Une fillette de près de 3 ans résout un cube Rubik en 70 secondes


Une petite fille qui n’a pas encore 3 ans et réussit sans aide à faire le cube Rubik alors que je n’ai jamais rien compris à ce truc. Le plus que j’ai fait est de réussir un côté et c’est tout
Nuage

 

Une fillette de près de 3 ans résout un cube Rubik en 70 secondes

 

Yani Hong Yan Chan, une petite fille brésilienne de 2 ans et 11 mois arrive à résoudre un Cube Rubik en 70 secondes!

Le Saviez-Vous ► Pourquoi les tapis de cérémonie sont rouges ?


Lors des galas, des visites d’hommes d’états ou autres personnages connus, on déroule le tapis rouge. Pourquoi pas un bleu, un vert ou même un noir ?
Nuage

 

Pourquoi les tapis de cérémonie sont rouges ?

 

 

Il existe en fait différentes couleurs pour les tapis de cérémonie. Leur choix est loin d’être anodin, et cette question soulève d’autres questions, très riches de sens.

On utilise des  »tapis rouges » lorsqu’on reçoit des hôtes et personnages qu’on considère comme remarquables et honorables.

La couleur rouge, dans son symbolisme positif (il existe aussi un symbole négatif de cette couleur), représente traditionnellement l’incandescence de la Gloire de Dieu et, partant, le rouge symbolise la vie, la santé, la joie, l’éternité.

Dans le cas qui nous préoccupe, le rouge est utilisé symboliquement dans ce sens depuis longtemps en Occident, et donc en France. On peut noter que le motif pictural du Christ en majesté est, presque systématiquement, drapé de rouge, notamment dans l’iconographie chrétienne orientale. Ce symbolisme nous a été légué par notre histoire, mais on le retrouve aussi dans de nombreuses cultures étrangères à la nôtre. On peut parler d’un universalisme de la fonction symbolique des couleurs.

On utilise toujours la couleur rouge pour honorer les  »puissants » de ce monde ou ceux à qui l’on prête, symboliquement, cette puissance : représentants de l’Etat, hommes et femmes de grand renom, acteurs éminement célèbres et adulés, qui représentent pour la société l’image d’un idéal fantasmé.

Par l’utilisation du  »tapis rouge », c’est un pays entier qui affirme, inconsciemment parfois, à ceux qu’il adore : vous êtes glorieux, et nous vous bénissons ! Le tapis rouge est un Alléluia ! à lui tout seul.

La couleur rouge est passée, dans ce cas précis, du monde sacralisé de la religion au monde sacralisé du profane. Le symbolisme profond ne change pas et, même si peu d’entre nous en ont pleinement conscience, seul son champ d’application change.

Ainsi, le tapis rouge n’est pas tant associé à une cérémonie qu’aux personnes qui sont censées s’y montrer ou y participer.

Une cérémonie qui n’accueillerait pas un ou plusieurs de ces  »hommes glorieux » serait vide de sens, et on n’y trouverait certainement pas de tapis rouge.

http://www.pourquois.com/

Un étrange crustacé doté d’une … cape d’invisibilité


Je suis franchement étonnée de ce phénomène d’invisibilité de cette petite créature marine. Sous certaines conditions, ce crustacé peut apparaitre et disparaitre, et ce, sans la cape d’Harry Potter. Ça, c’est de la vraie magie
Nuage

 

Un étrange crustacé doté d’une … cape d’invisibilité

 

Sous l'océan, Sapphirina brille de mille feux... avant de sembler disparaître subitement. © American Chemical Society / YouTube

Sous l’océan, Sapphirina brille de mille feux… avant de sembler disparaître subitement. © American Chemical Society / YouTube

Par Sarah Sermondadaz

On l’appellera peut-être le crustacé invisible. L’iridescence de la carapace de Sapphirina lui permet en tout cas de briller de mille feux. Et sous un certain angle, d’échapper aux regards indiscrets.

SUPER-POUVOIR.  La réalité dépasse parfois la fiction. Certains crustacés mâles de la famille des Sapphirina peuvent ainsi, dans certaines conditions… se rendre invisibles à nos yeux. Une étude, publiée dans le Journal of American Chemical Society, apporte enfin une explication à ce phénomène optique. De quoi reléguer l’homme invisible aux oubliettes, et aviver les espoirs des fans de Harry Potter qui rêveraient encore à l’existence d’une cape d’invisibilité. Mais à quoi ressemble un tel spectacle sous-marin ? Eléments de réponse visuelle dans la vidéo ci-dessous.

© American Chemical Society / YouTube

Iridescence

En cause ? La présence de cristaux de guanine dans le cytoplasme (ou corps cellulaire) de l’arthropode, une molécule également en cause dans les variations chromatique du caméléon.  L’accumulation de couches cristallines dans les cellules du crustacé filtre en effet les longueurs d’onde différemment selon l’angle d’observation. La couleur de l’animal semble ainsi changer quand on le voit se déplacer. D’où les couleurs irisées du petit copépode, évoquant celles du saphir. Ce dernier lui a d’ailleurs donné son nom de baptême dans la nomenclature scientifique (Sapphirina).

C’est le recours au microscope électronique à balayage qui a permis aux chercheurs de mieux comprendre l’arrangement nanométrique des cristaux de guanine. Les cytoplasmes des crustacés étudiés variaient ainsi de 50 à 200 nanomètres d’épaisseur, ce qui explique les différences de coloration observées d’un individu à l’autre. Les scientifiques ont également pu expliquer la forme d’iridescence très particulière menant à une apparente invisibilité, qui se manifeste lorsque la lumière forme un angle de 45° avec la surface du crustacé. La lumière incidente est alors réfléchie… dans le domaine des ultraviolets ! Ce qui explique pourquoi lorsqu’il se déplace, Sapphirina semble subitement disparaître avant de réapparaître… plus chatoyant que jamais.

http://www.sciencesetavenir.fr/

Ce que vous écoutez en mangeant peut changer le goût des aliments


Notre cerveau serait à ce point capricieux, qu’il va mettre son grain de sel sur la perception des aliments selon la musique, le bruit que nous entendons
Nuage

 

Ce que vous écoutez en mangeant peut changer le goût des aliments

 

Deux membres du groupe Vegetable Orchestra, dont les instruments sont exclusivement faits à partir de légumes | David Bebber/REUTERS

Deux membres du groupe Vegetable Orchestra, dont les instruments sont exclusivement faits à partir de légumes | David Bebber/REUTERS

Repéré par Leïla Marchand

Un son approprié peut rendre les chips plus croustillantes, le caramel plus doux et transcender le whisky.

Le dîner est prêt, vous vous apprêtez à allumer la télé ou à lancer un petit fond musical comme à votre habitude… Stop, malheureux! Comme le goût et la texture de votre repas, le son que votre cerveau perçoit lorsque vous mangez peut grandement affecter le goût des aliments.

Ces découvertes laissent imaginer comment la science pourrait redéfinir les codes des repas. Les livres de recettes pourraient être assortis de MP3 à télécharger, les guides Michelin indiqueraient la playlist de chaque restaurant, les grands chefs testeraient de nouvelles expériences sonores… Avant d’en arriver là, vous allez pouvoir vérifier à quel point ce que vous entendez modifiera vos perceptions gustatives quelques petites expériences.

Le son qui rend les chips croustillantes

Croustillante, craquante, que serait une chips sans le bruit qu’elle fait lorsqu’elle craque entre vos dents? Pour Charles Spence, psychologue expérimental à l’Université d’Oxford, le son est un sens injustement oublié lors d’un repas, alors même qu’il joue un rôle crucial au cours de cette «expérience multisensorielle». Il amené une étude pour le démontrer (pour laquelle il s’est d’ailleurs vu décerner le prix Ig Nobel, prix parodique décerné aux découvertes à priori étranges ).

Pour les besoins de la science, deux-cents volontaires ont été recrutés pour manger des chips. Chaque cobaye portait des écouteurs, qui diffusaient des sons typiques du craquement de chips. Le chercheur a découvert que les personnes qui entendaient un son de craquement plus fort trouvaient que les chips semblaient 15% plus fraîches. (Certains collègues de Spence ont reproduit l’expérience en remplaçant le son des craquements de chips par celui d’un verre qui se brise, les participants ont été traumatisés.)

Testez cette illusion tactile: si vous frottez vos mains entres elles mais camouflez le bruit produit, elles vous paraîtront plus douces

Charles Spence a eu cette idée en partant d’illusions tactiles connues. Par exemple, si vous frottez vos mains entres elles mais camouflez le bruit produit, elles vous paraîtront plus douces. Même chose si vous écrivez sur un tableau en portant des écouteurs: la surface vous paraîtra plus douce sans le bruit crissant de la craie.

Pour rendre vos chips plus savoureuses, vous n’avez plus qu’à vous installer devant votre ordinateur avec votre sachet sur les genoux et écouter ça: (Pour entendre le bruit cliquer ici ndlr)

Et, magie de la science, pour leur donner un goût rassis, voici l’enregistrement parfait: (Pour entendre le bruit cliquer ici ndlr)

L’eau chaude et l’eau froide ne font pas le même bruit

L’eau fraîche versée dans un verre ne produit pas tout à fait le même son que l’eau froide. Vous devriez même être capable d’identifier les deux dans cet enregistrement: (Pour entendre le bruit cliquer ici ndlr)

L’oreille humaine est assez sensible pour distinguer le changement de«viscosité» d’un liquide selon sa température

L’oreille humaine est assez sensible pour distinguer le changement de «viscosité»d’un liquide selon sa température. L’eau froide est plus dense que l’eau chaude, et le bruit qu’elle produit est un peu plus aigu que celui de l’eau chaude. (Pour ceux qui n’auraient pas deviné, le premier son était donc celui de l’eau froide.)

Cela peut par exemple avoir une application dans la publicité, où le beau «splash»provoqué par un soda paraît encore plus rafraîchissant.

Le caramel est moins amer avec des notes aiguës

En 2012, Charles Spence a également testé le lien entre hauteur du son et goût. En utilisant un caramel amer, lui et ses collègues ont montré que les gens le perçoivent 10% plus amer s’ils entendent des notes de musique plus graves, et 10% plus doux s’ils écoutent de la musique plus aiguë. Une expérience à tester chez soi avec du chocolat noir et deux pistes sonores différentes.

(…)

http://www.slate.fr/

Comment savoir s’il faut faire examiner une piqûre d’insecte


Les insectes piqueurs sont assoiffés de sang. S’il n’y avait que ce petit désagrément, ce serait plus fatiguant qu’autre chose. Mais non, ils peuvent être porteurs de maladie qui nécessite une intervention médicale
Nuage

 

Comment savoir s’il faut faire examiner une piqûre d’insecte

 

MOSQUITO

shutterstock

The Huffington Post  |  Par Alena Hall

Question: quand devons-nous montrer une piqûre d’insecte à un médecin?

Réponse: généralement, il suffit d’un peu de crème et de temps pour oublier cette vilaine piqûre de moustique. Mais ce n’est pas toujours le cas.

Si la plupart ne sont pas dangereuses, certaines nécessitent un traitement particulier. C’est d’autant plus vrai si vous êtes allergique au venin (sans le savoir) ou que l’insecte est porteur d’agents pathogènes.

L’été donne souvent l’impression d’être envahi par toutes ces bestioles qui rampent et tournent autour de nous. Autant de risques de finir chez le dermatologue. Voici la technique utilisée par les experts pour déterminer quand une piqûre passe du stade du désagrément à celui du problème de santé:

Observer les symptômes

La première étape consiste à observer les symptômes.

« Si la blessure est douloureuse, qu’elle enfle ou qu’elle change de couleur, c’est peut-être grave », indique le docteur Joshua Zeichner, dermatologue et professeur adjoint au Mount Sinaï Medical Center de New York. « Si le gonflement s’étend, c’est aussi un signe qui doit alerter. »

Certains cas rares nécessitent une prise en charge médicale d’urgence. Margaret Parsons, dermatologue et professeure agrégée à l’Université de Californie, à Davis, conseille de prêter une grande attention aux symptômes. Si vous avez ainsi l’impression que votre gorge se serre, que vous avez des douleurs dans le thorax, un pouls élevé, des vertiges ou envie de vomir, allez aux urgences.

Pour les cas bénins, les traitements vont des crèmes apaisantes aux antibiotiques et médicaments antiallergiques, en passant par les antihistaminiques vendus sans ordonnance. Si la piqûre ou morsure a évolué en blessure ouverte avec des tissus nécrosés (morts) ou ischémiques (mal oxygénés) qui gênent la guérison, il faut procéder au débridement, c’est-à-dire à l’excision de ces tissus, ajoute le docteur Zeichner. Les cellules nécrosées peuvent aussi favoriser la prolifération de bactéries et donc augmenter l’inflammation et les risques d’infection. Il existe plusieurs types de débridement. Consultez un médecin pour savoir si ce traitement est approprié, et sous quelle forme il doit vous être administré.

Selon l’American Academy of Dermatology, les piqûres d’insecte les plus fréquentes outre-Atlantique sont celles des moustiques, suivis des puces, des araignées, des abeilles, des guêpes, des frelons, des mouches, des mites, des tiques, des fourmis rouges et des punaises. Pour le docteur Zeichner, en été, il faut avant tout prendre garde aux tiques, qui peuvent transmettre la maladie de Lyme. Les morsures de certaines espèces d’araignées peuvent aussi entraîner une destruction locale des cellules de la peau. Sans oublier les moustiques, potentiels vecteurs de pathogènes tels que le virus du Nil occidental, la malaria, la dengue et le chikungunya. Si vous prévoyez de passer vos vacances dans une zone où ces insectes prolifèrent, voici quelques conseils:

Les tiques

Si un cercle rouge apparaît suite à une morsure de tique, vous avez peut-être contracté la maladie de Lyme, nous dit le docteur Parsons. Il faut alors consulter et prendre des antibiotiques. Si vous partez en vacances aux Etats-Unis et que vous avez des éruptions cutanées rouges ou noires, c’est que vous vous êtes fait piquer par une tique porteuse de la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses, une infection bactérienne grave qui doit être traitée dans les plus brefs délais.

Les moustiques

Il faut habituellement attendre quelques semaines après une piqûre de moustique Anopheles pour développer les symptômes de la malaria: une forte fièvre persistante, des frissons, une transpiration abondante, des maux de tête, des vomissements et des diarrhées. Si c’est votre cas, vous devez vous faire examiner d’urgence.

La dengue est assez rare dans nos régions. Néanmoins, il est possible d’être contaminé par des moustiques de genre Aedes et de développer, entre autres, une forte fièvre, des maux de tête sévères, une douleur oculaire, des éruptions cutanées et des saignements limités (nez, gencives, éraflures). Ces signes apparaissent entre quatre et six jours après l’infection et peuvent durer jusqu’à dix jours. De plus, les femelles Aedes sont parfois vectrices du chikungunya, dont les symptômes sont similaires à ceux de la dengue : fièvre, fortes douleurs articulaires et musculaires, maux de tête, nausées, fatigue et éruptions cutanées.

Le virus du Nil occidental est particulièrement trompeur: 70 à 80 % des personnes contaminées ne développent aucun symptôme. Dans les cas les plus sévères, les patients sont atteints de maux de tête, de douleurs articulaires, de vomissements, de diarrhées ou d’éruptions cutanées. Il est parfois nécessaire de les hospitaliser pour leur administrer des antidouleurs et les hydrater par voie intraveineuse.

L’idéal reste encore de se protéger. Une méthode de prévention sûre et assez simple?

« Portez des vêtements clairs et longs: si un insecte se pose sur vous, vous le verrez tout de suite », conseille le docteur Zeichner. « N’hésitez pas non plus à utiliser des sprays ou des bougies à la citronnelle avant de sortir. »

Cet article, publié à l’origine sur le Huffington Post américain, a été traduit par Maëlle Gouret pour Fast for Word.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Les 7 erreurs que commettent même ceux qui mangent équilibré


Ce qui est énervant quand on perd du poids, c’est qu’on risque de le reprendre aussitôt si nous ne changeons pas nos mauvaises habitudes alimentaires au lieu de suivre des régimes qui promettent mers et mondes.
Nuage

 

Les 7 erreurs que commettent même ceux qui mangent équilibré 

Par Keri Gans

Vous voulez perdre du poids? Voici ce qu’il ne faut pas faire.

Vous avez fait le premier pas: à partir de maintenant, vous allez manger sainement. Ceux qui suivent un régime sont souvent tellement déterminés à perdre du poids que les kilos commencent effectivement à s’envoler. Le problème, c’est que nombre d’entre eux n’ont pas tiré les leçons de leurs échecs et, en l’espace d’un mois, ils ont repris leurs mauvaises habitudes alimentaires. Voici sept des erreurs les plus communes en la matière:
1. Ne pas manger suffisamment de protéines au petit-déjeuner

oeufs

Une personne qui a décidé de manger équilibré commence la journée par un bol de céréales avec du lait écrémé et une banane; une heure plus tard, elle commence à avoir faim. Bien qu’ils aient incontestablement pris la bonne direction, ceux qui respectent scrupuleusement la taille des portions ne tiendront pas jusqu’au déjeuner avec huit grammes de protéines de lait. Ils se rabattront donc sur une collation, ou prendre un déjeuner trop conséquent. L’ajout de bonnes matières grasses aux céréales, comme des amandes effilées ou quelques protéines supplémentaires — un œuf dur par exemple —, peut faire toute la différence.

2. Prendre un en-cas

snack

C’est le piège. La plupart des nutritionnistes conseillent une collation en milieu de matinée s’il s’écoule plus de quatre heures entre le petit-déjeuner et le déjeuner. Mais les gens ont tendance à prendre un véritable repas. Vingt-cinq grammes d’amandes valent mieux que cinquante. N’oubliez pas que ce mini-repas ne doit pas excéder 200 calories. De plus, à moins qu’il soit composé de protéines ou de matières grasses, vous aurez probablement faim une heure plus tard. En d’autres termes, ne vous contentez pas d’un fruit. Et rappelez-vous que si vous n’avez pas réellement faim, la collation n’est pas obligatoire.

3. Ne pas tenir compte des calories présentes dans l’alcool

vin bon santé

Vous pourriez vous dire que c’est une évidence, mais il arrive souvent qu’une trop grande consommation de cocktails réduise nos efforts à néant. Il n’est pas question de les supprimer totalement, mais vous aurez beau manger sainement toute la semaine, si vous buvez comme un trou pendant le week-end, vous n’atteindrez pas vos objectifs. Faites également attention à votre consommation quotidienne: un verre de vin de 15cl ne contient pas le même nombre de calories qu’un verre de 30cl.


4. Manger une salade pour le lunch

salade

Les gens qui suivent un régime se vantent de manger une salade à midi, comme s’il s’agissait de la règle numéro un de la perte de poids. Mais il faut savoir que toutes les salades ne sont pas exemplaires. Attention de ne pas y mettre tout ce qui vous tombe sous la main (croûtons, tranches de bacon, fromage en quantité et vinaigrette crémeuse) sous peine d’aller droit à la catastrophe. L’issue sera la même si y ajoutez trop de poulet, d’avocat et d’huile d’olive. Si vous avez décidé de vous nourrir de bons légumes verts, veillez à ce que les ingrédients qui les accompagnent soient tout aussi vertueux.

5. Un dîner sans glucides

grilled chicken

Voici une erreur très courante. Croyez-le ou non, vous pouvez perdre du poids tout en mangeant des glucides au dîner. Trop nombreux sont ceux qui croient préférable de consommer davantage de protéines que de glucides. Cependant, si l’on fait le calcul, le résultat ne joue pas en faveur des protéines. Par exemple, un simple blanc de poulet de 200 g représente environ 375 calories; si vous n’en mangez que 100 g et que vous y ajoutez 100 g de riz, vous aurez économisé 78 calories. Une petite pomme de terre au four (rehaussée de salsa) peut vous faire gagner 105 calories, si vous l’accompagnez d’une portion de saumon grillé de 100 g. En plus d’avoir perdu des calories, vous aurez gagné des fibres, qui peuvent contribuer à la perte de poids.

6. Proscrire la « mauvaise » nourriture

pizza

C’est très certainement l’erreur la plus répandue des régimes. Posez-vous la question de savoir ce que vous aimez manger, plutôt que de penser à ce que vous croyez devoir manger. Il est important de continuer à consommer les aliments que vous aimez vraiment, même si vous vous dites probablement qu’il vaudrait mieux les éviter. Cela peut sembler insensé, mais lorsque l’on se prive totalement de ses aliments préférés, on finit toujours par abandonner son régime. Le truc, c’est de trouver le moyen de combiner les deux sans sacrifier les objectifs de perte de poids. Par exemple: à l’occasion, prenez une petite salade avec une seule part de pizza. C’est le meilleur moyen de ne pas finir par dévorer la pizza entière. Prenez des frites avec votre hamburger, mais ne mangez pas le petit pain. De même, au restaurant, partagez un dessert avec quelqu’un et faites une croix sur la panière à pain.

7. Essayer le dernier régime à la mode

detox diet

Si vous entendez parler d’un régime qui promet une perte de poids rapide, ou qui supprime certains groupes d’aliments, fuyez. Et si vous croyez qu’il vaut mieux essayer un régime de plus plutôt que de changer votre comportement alimentaire, détrompez-vous !

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Chers touristes, cessez de prendre des égoportraits avec des bisons sauvages


C’est quoi cette manie de faire des selfies tout le temps. Pire quand ces gens prennent des risques pour rien. Dans un zone, ou les animaux sauvages peuvent circuler en liberté, ce n’est vraiment pas le temps de s’enorgueillir devant la caméra avec un animal qui pourrait tuer
Nuage

 

Chers touristes, cessez de prendre des égoportraits avec des bisons sauvages

 

SELFIE BISON

The Huffington Post  |  Par Hilary Hanson

Règle générale, si vous êtes près d’un gros animal sauvage, ne le touchez pas, ne vous approchez pas, et pour l’amour de Dieu, ne risquez pas votre vie pour un égoportrait.

Une Américaine de 43 ans est devenue la cinquième personne blessée par un bison au parc national Yellowstone cette année. La femme était environ à cinq mètres de l’animal quand elle s’est retournée pour prendre une photo.

Un passant l’a avertie qu’elle était trop près, mais il était déjà trop tard. Le bison a foncé vers elle, utilisant sa tête pour la soulever dans les airs et la laisser tomber. Heureusement, ses blessures sont mineures.

bison warning

Au moins deux autres personnes blessées par un bison ont risqué leur vie en prenant des photos. Au mois de mai, une adolescente de 16 ans de Taïwan adepte des photos touristiques a eu de sérieuses blessures après que l’animal lui soit rentré dedans.

En juin, c’est un Australien de 62 ans qui s’est risqué à quelques mètres du bison, qui l’a torpillé dans les airs plusieurs fois en utilisant sa tête. La porte-parole de Yellowstone Amy Bartlett avait expliqué à Associated Press que le bison était « déjà agité ».

Le parc avertit les visiteurs de rester loin des ours et des loups, mais les touristes ignorent ces règles aussi.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l’anglais.

http://quebec.huffingtonpost.ca/