Le Saviez-Vous ► 7 insectes qu’on mangera dans le futur


Seriez-vous prêt à manger des insectes ? Certains peuvent se manger cru et, où cuit. Quelqu’un ne serait pas ragoutant à préparer. Par contre, tous ont de grands atouts nutritifs
Nuage

 

7 insectes qu’on mangera dans le futur

Les chapulines

Des criquets dont les Mexicains raffolent. Mangés frits, souvent avec du piment, du jus de citron et de l’ail, ils auraient un goût un peu spécial, dû au mélange amer, épicé et salé. On ne les collecte qu’à certaines périodes de l’année, notamment du printemps au début de l’automne.

Attention à bien les cuire, il paraît que si ce n’est pas le cas, des nématodes (vers) peuvent infester le corps humain. Appétissant.

La larve du ténébrion meunier

Cette image vous dit sûrement quelque chose, et pour cause, ces vers sont souvent utilisés dans des émissions de téléréalité, afin de faire souffrir un peu quelques candidats malheureux.

Le ténébrion meunier est un coléoptère, mais on le mange sous sa forme larvaire. Leur apparence peu ragoutante et leur consistance juteuse cacherait une saveur sucrée rappelant celle de la noisette. Mais pour ça, il faut les manger vivantes. Pour les moins téméraires, ces larves peuvent remplacer les lardons lorsqu’on les fait frire.

Le ver mopane

Bouillis puis séchés au soleil, parfois pendant plusieurs mois, ces vers sont une source nutritionnelle de taille: fer, potassium, sodium, calcium… Le ver mopane se trouve dans le sud de l’Afrique. Avant de le faire bouillir, il faut pincer le bout de la queue afin de vider l’insecte de ses intestins et autres matières visqueuses. Il faut également leur enlever la tête. A part ça, il devraient rehausser la saveur de vos sauces.

Les pentatomoidea

C’est une famille de punaise. En anglais, on l’appelle « stink bug » (insecte qui pue), et ce n’est pas pour rien. Les glandes situées dans leur thorax, en cas de danger, produisent un liquide nauséabond. Ça ne donne pas envie? Grillés ou trempés dans de l’eau puis séchés au soleil, ces insectes sont une source importante de nutriments: fer, potassium, phosphore.

Les termites

Pas la peine de présenter les termites, on a tous connu des constructions en bois rongées par ces insectes. On vous sert la solution sur un plateau: mangez-les. Faites-les frire et elles deviendront une excellente source de protéine.

Le charançon rouge des palmiers

Ce coléoptère se propage sur les palmiers. A côté de ça, il est considéré comme un met délicat en Asie. Cru, il serait crémeux. Cuit, il ressemblerait à du bacon.

Les vers blancs (d’Australie)

Le nom de ce vers nous vient tout droit d’Australie. Chez les aborigènes, il était un aliment de base. Leur goût varierait selon leurs habitudes culinaires (ces larves mangent du bois). Certains disent qu’elles ont un goût d’amande, d’autres de poulet ou d’œuf. Il ne nous reste plus qu’à nous faire notre propre avis.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

2 réponses à “Le Saviez-Vous ► 7 insectes qu’on mangera dans le futur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s