Les poissons rouges à l’assaut des cours d’eau albertains


Pourquoi jeter les poissons rouges dans les cours d’eau ? Si on achète ce genre de poisson, il faut quand même s’en occuper. Il y a des divergences sur les conséquences que ces poissons se retrouvent dans nos lacs et rivières. S’ils s’adaptent à l’environnement, il y aura sûrement un bouleversement dans l’écosystème.
Nuage

 

Les poissons rouges à l’assaut des cours d’eau albertains

 

Les poissons rouges peuvent atteindre jusqu’à 30 centimètres à pleine maturité. Les poissons rouges peuvent atteindre jusqu’à 30 centimètres à pleine maturité. Photo : Richard Marion/ICI Radio-Canada

Un texte de Virginie Bouchard

La prolifération de poissons rouges dans la rivière Saskatchewan Nord inquiète certains scientifiques. Des spécimens d’une vingtaine de centimètres ont récemment été découverts à Fort McMurray, dans le nord de l’Alberta.

Selon une biologiste de Trout Unlimited Canada, Lesley Peterson, de nombreux poissons rouges ont été trouvés dans le bassin hydrographique de la rivière Saskatchewan. Les poissons sont pour la plupart rejetés dans la nature par leurs propriétaires.

« Je ne sais pas à quel point le problème est grave, mais il y a une propagation de l’espèce », précise la scientifique.

Elle craint que les poissons rouges ne contaminent les espèces indigènes des cours d’eau albertains avec des maladies qui leur sont propres.

« S’ils sont présents en grand nombre, ils peuvent déséquilibrer l’écosystème des rivières et des lacs. »

Damon Jones, le gérant de la boutique d’aquariums Big Al’s, à Edmonton, explique que la situation n’est pas alarmante.

Les poissons rouges ont de nombreux prédateurs et leurs couleurs attrayantes en font des proies faciles, insiste-t-il. Ils survivent rarement jusqu’à leur pleine maturité, où ils peuvent atteindre quelque 30 cm.

« Je ne suis pas surpris qu’on retrouve des poissons rouges dans des étangs. Ce qui me surprendrait vraiment c’est qu’on les retrouve à nouveau l’an prochain. » — Damon Jones, le gérant de la boutique d’aquariums Big Al’s

Bien qu’ils s’adaptent rapidement à un nouvel environnement, les poissons rouges ne sont pas en train d’envahir l’Alberta, selon Damon Jones.

Le ministère de l’Environnement de l’Alberta lancera une campagne de sensibilisation cet été pour éviter le rejet de poissons domestiques dans la nature.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s