La tique transmet (aussi) parasites et virus


Quand on parle de tique, on pense risquer de maladie de Lyme, mais en réalité même si ces petites bestioles prennent dans leur vie qu’environ 3 repas, il y a d’autres maladies qu’ils peuvent transmettre dont certains peuvent être mortels
Nuage

La tique transmet (aussi) parasites et virus

 

Deuxième vecteur de maladies au monde après le moustique, la tique n’effectue au cours de sa vie que trois "repas" sanguins en moyenne. © SOREN FROBERG/AP/SIPA

Deuxième vecteur de maladies au monde après le moustique, la tique n’effectue au cours de sa vie que trois « repas » sanguins en moyenne. © SOREN FROBERG/AP/SIPA

Par Sylvie Riou-Milliot

Par l’intermédiaire de sa salive, la tique peut transmettre plusieurs dizaines d’agents pathogènes pour l’animal et l’homme.

 

Deuxième vecteur de maladies au monde après le moustique, la tique n’effectue au cours de sa vie que trois « repas » sanguins en moyenne. Autant d’occasions de transmettre, par l’intermédiaire de sa salive, plusieurs dizaines d’agents pathogènes pour l’animal et l’homme. Chez ce dernier, plusieurs bactéries du genre Borrelia responsables de la maladie de Lyme ont été décrites : Borrelia burgdorferi senso lato ; B. garinii ; B. afzelii….

S’y ajoute : Borrelia miyamotoi, récemment mise en évidence en France, responsable en Asie d’une maladie apparentée, une fièvre dite récurrente. Mais les tiques peuvent transmettre d’autres bactéries comme les Rickettsia ou Anaplasma, responsables de maladies émergentes (rickettsioses et anaplasmoses), des parasites Babesia etTheileria, provoquant des troubles proches de la maladie de Lyme, et même des virus.

Certains de ces derniers sont connus, comme le Flavirus, responsable d’une encéphalite, mais d’autres, encore inconnus, peuvent se révéler mortels… Ce fut notamment le cas en 2014 avec l’identification
du « Bourbon virus », un Thogotovirus, baptisé d’après le nom du comté du Kansas (États-Unis) où vivait l’unique victime connue à ce jour, un homme
de 50 ans décédé, en moins de deux semaines, à la suite de morsures de tique.

http://www.sciencesetavenir.fr/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s