DÉCOUVERTE. Les plus anciennes traces de cancer sur un squelette de 4.200 ans


Le cancer est un fléau de notre époque, alors que de rares cas ont été relevés, il y a des milliers d’années. Pourquoi cette différence ? Nous vivons plus longtemps ? Notre mode de vie ? Ou les deux à la fois ?
Nuage

 

DÉCOUVERTE. Les plus anciennes traces de cancer sur un squelette de 4.200 ans

 

Vieux de 4.200 ans, le squelette de cette femme retrouvé en Egypte présente les plus anciennes traces de cancer jamais retrouvées. ©Ministère égyptien des Antiquités

Vieux de 4.200 ans, le squelette de cette femme retrouvé en Egypte présente les plus anciennes traces de cancer jamais retrouvées. ©Ministère égyptien des Antiquités

 

Par Hugo Jalinière

Des restes de 4.200 ans mis au jour dans le sud de l’Egypte ont révélé les plus anciennes traces de cancer jamais retrouvées jusqu’à présent.

 

Une équipe de chercheurs espagnols a mis au jour une momie vieille d’environ 4.200 ans présentant des traces d’un cancer du sein métastatique. Une découverte qui constitue la plus ancienne trace de cancer jamais retrouvé jusqu’à présent.

« L’examen des restes a révélé les séquelles typiques des dommages provoqués par la propagation d’un cancer du sein métastatique », a expliqué le ministre des Antiquités égyptiennes Mamdouh el-Damaty. 

Des restes découverts dans la nécropole de Qubbet el-Hawa, à l’ouest de la ville de Aswan au sud du pays, a détaillé le ministre.

Si de nos jours le cancer est bien l’une des causes principales de mortalité dans le monde, il est quasiment absent des découvertes archéologiques comparé aux traces d’autres maladies documentées par les archéologues. Une absence qui a longtemps fait penser que le cancer, véritable fléau du 21e siècle, était une pathologie spécifique à l’époque moderne.

Une idée à nouveau battue en brèche par cette découverte qui vient s’ajouter aux deux précédentes faites l’année dernière. Celle d’un squelette sibérien et d’un autre retrouvé sur le site archéologique de Amara West situé sur le Nil, au nord du Soudan. Là-aussi les analyses effectuées avaient révélé des traces de métastases très nettes.

Une des hypothèses pouvant expliquer le peu de traces de cancer retrouvées par les archéologues est que le cancer est une maladie du vieillissement. Or l’accroissement important de l’espérance de vie qui a coïncidé avec l’époque moderne a pu avoir un impact sur la forte augmentation du nombre de cancers recensés chaque année.

Les photos du squelette retrouvé au Soudan montrent très nettement les traces de la maladie :

Enterré il y a 3200 ans, le squelette Sk244-8 (c’est son nom) a été découvert dans sa position initiale par les archéologues de l’université de Durham. Trustees of the British Museum

Le squelette est le plus complet et le plus ancien découvert avec des traces évidentes de lésions cancéreuses. Trustees of the British Museum

Schéma du squelette détaillant les zones préservées ou affectées par le cancer. Les parties sombres sont celles qui sont restées saines. Les lésions ont été retrouvées dans les zones hachurées. Trustees of the British Museum

Vue générale et en détail de la clavicule gauche. Les flèches indiquent les lésions laissées par les tissus cancéreux. Trustees of the British Museum

Les lésions pathologiques relevées sur l’omoplate droite du squelette Sk244-8. Trustees of the British Museum

Les traces laissées par les métastases sont particulièrement bien visibles sur le sternum de Sk244-8. Trustees of the British Museum

Lésion destructrice située dans la 7e vertèbre thoracique. Dans le zoom, les flèches indiquent là aussi les débuts d’un reconstruction osseuse. Trustees of the British Museum

Sur ce tibia, les atteintes ont été causées post-mortem par des insectes, des coléoptères. Aucune reconstruction n’a donc pu être amorcée par l’organisme. Trustees of the British Museum

http://www.sciencesetavenir.fr/

4 réponses à “DÉCOUVERTE. Les plus anciennes traces de cancer sur un squelette de 4.200 ans

  1. Une découverte qui remet pas mal de choses en question …..On entend souvent dire que les cancers sont dus à la pollution , le tabac et l’alimentation etc…..Certaines de ces choses n’existaient pas à l’époque ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s