La satiété


Des fois, il décourageant de préparer un repas quand on sait qu’il sera englouti en quelques minutes, comme si manger était une course contre la montre. Cette façon de faire, ainsi que finir son assiette absolument, etc…, nous empêchons d’être à l’écoute de nos besoins, de notre satiété, que nous finissons en bout de ligne par trop manger
Nuage

 

La satiété

 

full

Il est important de manger lorsque vous avez faim, mais il est aussi important de réapprendre à arrêter de manger lorsque l’on n’a plus faim (que l’on a atteint la satiété).

Pour beaucoup de gens, cela est très difficile et c’est ce qui, avec le temps, leur a fait prendre du poids. Il est effectivement plus difficile de s’arrêter à satiété, ce «signal» étant beaucoup plus subtil que la faim. Je dis «signal», mais en fait il s’agit davantage d’une sensation que d’un signal. La satiété étant la disparition de la faim.

C’est votre cerveau qui vous envoi le message de la satiété, après que l’estomac ait informé votre tête de l’arrivée de la nourriture et que les hormones de digestion et les intestins aient confirmé la quantité reçue. Vos sens (goût et odorat, entre autres) contribuent aussi à cette sensation de plénitude, car lorsqu’ils sont satisfaits ils envoient à votre cerveau un message indiquant qu’ils ont eux ce qu’ils voulaient.

Vous avez donc une satiété digestive et une satiété des sens qui se coordonnent pour vous dire que vous avez reçu assez de nutriments pour l’instant et que vous pouvez arrêter de manger. La satiété ne correspond pas au «trop plein» qui vous donne envie de dormir après un repas. À ce stade, vous avez dépassé la quantité dont votre corps avait besoin. À satiété, vous devriez vous sentir léger mais satisfait et être capable de bouger sans inconfort.

hunger

Récemment, une cliente m’a expliqué la façon dont elle ressentait la satiété en la comparant à la façon dont un ballon se gonfle, et puisqu’une image vaut mille mots, j’ai cru bon de vous le partager. Au départ, le ballon est vide (ou presque), puis si on souffle afin de le remplir, il y a un stade où il commence à se distendre pour prendre de l’expansion. Ensuite, il se distend de plus en plus jusqu’à former un gros ballon.

Beaucoup de gens se remplissent l’estomac de façon comparable à comment on souffle un «gros ballon», mais en fait, la satiété se trouve justement à la limite où le ballon (estomac) commence à se distendre, juste avant de commencer à s’étirer et à pâlir (le ballon, bien entendu!).

Cette semaine, tentez de ralentir la vitesse à laquelle vous mangez pour vous aider à ressentir la satiété. Ne vous découragez pas, il se peut que vous n’arriviez pas pour l’instant à ressentir quoi que ce soit, mais soyez attentifs tout en mangeant plus lentement et ce sera déjà un bon début.

Plusieurs facteurs interfèrent avec la satiété et nous empêchent de l’écouter. L’éducation qui nous a appris à terminer son assiette pour avoir du dessert, les émotions, le fait d’être affamé, pour en nommer que quelques-uns, sont des exemples.

Marjolaine Mercier Dt.p.
Nutritionniste et étudiante en psychologie
Expert invité

http://www.soscuisine.com/

9 réponses à “La satiété

  1. Pas de problème en ce qui me concerne …..Je mange quand j’ai faim et c’est tout …Mais on me reproche ( Manu et aussi ma mère , quand je la voit ) de ne pas me nourrir comme  » il faut « ……

  2. ? Il y a un rapport entre manger à sa faim et être enrhumé ????
    En fait , c’est toujours le même problème : Je ne suis pas dans les normes alors…
    Pourtant , je suis bien comme çà ; en plus j’ai moins de malaises épileptiques …Alors….

    • pour ton age c’est environs
      7 portions fruits et légumes
      7 produits céréaliers, qui comprends pâte, pains, couscous, riz etc
      3 portions de lait ou substituts
      3 portions de viandes, et substituts genre légumineuses, tofu, noix graines ..

        • Alors, je ne me nourris pas vraiment comme il faut en effet !
          Les fruits et légumes : Environ 5 fruits par jour ,les légumes moins
          7 produits céréaliers par jours ???: Beaucoup de pain , souvent des pates parfois du riz , mais par jours ??? Impossible !
          Pas de lait , mais beaucoup de fromage , et yaourts
          3 viandes etc….. non

          • produit céréaliers ne sont pas juste des céréales comme on connait .. (on ne parle pas de ceux qui sont outragement sucrée) et du pain, ca peut etre des pitas et ce genre de trucs
            On peut entrer dans des mets anodins ..ajouter comme du germe de blé que tu peux mettre un peu partout.. boulgour, du kamut ou du quinoa c’est pas trop cher et remplace aisément le riz et peut se manger dans des salades, de l’orge dans les soupes etc ..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s