La perception


C’est exactement ma philosophie de vie. Bien sûr, notre vie, notre monde n’est pas tout rose, il faut être réaliste. Nous pouvons faire plein de choses pour du changement, si petit soit-il, mais pour y arriver, cela dépendant de notre perception, de nos pensées
Nuage

 

La perception

 

« La perception de la réalité est bien plus importante que la réalité elle-même. La perception du monde extérieur dépend de notre monde intérieur régit par nos pensées. La qualité de notre vie dépend de la qualité de nos pensées. Apprendre à contrôler ses pensées, c’est apprendre à contrôler sa vie. »

Louis Berger

Le Saviez-Vous ► L’effet témoin


Il se passe une urgence, une agression, un accident ou autre chose devant plusieurs témoins. Pourquoi les gens ne semblent pas réagir, ? Pourquoi l’aide tarde à venir
Nuage

 

L’effet du témoin

 

 

Auteur: Jérôme Vermeulen psychologue

Pourquoi le meurtre de la jeune Kitty Genovese a-t-il pu être commis, en présence de 38 témoins, pendant1h30, sans qu’aucun n’appelle les secours ? Faut-il, comme l’a fait la presse à l’époque, considérer ces 38 personnes comme autant de lâches insensibles?

Les faits

Portrait de Kitty Genovese

Le 13 mars 1964, 3h du matin. Kitty Genovese, 29 ans, rentre chez elle. Elle est acostée par un homme du nom de Winston Moseley. Son assassin. Comprenant ce qui lui arrive, Kitty Genovese se met à crier. La nuit est froide et les fenêtres des voisins sont closes. Pourtant, de nombreuses oreilles perçoivent ce qui se passe…

La scène va durer 1h30. Kitty Genovese est poignardée. Elle crie. Son assassin, à plusieurs reprises, monte dans sa voiture, fait mine de partir, et revient après quelques minutes. Il va la violer, la dévaliser, et, finalement, lui asséner les coups fatals.

Un témoin va, enfin, appeler la police. Les secours vont arriver quelques minutes plus tard. Kitty Genovese, mortellement blessée, va mourir sur la route de l’hôpital.

Les enquêtes de police révèleront que 38 témoins ont clairement entendu le meurtre qui se déroulait, durant 1h30, sous leurs fenêtres. Mais aucun ne semble avoir clairement appelé la police (quelques enregistrements indiquent des appels peu précis…).

Dans les semaines qui vont suivre le meurtre, la presse va se déchaîner à l’encontre des 38 témoins. Et pourtant… Deux psychologues sociaux vont s’intéresser à l’affaire. Darley et Latane vont mettre en évidence un phénomène psychologique de groupe: la diffusion de responsabilité

Darley et Latane vont, comme tout psychologue social qui se respecte, aborder la situation d’un point de vue neutre et scientifique. Ils vont découvrir un phénomène psychologique que nous avons probablement tous rencontré dans notre vie: la diffusion de responsabilité.

En réalité, le phénomène qui s’est passé est lié à la psychologie de groupe (PSYCHOLOGIE SOCIALE) de l’ensemble des témoins. L’ensemble des personnes en effet s’est tenu le même raisonnement:

‘Nous sommes tellement nombreux qu’il y a sans doute déjà quelqu’un qui aura appelé la police’.

La caractéristique à la fois dramatique et fascinante de la situation tient en ceci, bien entendu, que l’ensemble des témoins a, tout à fait séparément, tenu le même raisonnement original. Avec pour conséquence malheureuse que personne n’a décroché son téléphone pour venir en aide à Kitty Genovese.

L’affaire Kitty Genovese: conclusions

La morale de cette sordide histoire ainsi que des découvertes de Darley et Latane pourrait être que si vous êtes dans une situation (sur la route par exemple) qui réunit les caractéristiques suivantes:

• vous êtes un témoin parmi de très nombreux témoins (d’un accident, d’une agression)

• une petite voix en vous vous dit qu’il n’est pas besoin de porter secours ou d’intervenir parce que quelqu’un d’autre l’a déjà probablement fait étant donné que vous êtes tellement nombreux…

Si vous vous trouvez dans une telle situation, dites-vous surtout qu’il est bien plus probable que l’ensemble des autres témoins autour de vous est en train de tenir exactement le même raisonnement. Aussi nombreux que vous soyez. Faites alors le nécessaire en vous disant que, mis à part vous-même, personne d’autre ne le fera!

http://www.lepsychologue.be/

70 ans après Hiroshima, quels pays possèdent l’arme nucléaire? La réponse en carte


Après Hiroshima, l’humanité peut-elle espérer que plus jamais l’homme ne sera responsable d’une telle destruction qui se perpétue au cours des années ? Des pays possèdent l’armement nucléaire et si elle tombait sur un fou furieux, un terroriste ayant des idéaux démesurés ou un autre qui voudrait faire un ménage ethnique planétaire ?
Nuage

 

70 ans après Hiroshima, quels pays possèdent l’arme nucléaire?

 

Un texte d’Alain Labelle

Après la 2e Guerre mondiale, le recours à l’arme nucléaire a plongé la planète dans une course à l’armement sans précédent. Rien n’aura fait craindre la perte de l’humanité plus que la prolifération de la bombe nucléaire. Mais la planète est-elle plus sûre aujourd’hui?

Les essais d’armes nucléaires ont grandement diminué depuis les années 1990. Des traités signés par les États-Unis et la Russie ont aussi permis d’en réduire le nombre et de démanteler des milliers de bombes depuis les années 1980. Mais ces pas dans la bonne direction ne sont pas suffisants, estime Gordon Edwards, expert canadien et militant d’un monde sans nucléaire.

Qui est doté d’armes nucléaires dans le monde en 2015?

« Il y a quand même des milliers d’armes nucléaires en fonction actuellement. Pas moins de 5000 armes sont toujours opérationnelles et prêtes à être utilisées rapidement dans les deux minutes. Lorsqu’elles sont lancées, il n’y a pas moyen de les rappeler si nous changeons d’idée. »— Gordon Edwards

Selon lui, réduire le nombre d’armes nucléaires n’a pas de véritable effet, tant qu’il ne sera pas près de zéro. Il existe encore aujourd’hui assez armes pour détruire toutes les villes de l’hémisphère nord… Et plusieurs fois.

La situation actuelle est en ce sens toujours inquiétante, dit-il, précisant que la crainte réside moins dans le fait qu’un pays ne développe la bombe que dans la possibilité qu’un groupuscule ne s’en empare.

« Il y a les groupes comme Al-Qaïda et l’État islamique, ou même le Ku Klux Klan – qui sait – qui pourraient l’obtenir. Et elle n’est pas difficile à fabriquer. Ce qui semblait difficile lors de la création des premières bombes larguées sur le Japon ne l’est plus maintenant. Nous pourrions nous lever un matin et réaliser que la ville de Washington a été détruite par une bombe et nous ne serions pas en mesure de dire qui l’a fait exploser. » Gordon Edwards

Armement nucléaire lors d'une parade militaire à Moscou en 2005.

Armement nucléaire lors d’une parade militaire à Moscou en 2005. Photo :  iStockphoto

Le scientifique ajoute que cette bombe n’aurait pas besoin d’être larguée à partir d’un avion, mais simplement dissimulée dans une voiture ou un conteneur. La menace nucléaire a ainsi beaucoup évolué depuis la guerre froide, poursuit Gordon Edwards.

« À l’époque, tout le monde savait que si une guerre nucléaire éclatait, le responsable serait l’une des deux superpuissances. Vous saviez qui était votre ennemi et contre qui vous deviez vous protéger et riposter. Mais dans le monde actuel, il serait difficile d’établir le responsable. Comment gagner une guerre quand il n’y a personne pour se rendre à la fin? » — Gordon Edwards

Après quelques années plus ou moins tranquilles sur le front nucléaire, il y a maintenant une recrudescence des activités associées à l’armement nucléaire.

« La Chine, la Russie et les États-Unis ont recommencé à dépenser pour moderniser leur arsenal. Cela est très inquiétant. » — Gordon Edwards

Pour M. Edwards, ce qui se produit actuellement s’apparente à une seconde course au nucléaire entre les États. Combinée au risque représenté par les groupes terroristes, cette nouvelle flambée nucléaire n’est pas sans menacer la sécurité mondiale, estime-t-il.

Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP)

  • Entré en vigueur en 1970
  • Ratifié par 189 pays
  • Repose sur trois assises : la non-prolifération, le désarmement et les utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire
  • Les États dotés d’armes nucléaires sont ceux qui ont fait exploser un dispositif nucléaire avant le 1er janvier 1967
  • Israël, l’Inde et le Pakistan sont les seuls pays dotés de l’arme nucléaire à ne pas y avoir encore adhéré
  • La Corée du Nord est devenue en 2003 le premier pays à invoquer son droit de retrait

La course au nucléaire

Après l’explosion des bombes atomiques américaines à Hiroshima et Nagasaki, les relations internationales sont entrées dans une nouvelle ère, celle du nucléaire. La puissance inégalée de la bombe atomique a poussé plusieurs pays à vouloir la posséder, explique Gordon Edwards.

L’Union soviétique arrive deuxième dans la course en mettant la main sur les connaissances nécessaires à sa fabrication : elle teste sa bombe A dès l’été 1949. Suivent le Royaume-Uni en 1952, la France en 1960, puis la Chine en 1964.

Ces cinq pays constituent encore aujourd’hui les seuls pays à posséder officiellement la bombe nucléaire. L’Inde l’aurait toutefois acquise en 1974, Israël et l’Afrique du Sud en 1979, le Pakistan en 1998, puis la Corée du Nord en 2013.

Le Monde

L’Irak avait, dans les années 1980, multiplié les tentatives pour se doter d’une capacité d’armement nucléaire et n’était pas loin d’en mettre au point. Elle a cependant perdu depuis toute ses capacités de production.

L’Iran a quant à lui signé en juillet 2015 un accord de principe avec les grandes puissances après que le pays fut pratiquement parvenu à utiliser son programme nucléaire civil pour produire des armes nucléaires.

Le monde compterait donc neuf puissances nucléaires : les cinq États dotés d’armes nucléaires selon le TNP, trois puissances nucléaires de fait qui n’ont pas ratifié le TNP (Inde, Israël, Pakistan) et la Corée du Nord qui, après avoir annoncé son retrait du TNP, a procédé à des explosions nucléaires.

D’autres pays membres de l’Organisation du Traité de l’Atlantique nord (OTAN) possèdent des armes nucléaires sur leur territoire, sans pour autant les contrôler directement : la Turquie, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Italie et la Belgique.

Après l’éclatement de l’Union soviétique, plusieurs anciennes républiques soviétiques se sont aussi retrouvées avec des stocks d’armes nucléaires sur leurs territoires. Ces pays ont, de 1994 à 1996, volontairement renoncé à ces armes, selon les Nations unies.

L’équilibre de la terreur

En 1982, on estimait qu’il y avait environ 50 000 armes nucléaires dans le monde, totalisant entre 12 000 et 14 000 millions de tonnes, soit l’équivalent de 3 tonnes par habitant quand la Terre comptait 4 milliards d’humains. En comparaison, la bombe larguée sur Hiroshima en 1945 avait une puissance d’environ 15 000 tonnes de TNT. La bombe H – la plus puissante jamais testée à ce jour – est soviétique. La « Reine des bombes » était équivalente à 57 millions de tonnes de TNT.

L’année suivante, la diffusion dans les pays occidentaux du téléfilm Le Jour d’après (The Day After) marque les esprits, alors que la tension est vive entre les gouvernements de Ronald Reagan et de Youri Andropov. Puis est venue la détente du climat international à la suite de l’effondrement de l’URSS.

En 2012, l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm estime que le nombre de têtes nucléaires dans le monde à environ 19 000, dont 4400 opérationnelles.

Le saviez-vous?


En 1991, l’Afrique du Sud accède au TNP. En 1994, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) confirme que le pays est le premier État au monde (le seul à ce jour) à avoir développé l’arme atomique et s’en être séparé volontairement.

http://ici.radio-canada.ca/

Alberta : Une arnaque avec une touche de spiritisme sévit à Calgary


Est-ce que certaines cultures sont plus sensibles à des arnaques de spiritismes. Il est malheureux qu’encore à notre époque des gens puissent croire aux mauvais sorts et qu’en payant tout sera réglé
Nuage

 

Alberta : Une arnaque avec une touche de spiritisme sévit à Calgary

 

Une arnaque avec une touche de spiritisme sévit à Calgary

Crédit photo : Archives Agence QMI

Des courriels menaçants, affirmant que de mauvais esprits menacent les proches des victimes, forcent la police de Calgary à émettre un avertissement afin de prévenir une escalade de fraudes.

Le service des crimes économiques de cette province a précisé que l’arnaque ciblait plus particulièrement les membres de la communauté asiatique. Pour le moment, on ne rapporte aucune victime à Calgary, mais les informations reçues par la police tendent à démontrer que le stratagème se déplace au Canada et pourrait bientôt se pointer sur son territoire.

Les femmes âgées, d’origine chinoise, semblent plus à risque et les policiers craignent que les fraudeurs ne soient pas dénoncés par les victimes et ils appréhendent que les crimes restent impunis.

Une sorte de «sort de bénédiction» est envoyé aux victimes, à qui on mentionne que des esprits maléfiques s’en prendront à leur fils ou à leur petit-fils si ces personnes refusent d’envoyer de l’argent ou d’autres biens réclamés par les criminels.

Ce subterfuge a été observé à Vancouver où une série d’incidents ont été rapportés.

http://tvanouvelles.ca/

La peste tue au Colorado


Le moustique et la tique sont des insectes qu’ils faut se méfier, car elles peuvent transmettre des maladies, mais aux États-Unis, il y a aussi la puce qui peut propager la peste septicémique
Nuage

 

La peste tue au Colorado

 

La peste tue au Colorado

Les puces seraient en cause. Photo Fotolia

La peste a causé la mort d’un adulte, ont annoncé, jeudi, les services de santé du comté de Pueblo, au Colorado. L’identité de la personne décédée n’a pas été révélée.

«L’individu a pu contracter la maladie à cause de puces sur un rongeur ou un [autre] animal mort», a expliqué le département de santé.

Cette forme de la maladie porte le nom de peste septicémique. Elle attaque directement le système sanguin.

Deux autres formes existent: la peste bubonique – la plus fréquente – est également due à une piqûre de puce, mais se remarque par l’inflammation du ganglion lymphatique; la peste pulmonaire – la plus rare – se contracte par l’inhalation d’un aérosol contenant des gouttelettes infectieuses.

La peste a fait une autre victime, en juin, au Colorado. Un adolescent du comté de Larimer, âgé de 16 ans, est décédé alors que la maladie n’avait pas été détectée à temps. Là encore, la peste septicémique serait en cause.

Huit cas ont été répertoriés en 2014 dans cet État. Tous les malades ont survécu. Avant les deux décès survenus au Colorado, la peste n’avait plus fait de victimes aux États-Unis depuis 2013 (au Nouveaux-Mexique).

Comme le Colorado, la Californie est aussi concernée par le problème. Le département de la santé de l’État a annoncé jeudi qu’un enfant était hospitalisé après avoir contracté la peste lors d’une sortie dans le parc national de Yosemite et en forêt.

http://fr.canoe.ca/

Il est scientifiquement prouvé que les pattes de chien sentent le popcorn !


Je n’ai pas de chien, donc, je n’ai pas vérifié ! Mais, je n’irais pas non plus mettre mon nez sous des pattes de chien pour vérifier si effectivement, il sent le pop-corn
Nuage

 

Il est scientifiquement prouvé que les pattes de chien sentent le popcorn !

 

Par Caroline BouvyCrédits photo : Flickr – Cloudtail

Dans un monde où les chiens sont abandonnés et parfois même mangés, il n’est pas mauvais pour le moral de s’intéresser parfois à des faits plus légers.

Aussi légère qu’un maïs soufflé, découvrez l’étude qui prouve que les pattes de chien ont une odeur de pop-corn !

Si vous êtes adepte des gros câlins avec votre animal, vous avez peut-être déjà remarqué que ses coussinets ont une odeur bien particulière, notamment après un moment de repos. Grands mangeurs de popcorn, les Américains ont fait le rapprochement entre cette gourmandise et nos bêtes à poils !

Une envie de croquer la patte de votre chien ?

Si cette agréable odeur vous donne envie de lui faire un petit bisou sucré, vous allez vite déchanter en connaissant les raisons de cette effluve. 

En effet, d’après Dr Robert J. Silver, vétérinaire au Colorado, les chiens hébergent plusieurs milliards de bactéries sur leur corps.  Mais au contact de l’humidité (lèche, herbe, sol…), les touffes de pelage entre les coussinets deviennent de vrais nids à bactéries et celles-ci se développent bien plus rapidement dans un milieu qui n’est pas sec. Etrangement, cet élevage de saleté diffuse un parfum gourmand…

L’explication donnée par l’étude est que la bactérie Proteus ou la bactérie Pseudomonas serait à l’origine de cette odeur similaire à celle du maïs soufflé.

Il n’y a pourtant aucun remède, au contraire. Les bactéries sont présentes même avec une hygiène irréprochable et sont, pour la plupart, nécessaires. 

En revanche, soyez vigilants. Si l’odeur devient trop forte, cela peut être est synonyme d’infection. 

http://wamiz.com/