C’est une folie


Ce n’est pas parce qu’un chose ne s’est pas réalisée qu’il faut baisser les bras. Il aura d’autres occasions tant que nous ne fermerons pas la porte
Nuage

 

C’est une folie

 

 

 

C’est une folie de haïr toutes les roses parce qu’une épine vous a piqué,
d’abandonner tous les rêves parce que l’un d’entre eux ne s’est pas réalisé,
de renoncer à toutes les tentatives parce qu’on a échoué.

C’est une folie de condamner toutes les amitiés parce qu’une vous a trahi,
de ne croire plus en l’amour juste parce qu’un d’entre eux a été infidèle,
de jeter toutes les chances d’être heureux juste parce que quelque chose n’est pas allé dans la bonne direction.

Il y aura toujours une autre occasion, un autre ami, un autre amour, une force nouvelle.
Pour chaque fin il y a toujours un nouveau départ.

A. Saint Exupéry

Un chat fait connaissance avec un cougar


Il semble que le couguar brûlait d’envie de mettre sa patte sur ce chat qui n’est pas du tout nerveux de voir un lointain cousin
Nuage

 

Un chat fait connaissance avec un couguar

 

Un chat fait une rencontre hors de l’ordinaire : il se retrouve face à face avec un cougar!

L’humoriste américain Tom Mabe a surpris son chat alors qu’il apercevait un cougar de l’autre côté de la porte menant à sa cour.

Nullement impressionné par le cougar qui tapait dans la moustiquaire en feulant, le chat est resté tranquillement assis, semblant vouloir faire connaissance avec la bête de plusieurs fois sa taille.

Lorsque sa femme a interrompu la scène en demandant où étaient leurs enfants, Mabe lui a répondu, à la blague, qu’ils étaient à l’arrière de la maison. Cependant, devant sa réaction de panique, il s’est par la suite empressé de la rassurer en l’informant qu’ils étaient toujours au lit.

Source: Brave Pet Cat Stands Up To Mountain Lion – Cute Cats VS Mountain Lion sur youtube.com/MabeInAmerica

http://fr.canoe.ca/

Trucs Express ► 10 astuces pour rendre le ménage de votre maison plus écologique


Les produits ménagers que l’on achète au magasin ne sont pas nécessairement bon pour l’environnement et ce même ceux qui affirment le contraire. Il est important de lire les étiquettes pour faire de bons choix. Sinon, il serait mieux de les faire nous-même, déjà que le vinaigre et le bicarbonate de soude remplace une panoplie de produits commerciaux.
Nuage

 

10 astuces pour rendre le ménage de votre maison plus écologique

 

Cet article a initialement été publié sur le webzine Mode de vie & compagnie de la Fondation David Suzuki.

L’entretien ménager de notre domicile est à la fois une question de santé et de sécurité. Cependant, les produits d’entretien que nous utilisons peuvent être dangereux pour notre santé et causer des dommages à l’environnement.

Plusieurs produits ménagers populaires vendus au Canada contiennent des produits chimiques dangereux — vous avez sans doute remarqué la tête de mort et les os croisés apposés sur leurs contenants. Malheureusement, au Canada, les fabricants ne sont pas légalement tenus de fournir l’information complète sur les ingrédients et les agents dangereux contenus dans les produits d’entretien ménager.

Voici 10 astuces pour rendre votre entretien ménager écologique :

1. Lisez l’étiquette. Évitez autant que possible les symboles de danger. Optez pour les produits dont les ingrédients sont clairement énoncés, et vérifiez la présence ou la mention de produits chimiques susceptibles d’être menaçants. Ne vous laissez par berner par certains termes flous comme «agent de conservation» ou «agent de surface». Si les compagnies ne divulguent pas le contenu de leurs produits, c’est peut-être qu’elles ont quelque chose à cacher.

2. Simplifiez. Optez pour moins de produits pour atteindre vos objectifs d’entretien ménager. Nous n’avons pas tous besoin d’un produit pour l’acier inoxydable, d’un autre pour le bain et le carrelage, et d’un autre pour le comptoir afin que notre maison soit propre.

3. Optez pour des produits sans parfum. Les termes «parfum» ou «fragrance» indiquent souvent un mélange de produits chimiques pouvant déclencher des allergies, des migraines et/ou des symptômes reliés à l’asthme. Les produits chimiques avec fragrance ou parfum, comme les phtalates et les muscs synthétiques, constituent des ingrédients dont il faut se méfier. Même les produits annoncés comme «sans parfum» peuvent contenir une fragrance pour masquer l’odeur des produits chimiques.

4. Évitez les colorants. La majorité des colorants proviennent des produits pétrochimiques— un ajout dont on pourrait se passer.

5. Rafraîchissez l’air naturellement. Les assainisseurs d’air masquent les odeurs par le biais d’une mystérieuse mixture de produits chimiques. Pour une fraicheur réelle, ouvrez une fenêtre pour faire aérer, ou laissez bouillir de l’eau avec du citron et un bâton de cannelle pendant 15 minutes.

6. Abandonnez les aérosols. Les produits aérosols créent de fines particules qui se déposent sur nos poumons. Ces particules restent dans l’air plus longtemps que leurs homologues, les produits pulvérisateurs à pompe.

7. Lavez avec du savon ordinaire. Les savons à vaisselle antibactériens contiennent souvent du Triclosan. Ce dernier est un ingrédient qui peut gêner les fonctions hormonales et contribuer à la création de bactéries résistantes aux antibiotiques. Ces savons sont aussi nocifs pour la vie aquatique. De plus, l’Association médicale canadienne (AMC) recommande de laver votre vaisselle avec du savon ordinaire.

8. Fabriquez vous-mêmes vos produits. La meilleure façon de connaitre et contrôler les ingrédients que contiennent ses produits d’entretien est de les fabriquer soi-même!

9. Recherchez le logo. Attention aux déclarations trompeuses ou mensongères. Les allégations annonçant un produit comme «naturel» ou «fabriqué avec des ingrédients biologiques» ne sont pas réglementées. L’homologation ÉcoLogo d’un produit est effectuée par un organisme indépendant et satisfait aux normes environnementales.

10. Reconnaissez les meilleures marques. Le U.S. Environmental Working Group classifie et évalue des produits, Healthy Child Healthy World indique une liste de leurs produits préférés, et Leaping Bunny fournit une listes des produits qui ne sont pas testés sur les animaux.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Festival de Yulin : le massacre de chiens et chats a bien eu lieu


Comme je le dis souvent, il y a des coutumes qui sont longues à effacer ! Dans notre vision manger un chat où un chien est impensable. Tout comme Peta condamne tous ceux qui mangent un animal. Mais pour les animaux domestiques en Chine, on peut penser que tranquillement les mentalités changent, que les chiens et les chats sont de plus en plus acceptés dans les foyers comme un animal vivant avec eux
Nuage

 

Festival de Yulin : le massacre de chiens et chats a bien eu lieu

 

Les vendeurs de chiens attendent les clients, tandis que les animaux, entassés dans une cage trop petite, souffrent de la faim et de la soif. © STR / AFP

Les vendeurs de chiens attendent les clients, tandis que les animaux, entassés dans une cage trop petite, souffrent de la faim et de la soif. © STR / AFP

Personnalités influentes, associations et internautes s’étaient mobilisés pour empêcher le festival de Yulin d’avoir lieu. Cela n’aura pas suffit.

MASSACRE. Malgré la forte mobilisation des internautes, le festival de Yulin (Chine) où sont consommés plusieurs milliers de chiens et chats a bien eu lieu, le 21 juin 2015. Les défenseurs des animaux avaient pourtant tout mis en œuvre pour empêcher l’événement. Les pétitions totalisaient plus de 4 millions de signatures et la Humane Society, une association américaine de protection des animaux, avait tenté un ultime recours pour son annulation en écrivant un communiqué s’appuyant sur les règlements sanitaires et administratifs existants, puisque rien n’interdit de manger du chien ni du chat. 

« La plupart de ces animaux sont des animaux de compagnie volés, et la majorité des camions qui acheminent jusque ici la viande de chien le font en violation des lois très explicites de la Chine sur les animaux destinés à la consommation humaine », a déclaré Adam Parascandola, porte-parole de Humane Society.

Espoirs balayés et manifestations dispersées

Peine perdue, les autorités se sont bornées à évoquer une « habitude locale » de « certains habitants » mais assurent que la ville n’a « jamais organisé de festival de la viande canine ». Les défenseurs des animaux ont tout de même continué leurs actions.

Une dizaine d’entre eux a brandi des banderoles « Luttez contre le commerce illégal de viande de chien », « Punissez le transport illégal de chiens », devant le siège du gouvernement local de Yulin.

Ils se sont violemment fait chasser par une vingtaine d’hommes qui les ont aussitôt déchirées. 

Yang Xiaoyun a parcouru plus de 1.000 km et dépensé 900 euros pour sauver 100 chiens.  © STR/AFP

Les Chinois, bientôt anti-Yulin ?

Mais si à l’étranger les détracteurs du festival se multiplient, il en est de même au sein du pays. Les foyers de l’Empire du Milieu comptent aujourd’hui plus de 30 millions de chiens –dont seuls 8% sont gardés à des fins de consommation–, preuve d’un attachement grandissant des Chinois pour ces animaux. Le geste de Yang Xiaoyun, 65 ans, l’illustre bien. Elle a dépensé environ 900 euros pour sauver une centaine de chiens. Un sauvetage qu’elle avait aussi entrepris lors de l’édition précédente du festival, en 2014. Sur les réseaux sociaux, le mécontentement se fait également sentir.

« Bien sûr qu’on peut manger du chien, il faut juste s’abstenir de voler les animaux de compagnie des autres » jugeait un internaute du Twitter chinois, Sina Weibo.

L’espoir d’annuler cette fête macabre serait-il permis ? 

http://www.sciencesetavenir.fr/

Pose d’un sternum en céramique, une «première mondiale»


Une belle avancée sur les prothèses qui remplacent des os. Déjà, semble-t-il, qu’il est possible de remplacer un sternum par un sternum fait de matériaux comme le titane où en ciment osseux, mais un nouveau matériau entre dans la scène qui serait encore plus prometteur
Nuage

 

Pose d’un sternum en céramique, une «première mondiale»

 

Pose d'un sternum en céramique, une «première mondiale»

«Le bilan de l’opération est très positif», a expliqué le chirurgien.Photo Fotolia

PARIS – Une équipe médicale française a posé «avec succès» un sternum en céramique sur une femme souffrant d’un cancer sur cet os plat situé au milieu de la poitrine, a annoncé mardi le fabricant de la prothèse, I.Ceram, en parlant d’une «première mondiale».

«La première implantation mondiale d’un sternum en céramique» a été pratiquée à l’hôpital universitaire de Limoges, le 19 mars, sur cette femme âgée d’une cinquantaine d’années, qui avait développé un cancer du sternum «radio-induit» après avoir été traitée par radiothérapie pour un cancer du sein.

«Avec aujourd’hui trois mois de recul clinique, l’opération s’avère être une réussite: la patiente bénéficie d’un nouveau sternum sain et ses capacités respiratoires s’améliorent», a indiqué dans une présentation I.Ceram, société créée en 2006 à Limoges et spécialisée dans les implants innovants.

«Le bilan de l’opération est très positif et la patiente se rétablit progressivement», a indiqué le chirurgien François Bertin ayant pratiqué l’opération, cité par cette entreprise cotée en Bourse à Paris.

Selon I.Ceram, cette prothèse offre l’avantage de présenter moins de risque d’infection par rapport aux deux types de prothèses, en titane ou bien en ciment osseux, utilisées jusqu’à présent pour ces cas.

Le sternum en «céramique poreuse d’alumine» offre une «biocompatibilité» totale, à savoir qu’il est accepté par le corps, et permet une «intégration durable» avec les os restants de la cage thoracique, assure la société.

L’alumine, également appelé oxyde d’aluminium, est un composé chimique souvent utilisé en raison de ses qualités mécaniques et de résistance pour réaliser des céramiques techniques.

On dénombre environ 200 cas par an en France de cancer du sternum, qui sont soit des cancers radio-induits après un traitement par radiothérapie, soit des métastases osseuses d’un cancer primitif ailleurs dans le corps.

http://fr.canoe.ca/

Une chienne enterrée vivante, car elle dérangeait


 

Une malheureuse histoire de cruauté animale qui finit bien ! Comment une personne responsable d’une école demande d’enterrer vivant un animal et que deux hommes exécutent les ordres sans broncher ? Tuer un animal parce qu’il essaie de survivre est cruel mais encore plus cruel que de l’enterrer alors qu’il est encore vivant
Nuage

 

Une chienne enterrée vivante, car elle dérangeait

 

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

L’histoire de cette chienne errante handicapée aurait pu connaître une fin tragique, mais à la place, sa vie a pris un tour des plus surprenants !

Voici Lily. C’est l’une des nombreuses chiennes errantes vivant en Afrique du Sud. Bien qu’elle soit en partie paralysée, elle avait l’habitude de traîner dans les rues et dans les cours d’école de Cape Town, à la recherche de nourriture.

Un jour, ses aboiements et son activité ont agacé le proviseur du Collège Luhlaza Khayelitsha. Manono Makhaphela a alors décrété que les aboiements de Lily étaient de la pollution sonore, et il a ordonné aux deux concierges de l’école de se débarrasser d’elle en l’enterrant vivante !

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Horrifiés, les cuisiniers de l’école n’ont pu qu’assister à ce spectacle terrible, tandis que Lily se débattait, en vain. Paniquée, une femme de ménage de l’école a alors appelé la clinique vétérinaire Mdzananda, du Fond International pour la Protection des Animaux (IFAW).

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Lorsque les employés de la clinique sont arrivés sur place, Lily était enterrée dans un trou d’1 mètre 50 de profondeur. Il ne lui restait plus que quelques minutes à vivre, puisqu’elle était enterrée depuis déjà plus de vingt minutes.

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Ils ont réussi à l’en sortir, et elle a été amenée en urgence à la clinique. Ils l’ont alors baptisée Warrior, puis, un peu plus tard, Lily.

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Les sauveteurs se sont aperçus que sa paralysie partielle était le produit d’une fracture de la colonne vertébrale, lorsqu’elle était plus jeune.

Elle a depuis suivi une hydrothérapie et d’autres traitements comme de l’acupuncture, afin de lui rendre un peu de mobilité dans ses pattes, et de soigner son incontinence.

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Progressivement, elle a regagné du poids et des muscles. Elle a d’ailleurs reçu énormément de soutien. L’IFAW a ainsi envoyé des pièces de tissu à ses donateurs, partout dans le monde, en invitant ceux-ci à y inscrire un message pour Lily.

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

L’idée étant de récupérer suffisamment de morceaux de tissu afin d’en faire une couverture hivernale chaude et confortable pour Lily. Ils en ont reçu 3000 !

Lorsque l’histoire de Lily a été rendue publique, les amis des animaux se sont mobilisés aux quatre coins de la planète.

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

L’avenir de Lily s’est soudain nettement éclairci, et elle a trouvé un nouveau foyer chez Helen Walne, journaliste indépendante, et membre du comité de direction de la clinique Mdzananda.

L’histoire de Lily a sensibilisé le grand public sud-africain à la nécessité de faire des efforts en matière de protection animalière, dans le pays.

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Pourtant, contrairement aux souhaits de la Clinique vétérinaire Mdzananda, justice n’a pas été totalement rendue dans le cadre de l’affaire Lily. Cela fait plus de quatre ans que Lily a été extirpée de sa tombe, et le principal responsable de cette situation n’a toujours pas purgé sa peine.

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Bien que les deux concierges aient été accusés et inculpés de cruauté envers les animaux, le proviseur de l’école a refusé d’intégrer un programme de protection animalière au curriculum de ses élèves.

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Frustrée par l’absence de punition dans son cas, la clinique l’a fait arrêter et emprisonner. S’il veut que son casier soit expurgé de cette peine, le proviseur a désormais jusqu’au 18 juillet 2015 pour mettre en place un programme d’éducation et de sensibilisation.

12

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Des années après l’incident, Lily continue d’être une source d’inspiration pour les défenseurs des droits des animaux. Et sa métamorphose a instruit bien des gens, y compris ceux qui l’avaient maltraitée. L’un des concierges regrette tellement son geste que désormais, il travaille comme volontaire à la clinique !

“Cette histoire rend hommage à la volonté et au courage de Lily, ainsi qu’au travail merveilleux de l’équipe de la clinique pour chiens et chats de Cape Town. Aujourd’hui, Lily est intelligente, obéissante, joueuse et curieuse : tout ce que devrait être un chien heureux. Son histoire est une vraie source d’inspiration.” explique Lisa Cant-Haylett, Coordinatrice de l’IFAW pour les projets d’animaux de compagnie en Afrique du Sud.

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

Photo credit: IFAW / Mdzananda Animal Clinic

L’état actuel de Lily est un véritable miracle. Elle peut désormais marcher, courir et jouer comme tout autre chien ! Malgré l’épreuve terrible qu’elle a traversée, elle est désormais une chienne heureuse et en bonne santé, qui fait aujourd’hui partie d’une famille aimante !
.

http://bridoz.com/

Maltraitance animale : Ryan Gosling presse Costco de vendre des œufs de poules en liberté après une vidéo choc


C’est épouvantable de constater comment des animaux liés à la consommation peuvent être traitées. Même si ce sont des poules pondeuses, elles auraient le droit de vivre pleinement leur vie de poule sans être entassées dans des cages et marchant sur d’autres agonisantes
Nuage

 

Maltraitance animale : Ryan Gosling presse Costco de vendre des œufs de poules en liberté après une vidéo choc

 

Michael Loccisano via Getty Images

L’acteur canadien Ryan Gosling exhorte la chaîne de distribution Costco de cesser d’encourager des fournisseurs qui maltraitent leurs poulets, après qu’une vidéo dérangeante soit devenue virale ce mois-ci.

La vidéo, mise en ligne par l’organisation The Humane Society aux États-Unis, montre les animaux des fermes Hillandale en Pennsylvanie vivant dans des minuscules cages, pondant des œufs sur des poulets morts en décomposition.

Dans une lettre ouverte au PDG Craig Jelinek, Gosling décrit le contenu du vidéo comme étant de la « cruauté aberrante » et encourage la compagnie à acheter des « produits plus humains ».

(AVERTISSEMENT : La vidéo ci-dessous contient des images bouleversantes)

Il critique aussi l’emballage « mensonger » des œufs, puisqu’on peut y voir des poules en liberté.

« Vous avez déjà éliminé les cages pour les veaux et les porcs – ne pensez-vous pas que les poulets ont droit au même traitement? » écrit-il.

Dans la vidéo, Paul Shapiro de la Humane Society explique que Costco avait promis de ne vendre que des œufs provenant de poules élevées sans cage, mais a failli à sa promesse.

La compagnie dit avoir envoyé des inspecteurs sur les lieux, mais n’aurait rien trouvé d’anormal.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

http://quebec.huffingtonpost.ca/