Ses photos de chasse choquent la toile «Les girafes sont vraiment des animaux dangereux»


Pffffffffffffffffffffff ! Elle dit que les girafes peuvent nous blesser sérieusement, bien oui, si tu vas sur son territoire et que tu te trouve dans ses pattes, oui, elles peuvent te blesser !!! Je ne comprends pas quand une personne dite qu’elle respect les animaux alors qu’elle les chasse pour son passe-temps ! Ce n’est même pas une question de survie ou au pire un problème de surpopulation, ce n’est pas pour se nourrir non, ce n’est que pour le plaisir ! C’est égoïste !
Nuage

 

Ses photos de chasse choquent la toile

«Les girafes sont vraiment des animaux dangereux»

 


(Crédit photo: gracieuseté, Facebook de Sabrina Corgatelli)

 

Une jeune femme américaine en safari en Afrique du Sud dont les photos de chasse ont choqué de nombreux internautes a voulu expliquer pourquoi ce passe-temps lui tient tant à coeur. Toutefois, les explications n’ont pas été mieux accueillies.

Sabrina Corgatelli a publié de nombreuses photos d’elle avec ses proies, un gnou, un impala, mais surtout, une girafe. C’est surtout les photos de cet animal, un herbivore considéré par tous comme inoffensif, qui ont scandalisé les utilisateurs des réseaux sociaux.

La jeune femme s’est expliqué dans une entrevue avec Carson Daly dans le cadre du Today Show. Selon elle, il n’y a rien de mal à tuer une girafe.

«Les girafes sont vraiment des animaux dangereux. Ils pourraient nous blesser sérieusement très rapidement», a-t-elle dit.

Mme Corgatelli a aussi voulu s’expliquer sur le plaisir de chasser et que ceux qui le font ne sont pas des «tueurs sans coeur».

«Tout le monde croit que nous sommes de tueurs sans coeur, mais ce n’est pas ça. Il y a une connexion avec l’animal et juste parce que nous les chassons, ça ne veut pas dire que nous n’avons pas de respect pour eux», a-t-elle ajouté.


(Crédit photo: gracieuseté, Facebook de Sabrina Corgatelli)

«Tout ce que je fais ici est légal, pourquoi blâmer quelqu’un à cause de ses passe-temps?» a notamment dit Sabrina en répondant à un internaute qui critiquait ses photos.

La jeune femme qui travaille comme comptable à l’université de l’État d’Idaho affirme n’avoir eu connaissance de l’histoire de Cecil qu’au lendemain de sa chasse à la girafe. Elle n’a pas voulu se prononcer sur le sort réservé au dentiste.

http://tvanouvelles.ca/