Les choses inutiles


Nous vivons dans le superflu, et pourtant, toutes ces choses qu’on pense avoir besoin restent dans le fonds des placards ou trainent ici et là. La simplicité volontaire serait sans doute la meilleure option
Nuage

 

 

Les choses inutiles

 

 

Songeons à la multiplication des objets inutiles et rappelons-nous de la réaction de Socrate qui se serait écrié en entrant dans une boutique :  » Que de choses dont je n’aurai jamais besoin ! «  que dirait-il aujourd’hui en entrant dans un supermarché ?


livre « Mon utopie »
Albert Jacquard

Cet enfant sans-abri était en train de geler sur place, et personne ne s’en inquiétait.


De plus en plus, on voit des expériences sociales sur notre comportement sur des sujets divers. Le terme de la pauvreté, des sans-abris est souvent choisi pour nous confronter à notre comportement trop souvent inhumain. Cette vidéo est choquante, il y a des gens qui se sont arrêté pour regarder ce jeune garçon sans rien faire … Sauf un, et pas n’importe qui !! Une bonne leçon
Nuage

 

Cet enfant sans-abri était en train de geler sur place, et personne ne s’en inquiétait.

 

Dans notre monde contemporain, le nombre de sans-abris est chaque minute de plus en plus important. Et lorsque des parents perdent leur emploi, leurs enfants sont de plus en plus nombreux à être abandonnés, et laissés dans la rue pour y faire la manche. À mesure que leur vie se complique, ils perdent leurs amis, jusqu’à ce qu’ils finissent seuls, à devoir se nourrir sans le moindre argent.

Les personnes aisées ont tendance à ignorer les sans-abris, quelle que soit la décrépitude de leur apparence. Ces personnes ignorent ce que ça fait d’être pauvre et, comme ces sans-abris, d’avoir touché le fond. Et donc il ne reste plus, pour aider et réconforter les sans-abris, que d’autres personnes dans la même situation qu’eux.

Dans le cadre de cette expérience sociale, un enfant a été laissé seul, dehors, par des températures glaciales. Pour seul vêtement, il n’avait qu’une chemise, et un sac-poubelle pour tenter de se protéger du vent polaire. Pendant deux heures, les gens sont passés près de lui sans même lui jeter le moindre coup d’œil. Et puis un homme s’est approché. Bien qu’il soit lui aussi sans-abri, il a donné sa veste au garçon, et l’a réconforté de quelques mots que l’enfant n’oubliera probablement jamais.

http://bridoz.com/

Le Saviez-Vous ► LE TOP DES SUPERSTITIONS ÉTRANGES


Je ne suis pas du tout superstitieuse, un vendredi 13, un chat noir ne m’a jamais fait peur. Cependant, il est quand même curieux de voir que des gens croient à d’autres superstitions qui sont moins connu par nous
Nuage

 

LE TOP DES SUPERSTITIONS ÉTRANGES

 

chat noir

par Henri Michaud

Superstitieux vous? Allez, il y a sûrement quelques éléments qui vous dérangent. Et, parmi ces superstitions « populaires », certaines semblent bien étranges.

Vendredi 13

Vendredi 13

 On dit que, si 13 personnes sont réunies à table, l’une d’elles mourra dans l’année. Même la loterie italienne a supprimé le 13 de sa liste de chiffres « chanceux ». Et de nombreux édifices ne comptent pas de 13e étage. Adam aurait même croqué dans la pomme un vendredi 13. Êtes-vous paraskevidékatriaphobe (peur du vendredi 13)? Pour conjurer le mauvais sort, mangez des crêpes ce jour-là…

Les chats noirs

chat noir

Pauvres félins. Certains doivent se sentir délaissés, surtout ceux à la robe noire. Cette crainte de voir un chat noir traverser un chemin, une allée, remonte au Moyen-Âge. Elle est même à l’origine d’une véritable chasse aux sorcières qui a fait des milliers de morts. En fait, les chats, qui proliféraient dans les villes, étaient nourris par des femmes pauvres et solitaires… qui furent vite qualifiées de sorcières et conduites au bûcher, avec leurs chats noirs. Pas de chance!

Chez les sportifs

Les caleçons chanceux

Formule 1
Imaginez passer une fin de semaine complète sans changer de sous-vêtements… C’est le lot de quelques pilotes de course. Le pilote de F1, Felipe Massa, ne change pas de caleçon si la course, ou la séance de qualification du jour se passe bien. Et il le conservera jusqu’au prochain pépin. Heureusement, il est seul dans son cockpit.

La barbe des séries

Une autre superstition, celle-là dans la Ligue nationale de Hockey, veut que les joueurs qui participent aux éliminatoires ne se rasent pas. Selon certains, cette « tradition » remonte aux années 70 alors que la défunte AMH, plus permissive, laissait les joueurs libres de porter la barbe. D’autres attribuent la pilosité des joueurs au Suédois Björn Borg qui, en 1976, a décidé de se laisser pousser la barge jusqu’à ce qu’il soit éliminé du tournoi de Wimbledon (Angleterre). Et il est reparti avec les grands honneurs.

À la maison

Congé de vaisselle!

vaisselle
Moins connue celle-là, elle n’en demeure pas moins observée dans plusieurs pays. Saviez-vous que faire la vaisselle ou laver ses vêtements le jour de l’An provoquerait le décès d’un proche durant l’année qui s’amorce? Pas étonnant que les restaurants, du moins ceux qui sont ouverts, soient bondés. D’autres vont plus loin… Ils refusent de prendre une douche pour éviter la perte d’un être cher.

Sept ans de malheur

miroir brisé

Briser un miroir vous procure sept ans de malheur. Voilà une superstition qui a la couenne dure. Elle remonte à l’Antiquité. Vers 400 ans avant J.-C., les Grecs utilisaient des cruches de grès remplies d’eau pour se regarder… Or, si l’une des cruches glissait ou se brisait, cette personne n’avait plus d’avenir… Ce n’est que 500 ans plus tard que les Romains ont déterminé que le bris d’un miroir provoquait sept années de malheur. Chanceux, à vos marteaux!

Rangez vos parapluies!

parapluie antiquité

Ouvrir un parapluie dans une résidence est une insulte au dieu Soleil, croyaient les Égyptiens de l’Antiquité. Les parapluies s’inspiraient de la position de la déesse Nut dont le corps arqué, dit-on, protégeait la Terre. Et, s’il faisait soleil, c’était un sacrilège d’entrer dans l’ombre d’une ombrelle ou d’un parapluie. Et cette superstition est encore bien vivante aujourd’hui, un peu partout dans le monde. Toutefois, si votre toit coule…

Auto souillée, richesse assurée!

Saviez-vous qu’en Russie, si vous, votre automobile ou votre terrain est souillé par de la fiente d’oiseaux, c’est un signe de richesse et de bonne chance. Or, comme les oiseaux se « soulagent » sans regarder où tombera la fiente, il y a fort à parier que vous serez chanceux, ou riche, toute votre vie. Regardez dans votre porte-monnaie, au cas où.

Pipi interdit!

signe interdit d'uriner

Jadis, au Cachemire, on croyait que l’urine portait malheur. Donc, uriner volontairement sur son terrain était passible de condamnation à mort. En effet, le propriétaire d’un logement qui urinait sur sa propriété était immédiatement immolé. Et si un individu devait soulager une envie pressante, il devait s’excuser sincèrement et payer un devin pour qu’il purifie les lieux. Dans le cas contraire, les habitants faisaient un trou dans le logement, en extirpaient le coupable et le tuaient sur le champ. Ouf… heureusement que cette superstition est disparue!

Sauvons les araignées!

araignée

Tuer une araignée qui est entrée dans votre maison entrainera des problèmes financiers. Mais des Québécois ont trouvé un moyen de conjurer ce sort. Ils s’emparent délicatement de l’intruse et la déposent à l’extérieur en lui confiant une mission précise : « Va me chercher de l’argent! » Toutefois, personne n’a vu l’araignée revenir avec une liasse de billets entre les pattes.

http://www.canald.com/

Peut-on réellement «mourir de peur»?


Dans la majorité des cas, on ne meurt pas de peur, mais dans des rares cas, certaines personnes sont à risque
Nuage

 

 

Peut-on réellement «mourir de peur»?

 

Peut-on réellement «mourir de peur»?

Capture d’é

C’est une expression utilisée très souvent: «mourir de peur». Mais cela peut-il réellement se produire? Si l’on se penche sur les cas médicaux, plusieurs semblent déjà apporter une réponse positive à cette question. En 2014 par exemple, une adolescente américaine de 16 ans est décédée d’une crise cardiaque alors qu’elle visitait une maison hantée.

Néanmoins, cela ne touche en fait que les personnes à risque. Dans le cas de la jeune Américaine, il s’est avéré que son coeur présentait une malformation rare.

«C’est une réalité médicale, quand on n’a pas de maladie cardiaque… Quand on est en bonne santé, on ne meurt pas de peur,» expliquait le professeur Antoine Pelissolo sur le plateau du Magazine de la santé.

MAIS COMMENT UN SENTIMENT PEUT-IL AGIR SUR NOTRE CORPS?

Trop d’adrénaline tue. La peur trouve ses racines dans une menace présupposée que nous associons à  une chose ou une situation. Face à  ce danger potentiel, le corps à  une réaction instinctive: la réponse «combat-fuite», un mécanisme protecteur. L’hormone appelée adrénaline est produite en grande quantité et distribuée dans tout l’organisme. Elle va accélérer le rythme cardiaque, permettre aux muscles de se contracter, et même stopper la digestion. Le but: se préparer à  affronter, ou fuir, le danger imminent.

L’adrénaline, cependant, devient toxique à  trop haute dose. Elle peut endommager les poumons, les reins, le foie, et surtout le coeur. Si l’hormone afflue sans cesse et en grande quantité jusqu’à  un muscle cardiaque fatigué, celui-ci ne peut pas suivre. Au final, le rythme des battements du coeur se dérègle et devient anormal. C’est-à -dire incapable de maintenir une personne en vie: alors, on peut soudainement mourir de peur.

Et la terreur n’est pas le seul sentiment qui peut influencer le coeur. Un stress émotionnel violent peut entraîner une anomalie de la contraction cardiaque qui peut être majeure: on parle de syndrome de takotsubo ou «syndrome du coeur brisé». Si le coeur retrouve en général un rythme normal au bout de 5 à  6 jours, les médecins estiment tout de même que 5 à  10 % des victimes du syndrome de takotsubo en meurent.

http://fr.canoe.ca/

Des OVNI en file indienne dans le ciel russe ??


Des OVNI ? Hum ! Je suis très septique, je pencherais plus pour des avions.
Nuage

 

Des OVNI en file indienne dans le ciel russe ??

Ces mystérieux tirets blancs passionnent les ufologues. [Capture d’écran Youtube]

Des séries de pointillés lumineux évoluant dans le ciel de Russie. C’est la vidéo saisissante qui a été récemment postée sur Youtube et qui passionne le petit monde des ufologues.

Mise en ligne le 18 février, une vidéo circule sur Internet et relance les hypothèses les plus diverses sur l’existence des OVNI. Les images auraient été tournées dans la région de Vladivostok, en Russie.

On peut y observer des petits traits d’apparence lumineuse et claire, évoluant dans un ciel limpide, soit en se suivant de manière parfaitement linéaire, soit en suivant des courbes avec une grande régularité. De nombreux témoins ont pris par ailleurs des photos de l’événement.

Régularité parfaite

Toutes les images ne sont pas aussi nettes. Il peut survenir que la netteté des « pointillés » s’estombent et laisse place à ce qui ressemble davantage à des fumerolles, telles qu’on peut les observer dans les « chemtrails ».

De nombreuses hypothèses circulent : trainées laissées par des avions, exercices militaires, leurres magnétiques. Mais pour beaucoup, cela ne fait aucun doute : il s’agit bien là d’authentiques OVNI.

http://www.directmatin.fr/

Le chien voit grâce à son odorat, même ce que nous nous ne voyons pas


C’est bien connu que les chiens ont un odorat très développé. L’être humain aurait du nez, s’il se concentrait sur ce qu’il sent et il réussirait même à capté les émotions d’une personne juste par l’odeur
Nuage

 

Le chien voit grâce à son odorat, même ce que nous nous ne voyons pas

 

<a href="https://www.flickr.com/photos/8058853@N06/6053652632">My life as a dog</a> / Helgi Halldórsson via Flickr CC <a href="https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/">Licence By</a>

My life as a dog / Helgi Halldórsson via Flickr CC Licence By

Repéré par Myriam Lebret

Nous savons déjà qu’un chien peut détecter certains cancers grâce à son odorat. Mais saviez-vous qu’il peut «voir» grâce à sa truffe?

Dans une vidéo pour les conférences TED repérée par Brain Pickings, Alexandra Horowitz, spécialiste en sciences cognitives, explique en quoi l’odorat du chien lui permet de voir des choses invisibles pour l’homme.

La scientifique explique:

«Non seulement nous ne sommes pas toujours en train d’utiliser notre odorat, mais lorsque nous l’utilisons, c’est souvent parce qu’on sent une bonne ou une mauvaise odeur: il s’agit rarement d’une simple source d’information. Les odeurs que nous percevons la plupart du temps sont soit agréables soit répugnantes, très peu ont un caractère aussi neutre que notre vision… de même que nous voyons le monde, le chien le sent.»

L’odorat est un sens si important pour le chien que l’air se sépare en deux branches dans sa truffe: l’une pour respirer, l’autre pour sentir. La sensibilité de sa truffe lui permet non seulement de savoir ce qu’il y a autour de lui mais aussi de percevoir les mouvements, ou encore de faire la différence entre un ami et un ennemi. Il faut dire que la truffe d’un chien compte entre 2.000 et 3.000 millions de capteurs, contre 6 millions chez l’homme.

Plus impressionnant encore, le nez du chien l’aide à voir des choses qui nous sont parfaitement invisibles: il détecte ce qui a eu lieu plus tôt (la voiture garée à un emplacement quelques minutes plus tôt par exemple) et ce qui n’est pas encore arrivé (une personne qui tourne au coin de la rue).

Pour Alexandra Horowitz:

«Nous sommes peut-être capables de remarquer que quelqu’un a ajouté une cuillère de sucre à notre café, mais le chien peut détecter cette cuillère de sucre dans l’équivalent de deux piscines olympiques.»

Pourtant, en 2011, nous vous expliquions que les humains n’ont pas un si mauvais odorat que ce que l’on voudrait nous faire croire (sans vouloir vexer le meilleur ami de l’homme, bien sûr). En effet, plusieurs études ont montré que notre sens de l’odorat peut affecter nos décisions, nous permettre de détecter l’état émotionnel des gens, et qu’il nous est possible de reconnaître certaines odeurs très diluées, comme quelques gouttes d’éthanethiol dans l’équivalent d’une piscine olympique d’eau.

http://www.slate.fr/

Deux soeurs siamoises survivent à une opération très risquée pour les séparer


Il y a quelques années ce genre de chirurgie auraient été impossible à faire, vue qu’en plus de séparer les deux soeurs,, il fallait penser aux organes qu’elles partageaient. C’est une grande victoire que si tout va bien, ces jumelles auront plus de chance de survie
Nuage

Deux soeurs siamoises survivent à une opération très risquée pour les séparer

 

FacebookTwitter

Publié par Laure Gautherin

Après être nées, attachées l’une à l’autre par le ventre et partageant plusieurs organes vitaux, deux petites Américaines ont pu être séparées lors d’une longue opération, dangereuse, mais réussie.

Les petites Knatalye Hope et Adeline Faith Mata sont de véritables petits miracles à la fois de la nature et de la médecine moderne. Venues au monde en avril dernier au Texas, elles étaient siamoises, attachées face à face par la poitrine et l’abdomen. A la naissance, les médecins ont pu constater qu’en plus d’être joints par la peau, les deux bébés partageaient aussi plusieurs organes vitaux (poumons, foie, intestin, colon, diaphragme et sac péricardique, la fibre qui enveloppe le coeur, l’aorte et l’artère pulmonaire) ce qui rendait inenvisageable toute intervention chirurgicale visant à les séparer. Et pourtant !

Après des mois d’évaluation, de préparation et afin de maximiser leur chance de survie, les deux soeurs ont finalement été opérées au Texas Children’s Hospital il y a une semaine. Une grande première, soldée par une grande réussite. Pendant près de 26 heures, une équipe constituée de 12 chirurgiens, 6 anesthésistes et 8 infirmiers en chirurgie a minutieusement détaché les bébés, reconstituant à chacun son organisme interne.

Pour être sûrs de ne commettre aucune erreur et s’entraîner, les médecins avaient fait reproduire les organes des nourrissons en 3D et les avaient méticuleusement étudiés. Plusieurs opérations avaient également été nécessaires pour préparer Hope et Faith et surtout leur peau, insuffisamment étirée pour les couvrir toutes les deux une fois séparées.

Alors que les deux bébés sont aujourd’hui en soins intensifs, en train de se remettre de l’opération et que leur corps apprend à vivre seul, leur parents Elysee et John Eric que l’espoir ont aidés à croire à cette intervention malgré les risques sont au comble du bonheur.

« Je ne pourrais jamais assez remercié les chirurgiens d’avoir donné une chance à mes filles d’avoir une vie séparées, déclare-t-elle à abc news bouleversée. Nous savons à quel point cette opération a été longue et a demandé de la préparation. »

​Pour être au plus près de ses filles, elle avait préféré emménager temporairement dans un camping car, garé non loin de l’hôpital.

« Nous voulons également exprimer notre gratitude envers toutes ces personnes qui nous ont soutenus et ont prié pour nous pendant ces 10 mois. »

Avant que Hope et Faith ne puissent rentrer chez elles auprès de leurs parents et de leur  petit frère Azariah, elles devront encore subir plusieurs opérations et attendre d’être parfaitement rétablies.

http://www.aufeminin.com/