Antibes : une ado et sa mère piègent un prédateur sexuel sur Facebook


Une belle complicité entre la mère et l’adolescente pour arrêter un prédateur sexuel. Les réseaux sociaux sont des endroits risqués pour nos jeunes, mais la réaction de la mère a permis que ce prédateur de se retrouver non pas avec sa fille, mais des policiers
Nuage

 

Antibes : une ado et sa mère piègent un prédateur sexuel sur Facebook

 

L'homme, âgé de 28 ans, avait abordé la jeune fille de moins de 14 ans dans jeudi soir sur Facebook en lui demandant si elle n'avait "pas  envie de sortir avec un vrai mec".

L’homme, âgé de 28 ans, avait abordé la jeune fille de moins de 14 ans dans jeudi soir sur Facebook en lui demandant si elle n’avait « pas envie de sortir avec un vrai mec ».Photo : AFP/LOIC VENANCE

FACEBOOK – Abordée sur Internet par un homme de 28 ans qui lui proposait un rendez-vous, une jeune Antiboise de 14 ans, aidée de sa mère, lui a tendu un piège. Le prédateur sexuel a été arrêté par la police vendredi matin.

Jeune mais déjà très mature. Une jeune fille âgée de moins de 14 ans a fait arrêter, vendredi, un prédateur sexuel à Antibes. L’homme, âgé de 28 ans et résidant à Cannes, l’avait abordé dans la soirée de la veille sur Facebook en lui demandant si elle n’avait « pas envie de sortir avec un vrai mec ».

Effrayée, l’adolescente lui répond qu’elle « ne parle pas avec des inconnus », avant de lui dire « au revoir et à jamais », quelques lignes plus loin, rapporte Nice-Matin. Mais elle ne s’arrête pas là et a aussi le bon réflexe d’en parler à sa mère, à son retour du travail.

« Tu me plais de plus en plus même si tu es petite »

Celle-ci, bien décidée à ne pas laisser un individu dangereux en liberté, reprend la discussion avec lui afin de vérifier ses intentions et prévient la police.

« Je ne voulais pas qu’il s’en prenne à une autre. Ou qu’un jour, il rencontre par hasard ma fille dans la rue…, a-t-elle confié au quotidien local. Si ma fille ne m’en avait pas parlé ou si elle était fragile… Elle aurait pu se faire violer. Ou même enlever. Et je ne l’aurais plus jamais revue. »

Pendant deux heures, elle échange donc avec l’homme de 28 ans en se faisant passer pour sa fille dont l’âge ne semble pas effrayer l’individu. Celui-ci lâche à peine un « oups ! » à son annonce et continue de draguer « l’adolescente ».

 « Tu es très belle… Tu me plais de plus en plus même si tu es petite… », écrit-il.

Il va jusqu’à lui proposer un rendez-vous :

 « J’ai envie de te voir un jour. Envie de me balader avec toi […] Ça te dit demain soir? »

Le rendez-vous tourne à l’arrestation

Le rendez-vous pris pour vendredi matin, 10 heures, au McDonal’s situé dans le centre commercial de Carrefour au nord d’Antibes, le prédateur sexuel donne ses dernières instructions à celle qu’il croit être sa victime :

« Je mets mes clignotants et tu montes directement… Ne me déçois pas. Ok mon bébé? […] C’est la première fois de ma vie que je fais ça. C’est fou, j’ai envie de t’embrasser, de te serrer dans les bras, de sentir ton odeur et de regarder tes yeux. »

C’est bien l’adolescente qui se rend le lendemain matin au centre commercial mais elle est suivie de près par sa mère et des policiers d’Antibes. « Terrorisée », comme elle le confiera plus tard à Nice-Matin, elle s’installe à une table sur la terrasse du fast-food et attend l’homme de 28 ans. Mais au lieu de monter dans sa voiture, elle s’enfuit pour laisser place à la police qui l’arrête immédiatement et l’embarque pour le commissariat de la ville. Soulagées, la mère et la fille ont pu mettre un terme à ce cauchemar.

http://www.metronews.fr/

3 réponses à “Antibes : une ado et sa mère piègent un prédateur sexuel sur Facebook

  1. Bel exemple de confiance entre la fille et la mère ..Et aussi , l’astuce de cette dernière est géniale ! Il y a trop de gars de ce genre sur les réseaux sociaux ….Pas assez surveillés…
    F.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s