États-Unis : Jeune mariée tuée par une amibe mangeuse de cerveau


Partir en vacances, profiter de la plage, c’est des journées de plaisir, mais quand un indésirable choisi d’élire domicile dans le corps d’une personne, le retour des vacances peuvent devenir un cauchemar voir mortel si la personne n’est pas soignée à temps
Nuage

États-Unis :  Jeune mariée tuée par une amibe mangeuse de cerveau

(Photo Facebook)

Koral Reef avait tout pour être heureuse. Elle venait d’épouser son mi de cœur qu’elle aimait depuis le secondaire et flottait sur un nuage, mais un parasite à la fois mystérieux et dévastateur, l’amibe mangeuse de cerveau, l’a tuée.

L’Américaine de 20 ans a commencé à se sentir mal au retour de vacances au lac Havasu en Arizona. Elle a d’abord eu des maux de tête, des raideurs au cou et de la sensibilité à la lumière, rapporteLife & Style.

Les médecins ne sachant pas exactement de quoi la jeune femme souffrait, ils ont cru que le problème pouvait venir du fait qu’elle avait cessé de prendre la pilule.

Perte de la vue

«C’est une migraine liée à l’arrêt de ses contraceptifs, ont dit les spécialistes. Ils lui ont donné des médicaments et l’ont renvoyé à la maison», a soutenu sa mère, Cybil Meister, à NBC.

La santé de Koral s’est toutefois dégradée. Un mois avant sa mort, elle a commencé à perdre la vue. Sa famille l’a conduite au centre hospitalier afin qu’elle passe une IRM (imagerie par résonance magnétique).

Les radiographies sont sans appel.

«Les médecins ne savaient pas qu’ils s’agissaient d’une amibe, mais il était possible de voir qu’un masse couvrait tout le côté droit de son cerveau et une partie gauche», se remémore sa mère.

(Photo Facebook)

Balamuthia mandrillaris

Puis, le diagnostic est tombé. Les spécialistes ont découvert qu’il s’agissait de la mortelle Balamuthia mandrillaris qui se retrouve nturellement dans l’environnement.

La mère de Koral Reef croit que l’amibe s’est infiltrée dans le corps de sa famille lors de ses baignades au lac Arizona, ce qui n’a pas été prouvé lors de tests.

La jeune Américaine est morte en octobre dernier. Depuis, sa mère surmonte son deuil en tentant de sensibiliser les gens aux dangers de l’amibe mangeuse de cerveau. Elle a pour ce faire créé une page acebook.

Le parasite est traitable si elle est soignée à temps, d’après NBC. Ce qui n’a pas été le cas pour Koral Reef. Il est donc important d’en reconnaître les symptômes. Voilà la mission de sa maman.

http://tvanouvelles.ca/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s