Le silence


Le silence, un moment rare dans notre mode de vie et pourtant, il serait si salutaire si nous, nous accordions des moments exclus de tout bruit
Nuage

 

 

Le silence

 

J’ai toujours aimé le désert. On s’assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n’entend rien. Et cependant quelque chose rayonne en silence…

A. Saint Exupéry

Transformer son téléphone en projecteur d’hologramme


Même si la vidéo est en anglais, il est facile de suivre les instructions pour faire son propre hologramme
Nuage

 

Transformer son téléphone en projecteur d’hologramme

 


(Crédit photo: capture d’écran, YouTube)

 

Un internaute a décidé de mettre en ligne un tutoriel pour permettre aux utilisateurs de téléphones intelligents de transformer leur cellulaire en projecteur d’hologramme.

Un hologramme, cet impressionnant phénomène optique qui permet de voir en trois dimensions un objet, n’était pas accessible au commun des mortels.

Heureusement, Mrwhosetheboss a décidé de partager la technique qu’il utilise pour transformer son iPhone, peut-on lire sur le Metro.

À l’aide de petits morceaux de plastique, il permet de créer une superbe illusion.

http://tvanouvelles.ca/

Le Saviez-Vous ► Le premier feu de signalisation électrique a 101 ans


Les feux de circulations électriques ont 101 aujourd’hui. Que seraient nos rues à notre époque si ces feux n’existaient pas ? Après le travail, quand les gens ont hâte de rentrer à la maison, et cela serait une congestion monstre sans feux de signalisation
Nuage

Le premier feu de signalisation électrique a 101 ans

Crédits Photos : Capture écran Google.

Par Jerome Karlen

 

Le 5 août 1914, le premier feu de signalisation électrique faisait son apparition dans une rue de Cleveland, dans l’Ohio. Google choisit de célébrer ce 101ème anniversaire avec un doodle animé.

Il y a de cela 101 ans, le 5 août 1914, le trafic routier encore balbutiant connaissait déjà une avancée majeure : c’est en effet en ce jour précis que le tout premier feu de signalisation électrique du monde prenait place aux Etats-Unis, dans une rue de Cleveland, dans l’Ohio.

Premier feu de signalisation électrique : un doodle spécial

Au tout début de l’histoire de cet outil de régulation de la circulation toujours en vigueur actuellement, seules 2 couleurs sont en fonction, le rouge et le vert. C’est un agent affecté à la circulation qui, depuis une cabine, était en charge d’intervertir les couleurs. A l’aide d’une cloche, il avertissait les automobilistes du changement effectué. Son invention est attribuée à un policier américain, Lester Wire qui le développe en 1912.

Quant aux nouveaux feux tricolores cette fois, ils feront leur apparition en Europe près d’une décennie plus tard. C’est à Paris, au croisement du boulevard de Sébastopol et de la rue de Rivoli, que l’un d’eux apparaît en 1922, soit deux ans après leur inauguration à New York et Detroit.

Des feux tricolores actuels. En fait, beaucoup de feux tricolores.

Des feux tricolores actuels. En fait, beaucoup de feux tricolores.

Et avant l’électricité ?

Ne partez pas, l’histoire n’est pas finie. Ou plutôt, remontons le temps. Avant 1914 et la fée électricité, existait déjà un système de régulation du trafic. Cela se passe alors à Londres, non loin du palais de Westminster en 1868. En journée, pas de problème, un bras mécanique s’acquittait de cette charge. Mais la nuit, c’est un agent de police qui intervertissait les deux couleurs avec une lanterne de gaz. Moins d’un mois après le début de l’expérience, le gaz explosa et le policier fut gravement blessé.

Pour la petite anecdote, zoom sur la Chine alors en pleine Révolution culturelle. Le rouge communiste, associé à l’idée de progrès, ne doit alors pas s’apparenter à un arrêt. On tente alors des inversions de couleurs, mais face au désordre (pour rester poli) occasionné, le rouge reprendra vite sa valeur initiale.

http://www.begeek.fr/

Pourquoi votre chien est tellement content lorsqu’il vous voit


Il semble que grâce à des études d’imagerie cérébrale basées sur leur odorat, on pourrait vraiment expliquer pourquoi les chiens sont content, voir euphorique quand ils voient son maître après une absence
Nuage

 

Pourquoi votre chien est tellement content lorsqu’il vous voit

 

<a href="https://www.flickr.com/photos/anneh632/6118524981/" target="_blank">Chien heureux.</a> | Anne Swoboda via Flickr CC <a href="https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/" target="_blank">License by</a>

Chien heureux. | Anne Swoboda via Flickr CC License by

Repéré par Leïla Marchand

Le chien, animal social, vit très mal la séparation avec son maître. Et ses léchouilles de bienvenue lui servent aussi à savoir ce qu’il a fait dans la journée.

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un chien, vous savez à quoi vous attendre, à peine passé la porte de la maison. Il accourt, pour vous souhaiter la bienvenue dans son langage, qui consiste à vous sauter dessus en agitant la queue et à vous lécher le visage avec application.

Pourquoi une telle joie? Pourquoi un tel rituel? Cette attitude est également visible chez les loups. Lorsqu’ils se rencontrent, ils se lèchent mutuellement le visage. Pour cette espèce qui vit en meute, il s’agit d’un comportement social. C’est aussi un réflexe pratique: ils peuvent ainsi deviner à l’odeur ce que les autres loups ont ramené comme proie pour le repas du soir.

Membre de la famille

 

Sauf que les chiens ont divergé de leurs ancêtres loups il y a plusieurs milliers d’années. Comme le note le neuroscientifique Gregory Berns, auteur de How dogs love us, leur espèce a développé des capacités particulières pour interagir avec les hommes, notamment à travers des regards ou des gestes.

Le chien ne nous salue pas comme il le ferait au retour d’un autre «membre de sa meute». «Ils savent que nous sommes quelque chose de différent. Il y a une place particulière dans leur cerveau pour nous», précise Gregory Berns, qui a prouvé cette hypothèse par des expériences d’imagerie cérébrale basées sur leur odorat.

Pour lui, les chiens apprécient la présence des humains non pas à cause de la nourriture qu’ils rapportent, mais pour leur propre bien:

«Est-ce que les chiens nous voient comme faisant partie de leur famille? Je pense que oui.»

La joie qu’ils ressentent à notre retour est la même que celle que l’homme éprouve lorsqu’il voit un ami ou une personne qu’il aime bien: les résultats d’imagerie cérébrales montrent des réponses analogues dans le cerveau de l’homme et du chien.

Marque de soulagement

 

De plus, en tant qu’animal social, le chien vit très mal la séparation avec son maître, surtout lorsqu’il passe la journée seul, à s’ennuyer, analyse Giorgio Vallortigara, neuroscientifique de l’université de Trente:

«C’est toujours contre-nature pour un chien de se détacher et d’abandonner la meute.»

Une vidéo postée sur YouTube par un propriétaire de chien avait d’ailleurs beaucoup ému les internautes: une GoPro attachée au cou, son chien passe la journée à aller de la porte à la fenêtre, dans l’attente désespérée de son maître…

Le rituel du «léchage» au retour de son maître est donc une marque de joie, de soulagement, mais aussi de curiosité.

«Ils essaient aussi de vous goûter et de vous sentir pour comprendre où vous avez été et ce que vous avez fait pendant la journée, précise Giorgio Vallortigara. Si j’ai vu d’autres chiens par exemple, je sais que mes chiens le savent!»

Si certains maîtres ont du mal à apprécier cette preuve de bonheur à sa juste valeur, le vétérinaire Marcello Siniscalchi leur conseille d’habituer leur chien à rester couchés jusqu’à ce qu’ils viennent eux-mêmes leur dire bonjour, ou à leur donner un jouet pour qu’ils puissent exprimer toute leur excitation à travers lui. Chacun pourra alors apprécier à sa manière ces retrouvailles quotidiennes.

http://www.slate.fr/

Comment réagissent le corps et l’esprit à une désintox digitale


Je pense en effet que la technologie a changé les gens. Cette facilité de communiqué avec tout le monde en un rien de temps, a fait oublier qu’il y a des gens dans notre entourage avec qui nous pouvons discuter. Nous vivons pour les réseaux sociaux et non le contraire
Nuage

Comment réagissent le corps et l’esprit à une désintox digitale

<a href="https://www.flickr.com/photos/muriel_vd/984837257/in/photolist-2v2xNH-4hfkvE-4hfkB1-agx4w-dN7udj-agxKQ-agxjX-mNkaYi-rsPfuR-oo72QJ-2RzC87-dN7uNs-dNc4WK-4hfkmQ-4hfmjj-2v2y94-2v2ybD-2v2y6e-7w9hm2-oT5uAP-agxJj-agxGx-agxtu-rHemQk-agwWf-dstu9z-4hbiuD-8NP145-rDjBdU-pH3nh4-mJcUB4-agxEm-36kToZ-rpz4rx-5eGxV5-4mQZ6A-rKbkVe-35jTxv-qHvB1G-rsGB3u-p3FrLE-pZicoH-5cTeuB-oYEELm-8NKTBv-cK4FDj-pH8Jjf-8Hzuuf-fLQnwu-rW59EC" target="_blank">Un homme marchant au milieu du désert marocain</a> | µµ via Flickr CC <a href="https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/" target="_blank">License by</a>

Un homme marchant au milieu du désert marocain | µµ via Flickr CC License by

Repéré par Benjamin Delille

Des neuroscientifiques ont observé trente-cinq personnes coupées de toute technologie dans le désert marocain. Les résultats furent «bouleversants» pour les heureux élus.

Les études scientifiques traitant des impacts de la technologie sur notre santé physique et mentale n’en sont qu’à leur début, mais les premiers résultats sont troublants: les réseaux sociaux accentuent le narcissisme, les smartphones créent de l’insomnie et les écrans rendent nos enfants moins empathiques.

Dans le cadre de son organisation Kovert, qui promeut la recherche sur l’impact physique et mental des nouvelles technologies, Kate Unsworth a organisé un voyage au Maroc tous frais payés avec trente-cinq PDG et entrepreneurs ultra-connectés au Maroc. L’idée: que cinq neuroscientifiques étudient leurs comportements sans technologies.

«Nous nous sommes déconnectés en allant au fin fond du désert du Maroc pour une désintoxication digitale. Se déconnecter des appareils et se reconnecter avec nous-mêmes, les autres et la nature.»

Mieux dormir et se tenir plus droit

Les scientifiques ont pu comparer le comportement des sujets de l’expérience dans deux situations différentes. Le premier jour se déroulait dans un hôtel où les hôtes avaient encore accès à leurs appareils, et les trois suivants au milieu du désert marocain sans une seule onde ni aucune technologie.

Les conclusions des observateurs sont sans équivoque: la désintoxication digitale fait du bien. Sans distraction, les individus se tiennent plus droits et se regardent plus dans les yeux, ils dorment mieux qu’en temps normal, ils ont des conversations plus profondes et plus intimes, leur mémoire s’améliore et surtout ils ont le temps de réfléchir.

Pour Unsworth, l’expérience est un succès:

«Ça paraît exagéré de dire cela, mais beaucoup de nos invités ont dit qu’il s’agissait d’une expérience de vie bouleversante.»

Pour aider à se déconnecter et faire la promotion de ces recherches sur les effets des nouvelles technologies, Kovert a déjà produit une gamme de bijoux… connectés par bluetooth (déjà en rupture de stock). Ils permettent de moins utiliser son smartphone et de le mettre de côté en conservant toutefois des alertes pour les cas d’urgence. Un peu plus de technologie pour réussir à s’en couper?

http://www.slate.fr/

Le débris retrouvé à la Réunion provient bien du vol MH370


Les scientifiques ont parlé à propos du débris d’avion trouvé à l’Île de la Réunion, il semble que c’est bien un morceau de l’avion disparu mystérieusement. D’après cette découverte, on peut enlever l’hypothèse d’une bombe volante , mais ne savent pas pour autant la cause.. Maintenant, grâce à ce débris, pourront-ils reprendre leur recherche en délimitant une zone plus propice à d’autres indices ?
Nuage

 

Le débris retrouvé à la Réunion provient bien du vol MH370

 

Le morceau d'aile retrouvé à la Réunion

Le morceau d’aile retrouvé à la Réunion Photo :  Reuters

Le morceau d’aile retrouvé fin juillet sur une plage de la Réunion provient du vol MH370 de la Malaysia Airlines disparu l’année dernière avec 239 personnes à bord, a annoncé mercredi le premier ministre malaisien Najib Razak.

« C’est avec un coeur très lourd que je dois vous dire qu’une équipe internationale d’experts a conclu que le débris trouvé sur l’île de la Réunion provient effectivement du vol MH370 », a déclaré le premier ministre en point de presse à Kuala Lumpur.

Pour sa part, le procureur adjoint de Paris, Serge Mackowiak, est demeuré plus prudent sur l’origine de la pièce.

« Il existe de très fortes présomptions que le flaperon retrouvé sur une plage de l’île de la Réunion appartienne au Boeing 777 du vol MH370 », a-t-il précisé en point de presse à Paris.

Les enquêteurs français, malaisiens et australiens disent qu’ils disposent de « preuves physiques » qui démontrent que l’avion malaisien aurait sombré dans le sud de l’océan Indien en mars 2014. Le débris se serait ensuite échoué sur les côtes de la Réunion à des milliers de kilomètres de l’endroit où il se serait écrasé, au large des côtes de l’Australie.

Des analyses complémentaires du morceau d’aile se poursuivront jeudi. Des pièces de métal et des valises doivent aussi être inspectées pour obtenir plus d’indices sur les causes de l’écrasement de l’avion.

Les familles des victimes pas satisfaites

Pour les familles des victimes, cette annonce n’est qu’un début. Ils ne sont toujours pas satisfaits du travail du gouvernement malaisien.

« Maintenant, je veux savoir où est la carlingue de l’avion pour que nous puissions en extraire les passagers et obtenir la boîte noire de manière à savoir ce qui s’est passé. Seul cela, pour nous, mettra un point final » à cette affaire, a déclaré Jacquita Gonzales dont le mari était l’un des membres de l’équipage.

Le premier ministre Najib Razak a réitéré que la Malaisie faisait « tout en son pouvoir » pour éclaircir les circonstances entourant la disparition mystérieuse de l’avion. 

Les autorités malaisiennes continuent de croire qu’un geste délibéré serait à l’origine de l’écrasement.

Jean Lapointe, pilote et expert en aviation, a expliqué à Radio-Canada qu’une analyse plus poussée du débris aidera les chercheurs à mieux définir une zone où relancer les recherches dans l’espoir de retracer les deux enregistreuses de vol.

De plus, il ajoute que l’analyse du flaperon élimine certaines hypothèses entourant l’écrasement, « dont celui que l’avion aurait pu s’être posé ou utilisé comme bombe volante ».

« On sait que l’avion s’est écrasé. Les spécialistes pourront voir comment ce flaperon s’est fragmenté et ils pourront dire si l’avion s’est écrasé en vol plané ou en vol piqué », a-t-il ajouté.

http://ici.radio-canada.ca/

Si vous êtes accro à la cigarette, c’est en partie à cause de vos gènes néandertaliens


Nous avons tous quelques choses qui nous relient aux premiers hommes dans nos gènes qui peut rendre plus prédisposées a certaines maladies ou même à l’addiction de la cigarette
Nuage

 

Si vous êtes accro à la cigarette, c’est en partie à cause de vos gènes néandertaliens

 

<a href="https://www.flickr.com/photos/micahb37/3080247531" target="_blank">Micah's DNA</a> / M<span class="owner-name truncate">icah Baldwin via Flickr CC <a href="https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/" target="_blank">License By</a>

Micah’s DNA / Micah Baldwin via Flickr CC License By

Repéré par Jean-Laurent Cassely

Des chercheurs ont comparé les dossiers médicaux de personnes porteuses d’un gène néandertalien et de celles qui avaient hérité de sa version homo sapiens.

Il existe des prédispositions génétiques de développer certains troubles et maladies, et ce patrimoine génétique vous a été légué en partie par certains de vos très lointains ancêtres de l’espèce homo sapiens qui ont copulé avec un individu de l’espèce Néandertal.

Depuis le début de la décennie 2010, l’étude de la génétique a été bouleversée par la découverte du fait qu’une proportion de 2 à 4% du génome eurasien moderne provenait de l’espèce cousine de Néandertal (par exemple les journalistes et contributeurs de Slate sont plus ou moins néandertaliens) et que, par ailleurs, les Mélanésiens avaient hérité d’environ 5% du génome de l’hominidé de Denisova, variante de Néandertal.

Des séquences ADN retrouvées sur des ossements de Néandertal avaient permis de confirmer que des membres de chacun des deux groupes s’étaient accouplés.

Gène néandertalien

Le site de la revue Nature écrit que plusieurs équipes de biologistes ont, lors d’un colloque annuel à Vienne mi-juillet, présenté le résultat de leurs recherches sur l’impact de ces traces génétiques d’espèces voisines de l’ancêtre de l’homme. L’une d’elle a comparé les dossiers médicaux anonymisés de 28.000 patients d’hôpital, en cherchant des différences entre celles qui étaient porteurs d’un gène néandertalien et ceux qui avaient hérité de la version homo sapiens de ce dernier. Or le risque de souffrir d’ostéoporose, de troubles de la coagulation sanguine ou même d’addiction à la nicotine est plus élevé dans le groupe dont le code génétique présente des traces néandertaliennes (mais non, vous ne pouvez tout simplement pas faire valoir cet argument comme cause principale de votre addiction). Une autre étude montre des associations contrastées (positives pour certaines, négatives pour d’autres) entre dépression, obésité et certains troubles de la peau et présence de ces gènes.

 

Mais ce petit quelque chose en nous de néandertalien n’a pas que des inconvénients: historiquement, il a permis aux premiers hommes qui sont partis d’Afrique pour s’installer sur d’autres continents il y a environ 100.000 ans de s’immuniser contre des maladies et parasites qu’ils ne connaissaient pas. C’est aussi cet héritage lointain d’expèces voisines, en l’occurrence les Denisova, qui rend supportable aux Tibétains la vie et le travail à des altitudes supérieures à 4.000 mètres sans que leur sang ne coagule.L’explication avancée est que le génome de Néandertal s’était adapté aux températures plus froides d’Europe et d’Asie

.

http://www.slate.fr/