La recherche spatiale au secours des enfants malades


Il y a des dépenses pour les explorations spatiales qui nous semblent inutiles et un gaspillage d’argent. Cependant pour la recherche, l’espace nous ouvrent des voies exceptionnelles qui peut faire avancer à grand pas sur le plan médical
Nuage

 

La recherche spatiale au secours des enfants malades

 

ANNE CAROLINE DESPLANQUES

Les petits malades du service d’oncologie de l’hôpital Sainte-Justine pourraient bien un jour bénéficier des recherches menées par les astronautes dans l’espace.

«Moi, j’aimerais bien aller dans l’espace. Enfin peut-être, si c’est pas dangereux», souffle le petit Xavier. «Moi, j’aimerais aller sur Mars, parce qu’aucun homme n’y a mis le pied encore», renchérit Roldy, assis à côté de lui.

Les yeux pleins d’étoiles, les deux enfants hospitalisés écoutent l’astronaute Steve

MacLean venu à leur chevet leur raconter la vie en apesanteur.

« Grâce à l’apesanteur, on peut reproduire des cellules, c’est phénoménal. » – Steve MacLean, astronaute en chef de l’Agence spatiale canadienne de 2008 à 2013

Oncologie spatiale

Xavier et Roldy ne se doutent pas que les astronautes pourraient un jour changer leur vie en cultivant dans l’espace des cellules saines qui remplaceraient les cellules cancéreuses.

Pas moins de 70 des 100 premiers vols vers la Station spatiale internationale (SSI) ont donné lieu à des recherches sur le cancer.

Remèdes extraterrestres

Grâce à la plateforme de recherche en microgravité de la SSI, les astronautes peuvent cultiver des cellules qui ne subissent aucune distorsion due à la gravité. Elles sont donc identiques à celles que produit le corps humain, explique M. MacLean.

«C’est phénoménal», se réjouit l’ex-astronaute en chef de l’Agence spatiale canadienne. «La technique est encore un rêve, mais la science progresse», poursuit-il.

Déjà, la SSI a contribué à l’élaboration de différentes techniques de microencapsulation pour les remèdes contre le cancer.

Grâce à ce procédé, les molécules médicamenteuses peuvent être dirigées directement sur la tumeur. On évite donc d’irradier tout l’organe malade.

Le saviez-vous ?

 

Dans l’espace, les astronautes servent de sujets dans le cadre de certaines expériences, comme des rats de laboratoire.

La Station spatiale internationale est un immense laboratoire grand comme deux terrains de football.

En orbite autour de la Terre, la Station spatiale internationale se déplace à 8 km/seconde. Elle parcourrait la distance entre Montréal et Québec en seulement 28 secondes!

Les astronautes font le tour de la Terre en 92 minutes. En une journée, ils peuvent donc admirer 16 levers et 16 couchers du soleil.

http://www.journaldemontreal.com/

4 réponses à “La recherche spatiale au secours des enfants malades

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s