Épidémie de myopie chez les enfants


A part l’hérédité, la myopie semble toucher de plus en plus d’enfant partout dans le monde. L’accès aux écrans d’ordinateur, tablettes seraient devenu des ennemis pour les yeux des jeunes
Nuage

 

Épidémie de myopie chez les enfants

 

Examen chez l'optométriste

Examen chez l’optométriste Photo :  Radio-Canada

Les enfants souffrant de myopie sont deux fois plus nombreux qu’il y a 20 ans en Amérique du Nord, et ce trouble de la vision se développe de plus en plus tôt, selon plusieurs études scientifiques. La surutilisation des écrans serait en cause.

« La myopie peut sembler banale pour monsieur, madame Tout-le-monde », affirme Langis Michaud, professeur à l’École d’optométrie de l’Université de Montréal. « Là où il faut être préoccupé, c’est quand on dépasse un niveau moyen. »

Aujourd’hui, les optométristes diagnostiquent des cas de myopie dès l’âge de 6 ans, alors que dans les années 90, le problème oculaire apparaissait vers la puberté. Si rien n’est fait, on pourrait voir exploser le nombre de personnes dont le stade de myopie atteint la cécité. C’est qu’en se déclarant plus tôt, la myopie a plus de temps pour progresser avant de se stabiliser vers 22 ans.

« La préoccupation actuellement à travers le monde, c’est d’empêcher les jeunes myopes d’atteindre ce niveau où ils deviennent à risque de pathologie. »— Langis Michaud, professeur à l’École d’optométrie de l’Université de Montréal

Avoir les écrans à l’oeil

Un jeu pour tablette électronique

Un jeu pour tablette électronique Photo :  Radio-Canada

Bien que le facteur héréditaire soit une des raisons principales expliquant la myopie, les longues heures passées devant les téléviseurs, les ordinateurs, les tablettes et les téléphones intelligents contribuent au problème.

« L’écran lui-même n’émet pas de radiations nocives, précise le professeur Michaud. C’est le fait de travailler souvent et beaucoup dans des environnements qui stimulent beaucoup notre oeil à différentes distances. » L’œil se fatigue donc plus vite.

Solutions

Des médicaments ont été développés pour lutter contre la myopie. Leur utilisation n’est toutefois pas recommandée pour les enfants puisqu’il a été constaté qu’à l’arrêt de la prise des médicaments, les symptômes réapparaissaient de façon encore plus marquée.

Un verre de contact

Un verre de contact Photo :  Radio-Canada

L’utilisation de lentilles de contact, en plus d’être souvent privilégiée pour des raisons esthétiques, permet de lutter contre la myopie. Un ralentissement de 30 à 40 % de sa progression a été constaté chez certains patients.

« Le verre de contact est toujours vis-à-vis l’endroit où l’oeil regarde, donc peu importe où l’oeil se déplace, si la lentille est bien centrée, elle va toujours suivre l’oeil, explique Langis Michaud. Alors que dans une lunette, l’enfant va regarder dans différentes parties de la lunette. »

Une épidémie mondiale

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) tire la sonnette d’alarme. Si le nombre de cas de myopie est préoccupant en Amérique du Nord, il l’est encore plus en Europe et en Asie, où jusqu’à 98 % des adultes sont myopes dans certains pays.

L’OMS s’est fixé comme objectif d’éliminer, d’ici 2020, les cas de cécité évitables. Combattre la myopie fait partie de la solution. L’OMS fait également valoir que des citoyens qui voient bien demeurent actifs et peuvent ainsi contribuer à stimuler l’économie de leur pays.

http://ici.radio-canada.ca/

5 réponses à “Épidémie de myopie chez les enfants

  1. Je suis née avec une myopie qui aurait pu et dû être soignée à mon jeune âge. Petite, je pensais que c’était tout à fait normal que je vois flou avec mon oeil droit vu que ça n’a jamais été autrement pour moi (c’est congénital d’après le médecin), à environ 10 ans j’ai compris que j’étais censée voir claire avec mon oeil droit pareil qu’avec mon oeil gauche, j’en ai donc parlé à mes parents qui ne m’avaient pas cru, m’accusant d’avoir envie de mettre des lunettes comme ma copine. À 17 ans j’ai dû me rendre seule chez l’ophtalmo, et là j’ai compris mon cas. Je mets des lunettes depuis et ça ne me plait pas contrairement à ce que croyait mes parents. Je n’ai aucune chance de récupérer ma vue, mais seulement soutenir mon oeil gauche, et maintenir l’état de 4/10 stable de mon oeil droit dont je me suis toujours plaint.

    Je vous raconte ici mon histoire en espérant qu’elle puisse servir aux parents qui ne croient pas leurs petits quand ils se plaignent de quelques maux. Il vaut mieux prévenir que guérir.

  2. C’est terrible, j’espère que les parents limitent le temps sur ces appareils et que les enfants vont jouer dehors, c’est primordial… Bonne balade si tu sors avec Mlle mais fais attention de ne pas vous envoler avec ce vent… Gros bisous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s