Paris : Sous le Monoprix, on a retrouvé 200 squelettes


 

On trouve de tout dans un supermarché, même des squelettes. Faut dire qu’avant la zone était un cimetière d’un hôpital, sauf que lors des rénovations du magasin, ils ont été surpris d’avoir découvert une fosse commune
Nuage

 

Paris : Sous le Monoprix, on a retrouvé 200 squelettes

 

Il reste encore une couche de fosse commune à explorer, selon l'archéologue Isabelle Abadie, laissant présager de nouvelles découvertes

Il reste encore une couche de fosse commune à explorer, selon l’archéologue Isabelle Abadie, laissant présager de nouvelles découvertesPhoto : Denis Gliksman / Facebook – Inrap

DECOUVERTE – Appartenant vraisemblablement à des victimes de la peste ou d’une famine, 200 squelettes ont été retrouvés sous un supermarché parisien. Il y a quelques siècles, le lieu faisait office de fosses communes.

Etrange découverte en plein coeur de Paris. Sous un supermarché du 2eme arrondissement, plus de 200 squelettes disposés soigneusement dans des fosses communes ont été mis au jour ce vendredi par des archéologues. Sont-ils morts de la peste? Décédés à cause d’une famine? Les spécialistes s’interrogent car les défunts semblent avoir succombé en masse.

Depuis début janvier et jusqu’en mars 2015, une équipe de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) mène des fouilles sous le Monoprix Réaumur-Sébastopol, boulevard Sébastopol. À cet endroit, on sait que se trouvait le cimetière de l’Hôpital de la Trinité fondé au 12e siècle et détruit à la fin du 18e.

Fosses communes

« Dans le cadre du réaménagement du magasin, nous avons décidé de supprimer un promontoire qui se trouvait au deuxième sous-sol, ce qui a déclenché des fouilles préventives », explique Pascal Roy, directeur du magasin. « Nous nous attendions à ce qu’il reste quelques ossements dans la mesure où cela avait été un cimetière mais pas à trouver des fosses communes », ajoute-t-il.

Plus de 200 squelettes découverts sous un Monoprix à Paris Denis Gliksman  /  Inrap

Au moment de la désaffection du cimetière, les restes des défunts avaient été transférés en partie aux Catacombes de Paris où ils sont toujours.

« Mais apparemment, le travail n’a pas été bien fait », note l’archéologue Isabelle Abadie, qui dirige les fouilles. « C’est la première fois qu’un cimetière hospitalier est fouillé à Paris », souligne-t-elle en rappelant qu’on en a déjà trouvé à Marseille et Troyes notamment.

Nouvelles découvertes probables

Á ce jour, sur la zone de 100 m2 qui fait l’objet de recherches, huit fosses communes ont été découvertes. Sept d’entre elles comptent entre cinq et vingt individus, déposés sur deux à cinq niveaux.

La huitième fosse, la plus impressionnante, a permis de découvrir plus de 150 squelettes, disposés sur plusieurs niveaux.

« Mais il reste encore une autre couche en dessous… », indique encore Isabelle Abadie, laissant présager de nouvelles probables découvertes.

http://www.metronews.fr/

4 réponses à “Paris : Sous le Monoprix, on a retrouvé 200 squelettes

    • surement amener des curieux .. mais peut -etre que certains auront peur vue que c’est un ancien cimetière Pourtant les vieilles villes doivent surement marcher sur des morts sans le savoir

  1. C’est ce que je pense aussi , certains ne viendront plus , d’autres viendront par curiosité …..Il est sur que de nombreux cimetières , fosses communes se trouvent sous les villes un peu partout ….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s