«Imaginez l’égalité»: le Conseil du statut de la femme fait réagir des enfants sur les différences hommes-femmes


Une vidéo dont des garçons et filles de différents âges parlent des stéréotypes et préjugés envers les femmes
Nuage

 

«Imaginez l’égalité»: le Conseil du statut de la femme fait réagir des enfants sur les différences hommes-femmes

 

 

Victor, quatre ans, sait qu’il y a une différence « entre les filles et les gars», mais n’arrive pas à expliquer pourquoi. D’ailleurs, il rêve d’être un papa qui va « toujours rester toujours à la maison » quand il sera grand.

Le Conseil du statut de la femme (CSF) a mis en ligne une adorable vidéo sur YouTube, jeudi, dans laquelle des enfants s’expriment sur les différences entre les femmes et les hommes dans la société.

Inspirée du concept « Kids React To », la capsule démontre que les enfants sont bien au fait des stéréotypes véhiculés par la société et des préjugés sexistes d’une autre époque.

Ils sont d’ailleurs surpris d’apprendre qu’il n’y a eu qu’une première ministre dans l’histoire du Québec.

Voyez cette vidéo réalisée en prévision de la Journée internationale des femmes, le 8 mars, ci-dessus.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Le Saviez-Vous ► Découvertes archéologiques insolites


L’archéologie est un domaine passionnant, et d’ailleurs, plusieurs sujets présentés ici ont déjà été présenté sur mon blog.
Nuage

 

Découvertes archéologiques insolites

 

En fouillant, les archéologues trouvent des trésors fascinants qui permettent d’en apprendre davantage sur les habitudes de vie des autres époques. Voici 10 découvertes archéologiques qui font réfléchir sur les comportements des humains dans le passé.

Mystérieux alignement de pierres au Pérou

 Découvertes archéologiques insolites

Parfois, les scientifiques font des découvertes partielles extraordinaires en soi, qui font partie d’un univers dont ils ne possèdent pas la clé. C’est le cas pour cet alignement de pierres d’environ 500 mètres qui mène à la pyramide de Cerro del Gentil dans le sud du Pérou. La particularité de ces deux lignes de pierres est frappante lors du solstice d’hiver.

Il y a des centaines d’années, les pierres et le soleil semblaient alignés pour encadrer la pyramide de lumière (voir la modélisation 3D ci-dessus). Jusqu’ici, les chercheurs ont trouvé une cinquantaine d’alignements semblables dans un endroit plat et sec près d’une pyramide. On croit qu’ils pourraient avoir une signification cosmologique pour ceux qui habitaient ici, mais on ne sait pas exactement pour quelles raisons ils existent.

(Crédit: Laura Griffin)

Squelettes d’un couple enterré main dans la main

Quoi de plus romantique qu’un couple qui meurt en même temps et se fait enterrer dans une double tombe main dans la main? C’est le cas de cet homme et de cette femme découverts à Cluj-Napoca, la capitale de la Transylvanie dont la double tombe remonte au Moyen Âge.

Selon Adrian Rusu, de l’Institut d’archéologie et d’histoire de l’art de Cluj-Napoca,

« C’est un mystère – et cela est rare pour ces sépultures à l’époque. Nous pouvons voir que l’homme avait subi une grave blessure qui l’a laissé avec une fracture de la hanche qui est probablement à l’origine de sa mort. En raison du fait que la jeune femme est manifestement morte en même temps et qu’elle était probablement en bonne santé, nous supposons qu’elle est morte le cœur brisé par la perte de son partenaire ».

La thèse du suicide de la femme est peu plausible, car si tel avait été le cas, comme le suicide était considéré comme un péché on ne l’aurait pas enterrée dans un lieu saint.

(Crédit : ablogabouthistory.com)

Ata

Ces restes momifiés d’une quinzaine de centimètres appartiennent-ils à un extraterrestre, un animal, un humain ou est-ce un canular? La diffusion du documentaire Sirius en avril dernier à Hollywood fait la lumière sur la véritable histoire de cette créature surnommée « Ata », découverte dans le désert d’Atacama au Chili il y a 10 ans. Les résultats obtenus montrent qu’il s’agirait d’un humain.

« C’est en tout cas plus proche de l’Homme que du chimpanzé. La créature est âgée de 6 à 8 ans. De toute évidence, elle respirait, elle mangeait et son métabolisme fonctionnait. Ce qui nous amène à nous demander quelle était sa taille à la naissance », a annoncé Garry Nolan, directeur du département des cellules souches à l’école de médecine de l’université de Stanford en Californie.

(Crédit : You Tube / Film Sirius)

L’anneau de J.R.R. Tolkien

Un anneau confectionné au 4e siècle trouvé dans un champ en 1785, près d’une ancienne ville romaine, pourrait être l’inspiration à l’origine de la rédaction de Bilbo le Hobbit et la trilogie du Seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien. Cet anneau sur lequel est gravé une représentation de la déesse Vénus et l’inscription « Senicianus vit bien en Dieu » est exposé en Angleterre. Avant la rédaction des populaires romans, un archéologue britannique a fait appel à Tolkien pour faire la lumière sur la connexion entre cet anneau et une tablette retrouvée dans un temple faisant état d’un vol et d’une malédiction.

(Crédit: Photo National Trust)

Porte des Enfers

Et si la porte des enfers était située au sud-ouest de la Turquie sur la cité antique d’Hiérapolis? Parfois la réalité dépasse la fiction et c’est peut-être ce qui s’est passé avec cette porte située à quelques pas du temple d’Apollon dont il ne reste aujourd’hui que des ruines. En regardant la reconstitution de Francesco D’Andria, responsable de l’équipe à l’origine de la découverte, on aperçoit à droite l’entrée vers les Enfers. En fait, cette porte est une faille géologique de laquelle s’échappe du dioxyde de carbone. Cette grotte est un phénomène naturel rare, mais on en retrouve d’autres ailleurs.

(Crédit : Francesco D’Andria)

Photographies de Louis Riel

On a retrouvé des photos de Louis Riel, chef du peuple métis dans les Prairies canadiennes et fondateur de la province du Manitoba, prises dans les années 1860-70 lors d’une vente aux enchères en Australie. Ces photos ont été réalisées selon la technique carte de visite brevetée à Paris en 1854.

« Il s’agirait d’un des plus anciens tirages de cette image connue qui aurait été prise par le photographe Ryder Larsen en 1869 », affirme Shelley Sweeney de l’Université du Manitoba.

(Crédit : University of Manitoba)

Cannibalisme en 1609

Les rudes hivers des années 1600 auraient contraint des gens de Jamestown en Virginie à commettre l’impensable. Lors d’une fouille, on a retrouvé des os de chevaux, de chiens et de chat consommés lors de l’hiver 1609. Plus récemment, on a découvert quelque chose de bien plus horrible que de manger un chat : une jeune anglaise d’environ 14 ans aurait servi de repas à d’autres humains.

A-t-elle été assassinée ou est-elle morte de causes naturelles? On cherche toujours la réponse et bien d’autres sur les circonstances qui ont poussé des humains à manger une humaine… Une équipe d’archéologues va poursuivre la fouille à la recherche d’autres organes qui pourraient nous aider à en apprendre davantage sur les conditions rencontrées par certains des premiers colons européens du pays.

(Crédit : ablogabouthistory.com)

Des sacrifices humains au Mexique

Les restes d’un temple récemment découvert dans la vallée d’Oaxaca, au Mexique, suggèrent que des prêtres auraient commis des sacrifices humains. On est encore loin de pouvoir prouver cette hypothèse hors de tout doute, mais les chercheurs ont découvert une dent humaine et ce qui pourrait être une partie d’un os humain dans l’une des salles du temple contenant des restes de sacrifices d’animaux. Des lames et des lances retrouvées au même endroit suggèrent que les prêtres étaient engagés dans un rituel de sacrifices des animaux. Impossible de dire avec certitude si les restes humains faisaient partie de la pratique de sacrifices ou non.

(Crédit : DNews)

Exorcisme d’un vampire

Quel est le meilleur moyen d’empêcher un vampire de mordre? Lui insérer une brique dans la bouche! Matteo Borrini se considère très chanceux d’avoir découvert un vampire lors de ses fouilles sur l’île de Lazzaretto Nuovo près de Venise. Au Moyen Âge, on croyait fermement que les vampires existaient, car on comprenait mal le processus de décomposition des corps.

Lorsque l’estomac se décompose, il libère un fluide qui peut ressembler à du sang. Ce dernier sort parfois  du nez et de la bouche du défunt. À l’époque comme on rouvrait régulièrement les tombes pour y mettre de nouveaux corps, on croyait que le liquide qui s’échappait des corps provenait des victimes des vampires. Ainsi, pour les empêcher de sévir, on leur insérait une brique dans la bouche.

(Crédit : National Geographic)

Pierres décoratives aux dents

Les rappeurs qui se croient avant-gardistes avec leurs dents en or seront surpris d’apprendre que l’ornementation des dents avec des pierres précieuses ou semi-précieuses existe chez les Amérindiens depuis environ 2 500 ans.

Des milliers de dents de la collection de l’Institut national d’anthropologie et d’histoire du Mexique ont été examinées. La plupart des dents décorées appartenaient à des hommes. Les résultats de l’étude montrent que la parure ne servait pas à différencier les classes sociales, mais tout simplement à décorer la bouche. Il s’agit là du début de la dentisterie.

(Crédit : National Geographic)

http://actualites.sympatico.ca/

L’importance de la parole pour éliminer les violences faites aux femmes


Nous sommes soi-disant des êtres sociaux et pourtant, la violence faite aux femmes est malheureusement toujours d’actualité. Dénoncer ces violences qu’elles soient sexuelles, psychologiques, demande un effort considérable à celles qui l’ont vécue, car elles se sentent plus souvent qu’autrement coupable alors qu’elles sont des victimes
Nuage

 

L’importance de la parole pour éliminer les violences faites aux femmes

 

Les violences faites aux femmes constituent l’une des plus importantes illustrations de la persistance des inégalités entre les femmes et les hommes.

Ces violences, qu’elles soient sexuelles, physiques, psychologiques ou financières, contribuent à l’oppression des femmes et réduisent certaines d’entre elles à la peur, la honte ou l’impuissance. Or, certaines femmes s’indignent face aux violences qu’elles ont subies ou que d’autres femmes ont subies. En cette Journée internationale de la femme, nous souhaitons apporter notre appui à ces femmes, tout en soulignant notre responsabilité, individuelle et collective, de prendre la parole publiquement pour l’élimination des violences faites aux femmes.

Au cours de la dernière année, des individus et des groupes ont pris la parole publiquement pour dénoncer des situations de violence, pour donner une voix aux femmes victimes ou survivantes, pour soutenir ces femmes et les organismes qui militent pour l’élimination des violences, pour faire la promotion de la non-violence, de l’égalité et de la justice sociale. Ces prises de parole publiques contribuent ainsi au changement social. En voici quelques exemples :

  • L’actrice canadienne Lucy DeCoutere et sept autres femmes ont dénoncé la violence sexuelle subie aux mains de Jian Ghomeshi, animateur vedette à la CBC;
  • Des milliers de femmes ont dénoncé, pour la première fois, des agressions sexuelles qu’elles avaient vécues dans le passé et qu’elles n’avaient jamais dénoncées (#AgressionsNonDénoncées);
  • Des centaines de militantes ont bravé le froid intense pour manifester leur indignation à l’extérieur des centres où étaient présentés les spectacles de Bill Cosby, un célèbre humoriste américain, à la suite du témoignage de nombreuses femmes victimes d’agressions sexuelles;
  • Encore cette année, des milliers de femmes ont pris la rue dans différentes villes canadiennes, pour la marche « la rue, la nuit, les femmes sans peur »;
  • Des étudiantes ont dénoncé des gestes de violence sexuelle commis par des professeurs de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et l’apparente indifférence de l’institution face à ces comportements;
  • Des femmes autochtones ont demandé, à maintes reprises, la tenue d’une commission d’enquête indépendante sur la situation des femmes autochtones tuées et disparues;
  • Des comédiennes ont présenté, encore cette année, la pièce de théâtre « Les monologues du vagin », dans le but de dénoncer les violences faites aux femmes et de recueillir des fonds pour des organismes venant en aide aux victimes et survivantes de la violence;
  • L’actrice britannique Emma Watson a livré un discours à l’ONU, sollicitant la participation des hommes dans l’élimination des violences faites aux femmes;
  • Le Groupe de travail sur l’égalité et le respect a élaboré 11 recommandations pour éliminer la violence sexuelle sur le campus de l’Université d’Ottawa;
  • Des artistes se sont réunis à Toronto pour la Conférence féministe sur les arts, mettant en lumière les différentes formes d’oppression et de violence subies par les femmes, à travers la peinture, la photographie, la vidéo ou autres performances artistiques.

Cependant, il n’est pas toujours facile de prendre la parole publiquement pour dénoncer les violences faites aux femmes, surtout dans un contexte social et politique où les discours masculinistes et anti-féministes sont particulièrement influents. Pour les femmes victimes ou survivantes, la prise de parole publique constitue une action extrêmement courageuse, qui peut engendrer des conséquences importantes sur leur sécurité, leur bien-être et leur réputation. Par ailleurs, toutes les femmes qui prennent la parole publiquement s’exposent à des attaques qui sont parfois extrêmement violentes. Parmi ces attaques, notons, entre autres, les insultes, les menaces et le harcèlement.

Malgré ces difficultés, de telles prises de parole publiques sont nécessaires. Elles soulèvent des débats, des réflexions et des discussions qui, considérant la popularité croissante des médias sociaux, peuvent rejoindre des millions d’individus et conscientiser la population générale à la problématique de la violence des hommes à l’endroit des femmes. Ces prises de parole contribuent donc au changement social, pour une société plus juste et plus égalitaire. C’est pourquoi, en cette Journée internationale des femmes, il est important de réitérer la pertinence de prendre la parole publiquement pour contrer les violences faites aux femmes et de souligner l’apport de celles et ceux qui ont osé dénoncer, individuellement ou collectivement, ces violences au cours de la dernière année.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Des chiens pisteurs pour déceler le cancer de la thyroïde


Pourquoi pas que la médecine ne ferait une pierre deux coups avec les chiens .. Si les chiens pisteurs pouvaient éduquer pour leur odorat dans des spécialités spécifique et travailler avec des spécialistes dans différent domaine de la médecine, et il pourrait faire un lien d’approche entre le médecin et le patient
Nuage

 

 

Des chiens pisteurs pour déceler le cancer de la thyroïde

 

Des chiens pisteurs pour déceler le cancer de la thyroïde

Le chien pisteur pourrait détecter à 88,2 % la présence de ce cancer. Photo Fotolia

SAN DIEGO, Californie – Des chercheurs américains affirment avoir entraîné un chien pisteur qui peut détecter à 88,2 % la présence de cancer de la thyroïde, même à un stade précoce.

Des scientifiques de l’Université d’Arkansas ont indiqué dans une étude présentée vendredi, à San Diego, en Californie, que le berger allemand Frankie pouvait reconnaître par l’odorat le cancer de la thyroïde dans des tissus obtenus de différents patients. Selon les chercheurs, Frankie est le premier chien qui peut faire la différence entre une maladie bénigne de la thyroïde et un cancer simplement en sentant l’urine des patients.

«Les procédures de diagnostic pour le cancer de la thyroïde mènent souvent à des conclusions incertaines, ce qui peut entraîner des interventions médicales inutiles, a dit le directeur de l’étude, le docteur Donald Bodenner. Les chiens pisteurs pourraient être utilisés par les médecins pour déceler la présence du cancer de la thyroïde rapidement et ainsi éviter des opérations inutiles.»

Dans leur recherche, les auteurs ont obtenu des échantillons d’urine de 34 patients lors de leur première visite à la clinique de la thyroïde affiliée à l’Université d’Arkansas. Une biopsie effectuée sur ces échantillons a indiqué que 15 patients souffraient d’un cancer, alors que 19 souffraient d’une maladie bénigne de la thyroïde.

Les échantillons ont été présentés à Frankie et dans 30 cas sur 34, le chien a indiqué le même résultat que le test médical.

http://fr.canoe.ca/

eBay L’air d’un spectacle de Kanye West vendu 60 000 $


Il faut vraiment manquer jugement pour vouloir acheter un sac du genre ‘baggies’ remplie d’air d’un spectacle. Le gars qui a mis cet air en vente, doit bien en rire, surtout s’il a pu profiter de  sa connerie
Nuage

 

eBay : L’air d’un spectacle de Kanye West vendu 60 000 $

 

TVA Nouvelles

Un sac de plastique contenant de l’air d’un spectacle du rappeur Kanye West a été mis en vente aux enchères sur eBay.

Croyez-le ou non, mais les offres sont allées jusqu’à 60 000 dollars!

Le prix de départ du sac d’air était de 5 $, lorsqu’il a été mis en vente sur le populaire site, dimanche dernier, selon le Telegraph.

Plus de 90 personnes ont tenté d’acquérir l’objet décrit simplement comme de «l’air de la tournée Yeezus de Kanye West» par l’utilisateur «Stangeedon1» de la Pennsylvanie.

Le propriétaire du sac a expliqué avoir obtenu l’air en «tenant le sac ouvert dans les airs et en le refermant», peut-on lire sur la petite annonce. Le vendeur n’a pas précisé durant quel concert l’air avait été obtenu.

La vente de ce sac d’air n’a pas manqué de faire rigoler la femme du rappeur sur Twitter.

«WOW. Il peut vraiment vendre n’importe quoi! LOL», a écrit Kim Kardashian.

L’histoire ne dit toutefois pas si le sac a bel et bien été vendu, mais le New York Daily News soutient que l’annonce a été supprimée du site d’eBay. Les enchères devaient se terminer lundi.

http://tvanouvelles.ca/

Quatre bonnes raisons de bien choisir son oreiller


Quelques notions importantes sur le choix de nos oreillers pour mieux dormir et éviter où au moins diminuer les courbatures dues aux mauvaises postures pendant le sommeil
Nuage

 

Quatre bonnes raisons de bien choisir son oreiller

 

On passe le tiers de sa vie au lit. C’est considérable, sans compter que plusieurs d’entre nous seront, un jour ou l’autre, incommodés par l’insomnie, qu’elle soit due à l’anxiété, la douleur ou des difficultés respiratoires chroniques ou passagères comme une simple toux. L’oreiller peut alors devenir un atout précieux pour favoriser un meilleur sommeil.

Voici comment bien choisir son oreiller et quatre bonnes raisons pour le faire.

L’élément principal

Quel est l’élément le plus important à considérer lorsque vient le temps de choisir un oreiller: le prix, le matériau ou les dimensions? Aucun de ces trois choix de réponses.

La première règle consiste à vous assurer que votre oreiller vous procure un maximum de confort. Le principe est plutôt simple, j’en conviens, mais beaucoup plus utile que des éléments mercantiles ou de prétendus avantages ergonomiques absolus. Duvet, latex, naturel ou synthétique, aucune étude scientifique n’a démontré la supériorité universelle d’un matériau sur un autre en terme de confort et de qualité de soutien. Installez-vous donc avec l’oreiller et fiez-vous à vous, à ce qui plaît à vos épaules, à votre dos, à votre cou et à votre tête. Pourquoi? Parce que votre corps est muni d’une quantité quasi infinie de terminaisons nerveuses qui agissent comme de petits détecteurs de tensions musculaires, ligamentaires et de positionnement. Votre cerveau reçoit donc des milliers d’informations ultra-précises, chaque seconde, et il les interprète afin de vous indiquer si l’oreiller est adéquat ou non. Notez qu’il faut quelques minutes aux articulations pour qu’elles s’adaptent à l’oreiller, notamment pendant un essai en magasin.
Raison 1: supporter le cou

Une bonne position de sommeil fait en sorte qu’on dort mieux. Votre oreiller devrait d’abord maintenir les articulations du cou dans une position neutre. Trop de flexion ou d’extension augmente le stress sur les muscles, les ligaments et les vertèbres. L’oreiller devrait donc supporter la tête et le cou, mais aussi, chez certaines personnes, une partie des épaules et le haut du dos. Pour y arriver, il est possible de mieux épouser les formes du cou en glissant sous la partie inférieure de la taie un petit rouleau fabriqué à l’aide d’une serviette (ou un autre matériau). Il est important de préciser que si votre colonne vertébrale est raide ou voûtée, la hauteur de l’oreiller devient un élément très important.

Raison 2: soulager le bas du dos

Votre posture couchée et debout devrait avoir plusieurs points en commun en matière d’alignement postural. Les douleurs articulaires nocturnes, notamment au dos et aux hanches, sont parfois causées par un mauvais alignement des jambes et des cuisses, ce qui fait en sorte que les genoux sont en contact durant plusieurs heures. Imaginez si vous passiez toute une journée, debout, dans une position où les genoux se touchent l’un et l’autre? Il vous serait évident que des tensions musculaires surviendraient rapidement. Pourtant, c’est ce qui peut se passer lorsque vous êtes couché. Or, la situation se corrige en plaçant un oreiller entre les genoux: un conseil particulièrement utile pour les femmes enceintes dont la posture change de semaine en semaine, et aussi pour les personnes dont la mobilité articulaire est réduite notamment par l’arthrose et une maladie inflammatoire.

Raison 3: contrer l’insomnie par le confort

L’insomnie se caractérise par une difficulté de s’endormir ou de rester endormi. Les causes sont souvent multiples: circonstancielles, hormonales, physiques, psychologiques, etc. L’inconfort et la douleur articulaire en font souvent partie. Aussi, l’influence insomnie-douleur est bidirectionnelle, c’est-à-dire que l’une peut agir négativement sur l’autre et faire en sorte que la situation devienne chronique. Plusieurs études ont effectivement démontré que les personnes dont le sommeil est perturbé sont plus à risque de douleur, un peu comme si leur système se fragilisait, et en retour, ces mêmes personnes éprouvent de la difficulté à bien dormir parce qu’elles peinent à se positionner correctement à cause de la douleur.

L’utilisation adéquate de l’oreiller devient alors un élément à considérer, ce qui n’empêche en rien de mettre en place une intervention plus globale, comme de réévaluer votre routine de sommeil (ex.: ce que vous faites avant d’aller au lit).

Raison 4: mieux respirer

Les articulations du cou sont à considérer quand vient le temps de réfléchir à sa position de sommeil. Bien sûr, parce qu’on y trouve de nombreux muscles, vertèbres, ligaments et autres structures impliqués dans le mouvement, mais en plus, la région du cou abrite une partie des voies respiratoires. Les personnes qui ont du mal à respirer bénéficient donc d’un meilleur positionnement au lit, comme les personnes atteintes d’emphysème et les femmes enceintes (oui, oui, encore une fois!), notamment durant les derniers trimestres de la grossesse.

L’utilisation d’un ou plusieurs oreillers permet de surélever le haut du corps et de maintenir les poumons, l’ossature et la musculature dans une position adéquate.

***

Deux mini tests concernant le cou et l’utilisation de l’oreiller

Comment déterminer la hauteur de votre oreiller ?

  1. Couchez-vous directement au sol, sur le dos.
  2. Placez un ou plusieurs livres sous votre tête jusqu’à ce que vous soyez confortable.
  3. Votre cou ne devrait pas être exagérément cambré et votre regard devrait se diriger naturellement vers le plafond (et non vers le mur derrière vous).
  4. Réajustez le nombre de livres, si nécessaire, en fonction du point 3.
  5. La hauteur des livres correspond à la hauteur idéale de votre oreiller.

Comment vérifier rapidement la mobilité de votre cou?

Si vous répondez non à l’une de ces questions, portez une attention particulière à votre position de sommeil et à l’utilisation adéquate de l’oreiller.

  1. Êtes-vous capable de regarder les étoiles ou un plafond pendant quelques minutes, sans douleurs ni tensions?
  2. Êtes-vous confortable lorsque vous vous adossez au mur, sans plier les genoux?
  3. Dans la position décrite au point 2, êtes-vous capable de maintenir la tête, le cou et les épaules détendus?
  4. Êtes-vous confortable lorsque vous êtes couché au sol, en ne mettant rien sous la tête ni les genoux?
  5. Lorsque vous ouvrez la bouche, pouvez-vous mettre trois doigts entre les dents, dans le sens de la largeur?

Pour continuer sur le thème de l’oreiller, cliquez ici pour écouter l’entrevue de Denis Fortier donnée à l’émission Les éclaireurs, à la ICI Radio-Canada Première.

Denis Fortier est physiothérapeute et l’auteur du livre Conseils d’un physio, publié aux Éditions Trécarré. Vous y trouverez une multitude de conseils, plus de 50 exercices thérapeutiques, des façons simples de diminuer vos douleurs ainsi que 10 autoévaluations qui vous permettront de mesurer notamment votre mobilité, votre force et votre souplesse

http://quebec.huffingtonpost.ca/