Une famille fait kidnapper son petit garçon pour lui donner une leçon


Je peux comprendre l’inquiétude d’un parent que son enfant qui ne se méfie pas assez des étrangers, mais de là à mettre une mise en scène réaliste pour un enfant d’un enlèvement est selon moi, contre productif. Ce n’est pas une méthode d’éducation, mais c’est de traumatiser un enfant. De plus, les parents devraient apprendre que souvent, ce sont les proches d’un enfant qui sont le plus dangereux
Nuage

 

Une famille fait kidnapper son petit garçon pour lui donner une leçon

Par Anne-Laure Frémont

Aux États-Unis, la mère, la grand-mère et la tante d’un enfant de six ans ont mis en scène le rapt violent de ce dernier pour lui faire comprendre qu’il ne fallait pas parler aux étrangers.

«Il ne faut pas faire confiance aux inconnus». Habituellement, la mise en garde parentale s’arrête là. Mais Elizabeth Hupp, habitante de Troy, dans le Missouri, estimait que son petit garçon de six ans ne prenait pas ce conseil au sérieux. Pour donner une bonne leçon à l’enfant trop gentil, trop avenant et trop poli avec les étrangers, elle a décidé, sur les conseils de sa propre soeur, Denise Kroutil, de mettre en scène le kidnapping du garçon.

L’histoire, à peine croyable, est relatée dans le journal américain local St. Louis Post-Dispatch. La mère, la grand-mère et la tante du garçon ont en effet décidé de solliciter l’aide d’un ami de la famille, Nathan Firoved, 23 ans, qui travaillait avec Denise Kroutil dans une station essence. Selon la police, l’homme a attendu lundi que l’enfant descende du bus scolaire pour l’entraîner dans son pick-up. «Tu ne reverras jamais ta maman», a-t-il dit à l’enfant, ajoutant que ce dernier serait «cloué au mur d’un hangar», avant de pointer son arme à feu sur lui en lui intimant d’arrêter de pleurer.

Comme l’enfant ne se calmait pas, Nathan Firoved lui a lié les pieds et les mains et a couvert son visage. Ne voyant plus rien, l’enfant a ensuite été conduit dans la cave de sa propre maison. Sa tante, Denise Kroutil, est alors entrée en scène, lui ôtant son pantalon et le menaçant de le vendre pour le «tourisme sexuel». Elle lui a crié dessus car il ne résistait pas. Le petit garçon, terrorisé, n’a pas reconnu sa voix.

La police ne sait pas combien de temps sa famille l’a laissé dans la cave. Au bout d’un moment, ils l’ont tout de même détaché et lui ont fait la morale. Les forces de l’ordre ont été alertées mercredi, quand l’enfant a raconté au personnel de son école ce qu’il avait vécu.

Les quatre adultes, qui étaient en contact permanent par téléphone lors de ce faux kidnapping, ont été inculpés notamment pour enlèvement, abus et négligence, et incarcérés. Leur caution est fixée à 250.000 dollars. Aux autorités, ils ont expliqué qu’ils voulaient seulement éduquer l’enfant. Aujourd’hui, ce dernier, traumatisé, est placé sous protection. Le lieutenant Andy Binder, interrogé sur NBC News, a du mal à y croire:

«De toute ma carrière, je n’ai jamais rien vu de tel».

http://www.lefigaro.fr/

5 réponses à “Une famille fait kidnapper son petit garçon pour lui donner une leçon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s