lui convient, la baudroie ouvre brusquement son énorme bouche, gobant l’eau et son contenu.

L'une des espèces abyssales observées par l'équipe MAR-ECO (Mid-Atlantic Ridge Ecosystems) en 2006 au niveau de la dorsale médio-atlantique. Le poisson ressemble fort à un lophiiforme. ©Harbor Branch/E. Widder)
L’une des espèces abyssales observées par l’équipe MAR-ECO (Mid-Atlantic Ridge Ecosystems) en 2006 au niveau de la dorsale médio-atlantique. Le poisson ressemble fort à un lophiiforme. ©Harbor Branch/E. Widder)

Cette baudroie ne peut être qu’une femelle

Le nouveau venu est donc un lophiiforme. C’est aussi un cératiidé (ou cératioidé), une superfamille de poissons vivant à grande profondeur. Dans les eaux obscures des abysses où les animaux sont rares, cette canne à pêche, complétée de leurres lumineux, est un instrument très avantageux pour trouver des proies. Les auteurs, qui publient leur découverte dans la revue Copeia, classent le poisson dans un genre connu, Lasiognathus.

On peut même préciser que c’est une femelle car, chez les lophiiformes, les mâles sont minuscules et s’accrochent par la bouche à une femelle lorsqu’ils en trouvent une. Au niveau de la morsure, la peau des deux partenaires est progressivement digérée, tout comme les organes du mâle qui finit par se réduire à ses testicules, lesquels, quand l’heure viendra, répondront aux hormones femelles en éjectant des spermatozoïdes.

Ce n’est pas la première fois qu’une observation de ce genre se médiatise. Le 17 novembre 2014, Bruce Robison, du centre de recherches océanographiques MBARI, filmait un « dragon des mers » (surnom anglais des cératiidés), dans la baie de Monterey, sur la côte californienne des États-Unis.

 

http://www.futura-sciences.com/

Le ciel bientôt illuminé par une spectaculaire pluie d’étoiles


À la nuit noire, sans lune, si vous n’êtes pas incommodé par la pollution nocturne, vous pourriez voir des étoiles filantes et il semble que cette année, ce spectacle promet d’être spectaculaire
Nuage

 

Le ciel bientôt illuminé par une spectaculaire pluie d’étoiles

 

Cette année, le pic d'activité des Perséides se... (PHOTO ANDRES KUDACKI, ARCHIVES AP)

Cette année, le pic d’activité des Perséides se présente entre le 12 et 13 août.

PHOTO ANDRES KUDACKI, ARCHIVES AP

LAURENCE COUSTAL
Agence France-Presse
PARIS

Près d’une centaine d’étoiles filantes par heure sur un ciel noir: la traditionnelle pluie de météores du mois d’août sera à son apogée dans la nuit de mercredi à jeudi et s’annonce impressionnante.

«Le show promet d’être spectaculaire cette année», assure à l’AFP Morgan Hollis, astronome à la Royal Astronomical Society.

Ce superbe spectacle, visible sur toute la planète, nous est offert par les Perséides, de petites particules de la comète Swift-Tuttle qui croise l’orbite terrestre chaque année entre la mi-juillet et la mi-août.

«En rentrant dans notre monde, les Perséides – des petit caillots cométaires – cognent dans les molécules de l’atmosphère et ce choc, extrêmement violent, produit de la lumière», explique Jérémie Vaubaillon, astronome à l’Observatoire de Paris (IMCCE): « chaque caillot se transforme en étoile filante».

«On dit que le caillot  »se consume » mais il ne brûle pas. Petit à petit, les molécules de l’air arrachent les atomes du caillot, jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus», précise le scientifique. «C’est la fin de son voyage, de sa vie», qui laisse de belles traînées lumineuses dans notre ciel.

À l’oeil nu

Le spectacle est varié car les Perséides sont de tailles différentes, cailloux rocheux ou poussières minuscules. Et elles voyagent de façon arbitraire, seules ou en essaims, espacées de quelques dizaines de kilomètres ou de quelques centaines, et à des vitesses différentes.

Cette année, le pic d’activité des Perséides se présente entre le 12 et 13 août.

«C’est à cette date que la Terre passe vraiment au coeur du nuage et que l’on pourra voir le maximum d’étoiles filantes», note Clément Plantureux, chargé de mission à l’Association française de l’astronomie (AFA). «On pourra en voir une centaine par heure».

«Et on peut déjà en voir!», ajoute Jérémie Vaubaillon, soulignant que «le phénomène dure près de 2 semaines, le temps que la Terre traverse le nuage».

Un nuage gigantesque, de plus d’un million de kilomètres de long et qui contient des milliards et des milliards de particules lâchées par la comète.

«Ce spectacle durera encore des années, c’est un vrai réservoir d’étoiles filantes», s’enthousiasme Clément Plantureux.

Coup de chance, cette année la Lune ne sera pas visible (nouvelle Lune): sa luminosité ne viendra donc pas gêner l’observation de la voûte céleste.

Comment s’y prendre pour admirer le phénomène? Un transat suffit!

«Pas besoin de jumelles ou de télescope, affirme l’astronome Affelia Wibisono, de l’Observatoire royal de Greenwich. Le mieux, c’est à l’oeil nu!»

http://www.lapresse.ca/

7 raisons pour lesquelles vous avez toujours froid


Hé oui, il y a des gens qui ont froid quasi tout le temps. Avoir froid alors que les autres autour ont chaud, comme aujourd’hui, c.est frustrant .
Nuage

 

7 raisons pour lesquelles vous avez toujours froid

 

Auteur: Elena Bizzotto

La sensation de froid constante peut cacher des problèmes de santé comme le diabète, l’hypothyroïdie, l’anémie ou une mauvaise circulation.

Avoir froid quand le thermomètre affiche -5° dehors, c’est normal. Etre tout le temps en train de grelotter, même en été quand la personne à côté de vous est en nage, devrait nous mettre la puce à l’oreille. La thermorégulation des hommes et des femmes ne fonctionne pas de la même façon, mais un froid excessif peut cacher un vrai problème de santé. Le site américain Health a listé les principales causes de ces frissonnements chroniques :

Trop maigre

Un indice de masse corporelle trop bas peut être l’une des raisons qui provoquent une baisse de la température de l’organisme. Quand on est trop maigre, il nous manque du gras pour isoler le corps du froid, et le fait de ne pas apporter assez de nutriments à son organisme le prive de l’énergie dont il a besoin pour se réchauffer.

Une thyroïde en vrac

Avoir toujours froid peut être l’un des symptômes de l’hypothyroïdie, la chute du taux d’hormones thyroïdiennes. Le métabolisme ralentit et empêche le corps de produire assez de chaleur. Si vous ressentez également de la fatigue, si votre peau est sèche et vos cheveux deviennent anormalement fins, consultez un médecin.

Pas assez de fer

Un taux de fer trop bas dans le sang peut également provoquer une baisse de chaleur. Cet oligo-élément minéral sert à transporter les cellules d’oxygène dans le sang, et favoriser ainsi une bonne thermorégulation générale. Sans fer, vous allez vous sentir non seulement très fatiguée, mais vous risques d’avoir aussi très froid.

Une mauvaise circulation

Si vos pieds et vos mains sont toujours gelés, votre problème se situe probablement au niveau de la circulation. Votre cœur a du mal à pomper assez de sang pour irriguer le corps jusqu’aux extrémités ou certaines de vos artères sont bouchées. Résultats : vos doigts et orteils ont tendance à virer au bleu. Consultez un spécialiste pour définir la cause exacte de ce trouble et pour qu’il vous prescrive le traitement nécessaire.

La fatigue

Le manque de sommeil peut briser votre système nerveux et semer la pagaille dans les mécanismes du cerveau qui régulent la température du corps. Pour arrêter de passer vos soirées à trembler, essayez de vous coucher plus tôt ou de faire une sieste d’après-midi.

La déshydratation

Le corps humain est constitué d’une grande majorité d’eau, et cette eau aide à réguler notre température interne. Boire régulièrement permet à l’organisme de rester au chaud et de mieux supporter les changements de températures.

Le diabète

Les personnes qui souffrent de diabète et qui ont du mal à surveiller leur maladie peuvent développer une neuropathie périphérique, explique le site Health. Cette forme d’endommagement nerveux se manifeste par des engourdissements, des fourmillements, des douleurs et, parfois, une sensation de froid au niveau des pieds et des mains. Consultez un médecin pour recevoir le traitement le plus adapté.

http://www.santemagazine.fr/

Un exorcisme en direct à la télévision américaine


C’est tellement insensé. juste pour faire le spectacle Je ne regarde aucune émission de télé-réalité tellement que je trouve cela stupide. Et jusqu’ou, ils vont aller pour attirer les curieux ? Non mais, imaginez quelqu’un de fragile mentalement et qui regarde ce type d’émission (qui aura surement des trucages) sans compter les autres émissions qui suivront … J’étais trop jeune quand le premier exorcisme est sortie, mais j’ai eu connaissance que des gens avaient été ébranlées, alors qu’aujourd’hui, avec les techniques qui font plus vrai que vrai, alors oui, je crois que cela pourrait causer des problèmes à des personnes plus fragiles
Nuage

 

Un exorcisme en direct à la télévision américaine

D.R.

LE SCAN TÉLÉ – Le 30 octobre, la chaîne câblée Destination America va retransmettre en direct une cérémonie d’exorcisme.

Jusqu’où ira la téléréalité? Si en France, ce genre d’émission reste plutôt sage avec Secret Story, Adam recherche Ève, Les Anges ou encore Les Ch’tis, aux États-Unis, ils n’ont pas peur d’aller plus loin… beaucoup plus loin! Pour la première fois à la télévision américaine, un exorcisme va être retransmis en direct.

À l’occasion du 66ème anniversaire de la cérémonie pour exorciser Roland Doe qui a eu lieu dans la banlieue de Saint-Louis (Missouri) et qui a inspiré le film L’Exorciste, la chaîne câblée américaine Destination America va diffuser ce rituel religieux destiné à expulser une entité spirituelle maléfique qui se serait emparée d’une personne. Diffusé le 30 octobre, veille d’Halloween, à 21 heures, Exorcism: Live! suivra les Tennessee Wraith Chasers – groupe de chasseurs de fantômes professionnels révélés grâce à l’émission Ghost Asylum – et le médium Chip Coffey explorer chaque recoin, du sous-sol au grenier, de la Maison Exorciste. Pour tenter de débusquer des esprits démoniaques, l’équipe utilisera, de jour comme de nuit, une technologie de pointe.

«Alors que nous entrons dans l’une des ères les plus hantées par des esprits aux États-Unis, Exorcism: Live! montrera exactement ce qui est à l’intérieur de cette infâme et très dangereuse maison possédée», explique Marc Etkind, directeur général de Destination America. «En exorcisant cette maison emblématique en direct, Destination America va faire ce qui se fait de mieux, présentant une expérience jamais vue à la télévision.»

La chaîne proposera également aux téléspectateurs de suivre la cérémonie sur le site DestinationAmerica.com grâce à plusieurs caméras placées tout autour de la maison.

La Maison Exorciste située à Saint-Louis dans le Missouri

http://tvmag.lefigaro.fr/

Avoir un chat rend plus heureux et en meilleure santé, voici pourquoi


Que n’en déplaise à ceux qui préfèrent les chiens la race canine,, les chats aussi ont des côtés positifs sur la santé de leur maître. Ils peuvent en effet aider a diminuer certaines maladies, jouer sur la bonne humeur, et être une oreille discrète, bref être un bon thérapeute
Nuage

 

Avoir un chat rend plus heureux et en meilleure santé, voici pourquoi

 

Amoureux des félins, réjouissez-vous. Votre chat n’est pas seulement une jolie boule de poils – il est également incroyablement bon pour votre santé.

Ceux qui ont une préférence pour les chiens ne peuvent pas non plus dénier les avantages majeurs dont on peut bénéficier quand on a compagnon poilu, quelle que soit son espèce. La science a, entre autres, montré que les animaux de compagnie peuvent permettre de prévenir les allergies chez les enfants, repousser les infections respiratoires, améliorer l’humeur et même booster l’estime de soi.

Alors qui que vous soyez, si vous faites partie de ceux qui ont une obsession pour leur ami félin, soyez prêts à savourer les nombreux avantages d’avoir un chat.

Voici 11 raisons pour lesquelles on doit apprécier la présence d’un chat dans notre vie.

Ils maintiennent votre cœur en bonne santé.

cat and heart

Selon une étude de 2008 du Stroke Institute de l’université du Minnesota, les détenteurs de chats sont moins susceptibles de mourir d’une crise cardiaque. En observant 4500 personnes (trois sur cinq ayant un chat) pendant 10 ans, les chercheurs ont pu déterminer que les propriétaires de chat avaient 30% de risques en moins de mourir d’une crise cardiaque que les autres. Par la suite, une étude de 2009a établi un lien entre le fait de posséder un chat et un risque plus faible de mourir d’une maladie cardiovasculaire, y compris d’un AVC.

Ils ont quasiment inventé la sieste.

kittens nap

Ces gros dormeurs connaissent l’importance du sommeil mais en plus ils ont l’air adorables quand ils dorment. De nombreuses études ont montré qu’une petite sieste peut améliorer la vigilance, la mémoire, la créativité, la productivité et l’humeur. Donc si vous n’êtes pas adepte des siestes en solitaire, peut-être que l’opportunité de vous lover contre votre boule de poils vous convaincra de dormir une petite vingtaine de minutes aujourd’hui.

Ils ne laissent aucune place à l’échec.

Peu importe combien de fois ils tombent, les chats trouvent toujours un moyen de se relever et d’essayer à nouveau. Ils ont un esprit de battant et savent probablement mieux que nous que les petites erreurs que nous faisons ne signifient pas que nous sommes incapables de réussir ce que nous voulons sur le long terme. Ce n’est pas pour rien qu’ils ont neuf vies.

Leurs ronronnements vous calment les nerfs

petting cat

Des études montrent que les ronronnements peuvent réduire le stress et la pression sanguine. En plus, les ronronnements des chats peuvent faire des vibrations allant de 20 à 140 Hertz, une fréquence qui, médicalement, serait bonne pour diverses maladies, selon le Scientific American. Comme si on avait besoin d’une autre raison de caresser le cou d’un chaton!

Pour eux, il n’y a que l’instant présent qui compte.

cat looking out window

« J’ai vécu avec plusieurs maîtres zen: c’étaient tous des chats. » – Eckhart Tolle

C’est sûr, ils ont des vies bien moins stressantes que leurs compagnons humains. Mais cela ne discrédite pas leur capacité innée à être assis, parfaitement immobile, parfois pendant des heures, à tout simplement apprécier l’instant présent. De leur très convoité rebord de fenêtre à leur perchoir réservé en haut d’une étage, ils contemplent le monde défiler devant leurs yeux. Nous aussi, nous pouvons tirer profit des nombreux bénéfices de la pratique de la méditation.

Ils vous font plus rire que vous ne le croyiez possible.

Tous les propriétaires de chats vous diront que ces créatures sont aussi hilarantes que mignonnes. Des petits incidents rigolos aux échecs incontestés, c’est impossible de ne pas rire (un peu à leurs dépens) et donc de récolter les bénéfices de tels fous rires. L’an dernier, des chercheurs de la California’s Loma Linda University expliquaient que regarder des vidéos marrantes pendant 20 minutes réduit substantiellement les niveaux de cortisol et permet de développer la mémoire à court terme des plus âgés. Cette autre étude établit un lien entre le rire et un cœur et un système immunitaire plus forts.

Ils nous apprennent l’importance de la prise de décision stratégique.

cat in box

« Si les animaux pouvaient parler; le chien serait un compagnon plein d’une franchise maladroite mais le chat aurait la rare élégance de ne jamais dire un mot de trop. » Mark Twain

Contrairement à leurs ennemis canins qui bondissent dès qu’ils ont la chance de prendre l’air, courir après une balle de tennis ou engloutir tout le sac de confiseries qui traîne dans la cuisine, les chats ont tendance à choisir leurs batailles avec un peu plus de prudence. Ils prennent un instant pour regarder, réfléchir, peser le pour et le contre, avant de décider si cette chose qui les attire mérite vraiment leur attention. Ils arrivent à grimper dans des endroits qui paraissent inaccessibles et pourtant trouvent le moyen de descendre en toute sécurité. Ils sont réfléchis, stratégiques et délibérés – toutes ces caractéristiques que leur propriétaire met en avant et aimerait d’ailleurs s’attribuer lui-même.

Ils peuvent aider les personnes autistes à communiquer.

iris and thula

Les enfants et les adultes autistes ont parfois du mal à communiquer avec le monde qui les entoure. Cependant, les thérapies avec des animaux ont prouvé qu’elles étaient un outil d’apprentissage utile, dans le sens où de nombreuses personnes autistes ressentent une plus forte connexion avec les animaux qu’avec d’autres gens. Dans une étude française de 2012, des chercheurs ont observé 40 enfants autistes et leurs animaux de compagnie et ils ont trouvé que les enfants se sentaient plus calmes et socialisaient mieux que ceux sans animal de compagnie. Ils ont associé ce changement à une production accrue de l’hormone ocytocine, qui peut être déclenchée en caressant un chat et qui, par la suite, accroît les sentiments de confiance et d’amour.

Iris Grace Halmshaw, la jeune Anglaise de 5 ans sur la photo ci-dessus, a été diagnostiquée de l’autisme en 2011. Son chat thérapeutique Thula l’a aidée à reprendre suffisamment confiance en elle pour parler aux autres, ainsi qu’à lui donner un plus d’inspiration quand elle peint, l’une des autres composantes de sa thérapie.

Ils vous soutiennent dans votre lutte contre la dépression.

hug cat

Caresser son chat sur ses genoux est apaisant et ne fait pas que réduire le stress. Ce compagnon est connu pour booster l’humeur, et une distraction positive pour ceux qui luttent contre des troubles dépressifs. Au-delà de leur compagnie, les animaux ajoutent de la routine, responsabilité et activité sociale à des jours qui n’auraient sinon aucune de ces caractéristiques. Alors que les animaux peuvent jouer un rôle dans l’amélioration des symptômes dépressifs, les chats sont particulièrement calmes et paisibles, et ces caractéristiques peuvent être contagieuses dans le bon sens du terme.

Ils savent que c’est bien d’être un peu fou de temps en temps.

« Un chat a honnêteté émotionnelle absolue: les êtres humains, pour une raison ou une autre, peuvent cacher leurs sentiments, mais un chat ne est pas. » – Ernest Hemingway

Alors que les chats sont connus pour leur calme et leur comportement posé, ils n’ont pas peur de se lâcher complètement – physiquement et émotionnellement – quand cela leur dit. Cette manière d’agir peut aider leurs maîtres aussi. Une étude de 2012 de la Harvard School of Public Health montre que refouler des émotions négatives peut être toxique pour le corps, en augmentant le risque de mourir d’une maladie du cœur et de certains cancers. Par ailleurs, des psychologues ont trouvé que les émotions négatives comme la tristesse, l’anxiété, la colère et la culpabilité peuvent être très positives quand une personne s’autorise à expérimenter pleinement ce qu’elle ressent.

Ils anéantissent les sentiments de solitude avec leur amour inconditionnel.

cat love

« Quel plus beau cadeau que l’amour d’un chat? » – Charles Dickens

Même les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies reconnaissent que l’un des plus grands avantages d’avoir un animal, c’est leur capacité à apaiser nos sentiments de solitude. Ils sont souvent les meilleures oreilles que l’on pourrait souhaiter après une longue et dure journée, et leur regard quand on rentre chez soi nous rappelle qu’il y a toujours quelqu’un qui est excité de nous voir. Selon des chercheurs des universités de Saint Louis et de Miami, les animaux peuvent combler les besoins sociaux de leur propriétaire de la même manière que des personnes.

http://quebec.huffingtonpost.ca/