Croyances, superstition, pourquoi une telle crédulité ?


Il y a des gens qui croient aux superstitions, aux porte-bonheur, horoscope, cartes et j’en passe, mais malgré tout, ils continuent leur vie sans trop d’influence, alors que d’autres, ces croyances peuvent devenir un vrai problème, pouvant rendre malade
Nuage

 

Croyances, superstition, pourquoi une telle crédulité ?

 

Croyances, superstition, pourquoi une telle crédulité ?

 

Croiser un chat noir porte malheur, jouer un vendredi 13 augmente vos chances de gagner, passer sous une échelle vous attirera des ennuis… ces croyances ne sont pas logiques, mais pour certains, ancrées dans leurs convictions. Pourquoi cette crédulité ? Quelles sont les origines de ces croyances ?

Les croyances ont une origine logique

Certaines superstitions, comme penser que passer sous une échelle porte malheur, possèdent une raison d’être. Si quelqu’un travaille en haut de cette échelle, vous risquez de prendre un pot de peinture sur la tête. Cette croyance est donc un élargissement d’un conseil de bon sens. Un peu comme si l’on vous disait : mettre deux doigts dans une prise, c’est dangereux. Au départ, il ne s’agit plus de croyance, mais de prévention des accidents domestiques ! La superstition est ensuite élargie, comme si notre cerveau cherchait à nous faire encore plus peur que nécessaire, afin, sans doute, de nous protéger.

Des croyances dont les origines sont des coïncidences

Vous avez mis votre robe rouge le jour de votre oral d’examen… et vous avez eu la note maximale ! Il se peut que votre cerveau décide de relier ces faits entre eux. Il décrète alors : « Cette robe rouge me porte chance ». Vous la porterez ensuite lorsque vous penserez avoir besoin de chance. C’est une superstition car votre cerveau a créé une relation entre deux éléments a priori sans rapport logique. C’est ainsi que se forment les gris-gris, les porte-bonheurs… Et après tout, pourquoi pas, puisqu’ils ont pour effet de nous rassurer. C’est positif tant que cela reste bénéfique. Avoir un porte-bonheur, c’est banal, mais attention. Se créer des rituels de plus en plus nombreux, cela peut devenir pathologique.

La croyance sert à nous rassurer

Le monde est empli de pièges, de risques, de dangers, d’accidents. Et c’est angoissant. Les croyances peuvent contribuer à nous rassurer en nous donnant l’impression que si nous faisons ce qu’il faut, nous sommes protégés. C’est faux, bien sûr, mais ce sentiment de sécurité qui nous permet de nous sentir plus libres, plus en sécurité, est précieux. C’est sans doute pour cela que même dans une société très scientifique, ces croyances et superstitions persistent.

Quand la croyance dérape

Certaines personnes ont un fonctionnement psychique capable de beaucoup plus de superstitions que la moyenne. Peut-être parce qu’elles sont angoissées. Lire leur horoscope les rassurera, un fer à cheval les protégera… Parfois, cette croyance leur gâche la vie. Comme Lucie qui a refusé de continuer sa belle relation avec son ami parce que leurs signes du zodiaque n’étaient pas faits pour s’entendre. D’autres mettent en place des rituels qui finissent par les envahir. Comme ces personnes se lavant les mains 50 fois par jour ou pensant que si elles ne récitent pas un mantra dans leur tête, il arrivera un malheur. Il s’agit alors d’un TOC, trouble obsessionnel compulsif qui est une maladie. La superstition mise en avant permet aussi parfois de camoufler une phobie, c’est-à-dire une peur panique. J’ai peur de l’ascenseur et pour cacher cette peur, je dis que ça porte malheur de prendre l’ascenseur par exemple.

Au total, s’il est normal et banal d’avoir quelques croyances rassurantes, devenir dépendant de rituels ou envahi par ses croyances peut devenir maladif.

par Dr Catherine Solano

http://www.e-sante.be/

3 réponses à “Croyances, superstition, pourquoi une telle crédulité ?

  1. Il y a des superstition logiques comme le fait de passer sous une échelles , d’autres ont une origines obscures et lointaine ….Le chiffre 13 porte malheur ou bonheur selon les cas ..? Certains disent que çà porte malheur car çà vient de la cène ( dernier repas du Christ ) où ils étaient 13 à table => souvent ( dans ma région en tous cas , être 13 à table porte malheur : Lors d’un repas festif (comme un mariage , on mets plusieurs tables pour qu’aucune n’ai 13 attablés )

    Perso , je n’ai pas de superstition , mais j’ai toujours sur moi une médaille qui m’a été offerte par une amie / Amour il y a plusieurs années de çà . D’après elle , cette médaille n’a rien de religieux ; d’ailleurs elle elle n’est pas  » commune  » : Ce n’est pas mon signe du zodiac , pas une médaille religieuse , non elle est en argent , circulaire avec en son centre une étoile à 5 branches : Deux triangles entrelacés ( difficile à décrire )
    Toujours est il que je la porte toujours ne serait ce que pour le souvenir …..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s