La confiance


Sans confiance, il est difficile d’établir des liens solides dans un couple ou avec des amis. Si nous voulons avoir confiance aux autres, il faut aussi que les autres puissent nous faire confiance
Nuage

 

La confiance

 

La confiance est une des clés nécessaires et importantes dans la construction d’une relation, qu’elle soit amoureuse ou amicale. Trahir cette confiance, c’est envoyer la relation à l’échafaud.

Emmanuel Bodin

Cet homme se croyait sur le point d’être dévoré vivant


Être photographe en milieu naturel n’est pas sans danger. Il faut être prudent, mais quelque fois, les situations sont très périlleuses. Ce photographe aurait pu servir de repas à un animal de mer dans un milieu que le froid est maitre. Pourtant, l’animal semble prendre en pitié ce drôle d’animal a deux pattes
Nuage

 

Cet homme se croyait sur le point d’être dévoré vivant

leopard des mers 1

Paul Nicklen, photographe pour le National Geographic, est réputé pour ses superbes photos naturelles, comme ci-dessous

leopard des mers 2leopard des mers 3leopard des mers 4

Envoyé prendre des photos en Antarctique, Nicklen n’hésita pas un seul instant.

leopard des mers 5

Dès son arrivée, Paul choisit ainsi de prendre en photo les nombreux phoques présents. Dès qu’il fut dans l’eau, cependant, un léopard des mers colossal s’approcha de lui.

leopard des mers 6

Initialement, Paul était certain que l’animal allait l’attaquer et qu’il n’allait pas survivre à cette rencontre. Mais plutôt que de s’éloigner rapidement en nageant, Paul décida d’attendre (en tremblant) que l’animal s’approche, avant de décider de la suite des opérations.

leopard des mers 7

Ce qui se produisit alors surprit totalement Paul.

leopard des mers 8

Car visiblement, le léopard de mer avait pris le photographe en pitié, peut-être persuadé qu’il était une créature bizarre et sans défense, à la recherche de nourriture.

leopard des mers 9

Et celui-ci lui apporta donc à manger. Paul, bien entendu, refusa cette offre.

leopard des mers 10

Pendant les quatre jours passés par Paul dans les parages, l’animal ne cessa pourtant de lui apporter de la nourriture, espérant probablement éviter à cette pauvre créature humaine de mourir de faim.

leopard des mers 11

http://bridoz.com/

Truc Express ► 3 façons pratiques et inusitées d’utiliser le rince-bouche!


Le rince-bouche pourrait être utile pour autre chose que l’hygiène dentaire. Il pourrait être utilisé pour la lessive, les pellicules, ou des champignons sur les plantes
Nuage

 

3 façons pratiques et inusitées d’utiliser le rince-bouche!

 

Vous avez probablement tous et toutes une bouteille de rince-bouche à la maison et vous n’avez probablement jamais pensé vous servir de ce liquide rafraîchissant pour autre chose que vous nettoyer les dents.

Eh bien, voici la révélation du jour: le rince-bouche à des utilités très efficaces et bien méconnues!

1. Pour la lessive:

3-utilisations-du-rince-bouche-lessive-odeur

Les mauvaises odeurs tenaces sur les vêtements sont parfois très difficiles à faire disparaître. Elles s’atténuent au lavage, mais on ne peut s’en débarrasser. Eh bien, ces mauvaises odeurs, sont souvent d’origine bactérienne. Pour remédier à ce problème, ajoutez une dose de rince-bouche à votre détergent habituel avant de faire partir la machine. Les vêtements seront donc bien propres et libres de toutes bactéries! Un truc génial pour nettoyer les vêtements et couvertures à la maison suite à une épidémie de gastro ou grippe à la maison ou à la garderie!

 

2. Pour les cheveux:

 Si vous avez tendance à faire des pellicules, nous avons une solution un peu bizarre, mais efficace pour votre cuir chevelu! Utilisez un rince-bouche contenant de l’alcool  pour vous rincer les cheveux après vous les être lavés avec votre shampoing habituel. Donc, appliquez dans l’ordre: Shampoing – Rince-Bouche – Revitalisant doux, en prenant soin de rincer après chaque étape. Si vous faites ceci une fois par semaine, vous devriez pouvoir observer bien vite des résultats!

3. Pour les plantes en pot:

3-utilisations-du-rince-bouche-plante-vaporisateur

Si vous avez remarqué que vos plantes souffraient de la présence de champignon, voici la solution! Dans un flacon vaporisateur, mélangez une dose de rince-bouche avec 3 fois le même volume d’eau. Brassez le liquide et vaporisez le sur la plante pour la débarrasser de ces satanés champignons!

 

http://www.trucsetbricolages.com/

Hong Kong: une fillette naît enceinte de jumeaux


Une anomalie bizarre lors d’une grossesse, mais qui n’est pas un cas isolé quoique très rare. Heureusement, que la médecine moderne peut réagir pour régler le problème, qui espèrons-le, donnera une vie normale à l’enfant
Nuage

 

Hong Kong: une fillette naît enceinte de jumeaux

 

Hong Kong: une fillette naît enceinte de jumeaux

Le nouveau-né portait dans son ventre deux fœtus. Photos Fotolia et Hong Kong Medical Journa

HONG KONG, Chine – Des médecins de Hong Kong ont découvert des fœtus de jumeaux dans le ventre d’un bébé fille qui venait de naître.

Le nouveau-né, qui a vu le jour en Chine continentale, portait dans son ventre deux fœtus comportant chacun leurs quatre membres, la cage thoracique, les intestins, du tissu cérébral, une colonne vertébrale et la peau, a rapporté le Hong Kong Medical Journal.

«Il était presque impossible de détecter cette anomalie lors de la grossesse de la mère. Les fœtus à l’intérieur du bébé étaient vraiment trop petits», a expliqué le Dr Yu Kai-man de l’Université chinoise de Hong Kong.

Les fœtus étaient âgés de 10 semaines et étaient reliés par un cordon ombilical à ce qui semblait être un début de placenta. Les chirurgiens ont retiré les fœtus du ventre du bébé lorsqu’elle celle-ci a eu trois semaines.

C’est lors d’une échographie durant la grossesse de la mère du bébé en 2010 que l’on a repéré une masse inhabituelle. Après l’accouchement, on a constaté qu’il s’agissait d’un cas rare de fœtus in fœtus, une anomalie du développement de l’embryon au cours de laquelle un fœtus se retrouve inclus dans le corps du bébé à naître.

«Vu qu’il est impossible que cette enfant soit à l’origine de leur conception, la fécondation est à attribuer à ses parents. Ces fœtus de jumeaux se sont greffés au fœtus de leur grande sœur et se sont développés à la mauvaise place.»

Le phénomène de fœtus in foetu a été rapporté environ 200 fois dans le monde. Le cas se présenterait environ une fois sur 500 000 naissances.

http://fr.canoe.ca/

Un yaourt à base de sécrétions vaginales peut-il être bon pour la santé ?


Il y en a qui ont des idées vraiment bizarres. Juste a penser des sécrétions mélanger au yogourt est vraiment dégoutant, plus dégoutant que ceux qui ont pensé a faire de la crème glacée avec du lait maternel et en plus, j’apprends en plus qu’il existe des recettes fait avec du sperme, non mais à quoi pense-t-on ?
Nuage

 

Un yaourt à base de sécrétions vaginales peut-il être bon pour la santé ?

 

Un yaourt à base de sécrétions vaginales peut-il être bon pour la santé ?

Photo : SIPA

Par JUSTINE KNAPP

SANTÉ – Partant du fait scientifique que le vagin contient naturellement des bactéries bénéfiques pour la santé, une docteur en médecine américaine a tenté d’ingérer de la cyprine dans le cadre de l’enquête d’une journaliste.

Cecilia Westbrook, docteur en médecine et philosophie à l’Université du Wisconsin, a réalisé un yaourt à base de ses propres sécrétions vaginales. L’expérience a été relatée par son amie journaliste, Janet Jay, pour Motherboard. Devant l’abondance de livres de recettes à base de sperme, le duo s’est interrogé sur le fait que les sécrétions féminines soient quant à elles totalement délaissées.

D’autant que le vagin possède des propriétés probiotiques, c’est-à-dire qu’il contient de bonnes bactéries à ingérer.

Selon la définition de l’OMS, les probiotiques sont des « micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante (ajoutés comme complément à des produits alimentaires), exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels. »

Un goût affreux

Ainsi, des yaourts probiotiques en vente dans le commerce (pour faciliter le transit intestinal ou soigner la mycose vaginale par exemple) permettent de rester en bonne santé. Mais serait-ce bénéfique de produire un yaourt à base de ses propres bactéries ? Parmi elles, les lactobacilles, utilisées pour la production de fromage, vin, choucroute ou yaourt.

La jeune femme a souhaité vérifier par elle-même en collectant ses sécrétions personnelles avant de les ajouter à un yaourt qu’elle a fait reposer pendant la nuit. Le lendemain, le goût affreux lui a laissé penser que l’idée n’était pas si bonne que ça.

Des bactéries dangereuses aussi

Selon Larry Forney, microbiologiste à l’Université d’Idaho, interrogé par la journaliste, « quand vous collectez des sécrétions vaginales, vous ne prenez pas seulement les lactobacilles, mais l’intégralité des bactéries. » Or certaines peuvent être pathogènes.

En revanche, toujours d’après le scientifique, bien que la méthode maison soit infructueuse, si une entreprise développait des probiotiques personnalisés en fonction de chaque organisme, ils seraient bien plus efficaces que ceux vendus actuellement. 
 

Pas de la « nourriture »

Pour autant, cette innovation n’est pas encore d’actualité.

 La FDA, l’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, a déclaré via l’attaché de presse d’un de ses centres, que les « sécrétions vaginales n’étaient pas considérées comme de la ‘nourriture’ et qu’elles risquaient de transmettre des maladies ».

Pour la chimiste improvisée, cela permet simplement « de se familiariser avec son propre corps », tout en étant consciente du message « un peu hippie » véhiculé. Mais la connexion corporelle est encore à peaufiner. Le deuxième lot réalisé par ses soins avait un goût encore plus âpre que le premier.

http://www.metronews.fr/

Les pigeons apprennent comme les enfants


Mon amie Brigitte sera sûrement d’accord avec ce billet, que les pigeons sont des oiseaux très intelligents et peuvent apprendre par association comme un enfant, malgré qu’ils n’ont pas la base (l’enfant apprend dès sa tendre enfance
Nuage

 

Les pigeons apprennent comme les enfants

Les pigeons ont classé 128 photographies en 16 catégories différentes.  CHRISTIAN DÉCOUT / BIOSPHOTO/AFP

Les pigeons ont classé 128 photographies en 16 catégories différentes. CHRISTIAN DÉCOUT / BIOSPHOTO/AFP

Par Dominique Brunet-Vaudrin

Une étude américaine montre que les pigeons raisonnent de façon similaire aux jeunes enfants lorsqu’ils catégorisent des objets.

CLASSEMENT. Bien que leur cerveau soit de la taille du bout de l’index d’un homme, les pigeons biset (Columba livia) ont plus d’un tour dans leur sac. Des chercheurs américains ont d’ailleurs relevé que les volatiles apprenaient à classer les objets de façon semblable aux enfants lorsqu’ils assimilent leurs premiers mots. Concrètement, ils ont relevé qu’avec de l’entraînement, les sujets ont réussi à associer 128 photos à 16 catégories différentes dans plus de 70% des cas.

Cette découverte démontre que, pour réussir, »l’apprenant doit cartographier les mots, et ce, à l’aide des catégories », expliquent les chercheursdans leur étude publiée dans Cognition. 

Des pigeons étudiants …

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont entraîné 3 pigeons pendant plus de 60 jours, pour un total de 45.000 leçons. Les oiseaux étaient placés devant des ordinateurs à écrans tactiles sur lesquels s’affichaient des photos associées à diverses catégories : oiseaux, voitures, fleurs, etc. Par la suite, une image accompagnée des symboles de deux classes différentes (la bonne et une autre) étaient montrés à l’animal qui devait choisir la bonne. S’il y arrivait, une poignée de nourriture lui était servie pour le récompenser. Malgré quelques écarts entre les individus, les trois volatiles ont bien réussi l’exercice.

« Est-ce que des enfants apprendraient cette tâche plus rapidement ? Certainement. Mais nos pigeons n’avaient aucune connaissance de base, ne comprenaient pas la nature de la tâche et n’avaient jamais rencontré ces catégories auparavant », notent les chercheurs.

Selon eux, cette découverte démontre que l’apprentissage par association n’est pas propre aux humains.

ENTRAÎNÉS. Les pigeons sont depuis longtemps considérés comme plus intelligents que la plupart des oiseaux. D’ailleurs, ils étaient utilisés pendant les guerres mondiales pour transporter des messages. Ils sont aussi entraînés par la garde côtière américaine afin de repérer les vestes de sauvetage des personnes égarées en mer. 

http://www.sciencesetavenir.fr/

La méditation préserverait la jeunesse du cerveau


Avec l’IRM, il est plus aisé de voir comment le cerveau réagit lors de la méditation. On sait déjà que la méditation a un impact positif sur la personne, mais il semble que le cerveau profite vraiment de ces périodes particulières
Nuage

 

La méditation préserverait la jeunesse du cerveau

 

 

La méditation préserverait la jeunesse du cerveau

© iStock

par Hélène Bour

Selon une nouvelle étude scientifique américaine, la méditation pourrait protéger le cerveau du vieillissement. L’étude a été menée sur une centaine de personnes, âgées de 24 à 77 ans.

Et s’il suffisait de se mettre à la méditation pour freiner le vieillissement du cerveau ? Une nouvelle étude américaine menée par des chercheurs de l’Université de Californie-Los Angeles, a observé que la matière grise du cerveau des personnes qui méditent déclinait de façon moins importante que chez les autres. Dans ce sens, la méditation aiderait à protéger le cerveau du vieillissement.

Publiée dans la revue Frontiers in Psychology, l’étude a été menée sur 100 personnes, âgées de 24 à 77 ans. Parmi eux, 50 participants avaient l’habitude de méditer depuis 4 à 46 ans, alors que les 50 participants restants étaient complètement novices en la matière. Chacun des deux groupes était constitué de 28 hommes et de 22 femmes.

A l’aide d’IRM (imageries par résonnance magnétique), les chercheurs ont pu scanner le cerveau des participants et les comparer entre eux pour mettre en lumière un quelconque effet de la méditation. Ils ont alors constaté que la matière grise du cerveau, constituée des corps cellulaires des neurones qui traitent l’information, était moins altérée chez les sujets qui méditaient que chez ceux qui n’avaient pas cette habitude. Or, dès l’âge de 20 ans, le cerveau affiche déjà des signes de vieillissement, dont la réduction de son volume et de son poids, ou encore le déclin de la matière grise.

« Nous pensions observer de faibles effets limités à certaines régions, comme il a déjà été montré », explique le Dr Florian Kurth, co-auteur de l’article. « Au lieu de cela, ce que nous avons finalement observé, c’est que la méditation avait un effet visible bien au-delà de ces régions, et qui s’étend dans tout le cerveau. »

Pour autant, les chercheurs restent prudents car ils n’ont pas pris en compte les facteurs qui pourraient biaiser l’étude, comme les différences cérébrales génétiques de chaque participant ou même son mode de vie. Cependant, de plus en plus d’études mettent en évidence les bienfaits de la méditation sur les fonctions cérébrales, sans que l’on puisse affirmer clairement un lien entre méditation et préservation du cerveau.

« J’espère que ces résultats vont inciter à mener d’autres études explorant le potentiel de la méditation pour préserver nos cerveaux du vieillissement », souligne le Dr Eileen Luders, auteure principale de l’étude. « L’accumulation de preuves scientifiques au sujet des effets cérébraux de la méditation pourrait aboutir à des applications pratiques, non seulement dans le cadre du vieillissement normal du cerveau, mais aussi pour ce qui est du vieillissement pathologique », a conclu la chercheuse.

http://www.topsante.com/