Un mois de mars froid et un printemps tardif prévu


Après un hiver froid, nous avons tous hâte d’avoir toute cette neige fondre, il semble que cela prendra plus de temps, mais le bon côté, moins d’inondations
Nuage

 

Un mois de mars froid et un printemps tardif prévu

 

MétéoMédia s'attend à ce que le printemps soit... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

MétéoMédia s’attend à ce que le printemps soit similaire à celui de l’an dernier, ce qui ne signifie pas que l’été qui vient sera comme celui de 2014.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

La Presse Canadienne

Les météorologues de MétéoMédia prévoient que le mois de mars sera froid au Québec, que l’arrivée du printemps sera tardive et qu’il sera généralement frais cette année.

Dans leur aperçu du printemps pour les mois de mars, avril et mai, ces météorologues s’attendent à ce que des Prairies jusqu’aux provinces atlantiques, le patron météo des températures froides devrait dominer jusqu’à au moins la fin mars, avec des températures sous les normales.

En avril et mai, les régions à l’ouest de l’Ontario commenceront à connaître des températures plus près ou au-dessus des normales. L’Ontario, le Québec et les provinces atlantiques continueront de subir des températures sous les normales.

Marie-Josée Grégoire, chef météorologue à MétéoMédia, s’attend à ce que le printemps soit similaire à celui de l’an dernier, ce qui ne signifie pas que l’été qui vient sera comme celui de 2014.

Les fortes accumulations de neige dans le Canada atlantique et les importants niveaux de glace autour des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent sont les causes principales d’un début tardif du printemps.

Malgré les fortes quantités de neige et de glace, les températures sous les normales prévues pourraient donner le temps au sol de dégeler et entraîner un dégel plus lent, ce qui réduirait les risques d’inondations majeures.

La Colombie-Britannique et la côte ouest du Yukon verront la tendance douce qu’ils connaissent cet hiver se poursuivre avec des températures au-dessus des normales au printemps. Les Prairies connaîtront des températures sous les normales en mars, mais constateront une remontée près des normales en avril et en mai.

http://www.lapresse.ca/

3 réponses à “Un mois de mars froid et un printemps tardif prévu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s